Search the Community

Showing results for tags 'brasserie'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 10 results

  1. L'ÉTS a lancé un appel d'offres pour la décontamination et la démolition des bâtiments I et J de l'ancienne brasserie Dow. Je ne sais pas à quelle partie réfèrent les lettres I et J. Peut-être est-ce l'entrepôt donnant directement au coin de Notre-Dame et Peel? https://www.seao.ca/OpportunityPublication/ConsulterAvis/DuJour?ItemId=ab314d8d-ab20-4063-9c03-3d3251b8b4e0&SubCategoryCode=C03&callingPage=4&ColumnAction=1&VPos=232 Edit: Le bâtiment ici recouvert de toiles vertes est le bâtiment I: [sTREETVIEW]https://maps.google.ca/maps?hl=fr&ll=45.496064,-73.5615&spn=0.000004,0.002588&t=h&z=19&layer=c&cbll=45.496064,-73.5615&panoid=LGBWkbe-xRx4bJwHzf-G9Q&cbp=12,162.42,,0,0.56[/sTREETVIEW] Et celui-ci est le J: [sTREETVIEW]https://maps.google.ca/maps?hl=fr&ll=45.495657,-73.56102&spn=0.000008,0.005177&t=h&z=18&layer=c&cbll=45.495223,-73.56102&panoid=tDrv_0PxnD5CL5YNxm__JA&cbp=12,325.95,,2,-3.43[/sTREETVIEW]
  2. Le centre des opérations/hub de distribution canadienne de Molson (sans Coors) est à Toronto, plus centralisée géographiquement parlant. Si tu as fait de la recherche opérationnelle à l'université, tu as une bonne idée des $ sauvés en minimisant les coût de transport. (12 onces de bière, c'est lourd vs son prix net de taxes).
  3. L'usine de l'arrondissement de LaSalle de la Brasserie Labatt a été retenue pour brasser sa toute nouvelle bière Bud Light Platinum pour le Canada. Le mandat permet de maximiser l'utilisation du nouveau modèle de bouteille d'aluminium qui a été installé en 2012 au coût de 3 millions de dollars. Le mandat national vient consolider les 800 emplois de la brasserie du sud-ouest de Montréal. Sa production a débuté discrètement en décembre. Il s'agit en fait d'une deuxième bonne nouvelle pour les travailleurs de l'usine montréalaise en moins de 12 mois. L'an dernier, elle avait en effet obtenu le mandat de brasser la bière américaine Michelob Ultra pour l'ensemble du pays. «L'obtention de ces mandats n'est pas étrangère à la qualité de nos travailleurs et de nos maîtres brasseurs ici à LaSalle», a dit, dans un entretien, Hugo Tremblay, directeur des affaires de l'entreprise pour le Québec. La Bud Light Platinum n'a de légère que le nom puisqu'elle contient 6% d'alcool par volume. La direction de Labatt n'y voit pas d'incongruité, car Bud Light est considérée comme une marque de commerce par Labatt. Platinum est présenté comme une bière de qualité, dite premium, au même titre que les produits Alexander Keith's, par exemple. Son lancement publicitaire a coïncidé avec le Super Bowl. La bière a fait l'objet d'un lancement couru à la Société des arts technologiques, boulevard Saint-Laurent, le 31 janvier. Le liquide se vendra au pays en bouteille bleu cobalt de 650 ml, en canette de 355 ml et en bouteille d'aluminium de 355 ml. La Platinum qui se vend depuis l'an dernier aux États-Unis y a connu un franc succès. Fin 2012, la bière détenait plus de 1% du marché américain, ce qui est énorme lorsque traduit en hectolitres. Un résultat semblable au Canada «nous procurerait beaucoup de bonheur», de dire M. Tremblay. Labatt possède la brasserie de LaSalle depuis 1956. Il s'agit de l'une de ses six usines canadiennes. Le brasseur exploite 20 centres de distribution au Québec. Appartenant au géant américano-belge AB InBev S.A., Labatt emploie 1200 personnes au Québec. Les précédents investissements remontent à quelques années déjà. Labatt avait investi 50 millions en 2005 pour la modernisation de deux chaînes de production puis 2,3 millions en 2009 pour installer quatre récupérateurs de chaleur. http://affaires.lapresse.ca/economie/fabrication/201302/07/01-4619185-la-bud-light-platinum-sera-brassee-a-montreal.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=lapresseaffaires_LA5_nouvelles_98718_accueil_POS6
  4. Si elle se réalise, l'offre de 46 milliards US pour la brasserie américaine Anheuser-Busch annoncée par le géant belgio-brésilien InBev présentera un défi additionnel. Pour en lire plus...
  5. http://applicatif.ville.montreal.qc.ca/som-fr/pdf_avis/pdfav13455.pdf Pas beaucoup d'info pour le moment, ou quelle sorte de projet avec des dérogations mineures (voir l'avis) sera présenté au conseil du 12 juin 2012. Le projet semble être sur le terrain de la Station Esso (entre La Brasserie Brunoise et le Resto Baton Rouge à l'angle de l'ave des canadiens. Le numéro du lot est le 1 851 399
  6. Une première dans les microbrasseries au Québec: les Brasseurs RJ et la Brasserie McAuslan forment un partenariat québécois dans l'industrie de la bière spécialisée. Pour en lire plus...
