Search the Community

Showing results for tags 'baisses'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 30 results

  1. Les marchés asiatiques ouvrent en forte baisse vendredi, après un mouvement similaire des bourses du monde la veille. Pour en lire plus...
  2. Peut-être pour faire mieux passer son augmentation de tarifs en 2006, Hydro-Québec avait laissé miroiter que le coût de l'électricité baisserait à court terme, soit en 2008 et en 2009, des baisses qui ne sont jamais matérialisées. Pour en lire plus...
  3. Des baisses de production de 20 à 25% sont attendues pour de nombreux fruits et légumes. Si la pluie se poursuit, ce chiffre pourrait doubler, s'inquiètent des agriculteurs. Pour en lire plus...
  4. Le prix de l'essence a bondi de 11 cents hier à Montréal, après plusieurs baisses consécutives. Pour en lire plus...
  5. Plombées par les baisses de prix en magasin, les ventes au détail ont reculé de 0,9% à 35,9 G$ en octobre. Pour en lire plus...
  6. Il s'agit d'un recul principalement attribuable aux baisses accusées dans l'industrie des métaux recyclables et dans le secteur des produits automobiles, rapporte Statistique Canada. Pour en lire plus...
  7. En février Les ventes au détail sont meilleures que prévu 23 avril 2009 - 09h08 Louis-Pierre Côté Argent Les ventes au détail au Canada ont été en hausse en février, contrairement à que les économistes prévoyaient. Et le Québec a fortement contribué à cette hausse. Statistique Canada rapporte jeudi que les Canadiens ont acquis pour 33,7G$ de biens dans les magasins de détail en février, ce qui représente une hausse de 0,2% par rapport à janvier. En excluant le secteur automobile, les ventes ont progressé de 0,6%. Les données sont bien meilleures qu’attendu, alors que les économistes sondés par l’agence Bloomberg tablaient sur un recul total des ventes de 0,3% et une progression de 0,2% excluant l’automobile. La hausse de février contraste avec les importantes baisses observées en novembre et en décembre ainsi qu'à un redressement partiel en janvier. La modeste augmentation notée en février a été attribuable aux prix, a souligné l'agence fédérale, ajoutant qu'en volume, les ventes ont reculé de 0,3% en février. Les ventes se sont accrues dans cinq des huit secteurs du commerce de détail. La hausse observée en février a été principalement attribuable aux magasins de matériaux de construction et de produits extérieurs pour la maison qui ont affiché un gain de 3,0%, ainsi qu'aux magasins d'alimentation et de boissons, où la progression a été de 0,7%. Du côté des baisses, avec un recul de 1,9%, les magasins de meubles, d'accessoires de maison et d'appareils électroniques ont affiché la plus forte diminution enregistrée en février. Dans le secteur de l'automobile, les ventes ont reculé de 0,3%, principalement en raison d'une baisse de 1,6% de la valeur des ventes des concessionnaires d'automobiles neuves. Cette diminution a été partiellement compensée par la hausse des ventes dans les stations-service, qui ont progressé pour un deuxième mois d'affilée principalement en raison des prix plus élevés à la pompe. Les ventes ont augmenté dans cinq provinces, la hausse étant principalement attribuable aux augmentations observées au Québec et en Ontario, qui ont été, respectivement, de 1,1% et de 1,0%. Celles-ci ont été atténuées par des baisses en Alberta et en Colombie-Britannique, où les ventes ont reculé de 1,3%. Dans les provinces de l'Atlantique, les ventes étaient essentiellement stables, les ventes plus élevées observées à Terre-Neuve-et-Labrador ayant été atténuées par les baisses des ventes de 1,2% et de 1,4% affichées au Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard, respectivement. avec La Presse Canadienne
  8. Après l'euphorie provoquée par les élections américaines, les marchés boursiers ont tous clôturé en forte baisse. Pour en lire plus...
  9. La Réserve fédérale américaine étudie la possibilité de baisser davantage ses taux d'intérêts pour stimuler l'économie, étant donné que l'inflation montre des signes de recul. Pour en lire plus...
