Search the Community

Showing results for tags 'air'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 162 results

  1. The world's most influential city, une étude de Joel Kotkin, Ali Modarres, Aaron Renn et Wendell Cox, positionne Montréal à la 41ème place des centres de pouvoir d'influence. Londres, New York et Paris se partagent le podium. Toronto figure dans le top 10. Article original: http://www.forbes.com/sites/joelkotkin/2014/08/14/the-most-influential-cities-in-the-world/ No. 1: London FDI Transactions (5-Year Avg.): 328 Forbes Global 2000 HQs: 68< Air Connectivity: 89%* Global Financial Centres Index Rank: 1 * The air connectivity score is the percentage of other global cities outside the city’s region (e.g., for London, cities outside of Europe) that can be reached nonstop a minimum of three times per week. No. 2: New York FDI Transactions (5-Year Avg.): 143 Forbes Global 2000 HQs: 82 Air Connectivity: 70% GFCI Rank: 2 No. 3: Paris FDI Transactions (5-Year Avg.): 129 Forbes Global 2000 HQs: 60 Air Connectivity: 81% GFCI Rank: 29 No. 4: Singapore FDI Transactions (5-Year Avg.): 359 Forbes Global 2000 HQs: N/A Air Connectivity: 46% GFCI Rank: 4 No. 5: Tokyo FDI Transactions (5-Year Avg.): 83 Forbes Global 2000 HQs: 154 Air Connectivity: 59% GFCI Rank: 5 No. 6: Hong Kong FDI Transactions (5-Year Avg.): 234 Forbes Global 2000 HQs: 48 Air Connectivity: 57% GFCI Rank: 3 No. 7: Dubai FDI Transactions (5-Year Avg.): 245 Forbes Global 2000 HQs: N/A Air Connectivity: 93% GFCI Rank: 25 No. 8 (TIE): Beijing FDI Transactions (5-Year Avg.): 142 Forbes Global 2000 HQs: 45 Air Connectivity: 65% GFCI Rank: 59 No. 8 (TIE): Sydney FDI Transactions (5-Year Avg.): 111 Forbes Global 2000 HQs: 21 Air Connectivity: 43% GFCI Rank: 15 No. 10 (TIE): Los Angeles FDI Transactions (5-Year Avg.): 35 Forbes Global 2000 HQs: N/A Air Connectivity: 46% GFCI Rank: N/A No. 10 (TIE): San Francisco Bay Area FDI Transactions (5-Year Avg.): 49 Forbes Global 2000 HQs: 17 Air Connectivity: 38% GFCI Rank: 12 No. 10 (TIE): Toronto FDI Transactions (5-Year Avg.): 60 Forbes Global 2000 HQs: 23 Air Connectivity: 49% GFCI Rank: 11 Autre source : http://www.newgeography.com/content/004475-the-worlds-most-influential-cities Kerney classe Montréal à la 30ème place des villes globales : Source :http://www.atkearney.com
  2. Air France ajoute des vols vers Montréal Publié le 30 janvier 2009 à 06h31 | Mis à jour à 06h32 Marie Tison La Presse (Montréal) Alors qu'un bon nombre de transporteurs aériens réagissent au ralentissement économique en réduisant leur capacité, Air France s'engage sur le sentier de la guerre en augmentant de 11% sa capacité sur la liaison Montréal-Paris. Le transporteur veut faire jouer son arme secrète, une multiplication des fréquences. «Je suis encore optimiste», a déclaré le directeur général de la filiale internationale et des Pays-Bas d'Air France-KLM, Erik Varwijk, dans une entrevue accordée à La Presse Affaires hier. L'été dernier, Air France offrait trois vols quotidiens entre Montréal et Paris. L'été prochain, le transporteur offrira un vol additionnel. Il utilisera certains appareils plus petits que ceux de l'année dernière, mais le nouveau vol lui permettra quand même d'offrir une centaine de sièges de plus. M. Varwijk a affirmé que le coefficient d'occupation de l'été dernier justifiait cette décision. Mais il a surtout insisté sur le fait que l'ajout d'un nouveau vol offrait plus de flexibilité aux passagers et leur donnait accès à un plus grand nombre de correspondances à l'aéroport Charles-de-Gaulle, notamment vers l'Afrique et l'Asie. «C'est