Search the Community

Showing results for tags 'ccq'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 5 results

  1. La Commission de la construction du Québec indique que le nombre d'heures travaillées dans la construction commerciale, institutionnelle et résidentielle est en hausse par rapport à la même période l'an dernier. Pour en lire plus...
  2. Vers une année record dans la construction 12 juillet 2008 - 11h14 La Presse Hugo Fontaine Le sourire était de mise hier lors de la conférence de presse annuelle de la Commission de la construction du Québec (CCQ). Non seulement les traditionnelles vacances de la construction approchent, mais les statistiques de l'année 2008 sont telles que les travailleurs pourront se reposer l'esprit tranquille : l'industrie est en excellente forme. La construction québécoise se dirige vers sa meilleure année depuis 1975. De janvier à avril 2008, le volume de travail a augmenté de 11% sur les chantiers québécois, comparativement à la période équivalente en 2007. Si la tendance se maintient, les 137 000 travailleurs de la province auront enregistré 133 millions d'heures de boulot à la fin de l'année, contre 126 l'an dernier. Même le secteur résidentiel, avec une hausse de 12%, s'en sort assez bien. «C'est pas mal pour un secteur dont on annonce le déclin depuis trois ans», dit le président-directeur général de la CCQ, André Ménard. «La construction semble vouloir garder sa place au soleil et même améliorer son rythme malgré les difficultés économiques nord-américaines», ajoute M. Ménard. La Commission prévoit que l'industrie atteindra les 140 millions d'heures de travail en 2012. Le défi de la main-d'oeuvre Le grand défi réside maintenant dans la main-d'oeuvre. La demande est là, et parmi les 26 métiers de la construction, certains manquent de candidats. C'est le cas, par exemple, pour les métiers de cimentier, ferblantier ou monteur-mécanicien (vitrier). Pour répondre aux besoins, la CCQ veut favoriser la reconnaissance des compétences acquises dans d'autres secteurs. André Ménard donne l'exemple de Lebel-sur-Quévillon, où plusieurs employés affectés par les difficultés de l'industrie du bois pourraient facilement transposer leurs compétences dans le secteur de la construction. «L'an dernier, on a reconnu les compétences de 1596 personnes, souligne M. Ménard. Ce sont des choses qu'on ne faisait pas il y a sept ou huit ans.» La solution passe aussi par la formation. Sur les 14 000 nouveaux travailleurs de la construction en 2007, 5000 étaient des diplômés des différentes écoles de la province. Mais la CCQ voudrait voir ce nombre augmenter à 7000. La tendance est encourageante. «Il y a 10 ans, il y avait environ 1000 diplômés», rappelle André Martin, conseiller en relations publiques de la CCQ. Mais depuis, la construction a bien meilleure réputation. Selon un sondage mené au printemps 2008 par la firme Echo Sondage, 85% des gens jugent que l'industrie de la construction est un bon choix de carrière pour les jeunes. C'est une augmentation de 18 points par rapport à 2001. «L'industrie qu'on dénigrait autrefois a maintenant un attrait auprès des jeunes», dit André Ménard. En 2007, 15% des travailleurs de la construction avaient moins de 25 ans. La moyenne d'âge des travailleurs est passée de 42 ans à 39 ans au cours de la dernière année, a noté le ministre provincial du Travail, David Whissel, lors de la conférence de presse. Rencontré sur le chantier du campus Bell, à L'Île-des-Soeurs, où se tenait la conférence de presse, le travailleur Yannick Labrie a dit percevoir ce nouvel afflux de jeunes. Et ce ne sont pas les débouchés qui manquent. «Si les jeunes veulent travailler et qu'ils ont du coeur, il y a de la place pour eux», dit le poseur de systèmes d'intérieur. Il y a aussi de la place pour les femmes, qui ne composent encore que 1% de la main-d'oeuvre du secteur. «Laissez-nous encore quelques années, dit André Ménard. Nous travaillons à augmenter le nombre de femmes, d'autochtones et de minorités dans le secteur.» Le temps des vacances Près de 82% des travailleurs du domaine seront en congé du 22 juillet au 2 août pour les vacances de la construction, qui sont repoussées d'une semaine. Pour l'occasion, la CCQ leur a remis une somme globale de 246 millions de dollars. La Commission estime que 85% de cette somme sera réinjectée dans l'économie québécoise. http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080712/LAINFORMER/807120757/5891/LAINFORMER01/?utm_source=Fils&utm_medium=RSS&utm_campaign=LPA_S_INFORMER
  3. Nom: Siège social de la Commission de la construction du Québec (CCQ) Hauteur: 8 étages/?? mètres Coût du projet: 62 000 000,00$ Promoteur: Commission de la construction du Québec Architecte: lemay associés Emplacement: 8475 Christophe-Colomb Début de construction: hiver 2009 Fin de construction: hiver 2011
  4. Les projets publics soutiendront la construction 1 décembre 2008 - 11h59 Presse Canadienne Les chantiers de construction seront soutenus par les investissements publics en 2009, estime la Commission de la construction du Québec (CCQ). En rendant publiques ses perspectives, lundi, la CCQ a souligné que l'industrie bénéficiera notamment du Plan québécois des infrastructures qui, à lui seul, permettra l'investissement de 30 G$ d'ici 2012 dans le réseau routier, le transport en commun, les infrastructures municipales, la santé et l'éducation. Parallèlement au Plan québécois des infrastructures, Hydro-Québec augmentera ses investissements puisque le chantier du complexe La Romaine s'ajoutera à celui de l'Eastmain-1A-Rupert-La Sarcelle, a ajouté la Commission. Le bâtiment institutionnel devrait aussi profiter d'une croissance grâce aux investissements publics qui seront faits dans les écoles et les hôpitaux. Une croissance de 10% est anticipée dans ce secteur, ce qui permettra de compenser en bonne partie les baisses possibles dans le bâtiment commercial. Le bâtiment industriel, qui est éprouvé depuis quelques années par la vigueur du dollar canadien et par la vivacité de la concurrence étrangère, conservera, en 2009, son niveau actuel. Quant à la construction résidentielle, la CCQ anticipe un léger ralentissement - de sept pour cent - des heures travaillées dans ce secteur en 2009. Selon les prévisions de la CCQ, la légère diminution des investissements dans le secteur résidentiel et dans le bâtiment commercial sera compensée, en 2009, par les investissements publics - qui représentent près de 70% des investissements non résidentiels en construction. La Commission prévoit qu'en 2009 la construction occupera plus de 140 000 travailleurs et que l'industrie aura besoin en moyenne annuellement de 14 000 nouveaux travailleurs d'ici 2012 afin de réaliser les travaux prévus. En 2008, l'industrie a attiré et intégré 14 000 nouveaux travailleurs pour répondre aux besoins en main-d'oeuvre des entrepreneurs.