  10. Immobilier: la revente s’essouffle à Montréal 3 avril 2008 - 11h03 LaPresseAffaires.com Jean-François Cloutier Après une année 2007 marquée par une croissance dans les deux chiffres, le marché de la revente dans le Grand Montréal a ralenti au cours des trois premiers mois de l’année. Avec 12 138 propriétés vendues au premier trimestre, le recul est de l’ordre de 4%, une baisse que le directeur de la Chambre immobilière du Grand Montréal, Michel Beauséjour, met tout de même en contexte dans le cadre d’un bilan général jugé positif. «La région métropolitaine tire son épingle du jeu, considérant la performance des autres grandes villes canadiennes, comme Calgary et Toronto, qui ont enregistré de plus fortes baisses d’activités depuis le début de l’année», affirme-t-il. Le déséquilibre est prononcé dans les ventes selon le type de résidences. Les condos ont continué d’avoir la cote avec une hausse de 7% du nombre d’unités vendues, pendant que le nombre de maisons unifamiliales chutait inversement de 7%. La vigueur du marché a aussi varié selon la géographie. Dans le secteur Vaudreuil-Soulanges, les ventes sont demeurées stables, alors qu’on enregistrait sur la Rive-Sud et l’île de Montréal des baisses de 2 et 3%. La banlieue nord a fermé la marche avec de plus fortes baisses de 6% pour Laval et de 8% pour la Rive-Nord. Encore un marché de vendeur Au même moment, le prix médian des propriétés a continué de grimper, preuve que Montréal reste encore un marché de vendeur. La hausse est de l’ordre de 8%, à 220 000$, pour les maisons unifamiliales, de 6%, à 330 000$, pour les «plex» (2 à 5 logements) et de 4%, à 177 9000$, pour les condos. À noter que la chute du nombre de ventes a été particulièrement prononcée en mars, où elle a été de 7% par rapport à mars 2007. Malgré ce dernier mois difficile et la crise bancaire qui a assombri les perspectives économiques au cours du trimestre, Michel Beauséjour demeure cependant optimiste pour le reste de l’année. «La baisse des taux d’intérêt et le marché de l’emploi solide devraient avoir une incidence positive sur les résultats au cours des prochains mois», prédit-il. source: http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080403/LAINFORMER/80403219/5891/LAINFORMER01
  11. Baisses d'impôt à l'horizon? Plus d'info Nouvelles Photo: AFP/JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN Le ministre des Finances, Jim Flaherty Le discours du Trône, qui doit être lu mardi à la Chambre des communes par le premier ministre du Canada, Stephen Harper, devrait annoncer des baisses d'impôt pour les Canadiens et l'élimination de certaines barrières tarifaires pour les entreprises. C'est du moins ce qu'a prétendu lundi le ministre des Finances, Jim Flaherty, lors d'une conférence prononcée à Toronto. Selon les dires de M. Flaherty, le gouvernement conservateur serait déterminé à réduire l'imposition des Canadiens. En ce qui concerne les barrières tarifaires, le ministre des Finances estime qu'elles sont trop nombreuses et nuisent au commerce interprovincial. Le Bloc et le NPD en attente du discours Le Bloc québécois et le Nouveau Parti démocratique (NPD) sont prêts à voter contre le discours du Trône, ce qui risquerait de déclencher des élections. Le chef du Bloc, Gilles Duceppe, a déjà laissé entendre qu'il n'appuierait pas le gouvernement conservateur si Stephen Harper ne répondait pas à certaines conditions, dont de s'engager à mettre fin à la mission canadienne en Afghanistan en février 2009. Quant au chef libéral, Stéphane Dion, il laisse planer le suspense sur ses intentions face au discours du Trône. Comme le Parti libéral du Canada n'est pas dans une position favorable pour le déclenchement d'une campagne électorale, les libéraux pourraient voter contre, mais en s'assurant de ne pas être assez nombreux lors du vote en chambre pour ne pas faire tomber le gouvernement conservateur.
  12. Les prix des logements neufs en hausse à Montréal Publié le 11 mai 2009 à 09h25 | Mis à jour à 09h28 La Presse Canadienne Ottawa Les prix de vente des entrepreneurs en construction au Canada ont diminué de 0,5% en mars par rapport au mois de février et de 2,4% comparativement à mars 2008, indiquent les données de Statistique Canada publiées lundi. D'un mois à l'autre, les baisses les plus importantes ont été observées dans l'Ouest du Canada. Calgary et Edmonton arrivent en tête de liste avec toutes les deux un recul de 1,2%. Vancouver suit avec une baisse de 1,1%. À Victoria, les prix des logements neufs ont régressé de 0,9% d'un mois à l'autre. Les prix ont également baissé à St. Catharines-Niagara (-0,9%), à Saskatoon (-0,7%), à Charlottetown (-0,4%), à Toronto (-0,3%) et à Hamilton (-0,2%). La ville de Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador, a connu la plus forte augmentation au pays de février à mars, soit 0,4%. Montréal arrive deuxième avec un gain de 0,3%, suivie de Québec avec une augmentation de 0,1%. Au Nouveau-Brunswick, pour l'ensemble Saint-Jean, Fredericton et Moncton, les prix sont restés inchangés d'un mois à l'autre. D'une année à l'autre, les plus fortes baisses ont été enregistrées à Edmonton (-12,3%), à Saskatoon (-11,2%) et à Calgary (-8,7%). Pour leur part, les plus fortes augmentations, soit 20,8% et 12,8%, respectivement, ont été observées à Saint-Jean (T.-N.-L.) et à Regina. Québec a également enregistré une croissance notable sur un an, soit 8,1%, tandis que les prix ont augmenté de 3,5% à Montréal. Pour Saint-Jean, Fredericton et Moncton, la hausse a été de 3,9% entre mars 2008 et mars 2009.
