Search the Community

Showing results for tags 'décidé'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 45 results

  1. La Fed a décidé mardi de maintenir son taux directeur à 2% mais a toutefois noté que les tensions sur les marchés financiers avaient «fortement augmenté». Il ne s'agit pas d'une surprise alors que les analystes tablaient sur un maintien. Pour en lire plus...
  2. La Banque centrale européenne (BCE) a décidé jeudi d'abaisser son principal taux d'intérêt directeur d'un demi-point à 3,25%, a annoncé un porte-parole de l'institution, un geste conforme aux attentes. Pour en lire plus...
  3. Après l'offre hostile d'InBev pour prendre le contrôle d'Anheuser-Busch, celle-ci décide de se tourner vers Modelo pour grossir et résister à cette offre. Pour en lire plus...
  4. Le café d'Halifax a décidé d'abolir la pièce d'un cent afin d'alimenter le débat sur l'utilité de cette pièce de monnaie. Pour en lire plus...
  5. La Banque a notamment décidé de faire passer de 4 G$ à 10 G$ le montant des liquidités qu'elle mettra à la disposition des institutions bancaires admissibles. Pour en lire plus...
  6. Le fondateur de l'entreprise a décidé d'abandonner sa lutte pour reprendre le contrôle du conseil d'administration de la plus grande société pharmaceutique canadienne. Pour en lire plus...
  7. Où iront les milliards du sans fil? 22 juillet 2008 - 12h09 Presse Canadienne Jim Prentice a affirmé que son gouvernement n'a pas encore décidé de ce qu'il fera avec les 4,25 G$ générés par les enchères. Le ministre fédéral de l'Industrie, Jim Prentice, a affirmé mardi que son gouvernement n'a pas encore décidé de ce qu'il fera avec les 4,25 G$ générés par la récente mise aux enchères de fréquences de services sans fil évolués et d'autres bandes de fréquences dans la gamme de deux gigahertz. Le résultat des enchères a été dévoilé lundi par Industrie Canada. Au total, 282 licences ont été attribuées à 15 entreprises au cours du processus d'enchères en ligne mené du 27 mai au 21 juillet par le gouvernement, pour une contrepartie de 4,25 G$. Mardi, lors d'une conférence de presse organisée à Edmonton, en Alberta, le ministre Prentice a indiqué que son collègue des Finances, Jim Flaherty, a déjà affirmé que le remboursement de la dette nationale et la réduction des impôts étaient des priorités. M. Prentice a ajouté que la vente de cette bande de fréquences de 105 mégahertz, dont 40 mégahertz ont été réservés exclusivement aux nouveaux fournisseurs qui se sont fait concurrence pour les obtenir, a été un véritable succès et que cette initiative marquera pour toujours l'industrie du téléphone cellulaire au Canada. Cette vente aux enchères avait pour objectif d'accroître la concurrence et le nombre de fournisseurs de services sur le marché, ce qui devrait avoir pour effet, selon le ministre, de réduire les prix.
  8. Le prix de l’essence vous fait rager. Vous avez décidé de regarder du côté des voitures hybrides. Un petit conseil: il faut s’armer de patience. Pour en lire plus...
  9. Le plus grand manufacturier au Canada d'électroménagers de marques comme GE et Hot Point a décidé de transférer au Mexique 30% de sa production et même sa recherche et développement. Pour en lire plus...
