Search the Community

Showing results for tags 'concrétisation'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 2 results

  1. La façade de notre aérogare, qui date de 1960, sera finalement rénovée. La concrétisation de ce projet était attendue depuis longtemps. Sur le plan esthétique, il s'agit du point faible de notre aéroport. Espérons que cette opération soit réussie. http://www.admtl.com/sites/default/files/1D-8184-16-030-F.pdf
  2. Le début d'un temps nouveau ? 24 janvier 2007 Stéphanie Kennan, Bang Marketing L'écho dissident des groupes de pression n'a résonné que bien faiblement la semaine dernière lors du lancement du projet Eastmain-1-A d'Hydro-Québec. À peine a-t-on vu la binette de Roy Dupuis et de certains leaders cris dans les journaux. La demande de moratoire exigée par les groupes écologistes est d'ailleurs apparue comme une requête d'un parfait ridicule puisque, dans ce dossier, toutes les consultations imaginables ont été entreprises, les études rigoureusement menées et les impacts environnementaux raisonnablement atténués. La réussite incontestable de l'annonce de ce grand chantier est probablement la première nouvelle réjouissante de l'année et la preuve indéniable qu'il est encore possible de réaliser de grands projets malgré la culture québécoise d'opposition systématique largement dénoncée au cours des derniers mois. Quel soulagement ! Mais ce n'est pas sans raison que ce projet a été bien accueilli. Il s'agit d'une initiative dont la rentabilité a été démontrée, qui favorise le développement énergétique du Québec dans une perspective environnementalement acceptable. En plus de créer des milliers d'emplois, elle assure la sécurité énergétique de la province en plus d'ouvrir la porte à l'exportation. Qui dit mieux ? L'année démarre donc sur une note encourageante qui, l'espère-t-on, ne sera pas la dernière. Il serait en effet tellement positif de voir la réussite de ce lancement sonner le début d'une nouvelle ère de projets structurants et d'idées neuves pour le Québec. L'une de celles-ci serait très certainement la concrétisation rapide de la vision 2025 concoctée par la Société du Havre de Montréal pour la revitalisation des terrains vagues entourant le port et l'autoroute Bonaventure. Cette zone en friche de plus d'un kilomètre carré nécessite des investissements importants, mais il suffit d'un peu de vision pour imaginer le potentiel extraordinaire de ce territoire situé à la porte sud de la ville, voisin du centre-ville et du Vieux-Montréal. Bien que le déménagement avorté du casino ait jeté un peu d'ombre sur la revitalisation de ces espaces, il serait absurde de laisser tomber un projet si emballant sur les plans récréotouristique, commercial et environnemental. Dans son programme lancé juste avant les fêtes, l'Action démocratique du Québec propose également d'excellentes idées qui se doivent d'être rapidement mises en oeuvre, peu importe le parti au pouvoir. C'est le cas de la mise sur pied d'un système de santé mixte (public, privé et coopératif) qui est probablement, selon un sondage CROP publié la semaine dernière, la seule proposition de type " lucide " que les Québécois seraient prêts à soutenir. Il est impensable, dans l'état actuel des finances publiques et en tenant compte du choc démographique, de s'entêter à engraisser un système universel coûteux et de moins en moins accessible quant la population réclame un virage majeur. La concrétisation des projets des deux CHUM et la création d'un pôle de la santé au coeur du centre-ville de Montréal constitue d'ailleurs une belle occasion de réinventer nos façons de faire dans ce domaine, bien au-delà des partenariats public-privé qui ont déjà été annoncés. Mais pour que tout projet ou réforme de grande envergure voie enfin le jour au Québec, rappelons aux promoteurs de faire leurs devoirs. Le chemin s'en trouve bien sûr plus tortueux avant de poser la première pierre, mais comme nous l'avons vu avec le projet Eastmain-1-A, cette stratégie est garante de meilleurs résultats.