Search the Community

Showing results for tags 'communautaires'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 10 results

  1. http://journalmetro.com/opinions/paysages-fabriques/812810/un-no-mans-land-en-voie-de-disparition/ Un no man’s land en voie de disparition Par Marc-André Carignan Marc-André Carignan Cet édifice de six étages, signé par Neuf Architect(e)s, abritera le Centre local de services communautaires des Faubourgs. Pour avoir animé l’émission matinale de CIBL pendant près de trois ans au coin du boulevard Saint-Laurent et de la rue Sainte-Catherine, j’ai été un témoin privilégié de l’évolution de cette intersection emblématique de Montréal. Chaque jour, en arrivant ou en partant du boulot, je prenais le temps d’analyser les ouvertures [ou les fermetures!] de boutiques et de restaurants dans le secteur, les édifices en décrépitude, la multiplication des itinérants qui consommaient des drogues dures sans aucune gêne sur le trottoir. Mais ce qui m’a le plus frappé ces dernières années, c’est une inquiétante rupture du tissu urbain qui s’aggravait entre le Quartier Latin et la place des Festivals. Pendant qu’on investissait des millions de dollars à l’ouest de Saint-Laurent, l’est de la rue Sainte-Catherine, entre la Main et la rue Saint-Denis, devenait un no man’s land, une zone commerciale à l’agonie avec ses stationnements à ciel ouvert, ses graffitis, ses terrains vagues et ses bâtiments placardés. On avait le goût de s’enfuir. Mais cette époque semble heureusement tirer à sa fin. Ce que j’y ai observé le week-end dernier est plus qu’encourageant pour l’avenir du quartier. Les terrains sous-utilisés disparaissent le long de cette portion de Sainte-Catherine. L’immense stationnement en face du Métropolis a disparu à moitié pour accueillir un pôle de services communautaires avec un Centre local de services communautaires (CLSC). Le terrain de l’ancienne librairie Guérin [clôturé depuis des années] laisse place à un chantier qui mènera à l’aménagement de nouveaux espaces commerciaux et de copropriétés. Plusieurs projets de condos font également leur apparition au sud de l’artère, derrière la Société des arts technologiques. De son côté, l’UQAM poursuit sa contribution à la revitalisation de la rue Sainte-Catherine. L’institution a récemment inauguré son nouveau pavillon de Mode, à proximité de la rue Sanguinet, qui aura permis de réhabiliter deux édifices abandonnés. Des travaux de rénovation se poursuivent aussi dans deux autres bâtiments de l’université, à quelques pas de la rue Saint-Denis, où s’établiront d’ici l’automne un Centre de la petite enfance pour parents étudiants et une nouvelle adresse du groupe Desjardins. Sans compter que l’art urbain joue également un rôle prépondérant dans le réaménagement du secteur. Non seulement les membres du festival d’art de rue Under Pressure y ont peint des murales pour camoufler des chantiers et des façades d’édifices négligés, mais le groupe a aussi mis sur pied des galeries d’art éphémères. «On a obtenu des ententes avec des propriétaires [de bâtiments] pour faire de leurs locaux vacants des espaces culturels, explique Adrien Fumex de Under Pressure. Ça évite de placarder les édifices le temps qu’ils se trouvent des locataires permanents et ça permet aux artistes qui n’ont pas accès aux galeries commerciales d’exposer leur art.» Et que dire des terrasses de restaurants qui font leur apparition sur ce petit bout de rue? C’est un signe qui ne ment pas quand un quartier se prend en main. Il ne reste plus qu’à espérer que d’autres acteurs du coin, comme les Foufounes électriques, se joignent bientôt à la parade en revitalisant leur façade défraîchie. sent via Tapatalk