une façon logique d'attirer de nouveaux clients», a affirmé M. Varwijk. Dans l'ensemble, Air France-KLM n'augmentera pas sa capacité cette année. Si Air France augmente sa capacité vers le Canada, l'Amérique du Sud et l'Afrique, elle la diminue pour l'Inde. «Nous gardons une flexibilité à la hausse et à la baisse, a déclaré M. Varjwijk. Nous pouvons ajouter ou diminuer des fréquences, nous pouvons ajouter ou retirer des appareils.» L'entreprise a notamment retardé la prise de possession de certains appareils, comme des Boeing 777. Par contre, Air France devrait recevoir comme prévu l'été prochain le premier des 12 appareils A380 commandés à Airbus. «L'A380 est encore une bonne idée, c'est encore un avion très efficace», a plaidé M. Varwijk. Air France n'a pas encore déterminé de façon définitive où elle fera voler l'A380, mais ce ne sera pas sur la liaison Montréal-Paris. Encore une fois, il s'agit de faire jouer l'avantage de la multiplication des fréquences. L'utilisation de l'énorme A380 aurait forcé le transporteur à réduire le nombre de vols quotidiens entre les deux villes. M. Varwijk estime qu'Air France-KLM peut compter sur d'autres avantages pour tirer son épingle du jeu dans le contexte actuel. «La situation financière de l'entreprise est solide, a-t-il soutenu. Nous pouvons passer au travers la tempête.» Il a notamment soutenu que, cinq ans après la fusion d'Air France et KLM, il y a encore bien des synergies à aller chercher. L'entreprise n'a fait que commencer à combiner ses équipes de vente à l'échelle mondiale, ses systèmes informatiques et ses équipes d'approvisionnement. En outre, Air France-KLM s'apprête à lancer une coentreprise avec Delta-Northwest, ce qui permettra aux entreprises de partager les revenus liés aux liaisons entre l'Europe et l'Amérique du Nord. «Ce n'est pas quelque chose de nouveau, cela faisait déjà 11 ans que KLM avait formé une coentreprise avec Northwest», a-t-il rappelé. Air France-KLM a également annoncé récemment une prise de participation de 25% dans le transporteur italien Alitalia. «L'avenir est dans la coopération entre les transporteurs», a lancé M. Varwijk. Air France-KLM n'entend cependant pas répondre au ralentissement en adoptant une grille tarifaire à la Air Canada. Le transporteur canadien offre ses différents services à la carte. Le tarif est plus élevé si le passager désire plus de flexibilité, ou s'il veut un repas, ou s'il veut enregistrer des bagages supplémentaires. «C'est quelque chose qu'on voit moins en Europe, a déclaré M. Varwijk. Si les clients veulent ce type de différenciation, nous regarderons l'idée, mais pour l'instant, il n'y a pas une grande demande pour cela.» Par ailleurs, Air France-KLM ne ferme pas la porte à l'idée de commander un jour des appareils de la CSeries, la nouvelle famille d'appareils de 110 à 130 places de Bombardier. M. Varwijk a cependant déclaré que l'entreprise regardait également du côté d'Embraer, et même des nouveaux manufacturiers de biréacteurs régionaux de Russie et de Chine.
  3. Via ajoute des départs supplémentaires vers Toronto et Ottawa, au départ de Montréal. http://www.montrealitesurbaines.com/ Plus de départs égalent plus de flexibilité pour les voyageurs, qui pourront désormais revenir d'Ottawa en fin de soirée. Les dix départs quotidiens vers Toronto permettront aussi à Via de mieux compétitionner avec les compagnie aériennes, dont Air Canada qui offre des départs aux 30 minutes aux heures de pointes et aux heures le reste de la journée. Via prévoit ajouter davantage de départs quand les améliorations des voies seront complétées.