  10. http://www.ledevoir.com/politique/villes-et-regions/459813/quebec-songe-a-proteger-une-eglise-menacee-de-demolition Québec songe à protéger une église menacée de démolition 9 janvier 2016 |Jeanne Corriveau | Villes et régions L’église Saint-Gérard-Majella sera-t-elle épargnée ? Le ministère de la Culture examine la possibilité de classer cette église de Saint-Jean-sur-Richelieu jugée exceptionnelle, mais condamnée à la démolition. Si un tel statut était accordé au bâtiment, sa destruction deviendrait impossible. Construite en 1962 selon les plans de l’architecte Guy Desbarats, l’église Saint-Gérard-Majella a été vendue en octobre dernier à des promoteurs immobiliers pour 800 000 $. Les nouveaux propriétaires prévoient de raser le bâtiment pour construire un projet domiciliaire de 104 appartements sur le site. Même si l’église dotée d’une voûte asymétrique spectaculaire a reçu du Conseil du patrimoine religieux du Québec la plus haute évaluation, soit la cote « A », la paroisse Saint-Jean-L’Évangéliste a décidé de la vendre, faute de financement pour la rénover. Les travaux de restauration avaient été estimés à 3 millions de dollars. Le Devoir a appris qu’après avoir reçu une demande d’intervention le 16 novembre dernier, le ministère de la Culture a décidé d’examiner la possibilité de classer l’immeuble. « Le ministère a entamé une analyse pour voir ce qu’il est pertinent de faire comme intervention en vertu de la Loi sur le patrimoine. Le classement fait partie de cette réflexion », a confirmé Philip Proulx, attaché de presse de la ministre de la Culture, Hélène David. « Le ministère a eu pour mot d’ordre de faire une analyse rapidement, étant donné qu’il y a des craintes concernant la possible démolition de l’église. » M. Proulx précise qu’advenant la signature d’un avis d’intention de classement par la ministre, la protection entrerait aussitôt en vigueur et la démolition de l’église serait interdite. Église vidée Le président de la fabrique de la paroisse Saint-Jean-L’Évangéliste, Louis-Charles Fontaine, ignorait qu’un classement était envisagé par le ministère lorsque Le Devoir l’a joint vendredi. « Ça serait très bien ! Je pense qu’il faut s’intéresser au patrimoine avant qu’il soit trop tard. Il est déjà tard, mais mieux vaut tard que jamais », a dit M. Fontaine. En l’absence de mobilisation pour préserver l’église et de fonds pour la rénover, la paroisse, qui compte six autres lieux de culte, avait décidé de vendre Saint-Gérard-Majella. En décembre, la fabrique a même vidé l’église et vendu le mobilier et les objets qui s’y trouvaient. « Mais avoir su qu’on aboutirait à ça, je n’aurais pas vendu les bancs et les objets », regrette M. Fontaine. La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu n’entend pas se mêler du dossier ni contribuer à la restauration de l’église, mais elle devra éventuellement autoriser le changement de zonage, la démolition de l’immeuble et la conformité du projet immobilier, a indiqué Sylvain Latour, attaché de presse du maire Michel Fecteau. Maison des patriotes Quant à la maison Chénier-Sauvé, une demeure patrimoniale de Saint-Eustache elle aussi menacée de démolition, le ministère dit suivre le dossier de près. La Ville de Saint-Eustache affirme que la maison aurait besoin de coûteuses rénovations de 2,8 millions, et elle songe à la démolir malgré une subvention de près d’un million accordée par Québec. « On a mis de l’argent sur la table pour assurer une restauration. On attend de voir quel est le plan de match [de la Ville] », a indiqué Philip Proulx. La Ville entend décider du sort de la propriété ayant appartenu au patriote Jean-Olivier Chénier dans les prochains mois.
  11. On entend souvent parler des ''head offices'' qui quittent Montréal pour d'autre villes. On entend aussi souvent parler des Montréalais qui quittent pour aller vivre ailleurs, et ce pour toutes sortes de raisons. D'ailleurs la diaspora montréalaise est assez importante et il serait intéressant que Montréal travaille à les inciter à revenir. Mais ce que j'aimerais discuter dans ce fil c'est le contraire. C'est à dire des montréalais qui ont décidé de revenir vivre à Montréal après plusieurs années à l'extérieur. Donc si vous avez des exemples, des articles qui en parlent ou des connaissances personnelles qui ont faites le trajet inversent alors faites nous en part, cela fera changement.
  12. La destruction de l'ancienne usine de la Singer Croydon de Saint-Jean sur Richelieu est maintenant chose faite !!! Une nouvelle pas du tout régouissante pour le Haut-Richelieu qui devra faire une croix sur une partie de son histoire industrielle. C'est un geste politique indigne de la part des personnes qui ont décidé et autorisé sa démolition.
  13. Bonjour à tous, Mon nom est François. Je suis moi aussi passionné de projets immobiliers, mais plus pour le point de vue investissement. D'ici 10 ans, j'aimerais avoir 5 condos que je louerais Mais je ne fais que commencer. Je suis présentement à la recherche de mon premier condo. J'ai 21 ans. Suis-je trop jeune? Pourrais-je avoir quand même une bonne hypothèque? J'ai visité lelowney.ca and le loft imperial. J'ai failli acheté LE condo qui restait au lelowney (en deçà du chiffre magique de 180,000$, pour le rabais). J'ai finalement décidé de consulter un agent immobilier. Était-ce une bonne idée? Mon agent a une excellent réputation, surtout pour la région de montréal. Il est très compréhensif. Malgré tout je crains de payer plus cher que si j'achète directement du fabriquant. Tout judicieux conseil est grandement apprécié! Merci beaucoup! François
  14. Avec le marché américain en récession, Victoriaville a décidé de s'offrir un bureau de représentation... en Pologne! Pour en lire plus...
  15. La crise financière internationale atteint Las Vegas Sands qui a décidé de suspendre la construction d'un hôtel et de casinos, provoquant 11000mises à pied. Pour en lire plus...
