Search the Community

Showing results for tags 'centaine'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 21 results

  1. Le consortium, qui souhaite construire un parc de 300 mégawatts dans le secteur du lac Alfred, a rencontré une centaine de citoyens de Sainte-Irène mardi soir. Pour en lire plus...
  2. Au moins une centaine d'investisseurs, dont plusieurs membres de la communauté artistique montréalaise, auraient perdu plusieurs centaines de milliers de dollars. Pour en lire plus...
  3. Le moteur électrique mis au point par Hydro-Québec sera testé en Norvège par une filiale de Tata Motors qui en équipera une centaine de ses voitures. Pour en lire plus...
  4. Le groupe internet Google a annoncé mercredi qu'il supprimait une centaine de postes de recruteurs et fermait trois bureaux d'ingénierie. Pour en lire plus...
  5. Aérospatiale: AAA Canada arrive à Montréal L’entreprise ouvrira ses portes en mai et compte créer une centaine d’emplois durant sa première année d’activité. La française AAA et la québécoise Drakkar Ressources Humaines s’associent pour créer AAA Canada, une firme de sous-traitance dans le domaine de la production industrielle en aérospatiale qui s’installera dans le Technoparc Montréal. L’entreprise ouvrira ses portes en mai et compte créer une centaine d’emplois durant sa première année d’activité. Il s’agit d’un investissement de 5 millions de dollars sur cinq ans. http://www.lesaffaires.com/article/0/aeronautique-et-aerospatial/2008-04-09/475622/aerospatiale-aaa-canada-arrive-a-montreal.fr.html
  6. L'agence de publicité Bos vendue à des Japonais Marie-Eve Fournier . les affaires.com . 01-06-2012 (modifié le 01-06-2012 à 10:50) L’agence de publicité Bos, l’une des plus réputées de Montréal, est acquise par la japonaise Dentsu, a appris lesaffaires.com. Cette agence, qui possède des bureaux sur les 5 continents, est la plus importante agence unique au monde avec des revenus annuels de 23,3 G$ CA (1,89 milliards de yen). Les employés de Bos ont été convoqués à 10 heures ce matin. Les plus gros clients ont appris la nouvelle au cours de la semaine. Le cofondateur et président de Bos, Michel Ostiguy, présidera les activités canadiennes de la nouvelle entité qui sera appelée DentsuBos et qui comptera deux bureaux au pays. Regroupant une centaine de personnes, l’actuel bureau de Bos à Montréal, dans le quartier Saint-Henri, ne doit pas subir de changement significatif. Mais à Toronto, la vingtaine d’employés de Bos déménageront leurs affaires dans ceux de Dentsu. Cette nouvelle équipe d’une centaine de personnes sera gérée par l’associé de Michel Ostiguy, Claude Carrier. Le chef de la création pour tout le Canada sera aussi un Québécois, Roger Gariépy (actionnaire et vice-président création de Bos). « Ils ont acheté le management », résume Michel Ostiguy, en entrevue téléphonique. Le publicitaire explique avoir accepté de vendre son agence parce qu’il voulait « avoir une plus grande présence pancanadienne et renforcer la qualité des services offerts – tant d’un point de vue publicitaire que numérique – à ses trois principaux clients » que sont Fido, la Banque Nationale et Aliments Ultima (fabricant des yogourts Yoplait). « Je veux mourir au bureau » Michel Ostiguy n’a pas voulu révéler le montant obtenu pour son agence fondée en 1988 avec deux autres ex-cadres de Cossette (André Beauchesne et Yves Simard). « Ce n’est même pas possible d’établir le prix de vente à ce stade-ci parce que la transaction va se faire sur une période de quatre ans et que le prix va changer au fil du temps. » Chose certaine, ce n’est pas pour prendre sa retraite que l’homme de 62 ans a accepté l’offre de Dentsu, après avoir été courtisé « au moins une dizaine de fois » depuis la création de Bos en 1988. « Je m’imagine mourir au bureau dans un avenir aussi lointain que possible. Si je suis aussi heureux chez Bos-Dentsu, je ne changerai pas mes plans. » Pourquoi avoir accepté l’offre de Dentsu alors que toutes les autres ont été refusées auparavant ? « Dentsu n’a pas une mentalité d’envahisseur. Ils me laissent une pleine autonomie d’opération. Ils ont une culture très entrepreneuriale et nous aussi, chez Bos, nous sommes issus de cette culture. J’ai demandé à qui j’allais me rapporter et on m’a dit de me regarder dans le miroir et de me parler à moi-même !» répond Michel Ostiguy. Dentsu, dont les actions se négocient à la Bourse de Tokyo depuis 2001, emploie 20 000 personnes dans une centaine de villes dans le monde. http://www.lesaffaires.com/techno/medias-et-communications/l-agence-de-publicite-bos-vendue-a-des-japonais/545087
  7. La papetière Tembec annonce la suppression d'une centaine de postes de personnel cadre en raison du ralentissement économique. Pour en lire plus...
