Search the Community

Showing results for tags 'désormais'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 31 results

  1. Les prix du pétrole brut ont continué à baisser mercredi dans la matinée, touchant de nouveaux creux depuis début 2007, sans que les prévisionnistes n'osent vraiment désormais prédire jusqu'où la chute peut amener les prix. Pour en lire plus...
  2. Le PDG de Microsoft s'est dit content de voir le portail internet Yahoo!, qu'il avait tenté sans succès de racheter l'an dernier, désormais dirigé par une de ses connaissances. Pour en lire plus...
  3. Les petits entrepreneurs forestiers du Québec pourront désormais bénéficier de l'argent du programme Renfort, en attendant que passe la crise. Pour en lire plus...
  4. Commerce de détail Sports Gilbert Rousseau à la conquête de l’Ouest canadien 17 mars 2009 - 09h11 http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2009/03/20090317-091129.html Carl Renaud Argent Le propriétaire de Sports Gilbert Rousseau va ouvrir quatre mégamagasins dans l’Ouest canadien d’ici la fin de l’été. Les succursales de la bannière Pro Hockey Life seront établies dans les régions de Calgary et d’Edmonton. L’entreprise de Gilbert Rousseau poursuit son expansion canadienne, amorcée il y a deux ans. La chaîne québécoise s’est lancée à l’asseau du marché canadien après avoir cédé le tiers de son capital action à un groupe d’investisseurs en 2007. Sports Gilbert Rousseau est ensuite devenu Les Équipements Sportifs Pro Hockey Life. Depuis sa création, la nouvelle entité a inaugurée dix nouveaux magasins. Six sont apparus en sol ontarien et le Québec en compte désormais neuf. L’empire de Gilbert Rousseau opère maintenant trois bannières différentes. Pro Hockey Life, Sports Gilbert Rousseau et Entrepôt du Hockey. Les mégacentres offrent toutes les nouveautés disponibles dans le domaine des équipements de hockey. L’une des nouvelles succursales du spécialiste du hockey va s’installer dans le nouveau centre commercial Cross Iron Mills à Calgary. Le magasin aura une superficie de 25 000 pieds carrés.
  5. La nouvelle radio s’appellera désormais Virgin Radio 999 FM. Elle remplacera la station torontoise très connue, le Mix 99,9. Pour en lire plus...
  6. L'entreprise prévoit désormais un ralentissement économique prolongé ce qui aura un influence sur les résultats trimestriels. Pour en lire plus...
  7. Victimes de la non-réglementation dont elles étaient pourtant les championnes, les banques d'investissements américaines appartiennent désormais au passé. Pour en lire plus...
  8. Enbridge estime désormais que ses revenus pour l'an prochain oscilleront entre 2,18 $ et 2,32 $ l'action. Son dividende trimestriel passe pour sa part à 37 cents l'action, contre 33 cents précédemment. Pour en lire plus...
  9. Les prix moyens des logements aux États-Unis chutent pour un 29e mois consécutif et atteignent désormais ceux de l'automne 2003. En un an seulement, les prix ont reculé de 18,5%. Pour en lire plus...
  10. L’eldorado ontarien? Un mythe, révèle la deuxième livraison de l’indice de l’équité entre les générations. Les jeunes Québécois ont désormais un meilleur niveau de vie que leurs voisins. http://www.lactualite.com/societe/mieux-vaut-etre-jeune-au-quebec-quen-ontario/
  11. Victime de l'économie et de la crise financière, qui pèsent sur le trafic aérien mondial, Air France table désormais sur une stagnation de son offre. Pour en lire plus...
  12. Les risques de déflation guettent désormais l'économie américaine, entrée durant l'été dans une récession qui s'aggrave à vue d'oeil. Pour en lire plus...
  13. L'Organisation de la coopération et du développement économiques estime que l'Europe est désormais plus proche d'une récession que les États-Unis. Pour en lire plus...
  14. L'euro est bel et bien surévalué par rapport au dollar, selon le désormais célèbre «indice Big Mac» que publie l'hebdomadaire britannique The Economist. Pour en lire plus...
