Search the Community

Showing results for tags 'concessions'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 6 results

  1. Les quelque 110 travailleurs de l'hôtel Vogue de Montréal, affilié à la chaîne Loews, ont été mis en lock-out vendredi. La décision a été prise par l'employeur à la suite du rejet des dernières offres patronales. Les employés ont érigé un piquet de grève samedi matin. Selon le syndicat des Teamsters, la direction de l'hôtel « cinq étoiles » exige des concessions majeures de plusieurs natures, notamment en ce qui a trait aux vacances et aux journées mobiles. De plus, elle voudrait réduire sa participation dans le régime de retraite ainsi que dans l'assurance collective. Le syndicat prétend par ailleurs que la direction de l'hôtel veut introduire la sous-traitance dans les opérations, éliminant une quinzaine de postes. Le syndicat des Teamsters ne nie pas que l'établissement soit en difficulté financière depuis quelque temps, en raison de l'apparition de nouveaux hôtels de luxe à Montréal. Mais il estime que des rénovations pourraient redresser la situation, sans exiger des concessions majeures aux employés. Un vote de grève a été pris, et les travailleurs se sont prononcés à 76 % en faveur d'un débrayage. Aucune date n'a cependant été arrêtée.
  2. Que les employés du Journal de Québec se le tiennent pour dit: s'il n'en tient qu'à Pierre Karl Péladeau, le lock-out ne sera levé qu'après l'obtention d'importantes concessions. Pour en lire plus...
  3. Pour faciliter la restructuration des trois constructeurs automobiles, le syndicat Le UAW s'est dit prêt à accepter des modifications des conventions d'entreprises qui le lient à General Motors, Ford et Chrysler. Pour en lire plus...
  4. La ville vient de s'entendre avec les cols bleus mais il reste aux cols bleus à entériner l'entente. Pour l'Instant il n'y a pas grand détail mais à croire M. Applebaum ce serait une bonne chose pour la ville. J'espère qu'il a raison parce qu'on sait bien que les syndiqués obtiennent toujours la grosse part su gâteau et que les citoyens finissent par payer avec des hausses de taxes. Maintenant il reste à négocier avec les pompiers et les policiers. J'espère que la ville va tenir sont bouts et forcer les pompiers/policiers à faire des concessions importantes. Mais j'en doute malheureusement !!! http://www.lapresse.ca/actualites/regional/montreal/201210/11/01-4582343-entente-historique-avec-les-cols-bleus-de-montreal-.php
  5. Un supermarché de l'auto dans le Technoparc 11 avril 2008 - 06h24 La Presse Laurier Cloutier Un projet de complexe Auto Mart de 10 à 15 concessions d'automobiles devrait prendre le départ à partir de mai 2008 dans le Technoparc mal-aimé de l'autoroute Bonaventure, à Montréal, entre les ponts Champlain et Victoria. Vincent Chiara, président de l'important Groupe Mach, a proposé d'acheter un terrain de 750 000 pieds carrés et la Ville de Montréal doit lancer un appel d'offres dès ce mois-ci. L'Auto Mart nécessiterait un investissement de 50 millions de dollars, sans parler du financement d'un immeuble de bureaux adjacent et d'un héliport pour les PDG qui pourraient doubler le coût des travaux, dont le début est prévu au début de 2009. Le Groupe Mach gère un portefeuille immobilier d'une valeur de 1 milliard de dollars, qui comprend une propriété de 4 millions de pieds carrés et les ex-ateliers Alstom, situés juste derrière le terrain du Technoparc à racheter d'ici mai 2008 pour l'Auto Mart. Seules les voies ferrées du CN et de VIA Rail séparent les deux propriétés. En Europe et aux États-Unis En Europe, puis aux États-Unis, les constructeurs d'automobiles et les concessionnaires ont déjà lancé plusieurs Auto Mart, mais ces complexes multimarques n'ont pas encore vraiment débarqué au Canada et au Québec. Le Groupe Mach en est encore au «stade préliminaire» avec son Auto Mart, souligne Vincent Chiara. Il n'en a pas moins intéressé une bonne douzaine de concessionnaires et de constructeurs d'automobiles «d'Allemagne, du Japon, de l'Amérique du Nord». Le président précise qu'il n'a encore conclu aucun contrat avec eux, seulement «des ententes de principe et des lettres d'intention». Le Groupe Gravel Auto, qui possède une dizaine de concessions, fait partie des intéressés, confirme le président, Jean-Claude Gravel. Il déménagerait à l'Auto Mart les concessions qu'il exploite à la Place-Ville-Marie, à L'Île-des-Soeurs et sur le boulevard Décarie. Vincent Chiara n'aménagera toutefois à l'Auto Mart que des salles d'exposition et des locaux pour lancer de nouveaux véhicules, car la Ville ne veut pas de terrains de stationnement à perte de vue sur l'autoroute Bonaventure. Les concessionnaires vont garder leurs stocks de véhicules à leurs autres installations ou à proximité de l'ex-Alstom, dont les locaux seraient transformés en ateliers mécaniques, avec 150 employés, pour servir aussi les parcs d'automobiles, la nuit. «Aussitôt qu'il pourra racheter le terrain et obtenir de petites modifications au zonage», Vincent Chiara veut travailler sur les plans pour ouvrir le chantier dès 2009, assure-t-il. Un terrain contaminé Pourtant situé à un endroit stratégique, le Technoparc de l'autoroute Bonaventure n'a pas facilement trouvé preneurs chez les industriels car son terrain contaminé a subi du remplissage et n'a donc pas une grande capacité portante. Ce sont plutôt les studios de cinéma Mel's, Téléglobe et Bell Mobilité qui se sont installés à proximité du futur Auto Mart. Le terrain convoité devrait donc coûter moins cher et Vincent Chiara a prévu des concessions sur pieux et dalles de béton autoportantes. Chaque salle d'exposition coûtera de 200$ à 250$ le pied carré, soit 4 millions pour des locaux de 20 000 pieds carrés, à multiplier par 10 ou 15 concessionnaires. Vincent Chiara souligne qu'Auto Mart attirera surtout de nouvelles concessions et quelques déménagements. À terme, l'autoroute Bonaventure doit être déplacée en retrait du fleuve et le trafic visé passera ainsi derrière l'Auto Mart.Vincent Chiara va donc construire des concessions avec deux façades, à un coût plus élevé, mais avec une architecture plus conforme à un emplacement de choix. source: http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080411/LAINFORMER/804110644/5943/LAFRONTPAGE
  6. Toutefois, selon la CSN, l'entreprise exige des concessions de 5,2 M$ pour maintenir l'usine ouverte sans donner de garantie quant à la survie à long terme des installations. Pour en lire plus...