  2. http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/le-blogue-urbain/379343/un-nouveau-quartier-pour-les-riches-ou-pour-tout-le-monde Un nouveau quartier pour les riches ou pour tout le monde? 29 mai 2013 07h46 | Marco Fortier | Le blogue urbain Photo : Société immobilière du Canada (SIC) Ces terrains d’une valeur extraordinaire, situés le long du canal de Lachine, sont en voie d’accueillir un nouveau quartier. Ce quartier vaut de l’or. À deux pas du centre-ville de Montréal, grand comme 120 terrains de football, le Bassin Wellington a le potentiel d’accueillir 3 millions de pieds carrés de bâtiments, soit une superficie équivalente à deux fois la Place Ville-Marie. Ces terrains d’une valeur extraordinaire, situés le long du canal de Lachine, sont en voie d’accueillir un nouveau quartier. Sans faire de bruit, la Société immobilière du Canada (SIC) a appelé le mois dernier les promoteurs immobiliers à soumettre des projets pour redonner vie à ce secteur au passé industriel. La SIC a confié ce mandat de relance au groupe financier Brookfield. On en sait bien peu sur les intentions de Brookfield et de la SIC, une société d’État qui a pour mission de développer les terrains du gouvernement fédéral. Mais déjà, des groupes communautaires de Pointe-Saint-Charles montent au front pour éviter que le Bassin Wellington soit offert à un promoteur privé sans véritable débat public. Ne pas répéter Griffintown « Il reste tellement peu de terrains publics dans ce secteur, ils ont tous tellement été bradés au profit d’entreprises privées, que nous demandons un développement qui réponde aux besoins réels des Montréalais », dit Karine Triollet, du groupe communautaire Action-Gardien. Elle dit craindre une répétition de ce qu’elle considère comme « les erreurs de Griffintown », le quartier voisin : la construction de milliers de condos vendus à prix d’or, sans tenir compte des 80 % de Montréalais qui n’ont pas les moyens de s’y installer. « Un maigre 15 % à 20 % de logements communautaires, c’est insuffisant », dit-elle. Karine Triollet n’est pas contre le développement économique, mais elle dit souhaiter une vaste réflexion sociale avant de lancer ce nouveau chantier. On verra dans les prochains mois si les groupes communautaires auront été entendus. Ou si l’épaisseur du portefeuille sera le principal critère pour choisir les résidants.
  3. Deux projets communautaires situé derrière le YMCA sur la rue Hochelaga entre les avenue Bennett et Aird sont proposé d'être construit prochainement.
  4. 825 logements sur le site des Ateliers du CN 16/10/2012 14h51 MONTRÉAL – Le site industriel des anciens Ateliers du CN de Pointe-Saint-Charles va faire peau neuve et accueillir de nombreux résidents, des commerces, ainsi que la nouvelle gare d'entretien des trains de banlieue de l'Agence métropolitaine de transport (AMT). Le projet d'accord de développement bonifié entre la Ville et le promoteur du projet, Les Cours Pointe-Saint-Charles inc., pour la revitalisation des lieux vient d'être adopté, a annoncé mardi matin le président du comité exécutif de la Ville de Montréal, et responsable de l'urbanisme, Michael Applebaum. «Ce projet d'envergure permettra notamment la réhabilitation d'une friche industrielle, le retour d'un pôle d'emplois dans le secteur de Pointe-Saint-Charles, la réutilisation, la conservation et la mise en valeur des anciens Ateliers du CN, la création d'un pôle communautaire et culturel et la mise en place de mesures favorisant le transport collectif et actif», a déclaré M. Applebaum dans un communiqué publié mardi. Il a précisé que 825 logements seraient créés, dont 15 % de logements abordables et 15 % de logements sociaux et communautaires, de même que des parcs et des places publiques. Le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, s'est félicité du gain que cela représentera à terme pour la communauté, citant par exemple un investissement de 500 000 $ pour mettre en place des mesures d'apaisement de la circulation dans les rues à proximité de ce nouveau quartier. http://www.24hmontreal.canoe.ca/24hmontreal/actualites/archives/2012/10/20121016-145121.html
