Search the Community

Showing results for tags 'attention'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 16 results

  1. Le prix de l'essence et la baisse de vos placements sur les marchés vous découragent ? Attendez de voir votre facture de chauffage cet hiver. Pour en lire plus...
  2. Dans la Presse d'aujourd'hui, un article a attiré mon attention. Il s'agit de l'achat de la Maison Alcan par le Cirque du Soleil pour 50 millions de dollars. C'est une bonne nouvelle.
  3. Le PDG sortant, le cofondateur Guy Goulet, demeure président du conseil d'administration. Il portera une attention particulière au développement des affaires. Pour en lire plus...
  4. Les marchés se préparent à l’arrivée d’un nouveau président américain. Et les regards se portent plus particulièrement sur Barack Obama. Mais attention, même avec un président plus à gauche, l’impact sera limité. Pour en lire plus...
  5. Publié le 02 mai 2009 à 05h00 | Mis à jour à 05h00 Villes Pierre Foglia La Presse Parlant de Montréal, j'allais vous mettre en garde: Attention! Attention! Apprenant qu'on en parle aussi dans les pages qui précèdent cette chronique, et me doutant sur quel ton, je m'empresse d'ajouter des majuscules: ATTENTION! Attention, chers collègues. Attention, Montréalais. Si vous continuez à écoeurer le maire Tremblay, il va s'en aller, et Dieu sait qui le remplacera. Un excité du genre du maire de Québec, qui fera de Montréal un parc d'attractions? Un mégalomane? Un populiste comme celui d'avant? Un technocrate comme celui avant le populiste? Moi, j'aime bien M. Tremblay. J'aime qu'il soit amical et sans imagination. Il me fait penser à un lapin, toujours à trottiner dans les mêmes sentiers sans songer à s'en écarter. S'il n'était pas un lapin, si c'était un légume, alors ce serait un potiron. Le potiron est une citrouille sans le côté amusant de la citrouille, qu'on peut vider pour mettre une lumière dedans à l'Halloween. Je ne pense pas qu'on puisse mettre une lumière dans M. Tremblay. Ciel, monsieur le chroniqueur, pour quelqu'un que vous aimez bien, vous ne lui faites pas de grands compliments. Au contraire, mes amis, il n'est rien de plus louangeur pour un maire que de se faire traiter de lapin et de potiron. Et il n'est rien de plus rassurant pour les habitants d'une ville que d'avoir un maire sans imagination, un maire fonctionnaire qui s'occupe de bien faire ramasser la neige et les ordures et basta. J'ai l'air de persifler? Pas tant que cela. Dans les pages précédentes, où on a déjà congédié M. Tremblay, on vous demande: qui pour maire ou mairesse de Montréal? Moi, je vous pose en question préliminaire: un maire pour quoi faire? Oublions Montréal deux secondes. Pensons à ce qui est peut-être la plus vivante des villes du monde: Naples. Pensons à ce qu'elle est - désordre, liberté, paresse, insouciance, délinquance, lyrisme, effusion, éloquence... Pourquoi Naples est-elle si profusément magnifique? Précisément parce que, étant ingouvernable, elle n'a jamais été gouvernée. Pensez-vous que Naples doive quoi que ce soit à un quelconque maire? Elle doit à Caravage, elle doit à Virgile, elle doit à Leopardi, elle doit au Vésuve, elle doit à Stendhal, elle doit à ses prostituées qui font des pipes sous des autels à la Madone, mais elle ne doit rien à aucun maire, à aucun consul. Qu'est-ce qu'une ville? Un être vivant. Ou, si vous préférez, ce fil invisible qui relie les êtres qui y vivent. Ils ont besoin de services? Bien sûr. Notre maire-lapin, notre maire-potiron fait très bien cela. Non? Il ne fait pas bien cela? Vous êtes sûrs? Je vous entends déplorer que son administration ait tourné les coins ronds. Ce qui m'inquiète, c'est que je crois deviner que, derrière ce prétexte, vous lui reprochez précisément ce dont je le félicite: son manque d'imagination. On ne lit pas la ville de la même façon. L'imaginaire des villes, leur âme, si vous préférez - leur capacité de produire une poétique, une rêverie, un bonheur urbain - n'a absolument rien à voir avec l'imagination de leur maire. Ce qui fait triper les maires, ce ne sont jamais les moulins à images ni les Cirques du Soleil. Ce qui fait triper ces boutiquiers, ce sont les touristes qu'attirent ces attractions. On nous fait lire la ville comme un État, une entreprise, un parc d'attractions. On rapportait gravement au début de la semaine des statistiques sur plus ou moins - était-ce plus ou moins? - de touristes que l'année dernière à Montréal. J'écoutais en me disant: qu'est-ce qu'on s'en crisse, qu'il y en ait plus ou moins, du moment qu'on ne les voie pas trop! On nous fait lire la ville en comptant les sièges sociaux des grandes entreprises, on nous la fait vivre souvent comme un match de hocke: Toronto 4, Montréal 0. Comment peut-on décider que Toronto est devant (ou derrière) Montréal? Le bonheur qu'on a à vivre à Montréal, ou à Québec, ou à Toronto, vous l'entrez comment dans votre évaluation? Et les couleurs? Qu'est-ce qu'un autre maire que M. Tremblay changerait à la couleur gris plomb et en ce moment vert tendre de Montréal? Et les odeurs? Tanger