Search the Community

Showing results for tags 'affaire'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 14 results

  1. Le gérant de fonds, accusé d'une fraude de 50 milliards de dollars, est assigné à résidence et doit porter un bracelet électronique. Il doit aussi mettre ses maisons en garantie. Pour en lire plus...
  2. Le fabricant de jouets montréalais est confiant d'obtenir gain de cause devant un tribunal européen dans une affaire de brevet de blocs de construction. Pour en lire plus...
  3. Pour une économie de 60 000$, on se prive de retombées de 45 millions $ Une bonne affaire ? C’est nous prendre pour des imbéciles ! Martin Lambert Le Soleil lundi 16 juillet 2007 J’ai pris quelques jours de réflexion avant de me décider à répondre aux allégations des conservateurs. Quelques jours pour voir si j’étais seul à croire que ce gouvernement n’avait rien compris et qu’ils se moquaient de la population et des citoyens. La semaine dernière, le syndicat représentant les employés de Prévost Car organisait une conférence de presse pour dénoncer le fait que le gouvernement conservateur de Stephen Harper avait décidé d’octroyer un contrat de fabrication de 30 autocars à une firme allemande. Le message envoyé par le syndicat n’était pas teinté de chauvinisme : nous ne réclamons pas de droit ce contrat, mais nous soulignions que, dans le contexte de la crise qui sévit dans le secteur manufacturier tant au Québec qu’au Canada (240 000 emplois perdus en 4 ans !), le minimum acceptable aurait été que le gouvernement accorde ce contrat à l’un des deux manufacturiers canadiens d’autocars. Mais non ! Pour une simple question de coût, notre bon gouvernement se fera livrer ses autocars par bateau de l’Allemagne ! Sans aucune retombée économique pour le Canada. Même pas pour l’entretien de ses véhicules ! Une décision odieuse, irrespectueuse Déjà que la décision est à mon avis odieuse et irrespectueuse pour les contribuables canadiens, les explications fournies par le député conservateur de Lévis/Bellechasse et par le ministre des Travaux publics sont scandaleuses. Reprenons-les une à une. M. Blaney mentionne que le gouvernement a bien agi car les règles ont été suivies à la lettre en choisissant le plus bas soumissionnaire. Il ajoute que de toute façon, Prévost Car n’aurait pas eu le contrat, car il existe un écart de 25 000$ entre le prix de Prévost et le prix du plus bas soumissionnaire, soit celui de SETRA, la firme allemande. M. Blaney, le syndicat n’a jamais dit que les règles n’avaient pas été suivies à la lettre.... Nous affirmons que cette règle n’a aucun sens ! Qu’elle n’aurait jamais dû s’appliquer si votre gouvernement avait eu à coeur l’intérêt des Canadiens et des Québécois. De plus, nous ne réclamons pas le contrat (pour nous-mêmes), nous réclamons que les biens fournis pour le gouvernement canadien soient de fabrication canadienne afin d’encourager les entreprises et les salariés qui paient des impôts ! Une bonne affaire ? C’est nous prendre pour des imbéciles ! Comme si ces déclarations n’étaient pas suffisantes, le ministre des Travaux publics, Michaël Fortier, en a ajouté en disant : « C’est une bonne affaire ! ». M. Fortier, allez répéter cela aux salariés de MCI à Winnipeg ! Ce manufacturier n’avait que 2000$ d’écart par véhicule dans cette soumission ! Dites aux Canadiens et aux Canadiennes que, pour une différence de 60 000$ sur un contrat de 15 millions $, ils ont fait une bonne affaire ! C’est carrément nous prendre pour des imbéciles ! Vous n’êtes pas sans savoir qu’un dollar investi dans un emploi manufacturier donne une injection indirecte de trois dollars dans l’économie. Comment pouvez-vous qualifier de « bonne affaire » le fait de priver l’économie canadienne de 45 millions $ en retombées économiques ! J’ajouterais que pour considérer que cette décision était une bonne affaire, il faut regarder plus que le prix et les retombées économiques. Il faut prendre en considération le produit que l’on achète de même que le service que nous aurons après notre achat. Un autocar, c’est comme une voiture ! Plus on veut de qualité et de fiabilité, plus il faut payer ! Vous ne trouverez jamais une Chrysler 300 au prix d’un Avéo. Avez-vous vraiment regardé cela en choisissant votre fournisseur M. Fortier ? Avez-vous considéré qu’un Prévost est la crème des autocars et que vos soldats méritent bien de se promener dans ce qu’il y a de mieux ? Lorsque vos autocars briseront, M. Fortier, où irez-vous les faire réparer ? Lorsque vous aurez besoin d’une pièce de remplacement, y aura-t-il un avion nolisé du gouvernement pour vous livrer cette pièce en provenance d’Allemagne ? Nous sommes plus de 1400 travailleurs et travailleuses à Sainte-Claire dans le comté de M. Blaney et je peux vous garantir que plusieurs se souviendront que le Parti conservateur a exporté nos emplois et ceux des gens de Winnipeg. Que votre gouvernement préfère faire des chômeurs plutôt des que travailleurs et travailleuses fiers de vivre ici ! *** Martin Lambert Président du syndicat usine TCA 911
  4. Le gouvernement des États-Unis et Andrew Cuomo, procureur général de l'État de New York, ont ouvert une enquête commune sur le marché des swaps sur défaillance, une affaire de 34,8 mille milliardsUS. Pour en lire plus...