  5. Nouveaux logements communautaires à Cloverdale Pierrefonds-Roxboro par Olivier Laniel 23 mars 2010 Les familles à faible revenu et les personnes âgées en légère perte d’autonomie peuvent désormais compter sur 258 nouveaux logements communautaires dans le secteur de Cloverdale à Pierrefonds-Roxboro. Le coût du projet financé par les gouvernements municipal et provincial s’élève à près de 39 M$. «Il y a de la construction neuve et de la rénovation de logements… Il y a aussi des logements pour des familles de 5-6 personnes», a mentionné le ministre des Affaires municipales, Laurent Lessard, de passage à Pierrefonds le 19 mars dernier. Soulignant que 137 des 258 locataires de ces ensembles d'habitation peuvent bénéficier du programme Supplément au loyer, une aide financière destinée aux personnes à faible revenu, le ministre s’est dit fier du projet. «Moi je dis, quand tu as un bon toit, après ça tu peux te trouver un travail», a souligné le M. Lessard. «Je connais Cloverdale depuis 40 ans, quand j’étais très jeune médecin on faisait des visites ici. On est passé par des phases très difficiles, peu sécuritaires, où il fallait pratiquement se faire accompagner par la police», reconnaît pour sa part le député fédéral de Pierrefonds-Dollard, Bernard Patry. Celui-ci ajoute que l’implantation du conseil d’administration et l’implication des citoyens du secteur ont changé la donne. «Ma vie de couple a commencé à Cloverdale!», a d’emblée lancé la mairesse de l’arrondissement Pierrefonds-Roxboro, Monique Worth. Elle qui a habité le secteur avec son mari lorsqu’elle avait 20 ans n’y est toutefois pas restée très longtemps. Cela dit, près de 45 ans plus, Mme Worth habite toujours l’Ouest-de-l’Île. «Je voudrais que ce projet devienne un modèle pour tout ce qui existe dans les arrondissements. On pourrait faire une annonce : venez faire un tour à Cloverdale, c’est comme ça qu’on vit dans l’Ouest-de-l’Île!», conclut la mairesse. À noter qu’un projet de jets d’eau pour enfants, au coût de 200 000$, sera aussi implanté. La voix des citoyens Rencontrée après la conférence, la citoyenne du secteur de Cloverdale, Anna Couiteux, était curieuse de connaître quelle amélioration les élus allaient annoncer. La dame qui habite le coin depuis 10 ans note «qu’il y a une plus grande présence policière qu’avant en plus des citoyens qui font le tour du quartier le soir». Un avis partagé par le citoyen Mario Roy qui y a récemment aménagé dans le secteur avec ses trois enfants. http://www.citesnouvelles.com/article-442557-Nouveaux-logements-communautaires-a-Cloverdale.html
  6. aits saillants de la séance régulière du conseil d'arrondissement du 14 novembre http://ville.montreal.qc.ca/portal/p...es/communiques 16 novembre 2011 Montréal, le 16 novembre 2011 - Réunis lundi soir à la maison de la culture Frontenac pour la séance régulière du mois de novembre, les membres du conseil d?arrondissement de Ville-Marie ont étudié plusieurs dossiers qui confirment l'élan de vitalité que connaît actuellement le centre-ville. Logements sociaux et communautaires En ouverture de séance, le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, a rappelé que 873 logements sociaux et communautaires ont vu le jour dans l'arrondissement depuis 2002 et que 440 autres unités sont en préparation depuis 2010. Il a également confirmé la création prochaine d'un fonds de compensation auxquels les promoteurs devraient contribuer lorsque l'inclusion de logements sociaux dans de grands projets ne s'avère pas applicable. ...