sent le kif, Alger l'anisette, Bagdad avant la guerre sentait le mazout, Belgrade sent le chou, Le Caire sent la pourriture du Nil, même Tuskegee (Alabama) sent quelque chose: la merde. Montréal ne sent rien. Un être vivant sent forcément quelque chose. Serions-nous morts? Si vous débarquez Tremblay, pensez à moi. Je ferai agrandir les cimetières. Le tribulus Ma fiancée est une fille formidable qui vit avec un sale type: moi. C'est cette période de l'année où je suis particulièrement de mauvaise humeur, particulièrement quand je reviens de mes sorties presque quotidiennes à vélo. Ça va? demande-t-elle. Je ne réponds pas. Ça va? insiste-t-elle. Non, crisse. Je suis gras, je suis vieux, je suis nul, pas de force, pas d'énergie, j'avance pas. Ne me le demande plus: ça va pas. Ma fiancée est une fille formidable, posée, pratique: pas de force? Pas d'énergie? Elle est allée à la pharmacie et en a rapporté une boîte de 28 ampoules d'Ultra Energex d'Adrien Gagnon, formule adaptogène (?) phyto-active (?). Je vous récite ce qui est écrit sur la boîte: avec extraits normalisés (?) de ginseng sibérien (évidemment, sibérien; luxembourgeois, c'est plus rare), du rhodiola (fouille-moi), du maca, du cordyceps et du tribulus. Je vous le jure: du tribulus. J'ai pris ma dernière ampoule ce matin. Je n'avance toujours pas. Tu veux que j'en rachète? m'a demandé ma fiancée. De ma voix la plus blanche, je n'ai pas répondu. Ma fiancée est une fille formidable qui, des fois, sans même s'en douter, vit dangereusement.
  6. We like winners. Whether it's the winning army of a war or the world's fastest 100 meter runner, we lavish attention and praise on the victors and relegate the losers to the dustbin of history. The same is true of travel - the most important travel cities like New York, London, Sydney and Tokyo are favored by visitors while lesser-known destinations are skipped, scratched from the itinerary or just plain ignored. The destinations we visit win our attention for good reason. They're typically the biggest cities - meaning they have the best restaurants, biggest museums and largest inventory of hotels. Yet when we travel to only the "most popular" or "biggest," we ignore a fundamental truth of travel. What we know about a place has as much to do with what we're told as it does with what we actually find once there. With that in mind, Gadling is bringing you a compilation of our favorite "second cities" - large urban areas that are among the biggest in their country but frequently overshadowed by more famous capitals. The following picks boast many of the same amenities that make their bigger rivals so famous - top notch cultural institutions, unique local charm, great cuisine and nightlife. How many have you visited? Take a look below: * Second City #1 - Osaka, Japan - travelers love to talk about Tokyo, but focusing exclusively on Tokyo does serious injustice to the city of Osaka. What Osaka lacks in population, it more than makes up for in its citizens' lust for life and sheer zaniness. Along the streets of Osaka's Dotonbori district you'll find a raucous party of eating and drinking that is virtually unmatched anywhere on earth. In addition to the city's famous Takoyaki octopus balls and grilled snow crab, Osaka also boasts cultural attractions like Osaka Castle and the Momofuku Ando Instant Ramen Museum. * Second City #2 - Gothenburg, Sweden - Stockholm is unquestionably Sweden's capital and its largest city. But not nearly as many have been to Gothenburg, the country's second largest metropolis and home to Sweden's largest university. The large population of students means Gothenburg has a surprisingly fertile arts and culture scene, frequently rivaling its larger sibling Stockholm for an unassuming, fun experience - all at a fraction of the price. * Second City #3 - Krakow, Poland - Krakow has slowly become of one Poland's greatest tourist attractions in recent years, steadily easing out of the shadow of much larger Warsaw. Unlike Warsaw, which was leveled by bombing during World War II, Krakow retains much of its historical architecture - a unique feature that will have first time visitors in awe. * Second City #4 - Melbourne, Australia - neighboring Sydney might boast the Opera House and stunning harbor views, but Australian visitors ignore Melbourne at their peril. The city is packed to the brim with top-notch shopping, hidden laneways and world class events like the Australian Open tennis tournament. * Second City #5 - Wellington, New Zealand - Auckland might appear to dominate New Zealand's economic and cultural agenda, but in truth it's modest-sized Wellington that's really calling the shots. In addition to being New Zealand's capital city, Wellington has a world-class museum at Te Papa, killer food and what might be the best cocktails this side of the Pacific. * Second City #6 - Montreal, Canada - any visitor that's been to the capital of Canada's Quebec province can tell you: Montreal will give Toronto a run for its money any day of the week. In addition to hosting two fantastic