  5. Évoquant plusieurs erreurs de droit, l'Autorité des marchés financiers fait appel de la réduction de peine de 42 mois de Vincent Lacroix. Pour en lire plus...
  6. Une jeune Montréalaise veut que l'on protège le patrimoine kitsch de la métropole québécoise, comme l'Orange Julep ou le restaurant Jardin Tiki. Au New Jersey, la ville de Wildwood a mis en valeur ses vieux motels et diners rétro tombés en décrépitude. Depuis, elle attire les touristes branchés. Voila un roportage qui explique bien l affaire http://www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#idMedia=0&urlMedia=/Medianet/2007/RDIBande/Telejournal200708312100_1.asx maintenant la question qui se demande faut il protéger le patrimoine kitsch de la métropole québécoise ?
  7. Le gouvernement fédéral doit soutenir l'industrie canadienne de la construction navale au lieu de faire affaire dans des endroits comme la Corée et l'Europe, affirme l'Association de la construction navale du Canada. Pour en lire plus...
  8. Rolf G. Herzog vient d'intenter une poursuite de 2,3 millions US contre le gestionnaire de fonds montréalais Interinvest Canada et son propriétaire, Hans Black. Pour en lire plus...
  9. La rivalité Québec-Montréal, une affaire de francophones Pierre-André Normandin Le Soleil Québec La rivalité Québec-Montréal est une affaire de francophones. Anglophones et allophones québécois semblent divisés presque à parts égales sur l’existence ou non d’une tension entre les deux villes, selon un sondage Unimarketing. document.write(''); Ces données contrastent avec les réponses des Québécois francophones. Quatre sur cinq se disent convaincus de l’existence d’une telle opposition. Entretenue principalement par les médias de langue française, cette rivalité échapperait à une grande partie des anglophones et allophones, estime le président d’Unimarketing, Raynald Harvey. Bien qu’une tension existe depuis la fondation des deux villes, les passions semblent avoir été exacerbées par les affrontements sur les patinoires du Colisée et du Forum. En effet, même si les Nordiques sont disparus depuis 12 ans, 11 % des Québécois attribuent encore aujourd’hui au hockey l’origine de cette opposition. La proportion augmente significativement chez les hommes de 35 à 45 ans qui ont connu à l’adolescence les moments forts de cette rivalité sportive. Fait à noter, c’est à Québec que la tension semble la plus forte, 39 % de ses habitants montrant du doigt le complexe de supériorité des Montréalais pour expliquer cette situation. À l’inverse, les gens de la métropole sont peu nombreux (7 %) à attribuer la cause de cette tension au complexe d’infériorité de leurs vis-à-vis de l’autoroute 20. La moitié (46 %) partage plutôt la faute entre les gens des deux villes. Signe de cet amour-haine entretenu de longue date, 6 Montréalais sur 10 (59 %) disent pouvoir reconnaître les gens de Québec à leur accent. À l’inverse, la moitié de la province ne croit pas que les habitants de la capitale ont un accent. http://www.cyberpresse.ca/article/20080106/CPSOLEIL/80105073/6585/CPSOLEIL
  10. Le directeur du Fonds monétaire international (FMI), le Français Dominique Strauss-Kahn, est la cible d'une enquête pour népotisme dans le cadre de relations intimes avec une subordonnée, une affaire qui fait écho au scandale ayant provoqué la chute du patron de la Banque Mondiale, Paul Wolfowitz, l'an dernier. Pour en lire plus...
  11. Une nouvelle vague de banques a bouclé des accords amiables avec les autorités américaines hier dans cette affaire d'obligations moins liquides que promis. Pour en lire plus...
  12. Alors que des cartes satellites sophistiquées défilent devant nos yeux tous les soirs au petit écran, l'information météo est devenue une affaire de gros sous. Pour en lire plus...
  13. La Cour supérieure du Québec réduit de 42 mois la peine de prison imposée à l'ancien PDG de Norbourg pour avoir floué près de 9000 investisseurs. Pour en lire plus...
  14. La banque suisse empêtrée dans une affaire de fraude fiscale aux États-Unis, pourrait dévoiler les noms de ses clients fortunés américains aux autorités. Pour en lire plus...