Search the Community

Showing results for tags 'chauffage'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 12 results

  1. Nom: Pointe Est Montréal Hauteur en étages: 3 + sous-sol 8' - 9' Coût du projet: 100 000 000$ Promoteur: 9215-3667 Québec Inc. Architecte: Isaac Alt Entrepreneur général: TG Beco Emplacement: Pointe-aux-Trembles Site internet: http://condopointeest.ca/ Autres informations: * Stationnements souterrains qui laissent plus de place à la verdure. * Fils et câbles électriques enterrés pour limiter la pollution visuelle. * Systèmes de chauffage à haute efficacité. * Piste cyclable qui facilite les déplacements à vélo. * Accès rapide aux transports publics, dont la gare de train de Pointe-aux-Trembles. * Maisons de villes disponibles.
  2. Nom: Le South Hauteur en étages: 7 Hauteur en mètres: Coût du projet: Promoteur: Habitations Signature Emplacement: A proximité du Quartier Dix30 (boulevard du Quartier) Début de construction: Fin de construction: Site internet: http://www.habitations-signature.com/projet/a-venir/ Autres informations: Les Avantages Localisation exceptionnelle (Proximité de réseaux routiers, transport en commun, pistes cyclables) Secteur dynamique de la Rive-sud, en pleine expansion, favorisant les activités récréatives Espaces de détente au toit offrant une vue imprenable Aménagements paysagers diversifiés avec piscine creusée chauffée Architecture recherchée qui suivra bien les années Concepts et finitions pour tous les goûts Fenestration généreuse Sous-traitance professionnelle supérieure et fiers partenaires. Disponibilité du réseau de gaz naturel*, électrique et téléphonie souterrain. Plan de garantie Frais de notaire inclus (si transaction avec banque du constructeur) La Construction Structure de béton préfabriqué avec conception innovatrice Espace de stationnement extérieur ou intérieur, selon le type d’unité. Chauffage et climatisation inclus Fenestration imposante en PVC ayant la cote de résistance pour bâtiment grande hauteur. Peinture intérieure en deux applications et finition au rouleau. Boiseries moulurées incluses Entrée électrique de 100 à 125 ampères, selon le modèle. Sortie électrique et plomberie incluses pour lave-vaisselle. Filage câble TV HD (3 sorties) et filage téléphone (3 sorties). Images:
  3. Il me semble qu'on avait également ce projet sur le forum, mais je suis incapable de le retrouver. Coin Wolf et Robin Condo neuf à vendre à Ville Marie, Montréal, Québec. Printemps 2012 - En Pré-vente - 1 et 2 chambres Les particularités des condos Ce nouvel immeuble est constitué de 7 unités de logement dont 3 ont un accès direct au niveau du sol les 4 autres unités des étages ont un accès commun intérieur et un accès commun extérieur à l’arrière de l’édifice coté ruelle. Trois espaces de stationnement sont prévus a l’arrière de l’édifice par la ruelle. Autres caractéristiques - Chauffage électrique - Air climatisé central - Très grande fenestration - Insonorisation supérieure - Rangement intérieur et au sous sol - 3 stationnements extérieur - Frais de condos très bas - Plancher de bois franc de qualité - Choix de céramique supérieure
  4. Le prix de l'essence et la baisse de vos placements sur les marchés vous découragent ? Attendez de voir votre facture de chauffage cet hiver. Pour en lire plus...
