Search the Community

Showing results for tags 'décision'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 96 results

  1. Le géant du commerce de détail a justifié sa décision en affirmant qu'il ne pouvait accepter les augmentations de salaire de ses cinq employés du garage. Pour en lire plus...
  2. Magna supprime 850 emplois 26 novembre 2008 - 14h23 Agence France-Presse L'équipementier automobile ontarien Magna International a annoncé mercredi la fermeture de deux usines, qui entraînera la suppression de quelque 850 emplois dans la province d'Ontario. L'arrêt des opérations des deux usines de Newmarket et Aurora doit être effectif en juin 2009, a annoncé le fabricant de pièces d'automobiles dans un communiqué. Magna a souligné que cette décision avait été dictée par «les conditions économiques difficiles» dues à la baisse de la production et de la demande d'automobiles. L'équipementier avait revu à la baisse début novembre ses prévisions de ventes pour 2008, face à la perspective d'une production automobile moindre en Amérique du Nord.
  3. L'usine fermera ses portes pour une période indéterminée, une décision qui touchera 120 travailleurs. Pour en lire plus...
  4. La décision de Quebecor World d'acheter une nouvelle presse pour l'impression d'encarts publicitaires a fait sortir de leurs gonds les dirigeants de Quebecor. Pour en lire plus...
  5. C'est un bon cas d'étude pour les écoles de gestion... via Bloomberg Target Will Abandon Canada After Racking Up Billions in Losses Target Corp. (TGT) will abandon its operations in Canada after less than two years, putting an end to a mismanaged expansion that racked up billions in losses. The Canadian business is seeking court approval to begin liquidation, the Minneapolis-based retailer said today in a statement. The move will lead to a $5.4 billion writedown. This is the first major strategic shift made under Chief Executive Officer Brian Cornell, who took over for Gregg Steinhafel last year. Steinhafel had seen Canada as burgeoning market for Target, the second-largest U.S. discount chain, because so many Canadians already knew the brand and would cross the border to shop at American stores. Fixing the Canada unit, which amassed more than $2 billion in operating losses since 2011, has been a top priority for Cornell. After taking the reins in August, he spent a portion of his early days at the company touring operations in Canada. The woes plaguing the company’s 130 stores there ranged from empty shelves to prices being higher than locations in the U.S. “We were unable to find a realistic scenario that would get Target Canada to profitability until at least 2021,” Cornell said today. “This was a very difficult decision, but it was the right decision for our company.” Target announced its foray into Canada in 2011 with the purchase of 220 locations from Zellers Inc., a subsidiary of Hudson’s Bay Co., for about C$1.8 billion. The deal cemented the chain’s first expansion outside the U.S., where it had about 1,750 stores at the time. Target’s shares have rebounded since taking a hit following a data breach during the 2013 holiday season. The stock had gained 21 percent to $74.33 over the past 12 months through yesterday. To contact the reporter on this story: Matt Townsend in New York at [email protected]
  6. Le CN presse de nouveau le Surface Transportation Board afin qu'il prenne rapidement une décision au sujet de sa proposition de rachat de la ligne régionale Elgin, Joliet & Eastern de Chicago auprès de U.S. Steel. Pour en lire plus...
  7. Les facilités de crédits d'urgence de la Fed pour les firmes d'investissements sont couvertes par la décision. Pour en lire plus...
  8. Le président actuel de l'OPEP, Chakib Khelil, souhaite que la Russie rejoigne le cartel, une décision qui permettrait d'augmenter sa puissance. Pour en lire plus...
  9. L’ex-PDG déchu de Norbourg a vu sa peine d’emprisonnement être réduite à huit ans et demi. C’est le juge André Vincent de la Cour supérieure qui a pris cette décision. Pour en lire plus...
