Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'bâti'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Urban photography
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • Quebec City and the rest of the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 7 results

  1. Awesome PDF booklet from June 2010 with in-depth analysis on Magog's finest and oldest buildings (late 1800s to early 1900s). More info.
  2. Une disparition à l'époque qui fit prendre conscience du patrimoine bâti de la vieille ville. La maison incendiée en 1906 fut reconstruite, pour être finalement démolie à l'automne de 1940. Le terrain est toujours vide ... en 2011, 71 ans plus tard.
  3. Après 10 ans d'absence j'ai profité de deux longues escales à Toronto, entre deux vols outre-mers, pour visiter la ville et me mettre à jour dans son développement. Ma première impression est qu'il y a de nombreux chantiers de construction et la plupart dépassent les 40 étages et plus. J'ai donc parcouru les rues du centre-ville, caméra à la main afin de partager mon expérience avec les gens du Forum. Je suis énormément surpris de l'intensité de la construction et me demande si elle ne fait pas partie d'une certaine bulle immobilière? Je sais qu'il y a encore beaucoup de gens qui viennent s'installer à Toronto mais l'importance et le nombre de condos notamment, me semble dépasser la demande normale du marché. Néanmoins ce n'est pas l'observation principale qui a retenu mon attention dans cette visite, mais la densité énorme du bâti au c-v. Je logeais au Harbour Castle au 30e étage sur le bord du lac Ontario, site coupé de la ville par l'écrasante autoroute Gardiner qui sépare le c-v du majestueux lac. Du haut de ma fenêtre je voyais une ville minérale où la verdure était limitée à de petits carrés qui semblaient oubliés dans la frénésie du développement. Au niveau de la rue ce sont ces tours gigantesques qui s'élèvent orgueilleusement en occupant la maximum de terrain qui leur est dévolu. Le long de la plupart des rues du quartier des affaires ont trouve ce même sentiment de désert végétal où les arbres sont trop souvent absents et où le béton et le verre envahissent tout le champ de vision. De grands canyons creusés par un alignement d'édifices en hauteur qui forment des corridors de vents fort désagréables et où le soleil ne perce que rarement. Ça et là, de rares petites places bétonnées avec fontaine cachée entre deux grands immeubles offrent, à la foule de travailleurs de bureau, un minuscule lieu de détente où ils doivent se disputer les rarisimes bancs de parc avec les touristes et passants. Dans le grand centre-ville il n'y a aucun parc digne de ce nom sauf pour les terrains de l'Université au nord et les iles de Toronto au sud où il faut prendre la traverse pour s'y rendre. Le long des berges c'est la même observation, l'autoroute omniprésente et un autre canyon d'édifices à condos qui se touchent presque et où encore l'herbe est plutôt très rare. Magnanimement on a daigné réserver un couloir étroit de circulation pour les piétons et les cyclistes sur le bord de l'eau, qui autrement est occupé totalement par les immenses condos qui bloquent toute la vue. Même phénomène autour de la Tour du CN, de la gare et le centre des congrès, où encore là on a privilégié le bâti à des espaces ouverts et accueillants avec arbres matures et grandes plages de gazon. On aurait pourtant eu une belle occasion de créer un joli parc, comme ici au Vieux Port, ou même le fameux grands parc de Chicago qui a réconcilié la ville avec son lac. Cet aménagement urbanistique est à mon sens une erreur magistrale, qui créé un immense ilot de chaleur et un désert de béton qui favorise: vent, pollution et chaleur intense, particulièrement les jours de canicule. Ce désert de béton a aussi son pendant alimentaire puisqu'on y trouve probablement la plus grande concentration de junk food en Amérique. En effet les restaurants dignes de ce nom sont rares et chers et difficiles à trouver sauf dans le secteur des rues King et Queen et Yorkville notamment. Une autre caractéristique de Toronto, toutes les activités: stades et arénas, salles de congrès et attractions diverses sont concentrés dans un petit périmètre du cv, qui finalement créé une congestion importante sur l'autoroute et les rues, à toutes heures du jour et particulièrement pénible les jours où plusieurs événements prennent place en même temps. C'est d'ailleurs l'observation principale des quelques chauffeurs de taxis à qui je me suis adressé. Bien sûr Toronto ne jouit pas d'un véritable poumon de verdure, un authentique grand parc facilement accessible et qui tempériserait son climat étouffant. Je suis donc resté sur cette mauvaise impression qu'ici on a privilégié l'argent, la vie rapide et superficielle au détriment du bien-être et d'un environnement invitant. Je prendrais bien quelques unes de leur nouvelles constructions bien situées à Montréal. Mais je leur laisse leur ville mal aménagée qui a réussit à concentrer toutes les erreurs urbanistiques au même endroit. Une belle carte postale malgré tout (vue de loin), pourvu qu'on ait pas à y vivre, et définitivement un exemple à ne pas suivre. (J'éprouve encore des difficultés à afficher des photos et en dépit des doublons voici un échantillon malheureusement non-commenté de ma visite)
  4. Je ne sais pas trop où placer ce genre de propos. L'idée est de retracer l'influence d'architectes connus ou moins connus sur la patrimoine bâti de Montréal.
  5. Le patrimoine bâti résidentiel de Montréal n'a pas toujours droit au meilleur des traitements. Certains métiers dont on peut encore admirer les prouesses passées sont aujourd'hui presque oubliés, ce qui rend difficile la restauration. Mais qui veut peut. This beauty can be seen at 2197 Souvenir. I myself am dangerously close to pulling the trigger on a centennial in the area.
  6. Un nom pour le projet ! Des rendus ! Et plus d'information ! Avec un IGA et 40 HLM je vois mal comment ce projet pourra être refusé par les NIMBYS ************************ L'Atelier Chaloub + Beaulieu Architectes conçoit un projet à la volumétrie complexe qui respecte le gabarit du bâtiment de 4 étages situé sur le boulevard Gouin et possède une densité urbaine plus élevée dans sa partie sud avec ses 8 étages. Le projet s'implante sur rue de façon à construire un front bâti sur le périmètre du site, ce qui permettra d'aménager un jardin en son centre. Les derniers étages en retrait ont des terrasses généreuses avec vue sur la rivière ou la ville. Client : Les Constructions Beau Design inc. 40 logements sociaux 120 unités d'habitation en copropriété Espace commercial de 30 000 pi ca (Sobeys-IGA) Stationnement intérieur étagé Bâtiment de 8 étages Structure en béton http://www.ateliercba.com/
  7. Après avoir bâti leur industrie en mettant en valeur une multitude de produits, les publicitaires québécois doivent maintenant passer à une nouvelle étape et se vendre eux-mêmes. Pour en lire plus...
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value