  15. Désormais, les commerçants du centre-ville de Montréal seront ouverts jusqu'à 20h les fins de semaine. Pour en lire plus...
  16. L'entreprise québécoise continue d'accroître sa clientèle américaine, qui inclut désormais le détaillant géant Target. Pour en lire plus...
  17. Le pays, premier producteur mondial de bière, a encore augmenté l'an dernier sa suprématie sur ce marché, dont elle détient désormais 22%, contre 20,6% en 2006 Pour en lire plus...
  18. La baisse historique des quotas de production de l'OPEP, mercredi, n'a pas permis de ralentir la chute des cours du pétrole qui flirtent désormais à des niveaux jamais atteints depuis quatre ans. Pour en lire plus...
  19. http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/423699/perspectives-seul-avec-son-petrole PERSPECTIVES Seul avec son pétrole 13 novembre 2014 |Gérard Bérubé | Actualités économiques Le gouvernement fédéral est rattrapé par son obsession pétrolière. Il doit aujourd’hui composer avec une chute importante des cours et un accord sino-américain sur le climat l’isolant dans son aveuglement bitumineux. La mise à jour économique faite mercredi par le ministre des Finances Joe Oliver ramène à l’avant-scène ce déséquilibre fiscal avec des provinces qui, comme c’est le cas au Québec, peinent à dénicher les revenus salvateurs. Elle réveille également cette blessure, issue du « mal hollandais », ayant longtemps imposé aux provinces manufacturières le lourd tribut au développement des sables bitumineux dans l’Ouest. Pourtant, ils étaient nombreux et incessants ces appels dirigés au gouvernement Harper l’exhortant à tenir compte des « risques bitumineux » dans ses choix politiques. L’industrie pétrolière et gazière étant de nature spéculative et les cours, hautement volatils, le gouvernement fédéral a été plus d’une fois convié à bien mesurer l’ampleur des distorsions et la précarité d’une ruée des cours de l’or noir pouvant rapidement se transformer en bulle pétrolière. Au sommet d’avant la récession à 147,50 $US le baril, la coûteuse exploitation des sables bitumineux était financièrement rentable. À 95 $US, soit le cours d’équilibre retenu dans les divers scénarios, l’exploitation du pétrole de l’Ouest pouvait se poursuivre, mais au prix d’un contrôle rigoureux des coûts. Le cours de référence se situe désormais à 77 $US, son plus bas en trois ans. Il faut le rappeler. Nous sommes passés d’une pénurie appréhendée à un choc de l’offre en l’espace de six ans. Si la prophétie du « peak » hantait le marché pétrolier en 2007, les grandes agences ont annoncé que la grande révolution énergétique devient celle du schiste. Avec, aux premières loges, les États-Unis se hissant au premier rang des producteurs mondiaux. Les hydrocarbures non conventionnels ont littéralement changé la donne. Illusion bitumineuse Dans sa mise à jour économique, le ministre fédéral des Finances nous confirme donc que le gouvernement fédéral est revenu à l’ère des surplus budgétaires. Mais quant aux externalités de l’illusion bitumineuse… On le sait, le redressement des finances publiques fédérales s’est fait largement sur le dos des provinces. Réforme de l’assurance-emploi et de la Sécurité de la vieillesse, plafonnement des transferts en santé et en péréquation, et incursion dans le programme de formation de la main-d’oeuvre ont été autant d’initiatives ayant contribué au retour du déséquilibre fiscal. On oublie toutefois que s’ajoute ce clivage Est-Ouest, manufacturiers contre pétrolières, sans autre compensation, adoucisseur ou mécanisme de redistribution de la rente pétrolière, grossi par la fièvre fédérale des sables bitumineux. Le syndrome hollandais a été bien présent. Ce lien entre la flambée des cours pétroliers, la hausse du dollar canadien et le déclin du secteur manufacturier fut démontré dans nombre d’études. Selon l’opposition néodémocrate, près de 500 000 emplois manufacturiers, concentrés essentiellement dans les provinces de l’Ontario et du Québec, auraient été sacrifiés sur l’autel du boom pétrolier dans l’Ouest ayant poussé le dollar canadien à sa parité avec le dollar américain. Or cela, c’est du passé. Aujourd’hui, le gouvernement Harper est invité à sortir de son engouement pétrolier aveugle. La manne n’est plus ce qu’elle était, les revenus du fédéral étant désormais amputés par la chute des cours pétroliers. Il n’a également plus l’excuse de l’inaction des autres grands pollueurs de la planète. Les engagements de la Chine et des États-Unis à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre imposent un nouveau leadership mondial dans la lutte contre le réchauffement climatique. Certes, cet accord est surtout politique et les cibles retenues se veulent minimalistes. Mais s’y greffent les engagements récents de l’Europe. Les projecteurs sont désormais braqués sur des pays qui, comme le Canada — qualifié de plus grand émetteur de GES par habitant parmi les pays industrialisés —, ratent systématiquement leur cible. Le gouvernement fédéral peut toutefois se consoler. Le Conference Board a prédit que l’intensification de l’activité économique américaine et la dépréciation du huard appellent le secteur manufacturier à redevenir le principal moteur de la croissance de l’économie canadienne.
