Search the Community

Showing results for tags 'décroche'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 15 results

  1. La société d'État demande à la filiale Thiro de reconstruire la ligne de 230 kV entre les postes de Sorel et Tracy. Pour en lire plus...
  2. Le Groupe CGI décroche un contrat de 40 M$ en Ontario 15 septembre 2008 - 14h32 Presse Canadienne Le Groupe CGI (GIB.A) a annoncé lundi l'obtention d'un contrat de cinq ans évalué à 40 M$ pour l'élaboration et la gestion d'une plateforme électronique destinée aux écoles, aux collèges et aux universités financés par les fonds publics de l'Ontario. Le fournisseur de services en technologies de l'information, qui compte 27 000 employés, a indiqué qu'il réaliserait cette plateforme à l'aide des solutions de gestion des dépenses de la société Ariba, de Sunnyvale, en Californie. Le gouvernement ontarien a mis sur pied cette année le Marché éducationnel collaboratif de l'Ontario (MECO) pour faciliter l'approvisionnement collectif et lancer un marché électronique intégré, afin que les professionnels de l'éducation puissent se concentrer sur l'enseignement, la recherche et les services aux étudiants. Le projet se déroulera en deux phases. CGI va d'abord créer un environnement de commerce au détail où les utilisateurs pourront choisir un ensemble de biens et services. Ensuite, l'entreprise va permettre aux groupes d'approvisionnement du secteur de l'éducation de publier des demandes de propositions pour les achats importants, de gérer les réponses des fournisseurs et d'exécuter les contrats qui seront conclus. Selon le président et chef de la direction intérimaire et responsable des technologies de l'information du MECO, Frank Erschen, CGI «a été choisie comme partenaire car elle a démontré qu'elle comprend la vision du MECO et qu'elle a acquis une vaste expérience en gérant avec succès d'autres marchés électroniques au Canada et aux États-Unis». A la Bourse de Toronto, lundi après-midi, le cours des actions de CGI était de 10,37 $, en baisse de 31 cents par rapport au précédent taux de clôture.
  3. Le contrat vise l'élaboration et la gestion d'une plateforme électronique destinée aux écoles, aux collèges et aux universités financés par les fonds publics de l'Ontario. Pour en lire plus...
  4. Cherchant à minimiser l'impact de ce marché sur ses affaires, la banque torontoise décroche un investissement de 1,05 G$ US du fonds américain Cerberus. Pour en lire plus...
  5. Aéronautique Héroux-Devtek décroche un contrat de 50M$ 28 avril 2009 - 09h17 Carl Renaud Argent Héroux-Devtek (HRX) a décroché un contrat de 50M$ auprès de la société Lockheed Martin Aeronautics (LMT). Progressive, la division aérostructure de Héroux-Devtek, va fabriquer des composants structuraux en aluminium pour l’appareil militaire F-35 Lighthing II. La commande sera réalisée au cours des 5 prochaines années aux installations de Progressive à Arlington au Texas. La filiale de Héroux-Devtek va fabriquer des composants structuraux complexes pour les voilures externe et interne du F-35 ainsi que pour le fuselage avant des trois versions de l’appareil de Lockheed Martin. La production de F-35 va augmenter au cours des prochaines années et elle devrait atteindre plus de 100 avions par année à la fin de l’entente entre Héroux-Devtek et Lockheed Martin en 2014. Cette nouvelle commande de 50M$ s’ajoute au contrat de 135M$ signé par les deux entreprises en 2007. L’accord signé il y a 2 ans porte sur la production de cloisons en aluminium forgé et d’autres composants complexes.
  6. Le fabricant d'équipements industriels annonce qu'il a décroché environ 26 M$ de contrats ces dernières semaines. Pour en lire plus...
  7. La compagnie montréalaise décroche une série de contrats auprès de clients industriels et municipaux dans le monde. Pour en lire plus...
  8. Le fabricant de simulateurs de vol et fournisseur de services connexes livrera cinq simulateurs de vol à des clients comme Aeroflot Russian Airlines. Pour en lire plus...
  9. La société d'ingénierie obtient un contrat de 92 M$ avec un partenaire pour des travaux importants au sein d'une usine australienne d'aluminium. Pour en lire plus...
  10. Le fabricant québécois fabriquera des composants qui entrent dans l'assemblage d'avions F-15 et F-16. Pour en lire plus...