  4. Air Canada a conclu une entente de principe de trois ans avec ses agents des ventes et de la clientèle membres des TCA. Pour en lire plus...
  5. Les temps sont durs pour l'industrie aérienne. La maison mère du transporteur Air Canada, Gestion ACE aviation, enregistre une perte nette de 135 millions de dollars pour son troisième trimestre. Pour en lire plus...
  6. http://www.citylab.com/navigator/2015/02/play-god-with-this-customizable-miniature-city/385054/?utm_source=SFFB NAVIGATOR Play God With This Customizable Miniature City The 3D-printed buildings are based on architecture in New York, Chicago, and elsewhere, and can glow at night. JOHN METCALFE @citycalfe 7:00 AM ET Comments Image Ittyblox Ittyblox Perfect for the urban-planning wonk who wants to build a personal city—or the destructive child who'd like to stomp one to bits—are these tiny, customizable dioramas, which include skyscrapers that can be hacked to glow in the dark. The adult toys, called Ittyblox, are 3D-printed by the New York/Netherlands company Shapeways, and include a variety of constituent pieces. There's this glassy, jet-black Chicago office tower, for instance, and also a cute clump of New York townhouses. Each one has a different footprint, so arranging them to fit the baseplate might require a bit of "Tetris" skill. But don't worry about troublesome zoning issues—you're the god of this Twilight Zone civilization. At least some pieces, like the 1:1000-scale Guggenheim Museum and Tudor City building, are based on real-life structures. And all are cut with fantastic detail. Here's the product description for that Chicago tower: "Because some offices have their sun shades down, there is a variation in window color. The rooftop is detailed with a few air conditioning units." The blocks range from $6 to $93, with multibuilding sets accounting for the more expensive prices; add in $20 for the baseplate plus shipping. Making the buildings glow requires work, though it's probably worth it to the hardcore model fan; some of the windows are cut out and will become illuminated if underlit with an LED. Check out this guide for detailed instructions. sent via Tapatalk
  7. Québec investit 55 millions de dollars dans le réseau de la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ). Pour en lire plus...
  8. Beau petit projet infill sur St-Laurent, coin Beaubien ouest. Reste 2 unités à vendre. À partir de 151 500$ taxes incluses 6537 rue St-Laurent (coin Beaubien) 12 unités Lofts, * Finition de qualité (choix de couleurs) * Planchers de bois * Air climatisé * Grands balcons * Stationnement disponible * 3 200 pi. ca d'espace commercial à louer * Subvention disponible * Mezzanines sur le toit Occupation février 2010
  9. Pour l’année 2008, l’analyste Fadi Chamoun prévoit une perte de 72 cents par action. UBS conserve tout de même la cote du transporteur à «neutre». Pour en lire plus...
  10. When the Milan Expo opens next year, the centerpiece building will be a masterpiece of sustainable engineering. Designed around the idea of an urban forest, the new Palazzo Italia will generate its own electricity, and will be clad in materials specifically designed to clean the surrounding air. The designers, Nemesi & Partners, are using photocatalytic cement - basically, concrete that's been mixed with titanium oxide. When the building material comes into contact with ultraviolet light, the titanium oxide reacts with nitrogen dioxide in the air, converting the pollutant to a salt that can easily be washed away. The building will open in time for the Expo's launch next May, and we're already planning to book a trip over so that we can spend a day sniffing the air next to the building.
  11. Le transporteur devra annuler ou réduire le nombre de vols sur quatre destinations supplémentaires afin d'atteindre son objectif de réduction des effectifs. Pour en lire plus...