  20. L'Europe est désormais plus proche de la récession que les États-Unis, juge l'OCDE, qui a relevé ses prévisions de croissance américaine pour cette année mais abaissé celle de la zone euro et surtout celles de la Grande-Bretagne. Pour en lire plus...
  21. Après avoir violemment heurté les emprunteurs à risque, la crise immobilière américaine menace désormais d'emporter avec elle des millions d'Américains qui possèdent des hypothèques régulières. Pour en lire plus...
  22. Air Canada ferme samedi son centre d'agents de bord à Halifax, en Nouvelle-Écosse. La majorité des quelque 175 employés touchés par cette fermeture travailleront désormais à Toronto et à Montréal. Pour en lire plus...
  23. «L’application Montréal Avant pour découvrir le Montréal d’avant est aujourd'hui disponible pour iPhone et Smartphones Android. Elle permet aux habitants de la ville comme aux touristes de voyager dans le temps en comparant plus de 150 photographies actuelles de Montréal à des clichés vieux de plusieurs décennies voir d’un siècle. Après le succès de Paris Avant et des autres applications lancées en France et en Espagne, les visiteurs de Montréal peuvent désormais eux aussi se prêter au jeu des 7 erreurs ! Comme pour les autres applications déjà publiées, la définition d'une distance de notification au lancement de Montréal Avant permet d'être ensuite automatiquement prévenu à l'approche d’un lieu répertorié. Grâce à l'onglet "Repérer", l'utilisateur peut également voir, sous forme de liste, sur une carte ou en réalité augmentée, les points les plus proches de lui ou encore faire une recherche. Sur la page d’un lieu Avant/Après, il est notamment possible de superposer la photo ancienne au réel et d'en savoir plus sur l’endroit grâce à une description mélangeant commentaire historique et anecdote. De plus, de nouveaux lieux viennent régulièrement compléter la base existante ! « Pour chaque ville ou nous avons créé une application, on constate des changements à travers le temps. Mais l’évolution de Montréal se situe à un tout autre niveau : malgré son histoire relativement récente, de nombreux lieux ou quartiers sont méconnaissables ! C’est la possibilité d’observer cette transformation urbaine qui fait la force des nombreux clichés Avant/Après fournis par notre partenaire Guillaume St-Jean pour l’application. » explique Jean Carrière, l’un des créateurs de MaVilleAvant. Montreal Avant est désormais disponible sur l’Apple Store et Google Play (Android) au prix de lancement de 1,99 $ CAD. Prochaine étape pour les applications MaVilleAvant : Vancouver Avant, prévue avant l’été. Pour plus d’informations sur les applications MaVilleAvant, rendez-vous sur le site internet http://www.mavilleavant.com»'>http://www.mavilleavant.com» Source : http://www.mavilleavant.com
  24. L'entreprise s'appelle désormais ArcelorMittal Mines Canada, du nom de la multinationale qui a acquis ses éléments d'actif en 2006. Pour en lire plus...