Search the Community

Showing results for tags 'clément'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 14 results

  1. Même les mariages les plus solides ne résistent pas toujours à l'épreuve du temps. Après 20 ans à la Banque Nationale, l'économiste en chef Clément Gignac quitte l'institution financière québécoise afin de mettre le cap vers Ottawa. Pour en lire plus...
  2. Clément Gignac, économiste en chef de la Financière Banque Nationale, attend que quatre facteurs illustrent une embellie aux États-Unis et l'occasion d'investir davantage. Pour en lire plus...
  3. L'économiste en chef de l'institution financière se joindra au ministère des Finances à Ottawa, où il occupera le poste de conseiller spécial au sous-ministre des systèmes financiers. Pour en lire plus...
  4. Le ministre fédéral de l'Industrie rencontrera les dirigeants des constructeurs automobiles à Detroit pour discuter de mesures d'aide. Pour en lire plus...
  5. Allez dire ça à Françoise David maintenant... ************************** Gignac: les Québécois doivent surmonter leur «malaise» face aux riches Publié le 15 avril 2011 à 17h12 | Mis à jour le 15 avril 2011 à 18h06 * Sylvain Larocque La Presse Canadienne Les Québécois devraient cesser d'éprouver un «malaise» face aux riches et se montrer aussi fiers de leurs entrepreneurs que de leurs artistes, a soutenu vendredi le ministre du Développement économique, Clément Gignac. «Au Québec on dirait qu'on a un problème avec les gens qui sont riches. C'est comme si on avait un malaise. Et ça, il va falloir travailler là-dessus. Je veux qu'un jour, on soit aussi fiers des entrepreneurs qui réussissent, qui font de l'argent et qui créent des jobs qu'on peut l'être de nos artistes qui se distinguent au Québec ou à l'étranger», a déclaré M. Gignac à la tribune du Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM), suscitant les applaudissements spontanés des gens d'affaires venus l'entendre. Le ministre a tenu à rappeler que plus du tiers des contribuables québécois ne payaient «pas une cenne d'impôt» et que ceux gagnant 100 000 $ et plus par année représentaient à peine deux pour cent du total, contre six pour cent en Ontario. Le «problème» du Québec, ce n'est pas tant la générosité de ses programmes sociaux, ni même la taille de son État, mais la faiblesse de son produit intérieur brut (PIB) par rapport à celui du reste du Canada et des États-Unis, a martelé Clément Gignac. En riant, il a confié à l'auditoire qu'il ne se plaindrait pas de se faire surnommer «le ministre du PIB». Au Québec, le PIB par habitant est 5000 $ inférieur à celui de l'Ontario, 7000 $ moins élevé que celui du Canada et 17 000 $ en deçà de celui des États-Unis, a énuméré le ministre. Cette pauvreté relative de la province fait en sorte que celle-ci doit compter sur la péréquation fédérale pour financer ses programmes sociaux, une dépendance dont Clément Gignac a dit vouloir libérer le Québec. Pour accroître la productivité du Québec, et par ricochet sa richesse, il faut hausser le taux d'emploi de la population et investir davantage dans les nouvelles technologies, a plaidé le ministre. Des progrès ont été réalisés sur le plan du taux d'emploi au cours des dernières années. Par contre, les entreprises québécoises dépensent encore 1000 $ de moins par année et par employé dans les technologies de l'information que celles de l'Ontario, a-t-il relevé. «On peut bien vouloir être plus productifs, mais il faut avoir les bons outils, les bons logiciels.» Les Québécois pourraient également apporter leur contribution en augmentant leur nombre d'heures de travail, a souligné M. Gignac. Au Québec, on travaille en moyenne 60 heures de moins par année qu'en Ontario et 175 heures de moins qu'aux États-Unis. Le ministre s'est toutefois empressé de reconnaître le caractère délicat de cette suggestion, évoquant la controverse qui avait suivi une proposition semblable faite par l'ex-premier ministre Lucien Bouchard, en 2006. «Compte tenu du caractère précaire de mon emploi, on va changer de sujet», a-t-il lancé. Aide aux entreprises Même s'il continue de croire à la pertinence du modèle québécois, Clément Gignac a estimé vendredi que le gouvernement pouvait en «faire plus» pour réduire sa taille. Il s'est ainsi félicité que son ministère soit en train de faire passer de 15 à six le nombre de programmes d'aide aux entreprises, ce qui devrait entraîner des économies de 300 millions $ d'ici 2013-2014. Quant à la bonne manière d'accompagner les entreprises, «les politiciens ne doivent pas empêcher la restructuration de l'économie», a insisté M. Gignac, y voyant un «piège». «Ce n'est pas de ma faute, moi, si les gens n'achètent plus les journaux et décident de les lire directement sur leur iPad», a-t-il lâché pour illustrer la réticence du gouvernement à subventionner les activités traditionnelles de l'industrie forestière. C'est pour la même raison que Québec n'a pas déployé d'efforts titanesques pour sauver de la fermeture la raffinerie Shell de Montréal-Est. «Soyons logiques, a expliqué le ministre. Si on veut développer la filière des véhicules électriques, ça veut dire qu'il va y avoir moins de gens qui vont aller faire le plein d'essence. Donc est-ce qu'on va mettre des centaines de millions de dollars pour moderniser une raffinerie de 75 ans qui ne répond même pas aux nouveaux standards internationaux, c'est-à-dire (la prédominance des) grosses raffineries?»