  12. 1:40 Campaign – What happens now? AIR CANADA COMPONENT A MESSAGE FROM THE PRESIDENT Dear members, Last Thursday, on May 22nd, we met with officials with Transport Canada to present our objections and arguments against their proposed regulatory change (NPA – to consult it click HERE http://gallery.mailchimp.com/f6750312d5/files/5a08042b-48e8-48a2-88e3-4536caa1f04a.pdf), which will allow airlines in Canada to flip-flop between the 1:40 ratio and the 1:50 ratio at will, per aircraft type. It is fair to say that we took Transport Canada by surprise last Thursday – a sizable crowd participated in this meeting from across Canada, including over 125 CUPE flight attendants, members of the news media, members of Parliament, and allies representing different groups. We expressed our views forcefully and eloquently, and clearly demonstrated that passenger safety would be compromised if this regulation were approved. During our presentation, we had hoped to screen our newly recorded video testimonial of a survivor of the Air France 358 accident, which supports our position, but Transport Canada prevented us from doing so. If you would like to see this video, please click HERE Furthermore, if you would like to see a recently rediscovered short documentary produced by CUPE in the 1980's that presents a clear case for maintaining the 1:40 ratio, click HERE You will be amazed at the timeliness of the content, and at the undeniable truths that come from the mouths of Canadian flight attendants who survived airplane accidents. Another video is currently circulating which features a photomontage of graphic visual examples of why the 1:40 ratio should be maintained. You can see this video HERE We would encourage you to share the above videos using your own personal networks and social media. The May 22nd session was a learning experience for all of us. It was evident that Transport Canada is determined to give our airlines an unprecedented luxury, which no other country on the planet has. With the flip flop regulation, airlines will be allowed to pick whichever FA ratio leads to the fewest FAs per aircraft type, and then change the ratio whenever it suits the airline’s configuration or financial priorities, with only 60 days notice. TC was also extremely disrespectful to the two NDP MPs who took the time to attend ("the Minister will answer your question") and was unresponsive to many of us who highlighted the negative impact of the proposal on our work and safety ("noted" or some other equally evasive response like "trust us"). We were very successful in obtaining wide news coverage, and had the opportunity to engage the media in print, radio and live television. The quote from TC Cabin Safety inspector Christopher Dann was priceless, and found its way in the Globe and Mail and the Toronto Star, amongst others: The safety level afforded by 1 in 50 "can't be equivalent" to the 1 in 40. With this quote, we have put TC on the defensive. Here are a few great examples of some of the media we received: TELEVISION - RADIO Globe and Mail video report CTV National News TVA nouvelles en direct CBC Radio WRITTEN PRESS CTV News Vancouver Sun Globe and Mail Toronto Star CBC News Here is our plan going forward, and this is where we need your continued help: We will be submitting a comprehensive dissent to the NPA, emphasizing that it is less than what we have today, is unprecedented in the world and has not be proven to be workable or enforceable by Transport Canada, among other such general arguments. Where there are good "mitigating factors", we will endorse them and urge them to be put in place regardless of the FA ratio. Where the "mitigating factors" are ineffective, we will say so and describe the changes that are needed. In addition, we will be re-working our PowerPoint presentation as a separate written submission on what the NPA does not address in the real world of flight attendant work, emergencies and evacuations. Transport Canada will be receiving comments regarding the proposed regulatory change up until June 23, 2014. Please send them your thoughts and opinions. Comments can be sent to: [email protected] and please also send a copy to CUPE Researcher Janet Dassinger: [email protected]pe.ca to allow us to keep track of them. All of your comments are valuable and should be on the record. There should be emphasis on how the NPA will negatively impact passenger and our safety, particularly on narrow body aircraft but also on wide body aircraft if the airlines are successful in blocking the minimum floor level coverage provision for 1 in 40 operations. Please also request that Transport Canada hold another meeting to allow for further discussion on this important matter. For all submitters, please conclude your submission with the following statement: "I request a written response to my questions and comments before pre-publication of any such regulation in Canada Gazette Part I by return e-mail". Encourage others you may know to make submissions as well on the problems with this NPA. Feel free to have others sign on to your comments so it is coming from more than you alone. Finally, please use your written comments to seek out a meeting with your MP if you have not already done so. State your concerns and stress that what is being proposed in the NPA is less safe than what we have today (as admitted by TC's own Christopher Dann); it is a unique rule that does not meet the international standard despite what Minister Raitt has said; there are no real "mitigating factors" that can compensate for a missing FA; and all of this Transport Canada rule-making must be subjected to a Parliamentary Inquiry. Together we will make a difference. In Solidarity, Michel Cournoyer President Air Canada Component of CUPE Forward to Friend Copyright © 2014 Air Canada Component of CUPE, All rights reserved. You are receiving this email because you have subscribed. Our mailing address is: Air Canada Component of CUPE 25 Belfield Rd. Etobicoke, On M9W 1E8 Canada Add us to your address book unsubscribe from this list update subscription preferences
  13. Les deux transporteurs unissent leur force pour offrir un service amélioré sur le marché intérieur des États-Unis. Continental est le quatrième transporteur américain en importance. Pour en lire plus...