  7. Maison des sourds Arrondissement Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension NATURE DU PROJET Développement d'un milieu de vie et de rassemblement pour la communauté sourde Démolition et décontamination d'un site en bordure d'autoroute Construction de logements pour les sourds et sourd-aveugles Construction de bureaux pour des organismes desservant la population sourde Construction de salle communautaire multifonctionnelle INVESTISSEMENT PRÉVU 11,4 millions de dollars PROMOTEURS La Maison des Sourds PARTENAIRES Société d'Habitation du Québec, Ville de Montréal, Fondation des Sourds du Québec, Groupe CDH, Douglas Alford architecte ÉTAT D'AVANCEMENT DU PROJET Réalisation DÉBUT DES TRAVAUX 2009 HORIZON 2010 CARACTÉRISTIQUES 60 logements communautaires 13 bureaux communautaires Hauteur : 3 à 6 étages Aménagement d'espace communautaire pour faciliter la communication en langue des signes (éclairage indirecte, grande salle sans colonnes, finis mat) Traitement de bordure d'autoroute avec fonctions publiques aux étages inférieurs et corridor d'accès aux logements du côté du traffic Rencontre les normes du programme Novoclimat
  8. Nom: Le Berger Hauteur en étages: 5 Hauteur en mètres: 18 Coût du projet: 4,5 millions Promoteur: Un Toit en Ville / Groupe CDH Architecte: Douglas Alford Architecte Entrepreneur général: Construction Bâtiment Québec Emplacement: Rue Berger/ de Bullion Début de construction: Avril 2014 Fin de construction: Autres informations: Accréditation Novoclimat visée Aperçu artistique du projet: À venir Cela fait un moment que je suis au courant de la préparation de ce petit projet de logement social. J'ai attendu avec impatience le lancement des appels d'offres publiques pour vous en faire part. Il s'agit d'un édifice de 22 logements à structure de béton qui accueillera une clientèle d'anciens sans-abris en réinsertion social avec le support de l'organisme Un toit en ville. Le bâtiment sera sur un lot traversant entre les rue Berger et de Bullion, à l'emplacement des jardins communautaires Faubourg Saint-Laurent qui seront relocalisés. Il sera mitoyen aux condos Dell'arte récemment construits. Les revêtements extérieurs seront de la maçonnerie, du parement métallique et du parement de bois. Il y aura aussi deux terrasses au toit et on prévoit y aménagé des bacs de plantation à l'usage des résidents pour compenser la perte du jardins communautaire dans le secteur. Plus de détails à suivre...
  9. Projet de construction d’un immeuble de trois étages abritant du logement social sur un terrain situé au 4985, rue Buchan requérant l’adoption d’un règlement en vertu de l’article 89, paragraphe 4 de la Charte de la Ville de Montréal. Avis est donné que, lors de sa séance ordinaire tenue le 3 décembre 2012, le conseil d’arrondissement a demandé au conseil d’agglomération d’adopter un règlement en vertu de l’article 89, paragraphe 4 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., c. C-11.4) autorisant la construction et l’occupation d’un immeuble résidentiel de trois étages destiné aux personnes ayant besoin d’aide ou d’hébergement, abritant également des activités communautaires. Ce type de règlement n’est pas susceptible d’approbation référendaire. Le projet de construction comporte les caractéristiques suivantes : • la démolition du bâtiment existant et son remplacement par un bâtiment de trois étages abritant environ 44 logements sociaux; • l’aménagement des espaces à des fins communautaires au sous-sol et au rez-de-chaussée; • aucune unité de stationnement n’est fournie.
  10. Le 24 février 2010 Montréal en mutation : 25 grands immeubles en 2010 * Danielle Bonneau La Presse OBNL Cité des bâtisseurs de Pointe-Saint-Charles Illustration fournie par Raouf Boutros Experts Conseils. 11 OBNL Cité des bâtisseurs de Pointe-Saint-Charles Sud-Ouest Intersection des rues Richmond, Richardson et Centre (sur le site du complexe Nordelec) En tout : 130 logements communautaires 115 logements dans l'OBNL Cité des bâtisseurs de Pointe-Saint-Charles 15 logements pour la Coopérative Le Chalutier Promoteur : El-Ad (Canada) Constructeur : à déterminer (appel d'offres au printemps) Architecte : Raouf Boutros Experts Conseils Soutien au développement : Bâtir son quartier La construction devrait débuter en mai Des logements communautaires abordables pour personnes âgées en légère perte d'autonomie seront aménagés dans l'immeuble de huit étages. Certains services leur seront offerts. L'édifice sera construit grâce à la Stratégie d'inclusion de la Ville de Montréal. Les futurs résidants devraient emménager en mai 2011.