Search the Community

Showing results for tags 'aeroports'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 9 results

  1. Aéroports de Montréal - De grands projets en chantier Le Devoir Martine Letarte Édition du samedi 11 et du dimanche 12 avril 2009 Mots clés : Chantier, Projets, Aéroports de Montréal, Investissement, Transport, Montréal L'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau a investi 300 millions de dollars pour la construction du tout nouveau secteur des départs. Quelque 300 millions de dollars. C'est l'investissement qui a été nécessaire pour la construction du tout nouveau secteur des départs de l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau vers les États-Unis, dont l'ouverture est prévue le 20 mai. Mais ce n'est pas tout. Aéroports de Montréal a bien d'autres projets en développement, comme la navette ferroviaire et l'harmonisation du réseau routier. Les nouvelles installations de départ vers les États-Unis de l'aéroport Montréal-Trudeau doivent améliorer le parcours des passagers de différentes façons. D'abord, s'ils devaient auparavant traîner leurs valises jusqu'aux douanes américaines, les passagers devront maintenant les déposer dès l'enregistrement au comptoir de la compagnie aérienne. «Les passagers se rendront ensuite à la sécurité canadienne, dotée d'un tout nouveau système de détection des explosifs à la fine pointe de la technologie, puis, enfin, à la douane américaine», indique Henri-Paul Martel, vice-président, ingénierie et construction, d'Aéroports de Montréal. «Cette nouvelle façon de faire permettra aux douaniers américains de se retrouver devant des passagers déjà sécurisés. Un système automatisé permettra également aux douaniers d'avoir accès à une photo des bagages et à leur poids, et ce sont eux qui auront le dernier mot quant à savoir si les bagages embarqueront dans l'avion.» Grâce à ces modifications, l'aéroport Montréal-Trudeau se conformera aux nouvelles exigences de sécurité des autorités américaines. Les passagers aussi devraient être satisfaits des nouvelles installations, d'après M. Martel. «Le chemin parcouru sera simplifié et raccourci, ce qui était un élément important à améliorer pour la clientèle. Au lieu d'arriver à l'extrémité de la jetée, les passagers arriveront au milieu, par une nouvelle porte.» L'investissement de 300 millions de dollars a aussi servi à l'aménagement d'un stationnement souterrain et de l'enveloppe de la future gare de la navette ferroviaire qui desservira le centre-ville et l'ouest de la ville. Navette ferroviaire Le projet de navette ferroviaire à l'aéroport Montréal-Trudeau ne date pas d'hier. Mais, depuis la fin 2007, les choses progressent plus rapidement. En effet, différents acteurs intéressés à développer le projet -- Aéroports de Montréal, l'Agence métropolitaine de transport, la Ville de Montréal, la Communauté métropolitaine de Montréal, Transports Québec et Transports Canada -- se sont alors réunis et travaillent maintenant ensemble. «Pour arriver à réaliser le projet, ça va beaucoup mieux lorsqu'on travaille tous ensemble plutôt que chacun de son côté», affirme Henri-Paul Martel. Aéroports de Montréal croit que, cet été, on devrait avoir choisi le tracé du train. Deux options sont envisagées actuellement. Le tracé du CN, avec la Gare centrale, ou celui du CP, avec la gare Lucien-L'Allier. Toutefois, d'un côté comme de l'autre, les voies ferrées actuelles sont largement achalandées par les trains de marchandises. De nouveaux corridors seront donc construits exclusivement pour les passagers. En attendant d'être prêt à installer le quai, Aéroports de Montréal se sert de l'espace de la future gare comme autre stationnement. C'est bien beau, les stationnements, mais déjà 12 000 espaces sont disponibles à l'aéroport Montréal-Trudeau, et Aéroports de Montréal considère que c'est amplement suffisant. «Nous n'avons pas l'intention d'augmenter encore le nombre de places de stationnement et nous croyons qu'il est grand temps d'améliorer l'accès à l'aéroport Montréal-Trudeau par un moyen de transport beaucoup plus écologique que la voiture. D'où l'intérêt de la navette ferroviaire», affirme Christiane Beaulieu, vice-présidente, affaires publiques, d'Aéroports de Montréal. De plus, la navette ferroviaire