  10. Not a good day for retail! http://ottawacitizen.com/business/local-business/sony-announces-it-will-close-all-sony-stores-in-canada Sony Corp. will close all 14 of its Sony Stores across Canada as the company continues to struggle to reshape its business. The company made the announcement on Thursday in a memo to the employees of its stores — including its Ottawa location in the Bayshore Shopping Centre — telling them that the stores will cease operations within the next two months. The company confirmed the news in a statement released to The Citizen. “Over the next 6 to 8 weeks we are closing our Sony Stores in Canada and will redirect all of this business through our national network of Sony retailers, our online store … as well as through our Sony-trained Telesales team,” read the statement. “Our network of Sony authorized retailers offer a full range of Sony products and will be supported by our in-store Merchandisers and Product Trainers on an ongoing basis in order to ensure that our past customers have continued access to knowledgeable Sales consultants who can support their ongoing Sony electronics needs.“ The company’s news came on the same day that Target announced it would be shuttering all of its retail stores in Canada. Sony did not say how many jobs are affected by the decision. The closure comes as Sony is struggling to reshape its business amidst years of losses. For the current fiscal year which ends in March, the company is estimating a $1.9 billion (U.S.) loss. Within the last year the company sold its Vaio personal computing business and spun out its TV manufacturing operations. It is now reported to be considering exiting the TV business entirely. The company is also considering options for its lacklustre cellular phone division.
  11. Cette décision fait suite du rachat de la banque d'affaires Merrill Lynch et en raison du «mauvais climat économique». Pour en lire plus...
  12. La filiale financière de Chrysler Canada a annoncé la fermeture de trois bureaux dans le but de consolider ses activités à Toronto, une décision qui touchera 145 travailleurs. Pour en lire plus...
  13. State Street rétrécit à Montréal Publié le 10 avril 2013 à 08h29 | Mis à jour à 08h29 Ajouter à Ma Presse Taille du texte Imprimer Envoyer À lire aussi Le prix des maisons en légère hausse au Canada Où s'en va l'immobilier? Petites capitalisations canadiennes attrayantes Le ralentissement de l'immobilier se confirme au pays Petite hausse pour l'indice des prix des logements neufs Sur le même thème Bloomberg Du même auteur State Street rétrécit à Montréal Gare aux risques économiques! 21 millions pour les patrons de la Nationale Finances: la réputation de Montréal grimpe encore Couche-Tard a encore faim Les raisons exactes derrière la décision de State... (Photo Philippe Orfali, collaboration spéciale) Agrandir Photo Philippe Orfali, collaboration spéciale Les raisons exactes derrière la décision de State Street de déplacer à son siège social de Boston (notre photo) une cinquantaine d'emplois demeurent nébuleuses. Martin Vallières Martin Vallières La Presse Déception dans les milieux financiers de Montréal: le groupe américain State Street déplacera à son siège social de Boston une cinquantaine d'emplois liés aux marchés boursiers qu'il avait depuis des années dans la métropole québécoise. Cette suppression de postes affectera surtout la division de gestion d'actifs «State Street Global Advisors» du groupe bostonien, selon l'information obtenue par La Presse Affaires. En tout, State Street regroupe quelque 130 employés à ses bureaux montréalais, qui gèrent aussi des services de garde de valeurs, de gestion de devises et de suivi de la clientèle d'investisseurs institutionnels. Le transfert de postes a été annoncé hier aux employés touchés à Montréal. Il doit s'échelonner sur plusieurs semaines, selon ce que nous avons appris. Les raisons exactes derrière la décision de State Street demeurent nébuleuses. Mais comme ses activités de services à sa clientèle de gros investisseurs à Montréal ne sont pas touchées, on présume dans le milieu financier que State Street veut regrouper ses activités transactionnelles à Boston, afin d'en réduire les coûts de fonctionnement. Les demandes d'information auprès de la direction de State Street à Montréal et à Boston sont restées sans réponse en fin de journée hier. Au regroupement Finance Montréal, aussi, on ignorait tout des motifs réels de State Street. Déception «Ils étaient très discrets parmi nos interlocuteurs, considérant la taille de leur entreprise. Mais en attendant d'en savoir davantage, cette réduction d'emplois à Montréal est décevante de notre point de vue», a commenté