  7. En un après-midi chaud et humide du mois de juin, je me trouvais à proximité de la Brasserie Molson. Bien évidemment, les odeurs qui émanaient de la Brasserie sont fréquentes et normales. La fermentation du malt entraine bien évidemment des odeurs dans l'air environnante. Cependant, en arrivant à l'intersection Papineau et Notre-Dame Est, une forte odeur nauséabonde émanait du tronçon de la rue Papineau entre Notre-Dame et le Port de Montréal [entre la Brasserie Molson et la Canadian Rubber Co. of Montréal (UHaul Libre-Entreposage)]. Quel genre d'odeur c'est ? Je qualifie du Tronçon de rue le plus puant de Montréal. [sTREETVIEW][/sTREETVIEW]
  8. Molson Coors réduira sa production à Montréal 1 octobre 2008 - 07h03 La Presse Martin Vallières La brasserie Molson Coors se prépare à supprimer au moins 120 emplois à son usine de Montréal, où la production de bières sera réduite considérablement au cours des prochains mois. Cette contraction, la plus importante depuis la fusion de Molson et Coors en 2005, surviendra avec le transfert dans une brasserie américaine d'une bière produite à Montréal depuis trois ans. Cette bière, nommée Blue Moon, représente le quart de la quantité de bières brassées à l'usine de la rue Notre-Dame au centre-ville de Montréal, tout près du pont Jacques-Cartier. Or, des suites du nouveau partenariat de Molson Coors et de SABMiller aux États-Unis, entré en vigueur en juillet, les dirigeants des deux brasseries ont décidé de rapatrier la Blue Moon dans une usine américaine. Selon les dirigeants de Molson Coors à Montréal, cette décision a été motivée par la capacité disponible dans une brasserie de la nouvelle coentreprise américaine, MillerCoors. Mais aussi, la hausse des frais de transport (carburant) et un taux de change moins avantageux au Canada ont été des facteurs négatifs pour le maintien de cette activité à la brasserie de Montréal. «Ce sont vraiment des facteurs économiques qui expliquent cette décision. C'est pas du tout une question de qualité de production ou de personnel», a soutenu Daniel Pelland, chef principal du brassage au Canada chez Molson Coors. N'empêche, cette décision de transfert contredit les propos du président de Molson Coors, Peter Swinburn, peu après sa nomination en juin dernier. En entrevue avec La Presse Affaires, M. Swinburn avait soutenu que l'alliance de Molson Coors et de SABMiller dans MillerCoors aux États-Unis serait avantageuse pour les activités au Canada. Pour la suite, à la brasserie de Montréal, des négociations ont commencé avec les représentants syndicaux des travailleurs afin de minimiser l'impact des prochaines suppressions d'emplois. Des 120 postes ciblés, une centaine se trouvent dans la brasserie et au centre de distribution. La vingtaine d'autres est prévue dans les services administratifs. «Molson Coors nous a expliqué les motifs économiques pour ce transfert d'activités de Montréal. Nous tentons maintenant de planifier les suppressions de postes pour affecter le moins possible les jeunes travailleurs et faciliter des retraites anticipées parmi les plus âgés», a indiqué Stéphane Lacroix, porte-parole du syndicat des Teamters. Ce syndicat affilié à la FTQ est le principal regroupement de salariés de brasseries au Québec, avec quelque 1200 membres chez Molson Coors et Labatt (InBev). La fin de la production de la bière Blue Moon à la brasserie de Montréal et les suppressions d'emplois seront échelonnées d'ici février prochain. Quant à la possibilité de récupérer la perte de cet important volume de brassage à Montréal, Daniel Pelland, de Molson Coors, a indiqué que l'entreprise comptait surtout sur «la croissance de nos marques actuelles sur le marché canadien». Le potentiel d'exportation additionnelle des bières Canadian et Ice de Molson est aussi envisagé depuis la brasserie de Montréal. Toutefois, Molson Coors devra aussi surmonter les facteurs économiques défavorables aux exportations vers les États-Unis (coûts de transport, taux de change) qui ont motivé le déménagement de la bière Blue Moon vers une brasserie américaine. Entre-temps, les récents résultats financiers de Molson Coors, grevés d'une importante baisse de profits, suggèrent une période de plus grande vigilance financière dans l'entreprise. Le bénéfice net de Molson Coors a dégringolé de 63% durant ses deux premiers trimestres de 2008 par rapport à l'année précédente, alors que son chiffre d'affaires cumulatif reculait de 7%. À la Bourse de New York, les actions de Molson Coors ont reculé de 21% depuis leur sommet de 59$US atteint en juin dernier.
  9. La brasserie se prépare à supprimer au moins 120 emplois à son usine de Montréal, où la production de bières sera réduite considérablement au cours des prochains mois. Pour en lire plus...
  10. Un petit projet aux abords de l'aéroport Dorval, le Centre de Santé Inuulitsivik, sur l'ancien site de la Brasserie Orly Un article sur le sujet: http://journalmetro.com/local/lachine-dorval/actualites/815071/dorval-un-nouveau-centre-dhebergement-pour-inuits/