  13. La valeur des permis de bâtir a crû de 1,8% 8 septembre 2008 - 09h20 Presse Canadienne Après avoir enregistré une baisse de 5,3% en juin, la valeur des permis de bâtir au Canada a augmenté de 1,8% pour se fixer à 6,4 G$ en juillet. La hausse est principalement attribuable aux permis de logements multifamiliaux dans le Centre du Canada et aux intentions de construction industrielle en Saskatchewan. Pour l'ensemble du pays, dans le secteur résidentiel, la valeur des permis de bâtir a augmenté de 2,7% pour se situer à 3,7 G$. Dans le secteur non résidentiel, elle s'est légèrement accrue de 0,6% pour se fixer à 2,7 G$. La valeur des permis de bâtir a crû dans six provinces en juillet. Les plus fortes augmentations ont été enregistrées au Québec (+13,2% pour une valeur totale de 1,3 G$), en raison des hausses observées dans les secteurs résidentiel et non résidentiel. La croissance de 47,6% notée en Saskatchewan a été attribuable au secteur non résidentiel, tandis que les secteurs résidentiel et non résidentiel ont contribué à l'augmentation de 58 pour cent enregistrée au Manitoba. En revanche, la Colombie-Britannique et l'Alberta ont connu des baisses tant dans le secteur résidentiel que dans le secteur non résidentiel pour afficher des baisses de 19% et 3,9% respectivement. Dans l'ensemble, 18 des 34 régions métropolitaines de recensement ont enregistré une hausse de la valeur des permis de bâtir en juillet. Les plus fortes hausses ont été enregistrées à Kitchener, en Ontario, où une hausse principalement dans les secteurs non résidentiels a été observée, alimentant la croissance globale pour cette région de 138,8%. Montréal et Saskatoon, avec des gains respectifs de 20,8% et 160,8%, ont suivi de près. Par contre, la valeur des permis à Vancouver et à Edmonton a diminué en juillet, de 32,3% et 27,6% respectivement, en raison des baisses inscrites à la fois dans le secteur résidentiel et le secteur non résidentiel.
  14. Après le sommet de novembre 2007, le dollar canadien est maintenant en pleine période de correction, ce qui pourrait l'amener jusque sous les 90 cents US. Pour en lire plus...
  15. Le produit intérieur brut réel du Canada a crû de 0,4% sur une base mensuelle en avril, après avoir enregistré des baisses en février et en mars. Pour en lire plus...
  16. Le plan de relance massif du président élu des États-Unis est évalué entre 675 et 775 G$ US et utiliserait ces deux leviers majeurs. Pour en lire plus...
  17. Des baisses d'impôts, des dépenses en infrastructures et de l'aide aux nouveaux chômeurs pourraient faire partie des mesures économiques dans le budget fédéral de la fin de janvier. Pour en lire plus...
  18. Le programme de stimuli économiques prôné par le président désigné Barack Obama comprendra pour des centaines de milliards US d'allégements fiscaux pour les particuliers et les entreprises. Pour en lire plus...
  19. Le distributeur Alliance Films, contrôlé par la SGF, a profité des récentes baisses de sa cote de crédit pour racheter «à rabais» la totalité de sa dette de 450 millions $. Pour en lire plus...