  5. Publié le 03 novembre 2008 à 10h22 | Mis à jour à 10h25 GES par habitant : le Québec chef de file François Cardinal La Presse La bonne nouvelle : Le Québec affiche toujours le plus faible taux d'émissions de gaz à effet de serre (GES) par habitant au pays. La mauvaise : il a été incapable de réduire ses émissions ne serait-ce que d'une tonne au cours des 15 dernières années. Le ministère de l'Environnement a publié cet avant-midi les plus récents chiffres de l'Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre, ainsi que leur évolution entre 1990 et 2006. On y apprend entre autres que le Québec a vu ses émissions totales croître de 1,6 % depuis 1990, année de référence du protocole de Kyoto. Il s'agit de l'un des plus faibles taux d'augmentation au Canada, loin derrière la Saskatchewan (63,6 %), l'Alberta (36 %) et la Colombie-Britannique (27,4 %). Dans l'ensemble, le Québec émettait en 2006 quelque 84 Mt de GES, ce qui représente 11,7 % du total canadien. La province fait ainsi belle figure en comparaison avec l'Ontario et l'Alberta, qui émettaient respectivement 190 Mt (26,2 %) et 234 Mt (32,3 %) du bilan canadien des émissions de GES. Si l'on s'attarde plutôt aux émissions par habitant, le Québec fait meilleure figure encore. Depuis 1990, celles-ci ont diminué de 7 % pour s'établir à 11,1 tonnes par habitant. Si l'on s'attarde aux dernières années, de 2003 à 2006, la réduction atteint 5,5 %. «Le Québec présente déjà depuis plusieurs années le meilleur bilan d'émissions de GES par habitant au Canada et cette baisse additionnelle de nos émissions vient confirmer notre position parmi les chefs de file au Canada», a indiqué la ministre de l'Environnement, Line Beauchamp. Le transport, c'est-à-dire l'ensemble des autos, des camions, des avions et des bateaux, est toujours le plus important émetteur au Québec, étant responsable à lui seul de 40 % des GES. Entre 2003 et 2006, les émissions de ce secteur ont crû de 0,6 %. L'industrie suit de près, émettant 33,6 % des gaz à effet de serre de la province. Puis vient le chauffage (résidentiel, commercial et institutionnel) au 3e rang, avec 12,5 % des émissions. Les secteurs de l'agriculture (7,5 %), des déchets (5,9 %) et de l'électricité (0,5 %) suivent La baisse des émissions depuis 2003 s'explique en grande partie par l'importante baisse constatée dans les secteurs du chauffage, soit 22,3 %. Cela fait une nette différence, étant donné que le chauffage, des résidences, des commerces et des institutions, provient de combustibles fossiles. On constate également des baisses dans le secteur industriel (2,6 %) et le secteur de l'agriculture (2 %).
  6. D'après la première évocation, probablement que ce projet sera relié au métro. Conception de quatre tours de 7 à 15 étages comprenant des espaces à bureaux locatifs sur un basilaire de deux étages intégrant des commerces de proximités et des stationnements souterrains. Projet à caractère LEED visant les objectifs suivants : toiture végétale accessible au basilaire, toiture des tours avec membrane réfléchissante blanche, enveloppe performante, choix de matériaux sains, contrôle supérieur de la qualité de l’air, du chauffage et de la climatisation; efficacité énergétique, qualité de vie et confort accru, stationnement intérieur pour vélo avec services douches/casiers et proximité des transports en commun. http://www.bbbl.ca/projectsDetails.php?id=1&cat=5
