Search the Community

Showing results for tags 'chalet'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 9 results

  1. Construction d'un nouveau chalet par l'arrondissement dans le Parc Clémentine de la Rousselière (coin Notre-Dame et De la Rousselière à Pointe-aux-tremble). Il remplace l'ancien chalet (une sorte de maison mobile pleine de moisisure et en ruine qui a été démolie). Les deux principaux locataires seront l’Association du baseball amateur de Pointe-aux-Trembles (ABAPAT) et un groupe scout (155e).
  2. Un nombre croissant de propriétaires de chalet au Canada songent à vendre leur propriété estivale. Pour en lire plus...
  3. Repairs to Hélène de Champlain building force eatery to shut Restaurant's owner plans to close it down when lease expires at end of 2009 ALAN HUSTAK, The Gazette Published: 8 hours ago The building that houses the Hélène de Champlain restaurant on Île Ste. Hélène needs massive repairs, and the restaurant will close for good in 16 months when its lease expires. Pierre Marcotte, the French- language television personality who has leased the red sandstone building from the city since 1983, says the property needs between $3 million and $5 million in repairs. "We have no choice but to close," he said. "The city has decided not to renew its lease after 2009 in order to undertake the repairs. That could take a year or more to complete. The electrical and heating systems are outdated, and major repairs to the building itself are necessary." Initially meant to be a sports pavilion, the island chalet was built during the Depression as a Quebec government make-work project. It was designed by Émile Daoust to resemble a Norman château, and the grounds were landscaped by Frederick Todd. It was turned over to the city in 1942 and in 1955 became a municipal restaurant, but didn't get a liquor licence until 1960. In 1966, Mayor Jean Drapeau had the building redone as the official residence for Expo 67's Commissioner-General, Pierre Dupuy. It also had a hall of honour next to the main dining room that was used by Drapeau as a reception centre for visiting dignitaries and heads of state. The reception for French President Charles de Gaulle was held in the chalet after he delivered his controversial "Vive le Québec libre" speech. Even though the restaurant proved to be a money-loser, Drapeau kept its five dining rooms open until 1977, when they were closed because of a labour dispute. They reopened in 1981. Marcotte said he does not plan to renew his lease, and no one is certain what will happen to the building once the repair work is done. In the past, there has been talk of converting the site into a hotel for high rollers at the Montreal Casino. [email protected] thegazette.canwest.com
  4. Le Journal de Montréal 09/12/2007 Depuis sa construction dans les années 50, le chalet du parc La Fontaine n'a jamais vraiment trouvé de vocation. Une situation décriée par le conseiller du Plateau Mont- Royal et plusieurs groupes de citoyens, qui rêvent de voir le grand bâtiment prendre vie prochainement. «C'est une vraie bêtise bureaucratique», lance le conseiller du district de Jeanne-Mance, Michel Prescott. «C'est un grand bâtiment bien situé qui n'est ouvert que quelques semaines par année comme vestiaire pour les patineurs, dit-il. Ça n'a tout simplement pas de bon sens.» Le temps d'agir «Les administrations municipales ne cessent de repousser le problème, il est temps d'agir. On investit des sommes importantes pour le maintenir en état, on le paye avec nos taxes mais on ne peut pas l'utiliser.» Le chalet du parc La Fontaine, situé près du Théâtre de verdure, sur le bord du bassin d'eau, est ouvert certaines semaines l'hiver pour permettre aux gens d'enfiler leurs patins. Une petite cantine offre aussi hot-dogs et poutines. «C'est tout simplement ridicule, martèle le président des Amis du parc La Fontaine, Claude Gagnon. On pourrait faire quelque chose de tellement mieux avec ce bel endroit.» Café-bistrot «Il n'y a pas de belles terrasses sur le Plateau, imaginez comme ça serait bien s'il y en avait une ici, avec des expositions, des musiciens», rêve Claude Gagnon. Depuis quelques années, il caresse le projet de faire du chalet un café-bistrot à saveur culturelle, une idée que le conseiller Michel Prescott appuie. Ils diffèrent toutefois dans la façon de procéder. Alors que M. Gagnon voudrait confier la gestion des lieux à un organisme sans but lucratif, M. Prescott pense plutôt à une entreprise privée pour s'occuper du bistrot.