  5. La construction tirera l'économie jusqu'en 2011 Les Affaires, 00:00 Récession, vous dites ? Pas dans la construction, en tout cas. L'industrie connaît un niveau d'activité digne de l'effervescente des années 1970. Hausse des heures travaillées et embauche massive sont au menu des prochaines années. Organisme chargé de veiller à l'application des conventions collectives dans l'industrie de la construction, la Commission de la construction du Québec (CCQ) voit la conjoncture favorable se prolonger jusqu'en 2011, récession américaine ou pas. Pour 2008, la CCQ prévoit 128 millions d'heures, une hausse de 3 % par rapport à 2007. Ce nombre grimpera à 140 millions en 2010 et 2011. Plan québécois des infrastructures Le gouvernement du Québec prend les bouchées doubles pour récupérer le retard dans l'entretien de ses infrastructures. En cinq ans, 30 milliards de dollars seront investis dans les écoles, les hôpitaux, les routes, les aqueducs et les égouts. " Ces investissements profiteront grandement à l'industrie de la construction ", a souligné David Whissel, ministre du Travail, lors de la conférence de la CCQ sur les perspectives économiques de l'industrie, qui s'est tenue le 3 décembre. En parallèle, Hydro-Québec a reçu le feu vert de Québec pour ouvrir les vannes de son réservoir de projets. Pas moins de 31 milliards de dollars seront investis dans l'énergie en 10 ans. Bref, l'activité ne manquera pas dans la voirie, le génie civil et l'institutionnel. Il suffit que l'activité se maintienne dans l'industriel et le commercial pour que les prévisions de la CCQ se réalisent. Les économistes de la CCQ s'attendent à ce que les mises en chantier du secteur résidentiel ralentissent au cours de la période 2008-2011, pour des raisons démographiques. Le secteur a toutefois surpris en 2007 tandis que le nombre de logements mis en chantier a de nouveau franchi le cap des 50 000 unités. Au Nord Où seront situés les points chauds ? Le Nord ignore les soubresauts économiques du Sud, m'a dit récemment un industriel de Joliette, Mario Gareau, des Industries Harnois, qui vend des mégadômes pour les entreprises minières. Le volume de travail doublera à la baie James grâce au chantier d'Eastmain-1-A-Rupert. En Abitibi-Témiscamingue on conservera un niveau d'heures travaillées comparable à 2007, en attendant le premier coup de pelle de la mine d'or Osisko, à Malarctic. Le secteur industriel permettra à la Côte-Nord d'atteindre une croissance de 5 %, en attendant le signal du départ du méga chantier des centrales de la Romaine de 1550 mégawatts de puissance. " Si tout va comme on le souhaite, les travaux du complexe Romaine devraient s'amorcer dès 2009 ", dit Réal Laporte, président d'Hydro-Québec Équipement et pdg de la Société d'énergie de la Baie James lors du congrès annuel de l'association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec le 16 janvier. Recherché : 56 000 travailleurs Toute cette effervescence nécessitera l'embauche de 14 000 travailleurs par année, dont 10 000 seulement pour combler des départs à la retraite, pendant quatre ans. Fin 2007, l'industrie comptait 134 000 travailleurs actifs. Ce nombre approchera les 150 000 à la fin de 2011. Ce niveau a été atteint la dernière fois lors de la période 1974 à 1977. " On va déballer bientôt notre plan d'action pour les cinq prochaines années. Fiez-vous sur nous et sur l'industrie. On a augmenté le nombre de travailleurs de 50 000 dans l'industrie [depuis 1995], on va rester vigilant pour réussir à combler les besoins de main-d'oeuvre ", a dit André Ménard, pdg de la CCQ, en marge de la conférence annuelle. Hommage aux constructeurs Les Affaires veut refléter le dynamisme du secteur en consacrant un dossier immobilier aux grands constructeurs. Nos collaborateurs ont dressé le profil de deux constructeurs tirant leur épingle du jeu, le premier dans les grands travaux et l'autre dans la construction de copropriétés divises à Montréal. Les sujets d'actualité comme la prolifération des résidences pour personnes âgées, l'acceptation sociale d'un projet d'envergure et la certification environnementale des immeubles figurent aussi au menu de ce dossier spécial. Bonne lecture. http://www.lesaffaires.com/article/1/publication--lesaffaires/2008-02-23/472385/la-construction-tirera-leconomie-jusquen-2011.fr.html [email protected]