  14. Air Canada a signé une entente avec l'entreprise Aircell pour offrir à ses clients la possibilité de se connecter à Internet sur ses vols au printemps prochain. Pour en lire plus...
  15. La compagnie a offert plus de capacité et eu plus de trafic en juin, mais ses avions ont été un peu moins remplis. Pour en lire plus...
  16. La compagnie aérienne peut compter sur une flotte d'avions plus récents, donc moins énergivores, que la plupart de ses concurrents américains. Pour en lire plus...
  17. Description Le 2520 Monsabré est un projet de 3 condos de 2 chambres, de 1179 pi2 situé dans le secteur Mercier, à 10 minutes de marche du métro L’Assomption. Facilement accessible par l’autoroute 25 (Pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine) et à 10 minutes du Centre-Ville. Ce projet inclut: Chambre principale avec walk-in, Surface à aire ouverte, Grand balcon avant et arrière, Grande fenestration, Plancher bois franc et céramique, Air climatisé, Échangeur d’air, Entrée privée, Plafond de 9 pieds, Près d'une piste cyclable ... Demi sous-sol : 227 900 $ + taxes Rez-de-chaussée : 249 900 $ + taxes Deuxième étage : 257 900 $ + taxes Subvention possible de 4 500 $ à 10 000 $. Plus d'information à la page: http://www.2520monsabre.com
  18. http://www.nationalpost.com/most-popular/story.html?id=2501508 I remember I used to listen to Expos games on CIQC when I was a kid. Another piece of Montreal dies...
  19. Publié le 27 février 2017 à 07h23 | Mis à jour à 07h23 Le retour de la bouffe gratuite dans les avions Air Canada a cessé d'offrir les repas en 2003 pour les vols de trois heures et demie ou moins et en 2005 pour l'ensemble des vols en Amérique du Nord. PHOTO Ruth Fremson, Archives The New York Times Sylvain Larocque La Presse Des repas gratuits en classe économique en Amérique du Nord? Depuis des années, les compagnies aériennes veulent nous faire oublier qu'une telle chose a déjà existé, mais voilà que Delta s'apprête à offrir gratuitement des sandwichs sur certains vols transcontinentaux aux États-Unis. Le Canada pourra-t-il résister longtemps ? Delta Air Lines en a surpris plus d'un au début du mois en annonçant le retour des repas gratuits en classe économique sur 12 liaisons long-courriers aux États-Unis. Même si elle tient elle aussi à se donner une image de prestige, Air Canada n'entend pas emboîter le pas pour l'instant. La décision de Delta, qui entrera en vigueur mercredi pour les vols New York-Los Angeles et New York-San Francisco, puis le 24 avril pour 10 autres liaisons transcontinentales, fait suite à un projet-pilote tenu l'automne dernier. Au menu : des sandwichs, des assiettes de fruits et fromage ou des wraps. « Lorsque nous avons testé ce concept, nos clients l'ont aimé et apprécié, alors nous l'implantons dans nos marchés les plus stratégiques », a indiqué dans un communiqué la vice-présidente principale au service en vol chez Delta, Allison Ausband. « La compagnie reconnaît ainsi que pour continuer à exiger des tarifs plus élevés, elle doit livrer un produit de qualité supérieure. Offrir des repas gratuits sur certaines liaisons est une façon de conforter cette image de transporteur de qualité », explique Henry H. Harteveldt, analyste de l'industrie du voyage pour la firme Atmosphere Research Group de San Francisco. C'est Delta qui avait amorcé la tendance vers la fin des repas gratuits en 2001, alors que l'industrie aérienne commençait à éprouver des difficultés financières. Les autres compagnies nord-américaines ont suivi, y compris Air Canada en 2003 pour les vols de trois heures et demie ou moins et en 2005 pour l'ensemble des vols en Amérique du Nord. En plus de facturer