Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'déficits'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Urban photography
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • Quebec City and the rest of the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 10 results

  1. L'avalanche de mauvaises nouvelles pour l'économie de la zone euro devrait continuer lundi avec la publication des nouvelles perspectives de Bruxelles pour 2009 et 2010, alimentant l'inquiétude sur l'ampleur de la récession et des déficits. Pour en lire plus...
  2. Le directeur parlementaire du budget fédéral s'attend à ce que le pays enregistre des déficits pour les deux prochaines années. Pour en lire plus...
  3. Le surplus engrangé en juin est venu compenser pour les déficits rapportés en avril et en mai, ce qui permet de terminer le premier trimestre de l'exercice dans le noir. Pour en lire plus...
  4. Ottawa's '09 deficit may hit $14B Nov 20, 2008 11:16 AM Les Whittington OTTAWA BUREAU OTTAWA–An independent parliamentary review of the Harper government's finances concludes the federal Conservatives are likely to run budget deficits "in the near term," possibly beginning this year. The report by Kevin Page, the new Parliamentary Budget Officer, says the weaker economic outlook poses a risk to the government's attempts to achieve its "short-term and medium-term fiscal targets." Assuming no changes in Finance Minister Jim Flaherty's policies, "the downgraded economic outlook suggests the government would record modest and temporary deficits in the near term,"according to the analysis released this morning. While a budget surplus is still possible this year, the report warns the negative impact on government revenues because of the turmoil on financial markets is not yet known. "As a result, a deficit for this (2008-09) fiscal year is a distinct possibility." Page says the deterioration of the federal government's financial picture in the first nine months of 2008 is not so much the result of the weakened economy as Flaherty's policies, particularly the latest reduction in the GST tax and reduced corporate income taxes. This has caused federal revenues to decline by $353 million in the first nine months of this year. The budget office projects a budget deficit of $3.9 billion in 2009-10, although it adds that, if the economic downturn proves worse than expected, next year's federal deficit could hit $14 billion. The budget office was created in 2006 to provide independent fiscal forecasts for parliamentarians. This is Page's first budgetary study. Parliament's budget watchdog said Thursday Ottawa is in danger of running deficits starting this year, ballooning to as high as $13.8-billion next year, before returning to a surplus position starting in 2011-12. Nevertheless, the watchdog still projects a surplus for this fiscal year of at least $1.7-billion. Its "average" scenario, which is midway between worst- and best-case, projects a $3.9-billion deficit next year and a $1.4-billion shortfall in 2010-11. The outlook comes from the Office of the Parliamentary Budget Officer, a newly-created body that aims to provide non-partisan economic analysis. It used nearly a dozen private-sector forecasts to develop its outlook, and made judgments as how certain changes in growth would affect federal coffers. It made its budget deficit call based on what is expected to be weak economic growth for the country as the global economy tries to pull itself out of a financial crisis. The "external factors" that supported recent growth in Canada have "reversed course," the office's report said. "The weaker Canadian outlook ... poses a risk for the government to achieve its stated short-term and medium-term fiscal targets," the budget officer, Kevin Page, said his outlook. "Assuming no major fiscal policy changes, the downgraded economic outlook suggests the government would record modest and temporary deficits in the near term." The budget office also warned that a deficit for this fiscal year remains "a distinct possibility," due to decisions to cut the GST and corporate taxes - and not weakened economic conditions. But officially, the office projects a surplus this fiscal year as low as $1.7-billion to as much as $6-billion. "While the year-to-date fiscal results, as well as all of our projection scenarios, suggest a modest surplus in 2008-09, it will be some time before the implications for [government] revenues of the recent financial market turmoil are known." Opposition politicians immediately pounced on the report, saying misguided Conservative decisions on spending and tax cuts put the country into a deficit position. "Will the Prime Minister admit, coming from his own appointee, Kevin Page, that he is no longer anywhere to hide? The deficit is not the fault of the international community. He and his reckless Finance Minister are the sole proprietors of Canada's deficit," John McCallum, head of the Liberal Party's economic team, said during debate in the House of Commons. Stephen Harper, the Prime Minister, responded: "We need to correct the facts. There are numerous prognostications about the future. And the Minister of Finance will deliver his fiscal update in the week to come -- and that will provide the facts to all members of Parliament." The fiscal update, scheduled for some time next week, will