Search the Community

Showing results for tags 'ailes'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 8 results

  1. La SAQ Signature située dans le Complexe Les Ailes déménagera sur la rue de la Montagne. Images : Sid Lee Architecture Le design de la SAQ Signature de Québec est vraiment bien!
  2. La chaîne Archambault a vidé ses locaux du Complexe Les Ailes, le 31 décembre dernier, mais pas du tout à cause de difficultés financières. Pour en lire plus...
  3. Pour bien commencer dans la vie, nos jeunes devraient avoir acquis certaines connaissances de base avant de voler de leurs propres ailes. Voici les sept plus importantes. Pour en lire plus...
  4. Archambault quitte le Complexe Les Ailes 13 janvier 2009 - 06h02 La Presse Laurier Cloutier La chaîne Archambault a vidé ses locaux du Complexe Les Ailes, le 31 décembre dernier, mais pas du tout à cause de difficultés financières. C'est ce qu'assure la directrice du marketing du Groupe Archambault, Diane Langlois. Par contre, elle reconnaît que la chaîne a demandé une baisse de loyer aux Ailes, il y a déjà plus de deux ans, et que, faute d'un accord, les deux parties ont conclu une entente pour mettre fin au bail. Ivanhoé Cambridge n'a pas mis Archambault dehors, assure de son côté la directrice du Complexe Les Ailes, Johanne Marcotte, sans donner de détails sur le dossier «confidentiel» et la pénalité éventuelle de fin de bail. Le propriétaire ne sait pas encore qui va prendre les locaux d'Archambault. «Ce n'est pas attaché encore. C'est quand même des locaux rares sur la rue Sainte-Catherine, qu'on n'aime pas voir vides», selon Johanne Marcotte. Le Complexe Les Ailes a profité d'une hausse de son affluence en 2008 et a renouvelé des baux, souligne la directrice, sans préciser si des locataires ont exigé des baisses de loyers. Par ailleurs, Diane Langlois indique qu'Archambault a investi 8 millions de dollars l'an dernier dans l'ouverture d'un magasin à Sainte-Dorothée et la rénovation de quatre autres (Anjou, Laval, Saint-Georges, Saguenay). À Montréal, les clients peuvent faire leurs achats dans les deux autres Archambault de la rue Sainte-Catherine, dit-elle.
  5. voici un article qui parle de la résurection de Lacoste en amérique du nord, et un passage intéressant sur Montreal http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20071018/LAINFORMER/710180843/5891/LAINFORMER01 un extrait de l'article Une expansion qui tire à sa fin au Canada Lacoste a amorcé son retour au Canada en inaugurant une boutique chez Ogilvy rue Sherbrooke, en 1999. Le petit crocodile, qui compte aujourd'hui 12 boutiques au pays, n'a pas tardé à connaître du succès auprès des consommateurs canadiens. Entre 2001 et 2007, le chiffre d'affaires de Lacoste Devanlay Canada est passé de 3,2 à 28,7 millions de dollars. Il s'agit d'une hausse de 798% en six ans. Au cours de la dernière année, la croissance a été plus modeste (+6,04%). Heureusement, s'exclament les dirigeants de Lacoste au Canada. «Dieu merci, nous n'avons pas doublé nos ventes depuis un an comme ce fut parfois le cas au cours des dernières années», dit Dominique Bouchard, qui n'aurait pas pu continuer au même rythme fou. Lacoste compte trois boutiques au Québec, situées aux Ailes de la mode à Montréal, au Carrefour Laval et à Place Sainte-Foy dans la Vieille Capitale. La société n'a pas de projets d'expansion en vue au Québec. Plutôt un déménagement: elle cherche actuellement un nouveau local rue Sainte-Catherine pour sa boutique des Ailes de la mode - un «emplacement plutôt nul», dit Dominique Bouchard en toute franchise. Lacoste compte inaugurer deux autres boutiques à Calgary et Ottawa d'ici 2010. Après, finie l'expansion canadienne. Lacoste ne voudra plus de nouveaux clients. «Nous allons être chanceux si nous parvenons à nous maintenir, dit Dominique Bouchard. C'est dangereux de vouloir saturer le marché. La plupart des marques tombent après 10 ans. Nous, nous allons essayer de nous maintenir. Nous pensons atteindre un équilibre avec 14 boutiques et entre 250 et 300 points de vente dans les magasins de commerce au détail.» Et cette fois, la société Lacoste jure qu'elle veillera sur son petit crocodile, à qui elle promet une longue vie en Amérique du Nord.