  8. Le fabricant norvégien d'équipements d'énergie solaire Renewable Energy Corporation (REC) a choisi cette ville parmi une centaine de sites dans 16 pays. Pour en lire plus...
  9. Essar Steel met à pied une centaine d'employés supplémentaires à son aciérie de Sault-Sainte-Marie, en Ontario. Pour en lire plus...
  10. Investissement de 1,2 milliard dans le solaire à Bécancour 25 août 2008 - 14h50 Agence France-Presse Agrandir Le fabricant norvégien d'équipements d'énergie solaire Renewable Energy Corporation (REC) a choisi Bécancour parmi une centaine de sites dans 16 pays. Le fabricant norvégien d'équipements d'énergie solaire Renewable Energy Corporation (REC) a retenu la ville de Bécancour en Mauricie pour l'implantation d'une nouvelle usine, soit un investissement de plus de 1,2 G$. Retenue parmi une centaine de sites dans 16 pays, la ville québécoise accueillera une usine de polysilicium, un composant de base des panneaux solaires. Susceptible de compter jusqu'à quatre lignes de production, l'usine emploiera plus de 300 personnes lorsqu'elle fonctionnera à plein régime. Sa construction devrait démarrer en 2010 pour une entrée en production en 2012. «Le développement de ce site nous permettra de poursuivre l'expansion de notre activité dans le silicium de la façon la plus efficace en termes de coûts», a commenté Erik Thorsen, le directeur général de REC, dans le communiqué. Le groupe norvégien a expliqué que l'un des principaux critères de son choix avait été le prix et la stabilité de l'approvisionnement en électricité dont ses usines sont de grosses consommatrices. «Selon les termes de l'accord conclu avec le gouvernement du Québec, REC disposera d'un accord de long terme pour la fourniture d'électricité par Hydro Québec à des prix compétitifs», a ajouté REC, précisant que cet accord porterait sur 20 ans. Le volume définitif de l'investissement dépend encore d'études d'ingénierie préliminaire censées être bouclées dans les six prochains mois, a encore indiqué REC. http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080825/LAINFORMER/80825097/5891/LAINFORMER01
  11. La banque a débauché, au cours de la dernière année, une centaine de banquiers d'expérience auprès de rivales en difficulté afin de soutenir son expansion aux États-Unis. Pour en lire plus...
  12. La société montréalaise a annoncé mardi que sa filiale Ameriwood Industries reprend la production de meubles prêts-à-assembler, ce qui créera une centaine d'emplois. Pour en lire plus...
  13. La compagnie forestière déclare une perte de 251 M$ US ou 4,36 $ par action, ce qui comprend une centaine de millions en éléments inhabituels. Pour en lire plus...
  14. Un membre du forum qui requiert l'anonymat m'a informé que très prochainement, un studio coréen de jeux vidéos allait ouvrir une succursale à Montréal et créera par le fait même une centaine d'emplois. Voilà une excellente nouvelle pour un secteur qui n'est pas des plus en santé depuis le début 2013. Souhaitons que cet investissement vienne renverser la tendance !
  15. Le fabricant norvégien d'équipements d'énergie solaire Renewable Energy Corporation a choisi la ville parmi une centaine de sites dans 16 pays. Pour en lire plus...
  16. Les travailleurs manifestent car ils veulent obtenir une part équitable des profits engrangés par le plus important producteur d'engrais de la planète. Pour en lire plus...
  17. La direction de l'usine Dana Canada annonce qu'elle fermera ses portes l'été prochain. Une centaine de travailleurs perdront leur emploi. Pour en lire plus...
