Search the Community

Showing results for tags 'chère'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 14 results

  1. Le constructeur automobile indien Tata a annoncé avoir suspendu sine die les activités de l'usine qui fabrique la voiture la moins chère du monde. Pour en lire plus...
  2. Faisant un bond de 3,4% à un rythme annuel en juillet, la hausse des prix à la consommation trouve sa source dans l'essence chère. Les prix payés pour les aliments ont aussi crû de façon importante. Pour en lire plus...
  3. Le site a de plus en plus de traffic et ma compagnie de hosting est pas très contente de ça, elle reproche d'avoir 3 000 000 de hits par mois et elle veut que mtlurb.com upgrade de forfait. Quelqu'un a une suggestion de compagnie de hosting pas trop chère vu que les publicités sur mtlurb ne rapportent pas tant que ça (personne clique sur les bannières:embarrassed:). Merci!
  4. Projet de rénovation / conversion de deux immeubles sur St-Alexandre côté ouest au sud de Ste-Catherine. Un des immeubles appartenait à l'UQAM, notre chère université nationaliste. Je ne trouve plus le thread sur ce project, en savez-vous davantage? Merci!
  5. Tata lance la voiture la moins chère du monde AFP Édition du mardi 24 mars 2009 Alors que l'industrie automobile en Europe et aux États-Unis fait les frais de la crise, Tata lance la voiture la moins chère du monde, la Nano, dont les premiers modèles seront livrés en juillet en Inde. Les consommateurs visés? Les millions d'Indiens qui ne peuvent s'offrir une voiture classique. Des problèmes ont toutefois retardé la production de la Nano, qui soulève aussi l'ire de certains écologistes. Mumbai -- Le groupe indien Tata a lancé hier la voiture la moins chère du monde, la Nano, un véhicule «révolutionnaire» à 2000 $US pour les classes moyennes émergentes de l'Inde, mais aussi pour l'Occident en pleine crise économique. «Nous sommes ravis de présenter la Nano à l'Inde et au monde», a déclaré Ratan Tata, président du conglomérat éponyme, lors d'une cérémonie en grande pompe à Mumbai pour cette mini-automobile à ultra bas coût «offerte au peuple indien et plus tard à d'autres marchés ailleurs dans le monde». Promise aux Indiens au tarif record de 100 000 roupies (2000 $US) dans sa version la plus rudimentaire, la Nano pourrait être vendue en Europe en 2010-11 --mais à 5000 euros -- avec des équipements répondant aux normes de sécurité et de pollution, avait annoncé M. Tata au salon automobile de Genève en mars. Alors que l'industrie automobile en Europe et aux États-Unis fait les frais de la récession, «la situation économique actuelle rend [la Nano] plus attrayante», a-t-il relevé. En Inde, les commandes débuteront le 9 avril pour des livraisons en juillet, a précisé le patron de la filiale Tata Motors, Ravi Kant. Tata vise les dizaines de millions de foyers indiens positionnés entre les classes urbaines bourgeoises et les milieux défavorisés et qui ne peuvent pas s'offrir une voiture classique. «J'ai observé ces familles sur des deux-roues: le père au guidon d'un scooter, son fils assis devant lui, sa femme juchée derrière et tenant leur bébé», racontait M. Tata l'an passé. «La Nano leur fournira un moyen de transport à quatre roues, sûr et abordable», a-t-il plaidé hier. Déjà dévoilée au monde entier en janvier 2008, cette «voiture du peuple» est animée par un minuscule moteur de 624 cm3 -- celui d'une bonne moto -- qui la fera plafonner à 105 km/h, sans freins ABS, ni direction assistée, ni climatisation. Mais à peine 50 000 exemplaires devraient être produits cette année, contre une prévision initiale de 250 000 unités par an, en raison d'obstacles rencontrés par Tata Motors qui ont retardé de plusieurs mois la mise en production. En octobre, le premier groupe automobile indien avait dû abandonner l'usine de la Nano quasiment achevée dans l'État du Bengale occidental et en construire une autre au Gujarat. Après y avoir investi 350 millions $US, Tata avait été poussé hors du Bengale par des paysans ulcérés par la réquisition de leurs terres pour en faire une zone industrielle. Et comme l'usine du Gujarat ne sera pas terminée avant la fin de l'année, Tata a rapidement assemblé ses premiers modèles dans un autre site. «C'est un lancement à la va-vite», a critiqué Mahantesh Sabarad, du courtier Centrum Broking, qui se dit par ailleurs «inquiet de la demande des consommateurs» au vu de «la contraction des salaires et [des] craintes pour l'emploi» en Inde. De fait, la dixième puissance économique de la planète est violemment frappée par la crise mondiale, notamment avec une baisse de la consommation, le moteur de la croissance. Déjà, les ventes de voitures ont chuté de 20 % fin 2008, après des années de progression à deux chiffres. Avec la Nano, «j'en aurai pour mon argent», s'est toutefois félicité Hasmukh Kakadia, un cadre financier qui veut se débarrasser de sa Ford Fiesta achetée à 13 000 $US. «Dans une économie en berne, je réfléchirais à deux fois avant de mettre de l'argent dans une nouvelle voiture. Mais pas pour celle-là», a-t-il dit. Reste que la Nano alarme les écologistes: «Un mode de transport pas viable pour l'Inde» avait dit en 2008 l'Indien Rajendra Pachauri -- président du Groupe international d'experts sur le changement climatique (GIEC) et prix Nobel de la paix 2007 -- dont le pays est déjà le troisième pollueur de la planète.