  6. Le Carrefour Laval veut évincer Les Ailes de la Mode 26 juillet 2007 - 07h45 LaPresseAffaires.com Grossir caractèreImprimerEnvoyer Les Ailes de la Mode se retrouvent au coeur d'une poursuite et le magasin pourrait même être évincé du Carrefour Laval. Cliquez pour en savoir plus : Média | Biens de consommation | Commerce de gros | Les Ailes | Journaux | Journal de Montréal var nsteinWords;nsteinWords = unescape('%3Cdiv%20class%3D%22liens%22%3E%3Cul%20id%3D%22blocallerloinliens%22%3E%3Cli%3E%3Ca%20href%3D%22%2Fsection%2FLANSTEIN%26TaxIDList%3D1026000%26Word%3DM%25E9dia%22%20onClick%3D%22javascript%3AurchinTracker%28%27%2Fclicktracking%2Frelated_mots%27%29%3B%22%3EM%E9dia%3C%2Fa%3E%3C%2Fli%3E%3Cli%3E%26nbsp%3B%7C%20%3Ca%20href%3D%22%2Fsection%2FLANSTEIN%26TaxIDList%3D4007000%26Word%3DBiens%2520de%2520consommation%22%20onClick%3D%22javascript%3AurchinTracker%28%27%2Fclicktracking%2Frelated_mots%27%29%3B%22%3EBiens%20de%20consommation%3C%2Fa%3E%3C%2Fli%3E%3Cli%3E%26nbsp%3B%7C%20%3Ca%20href%3D%22%2Fsection%2FLANSTEIN%26TaxIDList%3D4007007%26Word%3DCommerce%2520de%2520gros%22%20onClick%3D%22javascript%3AurchinTracker%28%27%2Fclicktracking%2Frelated_mots%27%29%3B%22%3ECommerce%20de%20gros%3C%2Fa%3E%3C%2Fli%3E%3Cli%3E%26nbsp%3B%7C%20%3Ca%20href%3D%22%2Fsection%2FLANSTEIN%26TaxIDList%3D20047021%26Word%3DLes%2520Ailes%22%20onClick%3D%22javascript%3AurchinTracker%28%27%2Fclicktracking%2Frelated_mots%27%29%3B%22%3ELes%20Ailes%3C%2Fa%3E%3C%2Fli%3E%3Cli%3E%26nbsp%3B%7C%20%3Ca%20href%3D%22%2Fsection%2FLANSTEIN%26TaxIDList%3D1026003%26Word%3DJournaux%22%20onClick%3D%22javascript%3AurchinTracker%28%27%2Fclicktracking%2Frelated_mots%27%29%3B%22%3EJournaux%3C%2Fa%3E%3C%2Fli%3E%3Cli%3E%26nbsp%3B%7C%20%3Ca%20href%3D%22%2Fsection%2FLANSTEIN%26TaxIDList%3D20040794%26Word%3DJournal%2520de%2520Montr%25E9al%22%20onClick%3D%22javascript%3AurchinTracker%28%27%2Fclicktracking%2Frelated_mots%27%29%3B%22%3EJournal%20de%20Montr%E9al%3C%2Fa%3E%3C%2Fli%3E%3C%2Ful%3E%3C%2Fdiv%3E');Le Journal de Montréal révèle jeudi matin que le standing des Ailes de la Mode a tellement diminué depuis la vente au géant ontarien Fairweather, qui en a fait un magasin de vêtements bon marché, que le Carrefour Laval veut évincer ce commerce qui devient gênant pour l’image et la rentabilité du centre commercial. L’espace loué est devenu partiellement inutilisé, et on y vend des marchandises de moyenne à bas de gamme qui sont fréquemment en solde et qui projettent une image d’abandon et de détresse qui affecte l’image et la réputation du centre commercial, lit-on dans une poursuite déposée cette semaine en Cour supérieure par le Carrefour Laval contre Les Ailes de la Mode. Le Journal de Montréal précise qu'on ne fait pas qu’y réclamer l’éviction des Ailes, on exige aussi le paiement du loyer sur le bail venant à échéance en 2011, soit 3,5 M$. L’entreprise fondée en 1993 par Paul Delage-Roberge projetait, jusqu’à sa vente en août 2005, une image de raffinement. C’est dans cette optique que le Carrefour Laval avait loué en 1996 un local de près de 60 000 pieds carré aux Ailes. «Le locataire exploitera de façon active et continue et avec soin son entreprise dans la totalité des lieux d’une façon moderne, digne, et efficace, de façon compatible avec le mode d’exploitation des centres commerciaux de première qualité», stipule le bail venant à échéance en 2011. Réalité plutôt méconnue et mise au jour par cette poursuite, c’est le pourcentage des ventes des commerces que touchent les centres commerciaux, en plus de leur loyer. Carrefour Laval allègue que les ventes des Ailes ont chuté de 65% entre les années 2001-2002 et 2005-2006. Or, Les Ailes doivent verser 2 ou 4% de leurs ventes annuelles, selon leurs performances, au Carrefour. «Les Ailes se sont comportées de façon à ce que maintenant, il leur devient impossible de générer des profits suffisants pour payer le pourcentage dû au Carrefour Laval», accuse la poursuite.
  7. L'annonce vendredi par la Chine et le Japon du déploiement d'éventuels plans de relance pour sortir leur économie respective de la récession donne des ailes aux bourses asiatiques et européennes. Pour en lire plus...
  8. La crise a coupé les ailes du transport aérien en septembre, avec un déclin pour la première fois depuis cinq ans du trafic passagers international et la pire chute du cargo depuis sept ans. Pour en lire plus...