  18. Au Québec Loblaw investit près de 100 millions $ Agence QMI 09/04/2013 11h42 BRAMPTON, Ontario – L’épicier Loblaw a annoncé des investissements de près de 100 millions $ au Québec pour revamper des magasins sous les bannières Provigo, Loblaws, Maxi et Maxi & Cie. Ces investissements vont se traduire par la création d’une centaine d’emplois permanents dans le réseau québécois du géant canadien de l'alimentation. Loblaw entend créer un nouveau concept de magasins Provigo et Loblaws dans différentes régions du Québec. En plus d’un nouveau magasin Provigo à Sherbrooke, les magasins Provigo Prieur (Ahuntsic) et de Boucherville seront rénovés, de même que les Loblaws de Magog, Saint-Bruno et Saint-Sauveur. Par ailleurs, le magasin Loblaw de Kirkland deviendra le magasin phare représentant le nouveau modèle de magasin conventionnel de l’entreprise au Québec. Plusieurs magasins exploités sous les bannières Maxi et Maxi & Cie seront réaménagés et feront l'objet d'ajouts d'équipements. Selon Pierre Dandoy, vice-président principal, Exploitation, Provigo et Loblaws, les équipes de Loblaw ont parcouru plusieurs continents «pour y identifier les meilleures pratiques et proposer l'expérience la plus riche qui soit en magasin». «Les Québécois aiment cuisiner et se réunir en famille ou entre amis autour d'une bonne table et d'aliments frais de qualité supérieure provenant de chez nous, a-t-il dit. Ces importantes considérations sont au cœur même de notre nouveau concept de magasins et de l'offre de produits qu'on y retrouvera.» Loblaw s’attend à ce qu’une centaine de travailleurs de la construction soient embauchés pour réaliser les travaux.
  19. Laval attire une autre société montréalaise Clarins transférera son siège social canadien et une centaine d’employés dans l’ouest de l’île par Stéphane St-Amour Article mis en ligne le 30 novembre 2007 à 14:55 Voici la maquette du futur siège social de Clarins Canada qui bordera l'est de l'autoroute 13, à hauteur du boulevard Notre-Dame. L'immeuble de 108 000 pieds carrés abritera des bureaux administratifs, un entrepôt et une boutique SPA. Fichier: Clarins Maquette Laval attire une autre société montréalaise Clarins transférera son siège social canadien et une centaine d’employés dans l’ouest de l’île Entreprise implantée à Montréal depuis 40 ans, Clarins Canada quittera au printemps ses installations de l’arrondissement Saint-Laurent à la faveur d’une place d’affaires et d’un nouvel entrepôt en bordure de l’autoroute 13, près de Notre-Dame. Il s’agit d’un investissement évalué à quelque 10 M$ du Groupe Montoni, propriétaire du terrain et des immeubles que sa division construction est actuellement à ériger. Selon ce que le Courrier Laval a appris, ce coup de filet est l'aboutissement d'un démarchage de cinq longues années mené auprès des dirigeants de cette société. Expansion Les projets d'expansion de Clarins Canada, troisième distributeur de l'industrie des cosmétiques et des parfums en importance au pays, nécessitaient un déménagement. Non seulement le groupe augmentera-t-il la superficie de son entrepôt et de son siège social canadien de 35 %, mais Clarins pourra toujours, au besoin, ajouter à sa capacité d'entreposage par la possibilité d'un agrandissement qu'offre le terrain adjacent. Une option non négligeable pour cette entreprise qui «fait de plus en plus d'acquisitions de marques», explique la vice-présidente des finances et des opérations, Louise Villaggi. Outre la gamme originale de produits de soins et de maquillage connue sous la bannière de la multinationale française fondée en 1954, Clarins Canada possède une seconde division abritant les marques Thierry Mugler et Azzaro de même que toutes les marques dont elle assure la distribution. Fait intéressant à noter, les nouveaux quartiers généraux de Clarins avoisineront ceux de Andlauer Transport et Services (ATS), l'entreprise qui assure le service de livraison à travers tout le pays. Personnel À compter du 1er avril 2008, Laval gagnera un nouveau siège social et la centaine d'emplois s'y rattachant. «L'annonce du déménagement a été bien accueillie par notre personnel», fait savoir Mme Villaggi. Incidemment, la majorité de ces employés qui convergent tous les matins de la semaine vers les installations actuelles de l'arrondissement Saint-Laurent résident à Laval. Par ailleurs, la vice-présidente des finances et des opérations signale que l'avènement du métro à Laval a pesé dans la balance quand est venu le temps de choisir le site. «Nos employés qui habitent sur l'île de Montréal et sur la rive-sud et qui utilisent les transports en commun seront tout aussi bien servis», assure-t-elle, précisant qu'un circuit d'autobus relie la station Montmorency à ses futurs bureaux et que la distance à parcourir est sensiblement la même qui sépare les locaux actuels à la station Côte-Vertu. Fichier: Clarins Maquette
  20. Une centaine de galeristes de l'Europe et des Amériques sont attendus à la plus grande foire canadienne consacrée à l'art actuel. Une vingtaine sont du Québec. Pour en lire plus...
  21. L'Autorité des marchés financiers allègue en Cour du Québec que quatre dirigeants de l'entreprise Gestion Guychar ont floué une centaine d'investisseurs, dont des membres de la communauté artistique. Pour en lire plus...