  7. Je browsais sur le site de Guide Habitation et suis tombée sur ce projet au sud du canal Sur le site du promoteur Struktur : http://www.struktur.ca/112-developpement-immobilier-le-richardson.html Info via Guide Habitation : Description Prix * [TABLE=class: table table-bordered, width: 100%] [TR] [TD]1 chambre[/TD] [TD]à partir de 182 000$[/TD] [/TR] [TR] [TD]2 chambres[/TD] [TD]à partir de 197 000$[/TD] [/TR] [/TABLE] * Prix avant taxes. Valeur indicative seulement, prix sujets à changements sans préavis. Des unités avec autres caractéristiques, tailles, nombre de chambres et prix peuvent être disponibles.Avis légal. Dernière mise à jour :2014-12-03 Le Richardson est un projet de 22 unités d'une ou deux chambres, allant de 697 à 1163 pi2 à Griffintown. Caractéristiques: Plusieurs unités sur deux étages Balcon avant et arrière ou cour anglaise avec chaque unité Planchers de bois franc Chauffage électrique Système d'intercom Stationnement extérieur Localisation: Métro Charlevoix Marché Atwater Canal Lachine Présentement en prévente. Livraison prévue pour le printemps 2015. C'est un projet de Struktur Développement Immobilier. Bureau des ventes 2016 rue Richardson, Montréal
  8. Bâtiment rébarbatif au premier coup d'oeil, Climatisation et chauffage urbains de Montréal (CCUM) cache pourtant dans ses entrailles un bijou d'architecture industrielle. Un véritable «Beaubourg intérieur», selon la firme Humà - design + architecture, chargée de lui refaire une beauté. La première phase est achevée: la mise en lumière de ses machineries, signée en collaboration avec Erick Villeneuve de Novalux. «On s'est concentré sur l'expression vers la ville de ce "Beaubourg intérieur" de la machinerie», explique Jean Beaudoin, qui travaille avec Stéphanie Cardinal chez Huma. Méconnu des Montréalais, CCUM fournit le chauffage à une vingtaine d'édifices du centre-ville, de la tour de la Bourse à la place Ville-Marie, en passant par l'École de technologie supérieure et l'hôtel Reine Elizabeth. Construite en 1947 dans ce qui n'était alors qu'un champ, cette centrale thermique est aujourd'hui enclavée entre l'autoroute Bonaventure et le viaduc du Canadien Pacifique. Mais demain, quand l'autoroute sera abaissée pour faire place au quartier Bonaventure (QB), elle trônera ni plus ni moins à l'entrée de la ville. «On ne peut pas rester de même, s'exclame en riant le directeur de l'établissement, Jean-Claude Michel. On va avoir l'air d'une usine d'Europe de l'Est restée debout après une explosion nucléaire!» D'autant plus que cet emblème du passé met le cap sur l'avenir en abandonnant le mazout au profit du gaz naturel, plus propre. On installe actuellement une nouvelle chaudière qui fonctionnera entièrement au gaz naturel. «Le mazout, on ne veut plus en utiliser, juste en cas d'avarie», précise M. Michel. Jusqu'ici, CCUM fonctionnait en mode biénergie pour profiter des variations de prix de chaque carburant. «Il faut valoriser la centrale comme icône urbaine en résonance avec le quartier en devenir, indique M. Beaudoin. Et [CCUM] est en train de se repositionner comme la façon économique de chauffer les quartiers, en ligne avec le développement durable.» Jardin des vapeurs En écho à son principal mode de chauffage (la vapeur à haute pression) et aux émanations de vapeur issues de la combustion du gaz naturel — «On est une usine à nuages», dit joliment le directeur —, un jardin des vapeurs accessible au public sera éventuellement aménagé au nord du bâtiment. Une passerelle mènera à une terrasse (l'ancien pont de livraison du charbon) ayant une vue imprenable sur le centre-ville. «On veut que le bâtiment évolue en fonction de ce que devient le quartier», prévient M. Beaudoin, dont les plans s'arrimeront à ceux du QB, en chantier dès l'an prochain. Le jardin se prolongera par une promenade sous arcades le long de la rue Nazareth, où pourrait être documentée l'histoire du lieu. La dernière phase consistera à insérer le haut du bâtiment dans un écrin de verre. «Ces panneaux seront développés selon des technologies nouvelles qui consolideront l'offre énergétique de CCUM», indique M. Beaudoin. Car les ambitions de CCUM ne sont pas qu'esthétiques. L'entreprise, qui appartient moitié à Gaz Métropolitain, moitié à Dalkia (filiale du géant français Veolia), entend à la fois se faire connaître auprès du public et se trouver de nouveaux clients dans le futur QB. «On voudrait utiliser nos surplus d'énergie — on a environ de 10 à 15 % de pertes — pour atteindre une efficacité de 100 %», précise M. Michel. CCUM est d'ailleurs sur le point de faire son entrée sur le marché des crédits carbone. http://www.ledevoir.com/culture/actualites-culturelles/286846/la-centrale-thermique-de-montreal-se-refait-une-beaute