permettrait de garantir le temps d'accès à l'aéroport, et ce, peu importe l'état de la circulation ou de la météo. «Nous voudrions que le trajet dure au maximum une vingtaine de minutes et que les départs s'effectuent également toutes les 20 minutes environ», indique M. Martel. Les passagers de l'aéroport Montréal-Trudeau pourront profiter de la fiabilité et de la rapidité de la navette ferroviaire, mais les nombreux employés de l'aéroport pourront aussi laisser leur voiture à la maison pour se rendre au travail. «La navette ferroviaire, c'est une tendance mondiale. Toutes les grandes villes d'Europe ont la leur. Toronto est en train de travailler sur le projet et Vancouver l'aura sous peu. Nous souhaitons la même chose pour Montréal», indique Henri-Paul Martel. Harmonisation du réseau routier Le réseau routier qui dessert l'aéroport Montréal-Trudeau bénéficiera aussi de changements importants. En effet, Transports Québec réaménagera le rond-point Dorval, un investissement de 224 millions de dollars. «Les travaux préliminaires ont déjà été réalisés, se réjouit M. Martel, mais ce mois-ci on commencera les travaux permanents.» Le nouvel échangeur sera élargi et comportera de l'espace pour les voies ferrées destinées aux passagers. De plus, le passage de l'autoroute 20 à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau sera grandement simplifié. L'investissement du gouvernement du Québec est important, mais Aéroports de Montréal devra aussi faire sa part. «Nous allons investir 100 millions de dollars pour effectuer des travaux sur le territoire de l'aéroport. Nous devrons raccorder nos routes à celles de Transports Québec et nous construirons aussi trois viaducs. De plus, nous devrons refaire les entrées de nos stationnements», indique M. Martel. Des travaux importants, donc, mais qui, d'après Aéroports de Montréal, sont nécessaires pour être achevés à la reprise économique prévue en 2010 ou 2011. Parce que, actuellement, l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau n'est pas des plus accessibles. «Nous en sommes tout à fait conscients, et d'ailleurs, la première entente de construction d'un nouvel échangeur que nous avons signée remonte à 1996, indique Mme Beaulieu. Ça fait longtemps que nous voulons améliorer l'accès à l'aéroport et nous sommes prêts à passer à l'action.» http://www.ledevoir.com/2009/04/11/245173.html (11/4/2009 8H40)
  2. Un complexe hôtelier de 120M$ sera construit à Montréal-Trudeau Mise en ligne 15/06/2006 10h29 Mise à jour 15/06/2006 12h01 Aéroports de Montréal a confié à un consortium formé de Groupe Axor, de Marriott International (MAR) et d'un investisseur institutionnel le projet de 120M$ visant la construction d'un hôtel de 275 chambres et la relocalisation du secteur des départs transfrontaliers à l'aéroport Montréal-Trudeau. ADM a précisé jeudi en dévoilant les détails du projet que le contrat a été accordé au terme d'un appel de propositions lancé en décembre dernier dans le cadre duquel six consortiums avaient été invités à soumettre des propositions, rapporte la Presse Canadienne. Le consortium retenu, appelé Société en commandite Adamax Immobilier, assurera le financement intégral, la conception, la réalisation, l'opération et l'entretien de l'établissement hôtelier, qui sera érigé à proximité de la jetée transfrontalière et qui aura sa propre rampe d'accès. L'hôtel, qui arborera la bannière Marriott, devrait ouvrir ses portes à l'été de 2008. En vertu du contrat, Adamax aura à construire certains ouvrages qui seront intégrés dans la structure de l'hôtel, à savoir l'enveloppe du futur hall des départs transfrontaliers, qui occupera les deux premiers niveaux de l'immeuble, de même que l'enveloppe de la future gare ferroviaire de Montréal-Trudeau, localisée sous l'hôtel. De plus, Adamax financera, construira et louera à Aéroports de Montréal un étage additionnel pour abriter ses bureaux administratifs, qui se trouvent actuellement au centre-ville. ADM a précisé qu'environ 60M$ des 120M$ du projet seront assumés par le consortium pour la réalisation de l'hôtel et du siège social d'Aéroports de Montréal et que, de son côté, elle investira l'autre portion de 60M$ pour les ouvrages reliés au secteur des départs transfrontaliers et à la gare ferroviaire.