  5. Allô ! J'aimerais faire un projet photo sur l'architecture moderne au Québec, puis j'aimerais bien découvrir vos coups de cœurs ! Voici les miens: Cathédrale de Nicolet Centre Seagal Le chalet de lac des castors
  6. Une Proposition pour faciliter l'accès au parc Mont-Royal de Axio Strategies / Robert Laramée pour Fleuve/Montagne http://slideplayer.fr/slide/2735906/
  7. A l'attention du directeur de l'information: ( CNW) Les jeunes professionnels profiteront certainement de la stabilisation du marché des chalets - Un sondage dévoile que l'achat d'un chalet est l'investissement à long terme privilégié, comparativement à l'achat d'actions ou d'obligations - TORONTO, le 26 juin /CNW/ - Selon une tendance observée dans les villes canadiennes cette année, le marché des propriétés récréatives au pays est en train de se stabiliser, l'augmentation des prix étant plus modérée comparativement au rythme effréné de 2007. Dans presque tous les endroits les plus populaires pour la saison estivale, les prix ont continué de grimper en 2008, mais beaucoup moins rapidement que l'année précédente. Cette accalmie se présente bien pour les gens à la recherche d'un chalet - particulièrement pour les jeunes professionnels qui forment le plus important groupe d'acheteurs potentiels (19 %), selon le Rapport sur les propriétés récréatives de Royal LePage 2008 publié aujourd'hui. Le Rapport sur les propriétés récréatives de Royal LePage 2008 comprend les résultats d'un sondage national au sujet du comportement et des choix des propriétaires et des acheteurs canadiens, ainsi qu'une analyse approfondie des prix des propriétés récréatives dans 53 marchés, des tendances et de l'activité dans certains secteurs de loisirs à l'échelle du pays. Le sondage indique que la majorité des Canadiens comprennent les avantages de posséder des biens immobiliers, que ce soit une résidence principale ou un chalet. Le sondage révèle que près des deux tiers (61 %) des propriétaires de chalets et des acheteurs potentiels de propriétés récréatives trouvent que l'achat d'un chalet est un meilleur investissement à long terme que l'achat d'actions, d'obligations ou de fonds communs de placement. En fait, le sondage dévoile que 15 % des propriétaires de propriétés récréatives en possèdent plus d'une. "Bien qu'à un rythme plus lent qu'au cours des dernières années, le prix des propriétés récréatives continue d'augmenter, reflétant la tendance observée dans les marchés immobiliers urbains, indique Phil Soper, président et chef de la direction chez Royal LePage Real Estate Services. L'accroissement de l'offre a contribué à modérer l'augmentation des prix cette année, ce qui favorisera disproportionnellement les gens qui recherchent un chalet plutôt que ceux qui recherchent une résidence urbaine. Il est évident que le marché canadien avait un besoin urgent de propriétés récréatives depuis plusieurs années." "Qu'un nombre croissant de jeunes gens se joignent aux plus âgés dans la recherche d'une résidence récréative n'est pas surprenant. Les jeunes adultes d'aujourd'hui sont de plus en plus futés en matière d'investissements, ajoute M. Soper. L'âge moyen des acheteurs d'une première maison est de plus en plus bas, il est donc tout à fait normal que cette tendance se reflète également dans le marché des chalets." Malgré la modération des prix, un très grand écart continue de séparer les propriétés les plus chères des plus abordables au pays. Des lieux récréatifs qui sont fréquentés par des célébrités d'Hollywood et par l'élite nationale - tels que la vallée de l'Okanagan à Kelowna, les Muskokas et la rive sud de la Nouvelle-Ecosse - proposent des propriétés inscrites à 1,5 million $ et plus. Les acheteurs plus modestes peuvent acquérir des résidences abordables pour environ 300 000 $ à Parry Sound et à Sudbury. On peut trouver des perles rares de moins de 100 000 $ à Kingston et à Haliburtan Highlands en Ontario, ainsi que presque partout dans les provinces de l'Atlantique. Toutefois, à ce prix, il est rare de trouver des propriétés avec accès maritime. Un peu plus de la moitié (54 %) des Canadiens souhaitant posséder un chalet ou qui ont l'intention d'acheter une propriété récréative, ont prévu un budget se situant entre 50 000 $ et 300 000 $. Certains acheteurs potentiels très prudents devront faire beaucoup de recherches afin de trouver leur petit coin de nature, 33 % des répondants ayant affirmé vouloir payer moins de 50 000 $. Freiner la course vers les paradis de villégiature? L'attrait des grands espaces et la promesse de repos et de détente continuent d'éclipser le prix de l'essence, la congestion routière croissante et le climat immobilier en transformation, puisque le nombre de propriétaires de chalet est demeuré stable (9 %) au cours des trois dernières années au Canada. Cependant, le bon sens (ainsi que le besoin de faire attention au compte bancaire) aura