provide the Department of Finance's outlook on the economy. But Mr. Page's report steals some of the thunder. Mr. Harper added Thursday Canada remains in a surplus position, and is one of the few countries in the industrialized world that can boast about that during this current downturn. Meanwhile, Mr. Page said there are a range of policy initiatives the government can enact to address the current economic slowdown, among them a stimulus package to boost demand. But, he added, "the key challenge for policymakers is to address short-term pressures while maintaining a longer-term vision, enacting policies that are fiscally sustainable and address the fundamental long-term challenges." Chief among those long-term challenges is boosting Canada's lacklustre productivity growth. "With population ageing reducing growth in the labour force going forward, fostering productivity growth will be absolutely essential for ensuring sustained increases in living standards," Mr. Page said. In the Speech from the Throne, delivered Wednesday, the government warned of "misguided" attempts to stay in a budget surplus position given the state of the global economy. The last time Ottawa recorded a deficit was in 1996-97, when former finance minister and prime minister Paul Martin oversaw a shortfall of $8.7-billion. [email protected]
  5. On a déjà eu une discussion sur le sujet, mais je ne me souviens plus dans quel fil... je suis surpris que l'UdM s'est fait retenir ses subventions comme l'UQAM. L'Université de Montréal s'enfonce dans les déficits Le Devoir Clairandrée Cauchy Édition du samedi 02 et du dimanche 03 mai 2009 Mots clés : Éducation, Université de Montréal, Budget, Déficit budgétaire, Québec (province) L'Université de Montréal n'arrive pas à reprendre en main ses finances et s'enfonce de plus en plus dans les déficits. Le budget, qui sera présenté aux instances de l'Université la semaine prochaine et dont Le Devoir a obtenu copie, fait état d'un déficit accumulé de 153,8 millions en juin 2010 et d'un déficit de fonctionnement de 14,9 millions pour l'année courante. Dans son dernier budget pro forma pour l'année 2008-09, la direction de l'Université estimait pourtant être en mesure de renouer avec l'équilibre budgétaire en 2009-10, au prix de douloureuses compressions. De toute évidence, c'était mission impossible. Non seulement le budget proposé pour l'année prochaine n'est pas équilibré, mais il présente en plus un déficit de fonctionnement encore plus important que celui enregistré pour l'année qui s'achève. Si le déficit anticipé de 14,9 millions est confirmé, le déficit accumulé de l'Université de Montréal serait de 153,8 millions en juin 2010. Signe que la situation budgétaire est particulièrement difficile, l'UdeM termine son année 2008-09 avec un déficit de 10,1 millions, plutôt que les 7,8 millions prévus. L'écart est principalement attribuable à une hausse des cotisations au régime de retraite puisque l'UdeM a procédé à une évaluation actuarielle au cours de l'année 2008, alors que les marchés boursiers avaient déjà amorcé leur chute. Dans le message qui accompagne le budget, le vice-recteur exécutif, Guy Breton, jette le blâme sur la «structure de financement en décalage complet avec celle des établissements universitaires des autres provinces canadiennes», soulignant notamment que les indexations de revenus consenties par les gouvernements ne sont pas à la hauteur des augmentations réelles des coûts de systèmes. «Dans un environnement où les coûts de système sont supérieurs à leur financement et où le soutien à la recherche est singulièrement sous-financé, ces sous-indexations de coûts alliées à des compressions directes placent l'Université dans une situation intenable quant au maintien de sa mission d'enseignement, de recherche et de rayonnement intérieur», fait valoir M. Breton. Le document laisse déjà entrevoir de douloureuses compressions et la poursuite des mesures d'austérité déjà en vigueur l'an dernier. Ainsi, les professeurs et les autres employés qui partiront d'ici décembre ne seront pas remplacés. Cette mesure pourrait même se poursuivre après cette date. La direction centralise par ailleurs tout le processus de recrutement. «Toutes les unités seront forcées de procéder à des réductions de dépenses dont l'impact ne manquera pas de se faire sentir partout sur le campus», ajoute le responsable du budget, M. Breton, dans son adresse à la communauté universitaire. Il y précise qu'outre l'exercice de révision des différents postes budgétaires à l'interne, des représentations seront aussi faites «à l'externe». Soulignons que l'Université de Montréal avait déjà vu ses subventions conditionnelles retenues par le passé par le gouvernement du Québec en raison de ses difficultés financières, ce qui lui avait valu d'importants frais d'intérêts. Le budget sera présenté lundi prochain à l'assemblée universitaire de l'établissement. Notons par ailleurs que le Syndicat général des professeurs de l'Université de Montréal (SGPUM) est actuellement en processus de négociation de sa convention collective. http://www.ledevoir.com/2009/05/02/248589.html (2/5/2009 9H05)
  6. Après un déficit cumulé de 500 millions de dollars au cours des deux premiers mois de l'exercice financier 2008-2009, le mois de juin s'est soldé avec un excédent budgétaire de 1,7 milliard. Pour en lire plus...