  3. De plus en plus de voyageurs canadiens passent par des aéroports américains, dont celui de Syracuse, pour profiter du prix moins élevé des billets d'avion. Pour en lire plus...
  4. http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/transports/201011/12/01-4341883-aeroports-de-montreal-8000-emplois-crees-depuis-2005.php
  5. Voyager à partir des États-Unis Mise à jour le mercredi 23 juillet 2008, 12 h 11 . De plus en plus de voyageurs canadiens se rendent dans des aéroports américains pour profiter des prix moins élevés des billets d'avion. L'aéroport de Syracuse, dans l'État de New York, note une augmentation du nombre de voyageurs canadiens, au cours des derniers mois. Plusieurs consommateurs estiment que faire quelques heures de route pour se rendre à l'aéroport en vaut la peine, et ce, même avec le prix plus élevé de l'essence. C'est le cas de Geneviève Préseault et de son conjoint, qui partent pour Las Vegas cet été. Pour réserver leurs billets d'avion, ils ont d'abord regardé les prix au départ de l'aéroport d'Ottawa, qu'ils ont jugé élevés. Une amie leur a suggéré de vérifier les prix des vols en partance de Syracuse. « Elle, elle part cet hiver, puis elle sauve environ 1000 $ sur ses billets d'avion. Donc, j'ai fait pareil, j'ai regardé à partir d'Internet les prix à partir de Syracuse puis, en tout et partout, je sauve environ, pour deux billets d'avion, je sauve 315 $ à peu près », explique Mme Préseault. Le couple a donc choisi de se rendre à trois heures de route d'Ottawa, à Syracuse, pour partir en vacances. Ils ne sont pas les seuls. De plus en plus de Canadiens traversent la frontière pour profiter des prix moins élevés. La force du dollar canadien et le nombre plus grand de transporteurs à rabais représentent des avantages pour les consommateurs. Il y a quatre ans, l'agence de développement économique de Syracuse a lancé une campagne de publicité ciblant les États voisins. Au cours des derniers mois, l'agence a étendu sa campagne, notamment à Kingston, à Cornwall et à Ottawa. Des publicités ont été achetées dans des stations radiophoniques de l'Est ontarien. L'aéroport estime que 2 % de ses 2 millions de voyageurs en 2007 provenaient du Canada. L'aéroport de Syracuse n'est pas le seul aux États-Unis à voir une progression des voyageurs canadiens. Les aéroports de Plattsburgh, de Burlington et de Buffalo attirent de plus en plus de voyageurs de Toronto et de Montréal. Les aéroports canadiens disent qu'ils ne peuvent rien faire pour arrêter cette progression. RDI.ca
  6. L'entreprise aéroportuaire enregistre une provision supplémentaire de 5,7 M$ liée au papier commercial adossé à des actifs. Pour en lire plus...