  20. Au Canada, 1 chômeur sur 3 est Québécois Olivier Schmouker, Lesaffaires.com 09:27 Au Québec, on dénombrait en mars 162 100 bénéficiaires des prestations ordinaires d'assurance-emploi. On comptait 462 760 Canadiens bénéficiant des prestations ordinaires d'assurance-emploi en mars dernier. Ça correspond à une hausse de 9 870 personnes, soit de 2,2%, par rapport au mois précédent. Les prestations ordinaires versées en mars totalisaient 783,2 millions de dollars, selon Statistique Canada. Si l’on compare les données sur un an, le nombre de Canadiens qui ont reçu des prestations ordinaires d'assurance-emploi a diminué de 4,3%. Les plus fortes baisses ont été enregistrées en Saskatchewan (-13,1%) et au Québec (-6,6 %). Au Québec, on dénombrait en mars 162 100 bénéficiaires des prestations ordinaires d'assurance-emploi. La hausse en un mois a été de 2,1%. À noter que le Québec est, de loin, la province qui compte le plus de chômeurs : 35% des bénéficiaires canadiens des prestations ordinaires d'assurance-emploi sont Québécois. http://www.lesaffaires.com/article/0/economie/2008-05-27/478457/au-canada--1-chetocircmeur-sur-3-est-queteacutebeteacutecois.fr.html
  21. Où sont passées les baisses d’impôt? 16 février 2007 - 14h28 La Presse Hélène Baril Que sont les promesses devenues de nos politiciens du parti libéral du Québec? Santé Promesse: «Les dépenses pour la santé et les services sociaux passeront de 17,45 milliards en 2002-2003 à 23,68 milliards en 2008-2009, ce qui représente une augmentation de 6,23 milliards ou de 35,7% sur 6 ans». Réalité: Un an avant la date fixée par les Libéraux, les dépenses en santé atteignent 22,1 milliards, ce qui est en ligne avec l’objectif. Mais les problèmes que cet argent supplémentaire devait régler, à savoir désengorger les urgences et réduire les listes d’attente, sont toujours là. Niveau de vie «Il n’est pas acceptable que le niveau de vie des Québécois les place au 52e rang parmi les 60 états et provinces du nord du continent. Il faut faire un virage». Le revenu disponible des Québécois a augmenté depuis 2003, mais l’écart entre notre niveau de vie et celui des autres Canadiens s’est accru depuis quatre ans. Le revenu disponible par habitant équivalait à 93% de celui des Canadiens en 2003 et à seulement 91% en 2006. Baisse d’impôt «Cinq ans après l’élection d’un gouvernement du Parti libéral du Québec, les contribuables québécois paieront en moyenne 27% moins d’impôt». Les baisses d’impôt de 1 milliard par année promise par les Libéraux ne se sont jamais matérialisées. En tout et pour tout, les contribuables ont eu droit à des réductions totales d’impôt de moins de 250 millions par année, pour un total de 953 millions en quatre ans. R&D «Au terme du premier mandat, l’effort québécois en recherche et développement aura été porté de 2,4% à 3% du PIB. Cela nous placera à l’avant-garde mondiale en matière d’investissement en R&D». Le gouvernement vient tout juste d’accoucher d’une Stratégie de la recherche et de l’innovation, dont les objectifs sont beaucoup plus modestes. Il parle maintenant d’atteindre le chiffre de 3% en 2010. Autres «Nous visons un état centré sur les services au citoyen, plus efficace, plus transparent et moins coûteux». Le gouvernement libéral avait promis de réduire le nombre de ministères, d’organismes et de sociétés d’État. Selon le chiffres du Vérificateur général, le nombre d’entités relevant du gouvernement a légèrement fluctué entre 2001 et 2006, mais il y en a aujourd’hui 280, soit 5 de plus qu’en 2001. «La mise en place d’un gouvernement en ligne sera le projet le plus emballant confié aux employés de l’État depuis la Révolution tranquille». Malgré la nomination d’un ministre responsable, Henri-François Gautrin, qui est allé voir ce qui se faisait un peu partout ailleurs dans le monde, le projet s’est avéré moins emballant que prévu. Il y a davantage de services disponibles sur Internet, comme la possibilité de faire un changement d’adresse lors d’un déménagement, mais le gouvernement en ligne est encore à l’état de projet. Sources: Statistique Canada, Institut de la statistique du Québec, Documents budgétaires, Plan d’action des libéraux.
  22. Les baisses de deux des dix composantes ont été suffisamment importantes pour neutraliser les faibles hausses de sept autres composantes. Pour en lire plus...
  23. Le prix du baril de pétrole ne cesse de chuter, mais le prix du carburant reste plutôt stable à la pompe. Pour en lire plus...
  24. Les grands groupes automobiles ont tous rapporté des baisses importantes de leurs ventes de voitures en décembre clôturant une année horrible aux États-Unis. Pour en lire plus...
  25. L'Euribor et le Libor s'assouplissent sous l'effet d'anticipation d'une baisse des taux significative de la Banque centrale européenne en décembre. Pour en lire plus...