Jean Houde, PDG de Finance Montréal. De son siège social à Boston, le groupe dirige des activités financières qui ont généré 9,6 milliards de revenus et 2,0 milliards de bénéfice net l'an dernier. Il vient de passer le seuil des 2000 milliards en actifs sous gestion. Au Canada, State Street a ses bureaux principaux à Toronto, avec quelques centaines d'employés. Elle a même son nom apposé sur une tour à bureaux du quartier financier de Bay Street - why not Montreal? Ses autres bureaux canadiens à Vancouver et à Montréal ont surtout des responsabilités de suivi de leur clientèle régionale. ------------------ STATE STREET EN BREF Siège social: Boston Revenus en 2012: 9,6 milliards US (- 0,7%) Bénéfice net en 2012: 2,0 milliards US (+ 7,0%) Actifs sous gestion: 2089 milliards US (+ 13,0%) Valeur boursière: 26 milliards US Sources: State Street, Bloomberg
  14. http://www.playthecity.nl/ Play the City Play the City uses gaming to engage multiple stakeholders in resolving complex urban challenges. Changing the way we engage stakeholders, Play the City designs physical games as a method for collaborative decision making and conflict resolution. We tailor our games according to the questions of our clients. These can relate to large urban projects, refugee camps, violence prevention and other multi-stakeholder challenges societies face. We use gaming as a problem-solving method bringing top down decision makers together with bottom up stakeholders. In the accessible environment of games, freed from the jargons, various ideas, plans and projects meet, conflict and collaborate towards negotiated outcomes. We believe gaming is the real alternative to standard formats of public consultation in the 21st century. Our method has been acknowledged internationally and has been implemented for large-scale projects in Amsterdam, Istanbul, Brussels and Cape Town. You can gain more insight by clicking our projects page. sent via Tapatalk
  15. I promised myself I would not ask for help about this publicly. I am now breaking that promise. I want to buy an engagement ring for my girlfriend and I haven't had any luck yet. I am looking for a simple diamond ring on white gold. I am not looking for anything too expensive or eccentric. A solitaire ring is fine. I prefer if it's a conflict-free diamond (but then again, a lot of what you spend in the US is also used to finance wars, so I don't think there's much difference). My problem is that most jewelries I've been to have a really small selection of simple diamond rings. I'm not looking to design anything myself or to have a ring made specifically for me/my girlfriend. I just want to go to a place with a large enough selection for me to be able to compare and take a good decision in terms of looks and pricing. I hope you guys can help me. Thanks a lot.
  16. Si le plan de restructuration est approuvé, un petit groupe d'investisseurs contestera cette décision en Cour d'appel. Pour en lire plus...
  17. Dans une communication, la Bourse de Toronto justifie sa décision en affirmant que le fabricant n’a pas «satisfait aux exigences de maintien de l’inscription du TSX». Pour en lire plus...
  18. Le fabricant canadien de l'herbicide 2,4-D veut faire casser la décision du Québec qui interdit l'utilisation du produit. Pour en lire plus...
  19. Le montant punitif, initialement de 500 000 $, avait été le plus important jamais accordé dans l'histoire du droit du travail au Canada. Pour en lire plus...
  20. Dans une décision concertée visant à relancer une économie moribonde, plusieurs grandes banques centrales, dont celle du Canada, viennent d'annoncer la baisse d'un demi-point de leur taux d'intérêt. Pour en lire plus...
  21. Parions que les dirigeants d'Apple espéraient une meilleure réaction: le titre de l'entreprise plonge mardi au Nasdaq sur des craintes liées à sa décision de larguer sa participation au MacWorld Expo. Pour en lire plus...
  22. La compagnie a annoncé vendredi la fermeture de sa papetière de Portage-du-Fort, à Pontiac. Quelque 220 employés sont touchés par cette décision. Pour en lire plus...
  23. L’entreprise justifie cette décision en raison du climat économique morose, ce qui fait en sorte que Nortel «subit une pression significative». Pour en lire plus...
  24. La firme a pris cette décision afin de refléter la faiblesse du marché publicitaire et la dette élevée de l'entreprise. Pour en lire plus...
  25. La ministre des Finances, Monique Jérôme-Forget, annonce qu'il n'y aura pas de commission parlementaire sur les pertes de 40 milliards de dollars à la Caisse de dépôt et placement du Québec. Le Parti québécois juge cette décision irresponsable. Pour en lire plus...