Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'cinquantaine'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Urban photography
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • Quebec City and the rest of the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 6 results

  1. L'émission de Radio-Canada Première "L'autre midi à la table d'à côté" place face-à-face deux personnalités qui aurait un sujet commun, pas toujours d'accord mais qui souvent, offre une discussion plus qu'intéressante. Dans l'épisode d'aujourd'hui, nous avions l'honneur d'écouter une belle discussion sur la façon de gérer une ville tel que Montréal entre l'homme d'affaire Alexandre Taillefer (nouvelle technologie et mécène culturel) et l'ex-Maire de Québec Jean-Paul l'Allier (et ministre sous Bourassa). Les points approchés sont la gestion de la ville, la place de l'architecture et de l'urbanisme, les transports en communauté et l'importance de la beauté d'une ville. Une vraie preuve qu'une ville comme Montréal est totalement gérable si la personne qui a le mandat de le faire, à le goût de le faire. L'écoute de l'émission d'une cinquantaine de minutes en vaut la peine si vous aimé Montréal. Je commence à avoir hâte aux élections de 2017 pour voter pour Alexandre Taillefer. Lien: http://rc.ca/15eKFBr La citation dont je vais me rappeler Pour voir le ciel bleu en arrière, des fois, il faut pelleter des nuages.
  2. Le groupe français Aeroconseil, expert de l'ingénierie aéronautique et des services au transport aérien, s'implante à Montréal afin de développer ses activités en Amérique du Nord. Aeroconseil Canada entend ainsi se rapprocher de ses clients nord-américains. L'entreprise prévoit embaucher plus d'une cinquantaine d'employés au cours des trois prochaines années. L'annonce de cet investissement a été réalisée dans le cadre d'Aeromart 2010, la convention d'affaires internationale des industries aéronautique et spatiale. Plus D'info:http://www.montreal2025.com/communique.php?id=962&lang=fr
  3. André et Monique, tous deux dans la cinquantaine, se marient cet été. Ils tiennent à planifier le juste partage de leur patrimoine respectif. Pour en lire plus...
  4. La cinquantaine de travailleurs de l'usine Matériaux spécialisés de Louiseville, en Mauricie, en grève depuis le 19 mars dernier, ont reçu l'appui des dirigeants du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier et de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec. Pour en lire plus...
  5. http://www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#urlMedia%3D/Medianet/2007/CBFT/Decouverte200712091830_6.asx&promo%3DZAPmedia_Decouverte Peut-être avez-vous déjà vu le reportage ? C'est la nouvelle architecture dynamique. Une en construction à Dubaï et une autre prévue pour Moscou. Une cinquantaine d'étages chaque.
  6. article de la presse La restructuration mondiale chez BNP Paribas atteint le siège social canadien à Montréal. Les dirigeants de la banque française éliminent 72 emplois au pays, dont une cinquantaine dans les bureaux montréalais sur l'avenue McGill College. Les employés concernés ont été informés la semaine dernière. Les bureaux des succursales de Toronto et de Vancouver sont également visés par les compressions. Toutefois, c'est à Montréal qu'environ les deux tiers des suppressions de postes sont faites. Sur les 72 emplois touchés au pays, 62 sont des licenciements, cinq sont des démissions non remplacées, il y a trois transferts à l'interne et deux fins de contrat. Les postes abolis sont des fonctions d'analyste, de commis, de responsable des relations avec les clients, etc. La direction explique qu'il s'agit d'un repositionnement pour concentrer les activités de la banque sur les besoins des grandes entreprises, les services financiers, les activités de banques d'affaires et sur les ressources (pétrole, mines et énergie). BNP Paribas Canada entend délaisser le secteur des petites et moyennes entreprises ainsi que les comptes commerciaux. «Les compressions s'effectueront sur plusieurs mois de façon à faciliter la transition», explique Frank Shaw, premier vice-président chez BNP Paribas Canada. Une fois la transition terminée, il ne restera plus que 192 employés chez BNP Paribas au Canada, dont 75% du personnel travaille à Montréal. M. Shaw ajoute que le repositionnement canadien s'inscrit dans un processus de rationalisation globale qui se fait dans plusieurs pays où la banque est présente. Il souligne que BNP Paribas avait aussi annoncé des compressions aux États-Unis en janvier dernier et que ces décisions visent à assurer un meilleur avenir à la banque. Cette banque étrangère est implantée au Canada depuis 1961. Les actions de BNP Paribas sont inscrites à la Bourse de Paris, en France, ainsi qu'à la Bourse de Tokyo, au Japon.
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value