music festivals each summer and bohemian nightlife, Montreal is also full of plenty of French colonial architecture and charm. * Second City #7 - Chicago, USA - a list of "second cities" would not be complete without Chicago, arguably the birthplace of the term and perennial competitor to bigger American cities like New York and Los Angeles. Make no mistake about it though: Chicago might be called the second city, but it has first-city amenities, including amazing museums, some of the best food in the U.S. and plenty of friendly residents. * Second City #8 - Salvador, Brazil - picturesque Rio de Janeiro and glitzy Sao Paulo may get all the attention in Brazil, but it's Salvador that's really stealing the show. The city's laid-back citizens, fantastic beaches and historic colonial architecture make it strong competitor for best place to visit in Brazil. Plus, if you want to go to Carnival, Salvador hosts some of the country's most authentic celebrations. * Second City #9 - Galway, Ireland - true, rowdy Dublin has the Guinness Factory and Book of Kells. But don't forget about Galway, a gem of a town along Ireland's wild and windy West Coast. Galway's position as home to many of the country's university students, rugged natural beauty and frequent festivals make it strong contender for Ireland's best-kept secret. * Second City #10 - Barcelona, Spain - if you're among the many travelers already raving about Barcelona's many charms, this pick comes as no surprise. Madrid might be the cultural and political head of Spain, but it is freewheeling Barcelona that is its heart. Between the picturesque city setting nestled between craggy foothills and the Mediterranean Sea, top-notch nightlife and shopping, warm climate or the burgeoning arts scene, there's a lot to love in Barcelona. Did we mention your favorite second city? Think we missed a hidden gem? Leave us a comment below and let us know what you think.
  7. Avec la chute du huard et les programmes d'aide qui s'en viennent à la rescousse de l'industrie automobile, il ne faut pas écarter une remontée des prix en 2009, peut-être dès janvier. Pour en lire plus...
  8. belle photo, mais attention, 12.5 mb http://farm4.static.flickr.com/3066/2481939593_3898829316_o.jpg m
  9. Qu'est-ce qui retiendra le plus votre attention en cette année chargée? Québec 2008 (date clé : 3 juillet)? Pékin 2008 (date clé : 8 août)? Washington 2008 (date clé : 4 novembre)?
  10. Entrevue audio, donnée hier au 98.5 http://www.985fm.ca/audioplayer.php?mp3=76989 Attention il y a un blanc à 10:57, l'entrevue reprend à 13:23.
  11. Les entreprises feraient une erreur de croire que des taux d’intérêt très bas écourteront la crise. Pour en lire plus...
  12. La flambée des prix du pétrole et du gaz continue de sourire aux titres du secteur énergétique sur les marchés. Mais pour combien de temps encore? Pour en lire plus...
  13. Je viens juste de voir ce site : http://www.aviewoncities.com/buildings/montreal/universitytower.htm Voici l'extrait qui a tiré mon attention : "Height 157,0m / 515ft" La hauteur du tour de l'UdeM est vraiment 157 mètres ?
  14. Publié le 08 octobre 2008 à 17h10 | Mis à jour à 17h18 La situation économique nécessite une attention particulière, dit Charest Alexandre Robillard La Presse Canadienne Québec Le gouvernement Charest mobilise des décideurs financiers afin de suivre plus étroitement l'évolution des marchés. Le comité dont ils feront partie, qui sera présidé par la ministre des Finances, Monique Jérôme-Forget, sera chargé de mesurer l'impact des fluctuations boursières pour les épargnants. Ces informations seront relayées au gouvernement, a indiqué le premier ministre Jean Charest. M. Charest a aussi annoncé la mobilisation de deux comités chargés de suivre l'activité économique et le marché du travail. Ces deux dernières instances existaient déjà. Selon M. Charest, la crise financière actuelle est sans précédent et nécessite aussi la convocation des premiers ministres des provinces à l'occasion d'une rencontre spéciale du Conseil de la fédération au sujet de l'économie. Il a aussi indiqué que les parlementaires débattraient de la situation économique dès la reprise des travaux à l'Assemblée nationale, la semaine prochaine. Les initiatives de M. Charest surviennent alors que les partis de l'opposition, à Québec, exigent depuis quelques jours que le premier ministre reconnaisse que l'économie québécoise est exposée aux effets de la crise financière internationale. Mercredi, M. Charest a rappelé que les turbulences subies par l'économie canadienne étaient moins prononcées qu'aux Etats-Unis, notamment parce que les banques canadiennes disposent de niveaux de liquidités suffisants.
  15. Option consommateurs met en garde les personnes détentrices de cartes de crédit contre les congés de paiement minimal offerts en janvier par des institutions financières. Pour en lire plus...
  16. Le producteur de piles à combustible a fait part de son intention de se concentrer sur ses partenariats plutôt que sur de nouvelles acquisitions. Pour en lire plus...