  7. Le ministre des Finances révise ses prédictions: croissance zéro pour 2009 et déficits budgétaires pour 2009et2010. Pour en lire plus...
  8. L'OCDE prévoit que le PIB du Canada se repliera de 0,5% en 2009, et qu'Ottawa enregistrera des déficits en 2009 et en 2010. Pour en lire plus...
  9. Publié le 18 décembre 2008 à 12h31 | Mis à jour à 13h30 Des déficits pendant au moins quatre ans La Presse Canadienne Ottawa Le gouvernement fédéral s'attend à enregistrer des déficits pendant au moins quatre ans et ça, c'est sans calculer l'impact d'éventuelles dépenses pour stimuler l'économie en crise. C'est ce que révèlent les documents que le ministère fédéral des Finances a distribué aux ministres provinciaux, mercredi, à Saskatoon. Ottawa prévoit maintenant des déficits d'environ 5 milliards $, 5,5 milliards $, 4 milliards $ et 1 milliard $ pour les quatre prochaines années fiscales. La cinquième année, le budget pourrait à nouveau être équilibré.Ces déficits deviendraient réalité même si le gouvernement vendait des actifs et faisait des économies dans ses dépenses, comme il comptait le faire dans son énoncé économique du 27 novembre. Les documents donnés aux ministres provinciaux prouvent donc que le ministre fédéral Jim Flaherty se basait sur des données dépassées lorsqu'il publiait son énoncé, il y a à peine trois semaines. Dans cet énoncé, rejeté par l'ensemble des partis d'opposition, le ministre assurait qu'il y aurait de modestes surplus dans les années à venir. Les nouveaux documents du ministère des Finances suggèrent qu'il se pourrait aussi qu'Ottawa tombe dans le rouge dans l'année courante. En février dernier, le budget prévoyait plutôt un surplus de 2,3 milliards $. Et encore mercredi, à Saskatoon, le ministre Flaherty a maintenu qu'il n'y aurait pas de déficit cette année.
  10. Retour des déficits à Ottawa........ * Presse Canadienne, * 07:23 Un économiste croit que le gouvernement de Stephen Harper doit changer son approche en ce qui a trait aux dépenses du gouvernement pour éviter un déficit budgétaire. L'économiste en chef de la banque Toronto-Dominion, Don Drummond, prévoit que le budget de l'année fiscale en cours, qui se termine le 31 mars 2009, sera équilibré. Cependant, M. Drummond s'attend à un déficit de 10,4 milliards $ pour l'année suivante, et des déficits de 9,9 milliards $, 5,5 millions $ et 2,4 milliards $ pour les trois années suivantes. Selon l'économiste, Ottawa sera obligé de diminuer les dépenses gouvernementales pour éviter les déficits au cours des prochaines années. Même s'il ne croit pas au scénario de récession immédiate pour le Canada, M. Drummond prévoit néanmoins un ralentissement de l'économie canadienne.
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value