  11. CGI décroche un contrat avec la Banque de Montréal 19 juin 2008 - 14h07 LaPresseAffaires.com Michel Munger La firme de consultants Groupe CGI (GIB.A) annonce qu'elle décroche des contrats auprès de la Banque de Montréal et d'Australia and New Zealand Banking Group (ANZ). Les ententes qui lient la compagnie à BMO Marché des capitaux et ANZ portent sur l'utilisation continue d'une plateforme de financement du commerce international. La durée des contrats est de sept ans et la valeur est évaluée à 80 M$ US. Les deux clients utiliseront la plateforme Proponix, une solution Web hébergée et intégrée de gestion du financement du commerce international et de la chaîne d'approvisionnement. Ayant fait l'objet d'améliorations récentes, Proponix permet de partager une plateforme, une infrastructure et des coûts de développement communs en s'abonnant à un service facturé à l'utilisation pour le traitement des services. BMO et ANZ l'utilisent depuis cinq ans pour traiter leurs transactions de financement du commerce. Les deux entités pourront fournir une large gamme d'offres, augmenter leurs services de financement des importations et des exportations de leurs clients. «BMO pourra offrir à ses clients des capacités avancées de chaîne logistique financière», indique Sara Joyce, première directrice générale et directrice des Institutions financières internationales et Commerce international chez BMO Marchés des capitaux. «La nature souple et intégrée de la plateforme Proponix de CGI permet à nos clients de réaliser leur ambition de se doter d'un avantage compétitif durable grâce à une meilleure gestion de leurs fonds de roulement», ajoute Mme Joyce. CGI compte parmi ses clients 21 des 25 principales banques américaines et 45 des 50 banques les plus importantes dans les Amériques et en Europe. Son titre était stable à 10,69 $ jeudi après-midi à la Bourse de Toronto.
  12. Le fournisseur de simulateurs de vol et de services de formation CAE (TSX:CAE) a annoncé mercredi qu'il avait décroché des contrats d'une valeur totale de 54 millions $ auprès de compagnies aériennes. Pour en lire plus...
  13. La société d'ingénierie décroche un contrat de service dans le cadre d'un projet de construction d'usine pour Minera y Metalurgica del Boleo au Mexique. Pour en lire plus...
  14. Profitant surtout des choix effectués par les forces militaires aux États-Unis, la division des Trains d'atterrissage décroche une série d'ententes. Pour en lire plus...
  15. Wow!!! C'est un tour de force! Un autre Montréalais qui s'affirme à l'étranger. Michel Dolbec La Presse Canadienne Paris L'écrivain québécois d'origine haïtienne, Dany Laferrière, a remporté mercredi le Prix Médicis pour L'énigme du retour, son 19e ouvrage publié au Québec par les Éditions Boréal et en France par Grasset. Le romancier l'a emporté dès le premier tour de scrutin par quatre voix contre une à Justine Lévy pour Mauvaise fille et une autre à Alain Blottière pour Le Tombeau de Tommy.Le nom du lauréat a été dévoilé dans un restaurant de la Place de l'Odéon, envahi par les médias. Immédiatement, Laferrière a été happé par un tourbillon d'interviews, qui risque de durer un bon moment. «Un prix, c'est une fête, a déclaré Laferrière, quelques minutes plus tard. Ma vie d'écrivain, c'est une intimité qui se nourrit d'abord d'angoisse et d'inquiétude. Le prix ne peut que me sortir de cette zone d'angoisse, légèrement, mais pas plus. Ça va durer deux jours.» Dany Laferrière est ravi d'avoir décroché le Médicis, prix prestigieux qui nourrit, souligne-t-il, un «certain sens du risque». «Je ne pouvais rêver meilleur prix pour ce livre-là», a-t-il dit en parlant de L'énigme du retour, dans lequel s'entremêlent les rythmes et les formes d'écriture. Mais le romancier garde la tête froide. «Un prix, ça ne change pas la vie d'un écrivain, du moins si on s'en tient à la littérature. C'est mon 19e ouvrage: c'est trop tard pour changer», ajoute-t-il avec malice. Dany Laferrière est le deuxième écrivain québécois à remporter le Médicis, après Marie-Claire Blais en 1966 pour Une saison dans la vie d'Emmanuel, et le sixième canadien à se tailler une place dans l'implacable course aux prix littéraires français. Les écrivains canadiens, en l'occurrence des écrivaines, qui ont remporté des prix littéraires en France se comptent d'ailleurs sur les doigts d'une main. Gabrielle Roy avait été la première, elle qui avait décroché le Femina en 1947, pour Bonheur d'occasion. Anne Hébert, qui vivait à Paris, avait eu droit à la même récompense en 1982 pour Les fous de Bassan, tout comme Nancy Houston en 2002 pour Lignes de faille. L'Acadienne Antoine Maillet avait reçu pour sa part en 1979 le plus prestigieux des prix littéraires français, le Goncourt, pour Pélagie la Charrette. http://www.cyberpresse.ca/arts/livres/200911/04/01-918165-dany-laferriere-remporte-le-prix-medicis.php