  6. Montréal, ville la plus chère du Monopoly Monde 20 août 2008 - 07h45 LaPresseAffaires.com Michel Munger Bonne nouvelle pour l'ego des Montréalais: la ville hérite de la place immobilière la plus chère du jeu Monopoly Monde que va lancer le fabricant Hasbro (HAS) le 26 août. Montréal remplace la Promenade et rejoint Riga (capitale de la Lettonie) pour occuper les places de couleur marine situées près de la case Go. La métropole québécoise a remporté cet honneur après un vote international de six semaines qui a déterminé 20 des 22 villes du Monopoly Monde. Aussi, le Canada voit toutes ses villes candidates atterrir sur la planchette du jeu. Vancouver remplace l'Avenue New York, se joignant à Shanghai et Rome au sein du groupe orange. Toronto remplace pour sa part l'Avenue Virginie, partageant les cases magenta avec Kiev et Istanbul. Le vote a suscité beaucoup d'intérêt car plus de 5 millions de votes ont été enregistrés pour 70 villes candidates. En plus de remplacer les cases traditionnelles et d'adopter une thématique internationale pour ses cartes Chance et Caisse commune, Hasbro met l'énergie solaire et éolienne à la place des compagnies d'aqueduc et d'électricité. Le jeu sera disponible en 37 langues dans 50 pays dès le 26 août. Parions que les ventes montréalaises et canadiennes seront bonnes... Les 22 villes du Monopoly Monde - Marine : Montréal et Riga - Vert : Le Cap, Belgrade et Paris - Jaune : Jérusalem, Hong-Kong et Beijing - Rouge : Londres, New-York et Sydney - Orange : Vancouver, Shanghai et Rome - Magenta : Toronto, Kiev et Istanbul - Bleu pâle : Athènes, Barcelone et Tokyo - Brun : Taipei et Gdynia
  7. Des cigarettes sans taxe, de la bière pas chère et une carte de crédit pour payer le reste. Si la liste s'apparente à la clé du bonheur pour plusieurs, elle représente au contraire tout ce qui irrite les dépanneurs. Pour en lire plus...
  8. Le ministre canadien de l'Industrie, Tony Clement, réclame un plan contenant d'importantes réductions des coûts de main d'oeuvre. Pour en lire plus...