  6. http://www.thestar.com/article/845013--siddiqui-harper-s-ottawa-becomes-republican-la-la-land
  7. Le ministre canadien de l'Industrie, Tony Clement, réclame un plan contenant d'importantes réductions des coûts de main d'oeuvre. Pour en lire plus...
  8. Vous pouvez voir des sites de condo avant-apres en construction de 2007. Le cartier homa a changer c'était vraiment désert. cliqué en haut sur la date pour avancer ou reculer au coin ontario/saint clément il y avait un projet de samcon. https://www.google.ca/maps/@45.5585092,-73.5359684,3a,37.5y,333.74h,88.61t/data=!3m6!1e1!3m4!1s-inezCfQC0IZhBkLdtd81Q!2e0!7i3328!8i1664?hl=fr rue viau https://www.google.ca/maps/@45.5594707,-73.5363603,3a,75y,195.35h,70.18t/data=!3m6!1e1!3m4!1syXbepoQ_CpviXosM1vHpEA!2e0!7i3328!8i1664?hl=fr rue saint clement https://www.google.ca/maps/@45.5592963,-73.538376,3a,75y,251.12h,76.62t/data=!3m7!1e1!3m5!1sTFSX94QGCUxHP1kDkeqpfA!2e0!5s20070901T000000!7i3328!8i1664?hl=fr 2014 ''bo condo'' https://www.google.ca/maps/@45.5592931,-73.5383662,3a,75y,66.39h,87.69t/data=!3m7!1e1!3m5!1sWIMn3XDCqdup2bPyxGvUHA!2e0!5s20140501T000000!7i13312!8i6656?hl=fr
  9. Les commerçes du centre-ville de Montréal vont pouvoir faire des affaires plus longtemps, la fin de semaine. Le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal ont en effet annoncé jeudi que ces commerces pourront demeurer ouverts jusqu'à 20h00 la fin de semaine et ce, pour les cinq prochaines années. «Le centre-ville de Montréal joue un rôle particulièrement important en matière de commerce, de tourisme, de culture et de divertissement pour la région, de même que pour l'ensemble du Québec», a affirmé le ministre du Développement économique, Clément Gignac. «Nous devons donner aux commerçants les moyens de se développer à leur pleine capacité» a dit le ministre, qui s'est dit convaincu que la mesure entraînera des retombées positives pour l'économie. http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2010/07/20100722-121747.html
  10. Le ministre fédéral de l'Industrie Tony Clement presse GM et Chrysler de sabrer les coûts de leur main-d'oeuvre au Canada s'ils veulent bénéficier du plan d'aide gouvernemental de 4 milliards de dollars. Pour en lire plus...
  11. Ce n'est pas un hasard si Ottawa vient de recruter Clément Gignac à titre de conseiller spécial du sous-ministre des Finances. Pour en lire plus...
  12. Économiste en chef de la Banque Nationale depuis 2002, M. Gignac deviendra en janvier conseiller d'un sous-ministre du ministère des Finances du Canada. Pour en lire plus...
  13. Condo development proposed for site of former Kentucky Fried Chicken outlet Cheryl Cornacchia The Gazette Monday, September 19, 2011 A public consultation will be held Monday night in Dorval on a zoning change that would pave the way for the construction of a three-storey, 30-unit condominium development across the street from the Pine Beach AMT commuter train station. The zoning change would couple two vacant lots into one property measuring close to 16,000 square metres. One of the properties is the empty lot on the corner of Cardinal Ave. and Pine Beach Blvd. where a Kentucky Fried Chicken outlet stood until it was demolished about five years ag. The other lot is 505 Clement Ave., a private home until it was torn down two years ago. The middle-density housing development is just one of many going up in the West Island along the transportation corridor. "It’s one of the trends," said Mario St. Jean, Dorval’s director of urban planning. Building along the train line "makes sense. You wake up, take your breakfast and, after a quick walk, you are at the train station." St. Jean said a private developer has already submitted plans to Dorval for the project. A similar although larger middle density project is Dorval Espace MV, St. Jean said. Located on Bouchard Blvd., it includes condos, townhouses on property formerly owned by Novartis Canada, the pharmaceutical company. That project is well on its way to completion. The public consultation is scheduled for 7:50 p.m. in the municipal council chamber at Dorval city hall, 60 Martin Ave. http://westislandgazette.com/news/25286