  16. Volvo élimine 500 emplois en Ontario 30 septembre 2008 - 11h49 Presse Canadienne Le groupe suédois Volvo a annoncé l'élimination d'environ 1900 emplois mardi, dont environ 500 en Ontario. Cette annonce survient dans le cadre de mesures destinées à améliorer sa rentabilité et l'aider à devenir plus concurrentiel. Quelque 1400 des emplois perdus sont rattachés aux usines de la division des camions de Volvo à Gand, en Belgique, et à Goteborg et à Umea, en Suède. Volvo a expliqué dans un communiqué de presse, mardi, que ces pertes d'emplois sont une conséquence de sa décision de réduire la capacité de sa production en Europe afin de s'ajuster à la demande décroissante pour les camions dans le marché européen. Au cours des dernières années, Volvo avait augmenté graduellement sa capacité pour satisfaire une demande croissante, mais compte tenu de la demande devenue plus faible, la compagnie a décidé de ramener sa capacité de production à des niveaux plus normaux. Volvo soutient que la baisse du marché a été exacerbée par les récents événements ayant affecté les marchés financiers, expliquant que ses clients sont devenus plus conservateurs lorsqu'il s'agit de remplacer leurs véhicules et que certains n'arrivent même plus à obtenir des prêts pour financer l'achat de nouveaux camions. En Ontario, les employés touchés par les mesures adoptées par Volvo sont à l'emploi de la division de l'équipement de construction du groupe (Volvo Construction Equipment ou Volvo CE). Volvo a décidé de transférer sa production de niveleuses de Goderich, en Ontario, à son usine de Shippensburg, dans l'Etat américain de la Pennsylvanie. La mesure, qui sera effectuée en différentes phases, devrait être complétée d'ici 2010. Elle entraînera des coûts d'environ 45 M$ Us qui seront pris en charge au troisième trimestre de 2008. Volvo a cédé sa division de production d'automobiles à Ford Motor en 1999.
  17. jesseps

    Camera

    I am trying to decide on which Lumix to get. LX2 LX3 Comparison Hope you can help me out Malek UPDATE: Actually found something better and in the same price range Lumix FX150K, just need to find one.
  18. Johanne a 14 ans de moins que Claude. Pourtant, c'est elle qui a eu la frayeur. Atteinte d'un cancer en 2005, elle a dû abandonner les clients pour lesquels elle faisait de la tenue de livre comptable. Après cette épreuve, nous écrit la femme de 49 ans, elle a décidé de profiter de la vie avec son mari. Pour en lire plus...
  19. Ce matin-là, sur le parquet du NYMEX, la «corbeille» où se négocie le prix du pétrole était presque vide et plutôt silencieuse. Quelques courtier effectuaient leurs transactions à l'aide d'un écran électronique. Pour en lire plus...
  20. Jacques Lamarre n'en fait pas un mystère. SNC-Lavalin sautera sur l'occasion d'acquérir en tout ou en partie Énergie atomique du Canada, si le gouvernement fédéral décide de privatiser la société d'État. Pour en lire plus...
  21. Le ministre des Finances de la province Dwight Duncan a affirmé que les libéraux ont décidé de protéger le financement de la santé et de l'éducation et préféré accuser un déficit. Pour en lire plus...
  22. La banque Hypo Real Estate, numéro deux du crédit immobilier en Allemagne, a annoncé samedi soir l'échec du plan de 35 milliards d'euros destiné à la sauver de la faillite, après que les les prêteurs privés ont décidé de se retirer, jugeant le plan trop coûteux. Pour en lire plus...
  23. Microsoft a également décidé d'augmenter le dividende trimestriel versé à ses actionnaires de 18%, pour le porter à 13 cents par action. Pour en lire plus...
  24. Pratt & Whitney recrute en urgence à Longueuil 22 août 2007 - 12h00 Presse Canadienne Pratt & Whitney Canada va tenir cette semaine un salon de l'emploi à Longueuil afin de trouver une centaine d'employés. Le constructeur aéronautique cherche à embaucher immédiatement 100 travailleurs qualifiés pour ses activités de fabrication à son usine de Longueuil. Ce spécialiste de la fabrication de moteurs d'avion et d'hélicoptère est dans une des périodes de croissance les plus rapides qu'il a connues, étant donné la forte demande pour ses produits et ses services dans tous ses marchés. La filiale du groupe américain United Technologies (UTX) a décidé d'organiser un salon de l'emploi à son établissement de Longueuil, sur la rive sud de Montréal, les 24 et 25 août afin de combler 100 postes permanents en fabrication, à temps plein. Parmi les postes offerts figurent ceux de machinistes (opérateurs de machines-outils polyvalents), assembleurs de moteur, tôliers et inspecteurs des opérations.