les repas, les transporteurs ont par la suite imposé des frais pour les bagages enregistrés et le choix des sièges, générant ainsi de nouveaux revenus qui leur ont permis d'atteindre des niveaux de rentabilité record. Plus de choix Chez Air Canada, on n'entend pas réagir à la décision de Delta. « Nous surveillons activement les tendances de l'industrie, mais nous n'avons pas l'intention en ce moment de réintroduire les repas gratuits à bord de nos vols nord-américains. Notre Café en vol est très populaire auprès de nos clients puisqu'il propose une variété nettement plus grande de repas, de collations et de boissons que les services de repas gratuits traditionnels », affirme une porte-parole du transporteur montréalais, Isabelle Arthur. Du côté de WestJet, la question ne se pose pas vraiment puisque la compagnie de Calgary n'a jamais offert de repas gratuits depuis sa fondation, en 1996. « Nous surveillons continuellement les commentaires de nos hôtes et les activités des autres transporteurs, mais pour l'instant, nous ne prévoyons pas changer notre approche », indique un porte-parole, Robert Palmer. L'an dernier, United Airlines avait lancé le signal qu'une mini-révolution alimentaire se préparait dans l'industrie aérienne nord-américaine en ramenant les collations gratuites en classe économique sur tous ses vols. American Airlines a suivi peu de temps après (Delta et WestJet n'ont jamais cessé cette pratique, mais Air Canada ne l'a toujours pas rétablie). American est ensuite allée un cran plus loin en offrant des repas gratuits en classe économique sur ses vols entre Dallas-Fort Worth, au Texas, et Honolulu, à Hawaii. Delta a rapidement suivi pour ses vols reliant Atlanta, New York et Minneapolis-St. Paul à la capitale hawaïenne. Selon M. Harteveldt, les vols d'Air Canada reliant Toronto et Vancouver à Hawaii pourraient être les premiers à bénéficier du retour des repas gratuits puisqu'ils sont d'une durée comparable ou supérieure à ceux reliant Montréal à l'Europe, sur lesquels des repas gratuits sont offerts. « Il est possible qu'Air Canada se dise qu'offrir des repas gratuits sur certaines liaisons pourrait l'aider à fidéliser des clients, surtout si elle a l'impression que WestJet ne pourrait pas l'imiter », note Henry Harteveldt. On mange gratis ou non? Destinations soleilAucun des quatre transporteurs canadiens n'offre de repas gratuits sur les vols vers les Antilles, le Mexique et l'Amérique centrale. Sunwing a été le dernier à jeter l'éponge, en octobre. Air Transat l'avait fait en 2014 et Air Canada, quelques années plus tôt. Amérique du Nord - EuropeTous les transporteurs canadiens, américains et européens offrent des repas chauds gratuits sur leurs vols entre l'Amérique du Nord et l'Europe. Tous ? Il y a une exception : WestJet, qui n'a pas cru bon offrir ce service à bord de ses vols entre le Canada et Londres, lancés l'an dernier. En EuropeLa plupart des transporteurs européens traditionnels, comme Air France et Lufthansa, continuent d'offrir des sandwichs gratuits à bord de leurs vols régionaux sur le Vieux Continent. Bien sûr, ce n'est pas le cas pour les compagnies aériennes à rabais comme easyJet et Ryanair. Le retour de la bouffe gratuite dans les avions | Sylvain Larocque | Transports
  20. Bell frappe un grand coup : 200 hélicoptères vendus! http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/aeronautique-et-aerospatiale/bell-helicopter-obtient-une-commande-de-200-appareils/576792#%2EVPhhJpMYjTk%2Elinkedin
  21. WestJet se "rebrand" sous le nom Canada Air....Je me demande ce que Air Canada en pense... https://blog.westjet.com/most-canadian-canadian-airline/ Poisson d'avril?