sûrement raison de la passion cet été, car 19 % des propriétaires de chalets ont affirmé songer à vendre leur propriété si le prix de l'essence continue de grimper; une augmentation de 7 % depuis l'été dernier. L'enquête a révélé également que 33 % des propriétaires de propriétés récréatives ont indiqué que la hausse du prix de l'essence diminuerait le nombre de déplacements vers le chalet cet été. A l'inverse, l'industrie de la location de chalets à proximité pourrait profiter de cette situation cet été puisque certaines familles décideront certainement de ne pas s'envoler vers leur destination de vacances estivales. Amour d'été remplacé par siestes d'été Il semblerait que les chauds Don Juan du dimanche se seraient finalement refroidis. Pendant longtemps, on a cru qu'à partir de 17 h le vendredi ils débordaient d'énergie. La vérité a été dévoilée : une fois rendu au chalet, la flamme se met à vaciller pour finalement s'éteindre. Un frappant 45 % des propriétaires de chalet affirment préférer rattraper le sommeil perdu plutôt que de faire la cour à leur douce moitié. En raison des horaires chargés et des surcharges de travail des gens vivant en milieu urbain, il n'est pas surprenant que le repos soit privilégié lorsqu'ils se retrouvent au chalet. Par contre, la détente sera difficile à obtenir pour certains, puisque 16 % des répondants ne pourront se retirer de la course, affirmant qu'ils continueront de travailler à partir du chalet. << AUTRES RESULTATS DU SONDAGE - A la question "Comment planifiez-vous vous déconnecter du monde du travail électronique pendant que vous profiterez de votre propriété récréative?", les deux réponses les plus fréquentes étaient : "Il n'y a pas d'accès Internet au chalet" (24 %) et "Je n'apporterai pas mon appareil Blackberry ou mon téléphone cellulaire au chalet" (17 %). - Parmi les propriétaires de chalet et les acheteurs potentiels, 11 % ont payé ou paieront plus pour leur propriété de villégiature que pour leur résidence principale; tandis que 35 % prévoient payer entre 50 000 $ et 150 000 $. - Quoiqu'il existe un nombre infini d'éléments qui rendent une propriété récréative spéciale, les trois caractéristiques les plus recherchées par les Canadiens sont des propriétés avec vue imprenable sur l'eau, habitables toute l'année et qui exigent peu d'entretien. ------------------------------------------------------------------------- Rang Les 10 caractéristiques les plus recherchées dans une propriété récréative(*) ------------------------------------------------------------------------- No 1 Vue imprenable sur l'eau ------------------------------------------------------------------------- No 2 Habitable toute l'année ------------------------------------------------------------------------- No 3 Peu d'entretien ------------------------------------------------------------------------- No 4 Proximité à la résidence principale ------------------------------------------------------------------------- No 5 Commodités environnantes (restaurants, magasins, etc.) ------------------------------------------------------------------------- No 6 Nombre de chambres à coucher ------------------------------------------------------------------------- No 7 Grande cuisine ------------------------------------------------------------------------- No 8 Commodités haut de gamme ------------------------------------------------------------------------- No 9 Salle familiale ------------------------------------------------------------------------- No 10 Cave à vin ------------------------------------------------------------------------- Selon les Canadiens qui sont propriétaires d'une propriété récréative ou qui prévoient en faire l'acquisition. ----------------------------------------------------------- Résumé des prix des propriétés récréatives en 2008 Prix moyen par province(*) ----------------------------------------------------------- Chalets riverains standards et à accès terrestre ----------------------------------------------------------- PROVINCE GAMME DE PRIX MOYENNE EN 2008 ----------------------------------------------------------- Ile-du-Prince-Edouard de 80 000 $ à 350 000 $ ----------------------------------------------------------- Nouvelle-Ecosse de 49 000 $ à 315 000 $ ----------------------------------------------------------- Terre-Neuve de 81 000 $ à 112 000 $ ----------------------------------------------------------- Nouveau-Brunswick de 112 000 $ à 192 250 $ ----------------------------------------------------------- Québec de 400 000 $ à 500 000 $ ----------------------------------------------------------- Ontario de 300 000 $ à 1 625 500 $ ----------------------------------------------------------- Manitoba de 325 000 $ à 580 000 $ ----------------------------------------------------------- Saskatchewan 300 000 $ ----------------------------------------------------------- Alberta 1 300 000 $ ----------------------------------------------------------- Colombie-Britannique de 561 700 $ à 1 572 900 $ ----------------------------------------------------------- Prix moyen d'un chalet au pays de 326 567 $ à 1 066 389 $ ----------------------------------------------------------- Source : Royal LePage. Les moyennes sont basées sur l'analyse de marchés de propriétés récréatives sélectionnés dans chaque province. >> Méthodologie Le résumé ci-dessus présente les résultats de l'étude sur les propriétés récréatives 2008 menée pour Royal LePage Residential Real Estate Services. Le sondage a été effectué par Acrobat Research Inc. Quatorze questions exclusives étaient incluses lors des deux phases effectuées par Omnitel, la section de sondage d'opinion nationale d'Acrobat Research Inc. Au total, 3 000 Canadiens ont été interrogés et la cueillette de données s'est terminée le 9 juin 2008. Le sondage a été effectué auprès d'un échantillon représentatif d'adultes canadiens choisis au hasard. Plus précisément, le sondage se concentrait sur ceux qui possèdent actuellement ou qui posséderont probablement une propriété récréative. En raison du caractère très spécifique du public visé, 574 répondants se sont qualifiés pour cette version du Rapport sur les propriétés récréatives 2008. La taille de cet échantillon permet d'obtenir des résultats précis à +/- 4,09 %, 19 fois sur 20. A propos de Royal LePage Royal LePage est le premier fournisseur au Canada de services de franchise aux maisons de courtage immobilier résidentiel, grâce à son réseau de plus de 13 000 agents répartis dans 600 bureaux partout au Canada. Gérée par Brookfield Real Estate Services, Royal LePage fait partie de la famille des sociétés qui exercent leurs activités sous les raisons sociales de Royal LePage, Johnston and Daniel, Realty World et La Capitale. Société affiliée, Brookfield Real Estate Services Fund est une fiducie de revenus inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole "BRE.UN". Pour en savoir davantage, visitez les sites http://www.royallepage.ca ou http://www.brookfieldres.com. Renseignements: Pour connaître les points saillants du marché pour une région donnée ou pour communiquer avec une personne-ressource, veuillez vous informer auprès de: Tiffany Fisher, Mansfield Communications Inc., par téléphone au (416) 599-0024, poste 222, ou par courriel à [email protected]
  8. Travaux additionnels au chalet du parc La Fontaine JENNIFER GUTHRIE MÉTRO Publié: 07 avril 2011 21:45 Les travaux d’aménagement du chalet-resto du parc La Fontaine nécessiteront une dépense additionnelle de près de 91 000 $. L’état de dégradation avancé de la plomberie explique en grande partie cette hausse de coûts. Un montant de 49 000 $ avait été prévu pour des travaux contingents. Une directive émise par l’arrondissement pour le remplacement systématique de la tuyauterie du chalet, alliée à la nécessité de mettre en place de nouveaux raccordements électriques et mécaniques pour les équipements de la cuisine et le nouveau matériel audio-visuel, auront eu tôt fait de faire grimper la facture à quelque 139 800 $. L’ajout de près de 91 000 $ au contrat de l’entrepreneur devrait «permettre de finaliser partiellement une bonne partie des travaux d’aménagement du restaurant au chalet du parc La Fontaine dans l’attente de la présentation d’une seconde demande prévue au conseil d’arrondissement de mai prochain», peut-on lire dans les documents remis aux élus. Il n’a pas été possible de connaître la teneur de cette nouvelle demande, jeudi. Il semble toutefois qu’elle n’aura pas d’impact sur la date d’ouverture du chalet et de son restaurant. «Les travaux ont commencé en janvier et sont présentement complétés à 75 %, a indiqué Michel Tanguay, porte-parole de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Il reste notamment à compléter des travaux de plomberie et la conception du mobilier. L’ouverture devrait avoir lieu au début du mois de juin.» L’organisme Cité Historia, qui exploite depuis une vingtaine d’années le Bistro des Moulins et anime le site historique de Sault-au-Récollet, au parc de l’Île-de-la-Visitation, se chargera d’exploiter et d’animer le chalet. Un nouvel organisme, baptisé L’Espace La Fontaine, a été créé à cet effet. http://www.journalmetro.com/linfo/article/826795--travaux-additionnels-au-chalet-du-parc-la-fontaine
  9. http://ruefrontenac.com/nouvelles-generales/societe/21855-parc-la-fontaine-restaurant http://www.leplateau.com/Actualites/2010-07-06/article-1502659/-Le-chalet-restaurant-du-parc-Lafontaine-reprendra-vie/1 http://www.danielturp.org/amisduparclafontaine/pdf/APL-Le-cafe-de-Lafontaine.pdf?PHPSESSID=f9af6277c016930a7d2fca4983af48ad Page 8 Liste des prix du Bistro des Moulin (Cité Historia) http://www.citehistoria.qc.ca/reservationsdegroupebistro2010.pdf On veut vraiment donner le restaurant à eux ? et il servira la population ?