  25. Belles initiatives que ces ruelles blanches à Montréal (surtout dans Rosemont et Villeray) via le blog de François Cardinal : Jeudi 26 décembre 2013 | Mise en ligne à 9h10 | La politique du «ni-ni», appliquée à la ville… L’initiative des ruelles blanches de Rosemont n’est certainement pas le plus important projet de 2013. Mais c’est néanmoins mon coup de cœur… En un mot, l’administration de François Croteau a décidé d’appliquer dans ses nombreuses ruelles une politique de «non-ingérence, non-indifférence» qui permet aux citoyens de prendre collectivement possession de ces terrains de jeu potentiels. Bravo! On se rappellera que l’année a débuté avec le geste malheureux de quelques cols bleus de l’arrondissement Villeray qui ont décidé de répondre à la plainte d’un seul citoyen en répandant des abrasifs sur deux patinoires artisanales aménagées dans une ruelle par des parents dégourdis. Cette bourde a eu le mérite de forcer la réflexion sur l’avenir de ces éléments du domaine public qui servent trop souvent de stationnement. Villeray a ainsi réfléchi à la chose durant l’année pour finalement adopter, début décembre, une résolution permettant l’utilisation des ruelles à des fins récréatives durant la période hivernale. Mais plus intéressante encore est l’approche poussée parallèlement par l’arrondissement Rosemont, qui a décidé de donner aux citoyens la part du domaine public qui lui revient, à l’année longue. La réflexion se mène depuis 2010, il est vrai, mais c’est néanmoins en 2013 qu’elle s’est élargie aux quatre saisons avec la création des ruelles blanches, suite à l’expérience malheureuse de Villeray. Tout a débuté il y a trois ans avec l’idée de permettre aux citoyens de gérer eux-mêmes les ruelles et les jardins de rues (ces carrés parfois asphaltés, parfois gazonnés, qui se situent en façade de maison entre la rue et le trottoir). «La première étape a été de trouver une formule permettant aux citoyens de couper eux-mêmes le béton et l’asphalte dans les ruelles, explique le maire Croteau. Ce qui fut fait grâce à une coordination avec les travaux publics et l’éco-quartier.» En soi, cela est un exploit. L’arrondissement a alors identifié les lieux où les citoyens peuvent couper l’asphalte sans nuire à la sécurité et aux infrastructures souterraines. Puis il a permis la fermeture partielle de certaines ruelles sans nuire à la circulation des véhicules d’urgences et des citoyens. Pour appliquer son approche «ni-ni», l’arrondissement a tout de même dû élaborer certaines règles minimales. Les citoyens qui veulent aménager une ruelle verte doivent ainsi obtenir l’approbation de 50% + 1 des riverains. Très rapidement, le projet a fait boule de neige, si bien que 50 ruelles vertes ont été ainsi aménagées en trois ans. Et tout près de 30 s’ajouteront en 2014. La même stratégie fut ensuite adoptée pour les jardins de rues devant les logements, là où les citoyens peuvent maintenant retirer de l’asphalte et aménager des potagers dans les saillies de trottoirs verdies. «Les citoyens peuvent installer des tuteurs pour protéger leur jardin des chenillettes l’hiver, précise le maire. Du coup, on diminue la quantité d’espaces déneigés pour protéger la verdure.» Tout naturellement, les ruelles blanches étaient les suivantes sur la liste des secteurs profitant de cette «non-ingérence, non-indifférence». Les mêmes règles s’appliquent en hiver comme en été, ce qui permet maintenant aux citoyens d’aménager des patinoires, des châteaux forts, voire d’énormes glissades en bois avec escaliers pour y monter, comme dans cette ruelle située entre les rues Holt et Dandurand… «On peut qualifier cela de démocratie directe, selon M. Croteau. L’État se retire presque totalement du processus et donne la responsabilité aux citoyens, qui ont aussi à s’assurer d’éliminer les nuisances et de garantir la sécurité des installations.» Intéressant, une initiative qui peut plaire autant aux gens de droite que de gauche! On a là tous les bienfaits de l’approche anglo-saxonne de la «community». On a les ingrédients nécessaires au développement d’un esprit de quartier. On a la naissance d’un fort sentiment d’appartenance à l’arrondissement. Et ce, sans que ce dernier n’impose quoi que ce soit puisque les projets émanent d’en bas, non pas d’en haut. Voilà pourquoi il s’agit de mon coup de cœur local de l’année. La glissade en bois dans Villeray : La glissade de la ruelle Holt-Dandurand entre la 5e et 6e Avenue. Photo : Cécile Gladel/RueMasson.com