  22. http://journalmetro.com/actualites/national/918058/air-canada-commande-ferme-de-45-avions-cs300/ 17/02/2016 Mise à jour : 17 février 2016 | 8:22 Air Canada: commande ferme de 45 avions CS300 Par Rédaction La Presse Canadienne MONTRÉAL – Le transporteur aérien Air Canada annonce mercredi la signature d’une lettre d’intention avec Bombardier (TSX:BBD.B) pour l’acquisition d’un maximum de 75 avions de modèle CS300 de Bombardier. L’intention porte sur 45 commandes fermes et sur des options en vue de l’achat de 30 appareils supplémentaires. Les premières livraisons sont prévues pour la fin de 2019 et se poursuivront jusqu’en 2022. Calin Rovinescu, président et chef de la direction d’Air Canada (TSX:AC), explique qu’avec son rendement élevé sur le plan écoénergétique et son nombre accru de places, la technologie de prochaine génération des appareils C Series est très bien adaptée à la stratégie du transporteur.
  23. http://www.aircanada.com/en/offers/air/newroutes_rouge/newroutes_rouge.html?icid=fl|achome|newroutes_rouge|caen|151208|txt#YUL-NA Always wanted to see Miami go year round! Mexico City now goes 5x weekly instead of 4.
  24. Don't get me wrong. I was scared for my life, when we flipped out of the plane and into air below.
  25. J'ai compilé une liste des compagnies avec les plus grosses capitalisations boursières établies à Montréal. Sans rentrer dans les technicalités de l'établissement des sièges sociaux, j'ai tenu compte d'une présence importante dans la grande région de Montréal. BCE - 58.85 G$ Power Corporation - 39 G$ Alimentation Couche-Tard - 34.38G$ Banque National - 19.11G$ Saputo - 18G$ CGI Group - 17.1 G$ Dollarama - 11.45G$ Metro - 9.4G$ SNC Lavallin - 8 G$ CAE 5.4 G$ Valeant Pharmaceuticals International (VRX): 5.09 (Laval) Bombardier - 4.96 G$ Quebecor - 4.92G$ WSP Global Inc (WSP): 4.80 Air Canada - 3.82 G$ Jean Coutu - 3.76 G$ Amaya Inc (AYA): 3.26 TFI International Inc (TFII): 2.88 Stella-Jones Inc (SJ): 2.70 Cogeco - 2.4G$ Banque Laurentienne - 2G$ Transcontinental - 1.93 G$ Richelieu Hardware Ltd. (RCH): 1.58 Innergex Renewable Energy Inc (INE): 1.57 (Longueuil) Osisko gold royalties Ltd (OR): 1.55 ProMetic Life Sciences Inc (PLI): 1.50 (Laval) Uni Select Inc (UNS): 1.49 (Boucherville) Knight Therapeutics Inc (GUD): 1.48 (Westmount) Aimia Inc (AIM): 1.38 Semafo Inc (SMF): 1.27 Dorel - 1.04 G$ MTY Food Group - 1G$