  9. OursNoir

    Ccum

    Puisque ce sujet a été abordé au meet, voici des renseignements sur la CCUM (Climatisation et Chauffage Urbain de Montréal). La centrale thermique est situé au 120 rue Nazareth. À partir de cet endroit, plusieurs tunnels sont aménagés vers le centre-ville, au nord, et vers de nouveaux dévellopement (McGill Ouest, M9, etc) à l'est. Il est important de noter que ce ne sont pas seulement des conduites mais bien des tunnels complets, à l'intérieur desquels se trouve les conduites. Ceci est nécéssaire puisque la pression à l'intérieur de ces conduites est immense, et que si rupture se produisait, la réparation doit être effectué sur le champ, le chauffage et la climatisation du centre-ville en dépend! Voici d'ailleurs la carte de ces tunnels: Selon le site de la CCUM, on découvre que la centrale thermique à Montréal a été inauguré en 1947, soit bien longtemps avant les projets immenses de notre centre-ville. http://www.ccum.com/html/index.html
  10. Le chauffage au bois complice du smog à Montréal Canoë Virginie Roy 31/10/2007 14h22 L’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal (ASSS) offre maintenant un dépliant informatif concernant le chauffage au bois. Selon elle, le chauffage au bois résidentiel représenterait une des principales sources d’émission de particules fines qui contribuent à la formation du smog hivernal du Québec. «Sur l’île de Montréal, près de 100 000 ménages utilisent un système de combustion du bois pour chauffer leur résidence», déclare-t-elle. Rappelons qu’en 2005, Montréal a connu un épisode de smog hivernal d’une durée record de neuf jours lié, entre autre, au bois de chauffage. «Lorsqu’on brûle du bois, plus d’une centaine de composés toxiques sont libérés dans l’atmosphère et s’ajoutent à ceux émis lors de la combustion de l’essence, du diesel ou de l’huile à chauffage ainsi que ceux émis par de nombreuses industries», explique l’ASSS. Les principaux polluants qu’on y retrouve sont les particules fines, le monoxyde de carbone, des composés organiques volatils, des hydrocarbures aromatiques polycycliques, des oxyde d’azote et de nombreux produits irritants. Smog et maladies L’ASSS va encore plus loin en faisant un lien directe entre ce problème environnemental et certaine maladies. «Parmi les substances émises par la combustion du bois, certaines sont reconnus cancérigènes, et d’autres peuvent provoquer différents malaises comme l’irritation des yeux et des voies respiratoires, ainsi qu’aggraver l’état des personnes souffrant de maladies cardiaques ou respiratoires chroniques», explique Norman King, épidémiologiste à la Direction de santé publique. L’ASSS ajoute que plus de 95 % des particules émises par le chauffage au bois sont respirables, car leur petit diamètre leur permet de pénétrer profondément dans les poumons. Les personnes les plus sensibles à la pollution de l’air par les particules respirables seraient les très jeunes enfants, les personnes âgées et celles qui souffrent d’asthme, d’emphysème ou de problèmes cardiaques. L’ASSS recommande de se procurer un appareil certifié par l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis (EPA) si le chauffage au bois est nécessaire. Il est aussi demandé de ne pas utiliser son appareil de chauffage lorsqu’un avertissement de smog est émis. De plus amples renseignements sur le chauffage au bois sont disponibles sur le site Internet de la Ville de Montréal.
  11. Bonjours, Je vien de faire l'achat d'un condo en construction et, par la suite, je découvre qu'il n'y a pas d'installation de chauffage dans la toilette. Es-ce normal? Merci,