  9. La Presse, 7 Juillet 2009 Tokyo est la ville la plus chère du monde Les deux villes japonaises de Tokyo et Osaka ont doublé Moscou et sont devenues en 2009 les villes les plus chères du monde pour les expatriés, selon une étude dévoilée mardi par le cabinet d'études britannique Mercer. Le classement a profondement changé en 2009 pa rapport à 2008, principalement à cause des fluctuations monétaires mondiales. Le renforcement du yen japonais par rapport au dollar américain a ainsi fait passer Tokyo de la 2e à la première place et Osaka de la 11e à la 2e. Au Canada, la baisse du huard par rapport au dollar américain a entraîné une chute des principales villes du pays dans le classement. Toronto a baissé de 31 places au 85e rang et Ottawa de 36 places à la 121e position. Montréal est maintenant au 103e rang alors qu'elle occupait la 72e place en 2008. Les villes américaines ont en général progressé. New York, la plus chère, entre dans le top 10 en se classant 8e. Los Angeles est passée du 32e au 23e rang, alors que San Francisco a bondi du 78e au 34e rang. Houston, Boston et Chicago occupent les 63e, 60e et 50e places respectivement. «La majorité des villes européennes a baissé dans le classement», indique l'étude, à l'exception des villes suisse: Genève (4e), par exemple, prend 4 places. Paris se classe 13e (12e en 2008), Varsovie, classée 113e, enregistre la plus importante chute en reculant de 78 places par rapport à l'an dernier. Moscou (3e) reste la ville européenne la plus chère, malgré la dépréciation du rouble par rapport au dollar et le léger reflux de l'immobilier. Londres et Oslo, dans le top 10 l'année passée, perdent respectivement 13 et 10 places. La plupart des villes du Moyen-Orient ont connu une tendance inverse, notamment Dubaï qui monte de 32 places (20e) et Abou Dhabi de 39 places (26e). Outre les villes japonaises, les mégapoles asiatiques restent onéreuses: Hong Kong se classe 5e , Singapour 10e, et Pékin intègre le top 10 à la 9e place. Seule l'Inde fait exception, en raison de la dépréciation de la roupie: New Dehli perd 10 places en 65e position et Bombay glisse de 18 places au 66e rang. Johannesbourg (Afrique du Sud) se positionne de son côté comme la ville la moins chère des 143 villes couvertes par l'étude, à la place d'Asuncion au Paraguay. L'étude fonde son évaluation du coût de la vie sur les prix de 200 objet ou service incluant le logement, le transport, la nourriture, l'habillement, les appareils ménagers et les loisirs. Voici le classement des 15 villes les plus chères selon Mercer: 1) Tokyo 2) Osaka 3) Moscou 4) Genève 5) Hong Kong 6) Zurich 7) Copenhague 8) New York 9) Pékin 10) Singapour 11) Milan 12) Shanghai 13) Paris 14) Oslo 15) Caracas
  10. Le groupe industriel indien Tata lance officiellement la Nano, une automobile réduite à sa plus simple expression et destinée à la nouvelle classe moyenne indienne. Pour en lire plus...
  11. Bonne nouvelle pour l'ego des Montréalais: la ville hérite de la place immobilière la plus chère du jeu Monopoly Monde que va lancer le fabricant Hasbro. Pour en lire plus...
  12. Après des mois de conflit avec des paysans hostiles, il s'agit d'un coup dur porté au géant asiatique en quête d'investissements industriels locaux et étrangers. Pour en lire plus...
  13. Hercule

    Help

    Quelqu'un connait une entreprise fiable et pas trop chère pour nettoyer les graffitis. Merci pour votre aide ou vos recommandations.
  14. Marc Doré La Presse Tous les milliardaires de la planète peuvent aller se rhabiller: l'homme d'affaires indien Mukesh Ambani vient de prendre possession de sa maison évaluée à un milliard de dollars (certains sites parlent même de 2 milliards!), située dans un quartier plutôt ordinaire de la mégalopole indienne Bombay. Cette «maison» est en fait un gratte-ciel de 174 mètres de haut (570 pieds), équivalent à 60 étages, mais qui compte «seulement» 27 niveaux aux dimensions en conséquence. La tour offre 400 000 pieds carrés de surface de plancher et a été conçu par la firme d'architectes Perkins»Will de Chicago. M. Ambani, président de la plus grande société privée de l'Inde, Reliance Industries, et qu'on estime être le quatrième homme le plus riche de la planète, va bientôt s'installer dans sa maison avec sa femme, leurs trois enfants, et la mère de monsieur; le service sera assuré par un personnel de 600 employés. Tout est vertigineux dans la maison Antilla : on y retrouve un centre de santé et un centre de sports avec piscine; un théâtre de 50 places; un héliport avec tour de contrôle; un stationnement de plusieurs étages pour recevoir les 168 véhicules de la famille et la station-service pour l'entretien de ces véhicules; une terrasse végétalisée et des balcons également bien pourvus en plantes de toutes sortes. La famille occupe les quatre étages supérieurs, qui ont une vue imprenable sur la mer d'Arabie et sur le paysage urbain de Mumbai. En cas de catastrophe, les occupants pourront se mettre à l'abri au neuvième étage, qui constitue une sorte de cellule de sécurité. La maison sera inaugurée le 28 octobre, lors d'une fête qu'on imagine déjà grandiose. Selon le site World Interesting Facts, la maison actuellement la plus chère, la Villa La Leopolda, est située à Nice, en France, et vaut 400 millions. Elle a déjà appartenu à Bill Gates. Pour en savoir plus: http://www.mumbaimirror.com http://montoit.cyberpresse.ca/habitation/201010/25/01-4335757-la-maison-la-plus-chere-du-monde.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO23_maison_3732_accueil_POS1