Search the Community

Showing results for tags 'détérioration'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 8 results

  1. L'entreprise a expliqué mardi en dévoilant ses résultats du troisième trimestre que ceux-ci ont été «significativement affectés par une détérioration des marchés mondiaux des capitaux». Pour en lire plus...
  2. La détérioration de l'économie mondialisée s'accélère à un rythme inquiétant. Hier, les mauvaises nouvelles avaient de quoi glacer comme une pluie automnale. Pour en lire plus...
  3. Le groupe minier anglo-australien BHP Billiton a annoncé mardi qu'il renonçait à son offre d'achat de son compatriote et concurrent Rio Tinto dans un contexte de détérioration du climat économique. Pour en lire plus...
  4. L'Agence internationale de l'énergie prévoit que la détérioration de l'économie globale causera un déclin mondial pour la deuxième année de suite. Pour en lire plus...
  5. L'accès au crédit n'est plus ce qu'il était 28 novembre 2008 - 06h50 La Presse Il y a toujours eu un certain nombre de PME qui trouvaient que l'accès au crédit n'était plus ce qu'il était. La différence, c'est que cette proportion est maintenant trois fois plus élevée. C'est ce qui ressort d'un sondage effectué par la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) auprès de ses membres. Le directeur des affaires législatives de la section québécoise de la FCEI, Simon Prévost, indique que la fédération a décidé de procéder à ce sondage après avoir reçu des appels de membres qui se plaignaient de conditions plus contraignantes imposées par les institutions financières. «Habituellement, ces préoccupations ne se rendent pas à nos oreilles, affirme-t-il. Ça montre que c'est problématique.» Click here to find out more! La FCEI a demandé à ses membres comment avait évolué leur accès au crédit au cours des trois derniers mois. À l'échelle nationale, 27% des membres sondés ont indiqué qu'ils avaient vu une détérioration alors que 3% ont affirmé qu'il y avait eu amélioration. «Ça laisse 70% de membres qui ne voient pas de différence, observe M. Prévost. Mais, historiquement, quand l'économie va bien, on voit une détérioration de l'accès au crédit pour 7 à 8% des membres sondés. On peut donc dire que la préoccupation est trois fois plus importante.» Les petites entreprises qui ont vu une détérioration ont indiqué que leur banque avait voulu rappeler des prêts, ou encore qu'il leur était plus difficile d'avoir une ligne de crédit. Ou encore, qu'elle avait augmenté l'écart entre le taux préférentiel et le taux accordé à leur client. M. Prévost note toutefois que la situation semble un peu moins préoccupante au Québec que dans d'autres provinces. Seulement 21% des membres sondés par la FCEI au Québec faisaient état d'une détérioration de l'accès au crédit, alors que cette proportion atteint 28% en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique. «Il n'y a pas de grosses différences entre le Québec et les autres provinces au niveau des autres indicateurs économiques, indique M. Prévost. Peut-être que le marché du crédit est différent au Québec en raison de la présence d'un fort joueur, Desjardins. C'est quand même 50% du marché de la PME dans la province.»
  6. 21 avril 2007 Des travaux de réfection des fenêtres, de la maçonnerie et de la plomberie seront entrepris à la caserne 30. Cette caserne, située au 5, avenue Laurier Ouest, a été construite en 1905. On a d'ailleurs souligné son centième anniversaire en 2005. Plusieurs composantes de l'immeuble ont atteint leur durée de vie utile et présentent un état de dégradation avancé. Le projet de rénovation prévoit la réfection complète de la maçonnerie, des portes et fenêtres ainsi que du système d'alimentation en eau. Ces rénovations s'inscrivent dans un plan annoncé la semaine dernière pour la rénovation de cinq casernes à Montréal. Les autres casernes sont situées dans les arrondissements Sud-Ouest, Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension, Lachine et Verdun. «Ces travaux sont nécessaires afin de freiner la détérioration des bâtiments, de préserver les actifs de la Ville de Montréal et d'assurer un environnement plus sain et plus sécuritaire pour les occupants de ces casernes, nos pompiers », a commenté Claude Dauphin, vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la sécurité publique. «En agissant maintenant, nous éviterons la détérioration du parc immobilier et la croissance des coûts directs et indirects reliés à l'entretien et à l’exploitation de ces immeubles», a-t-il ajouté. Prévus dans le programme d’entretien, ces travaux franchiront l’étape d’appel d’offres après que le conseil d’agglomération les aura entérinés.
  7. TD and Royal downgraded to sell Posted: January 16, 2009, 8:47 AM by Jonathan Ratner Both Royal Bank and Toronto-Dominion Bank were downgraded to a “sell” at Dundee Securities on expectations for weaker credit quality, bringing them in line with the firm’s bearish view on the sector as a whole and its recommendations for all of the Big 5 banks. Despite significant deterioration in its U.S. loan portfolio’s credit quality, Royal’s earnings have held up reasonably well on the back of its domestic retail banking programs, analyst John Aiken told clients. However, since Canada is unlikely to escape the “economic carnage” occurring in the U.S., he said it is only a matter of time before domestic credit quality begins to weaken materially, as credit card exposures have already started to show. “Consequently, although Royal will likely fair relatively well and should retain a premium to the group, absolute risk still exists,” Mr. Aiken said, cutting his price target on the stock from $38 per share to $35. It closed at $34.04 on Thursday. His forecast for TD moves from $51 to $44 as a result of expectations for a challenged outlook in the coming quarters as a result of additional deterioration in credit quality. It ended the day at $44.05. While Mr. Aiken said TD’s operations remain strong and its long-term prospects are solid based on its U.S. growth platform, he thinks 2009 will be the second straight year of declining earnings. “TD will not be immune and we believe that there is a risk that current expectations for credit losses have a significantly greater chance of being too low rather than too conservative,” the analyst said. Mr. Aiken did upgrade Laurentian Bank from a “sell” to “neutral,” but lowered his price target from $36 to $33. The stock closed at $31.41 on Thursday. “We believe that Laurentian’s valuation is much more reasonable at these levels,” he said, adding that while the bank does not have any direct exposure to the U.S., it will still feel pain on the domestic front. In general, Mr. Aiken feels the impact of underlying economic weakness and credit woes in the U.S., which has produced an earnings drag, increased write-downs and higher loan loss provisions, has also filtered into the Canadian market and will likely linger into the first half of 2009. “Consequently, we believe that headwinds to the banks’ earnings and concerns of capital adequacy will remain in the forefront as the banks begin the journey into 2009, and with it, the remaining perils from the past year, plus those yet unknown,” he said. As a result, the analyst said now is not the time to change his cautionary stance on the sector. Instead, he said it is time to remain “selective and mindful.” Mr. Aiken suggested that strong domestic operations should bode well for the retail market leaders TD, Royal and to a lesser extent CIBC. He also expects higher provisioning will come from the U.S. exposures of TD, Royal and Bank of Montreal, as well as the ripple effects to Bank of Nova Scotia’s Latin America assets. “Overall, valuation outlook will be largely predicated on the depth and breadth of the U.S. economic slowdown,” the analyst said. “Further credit deterioration will result in higher provisions, while added margin compressions will also depress earnings, offering little justification for any meaningful near term increase in valuations.”
  8. Devant la détérioration rapide de l’économie canadienne et l’impuissance des politiciens fédéraux à convenir rapidement d’un plan de relance, la Banque du Canada n’hésitera pas à abaisser son taux directeur demain. Pour en lire plus...