  7. Aeroports de Montreal Releases its Fiscal 2006 Results - Passenger traffic up by 5.0% - Revenues increase by 12.5% - EBITDA rises by 13.0% MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - March 7, 2007) - Aeroports de Montreal today announced its audited consolidated financial results for the fiscal year ended December 31, 2006. These results are accompanied by data on passenger traffic and aircraft movements at Montreal-Trudeau and Montreal-Mirabel international airports. Highlights EBITDA (excess of revenues over expenses before interest, income taxes, amortization and share in the net gain of investments at equity value) totalled $117.1 million for the year, an increase of $13.5 million, or 13.0%, over fiscal 2005. During fiscal 2006, the Corporation continued work on its various capital investment programs, mainly at Montreal-Trudeau. Work focused on modernization of the domestic jetty and expansion of the domestic arrivals hall, among other areas. In addition, excavation and foundation work progressed for the future transborder departures area and the hotel. The Corporation invested a total of $83.0 million during fiscal 2006, compared to $192.5 million in 2005. Investments in the airports are financed by cash flows from airport operations, including airport improvement fees ($46.7 million), and by long-term debt ($36.3 million). In early October, the International Centre for Settlement of Investment Disputes (ICSID) rendered its decision in the case of the illegal expropriation of Budapest-Ferihegy International Airport on January 1, 2002. The Hungarian government complied with the verdict and paid the agreed amount of $97.7 million Cdn ($83.8 million US). In accordance with existing agreements, Aeroports de Montreal's subsidiary is entitled to 55% of this amount, or $53.7 million Cdn ($46.1 million US). The related accounting gain is reflected in the share in the net gain of investments at equity value, which totals $36.6 million Cdn. Results Consolidated revenues were $285.2 million for fiscal 2006, an increase of $31.8 million, or 12.5%, over the previous year. Aeronautical and commercial revenues were the main contributors to this increase. Operating costs (excluding municipal taxes) were $105.7 million for the year, up $7.6 million or 7.7%, from 2005. This variance is partly due to the normal increase in operating costs following the June 2005 start-up of the new international jetty at Montreal-Trudeau. Municipal taxes were up by 9.6% for the year under review, rising to $34.1 million in fiscal 2006 from $31.1 million in 2005. This increase is attributable to Montreal-Trudeau's higher property valuation following the start-up of the new facilities that are part of the airport expansion program. ADM is the most taxed Canadian airport authority, paying up to four times more per passenger than the other major Canadian airports. Like many other companies, ADM considers EBITDA to be the best indicator for judging the Corporation's ability to meet its financial obligations. EBITDA was $117.1 million for the year under review, against $103.6 million for 2005, an increase of $13.5 million, or 13.0%. Amortization was $72.1 million in 2006, representing an increase of $7.0 million, or 10.8%, over the prior year. This increase is mainly due to the start-up of several new facilities at Montreal-Trudeau, including the international jetty (June 2005), the public international arrivals hall (December 2005) and the new multi-level parking lot (February 2006). Interest on long-term bonds totalled $68.9 million for the period under review, up $18.0 million, or 35.4%, over fiscal 2005. This variance is attributable to a decrease in the amount of capitalized interest on construction in progress, as well as the issuance of a new series of revenue bonds in September 2005. The Corporation reported an excess of revenues over expenses of $19.2 million for the fiscal year ended December 31, 2006, compared with a shortfall of $14.2 million for the prior year, an improvement of $33.4 million. This variance is mainly due to the increase in the share of earnings of Aeroports de Montreal's subsidiary (including the accounting gain resulting from the compensation awarded for the expropriation of Budapest-Ferihegy International Airport) and the higher EBITDA, all of which was offset by the increased financing expenses and amortization. Financial highlights: For the year ended December 31: ------------------------------------------------------------------- (in millions of dollars) 2006 2005 Variance (%) ------------------------------------------------------------------- Revenues 285.2 253.4 12.5 ------------------------------------------------------------------- Operating costs (excluding municipal taxes) 105.7 98.1 7.7 Municipal taxes 34.1 31.1 9.6 Rent paid to Transport Canada 21.8 20.8 4.8 Amortization 72.1 65.1 10.8 Interest on long-term bonds 68.9 50.9 35.4 ------------------------------------------------------------------- Total expenses 302.6 266.0 13.8 ------------------------------------------------------------------- Shortfall of revenues over expenses (before share of investments at equity value) (17.4) (12.6) 38.1 ------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------- Share in the net gain (loss) of investments at equity value 36.6 (1.6) 2,387.5 ------------------------------------------------------------------- Excess (shortfall) of revenues over expenses 19.2 (14.2) 235.2 ------------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------- Cash flows from operating activities (before changes in non-cash working capital items) 46.7 49.4 (5.5) ------------------------------------------------------------------- EBITDA 117.1 103.6 13.0 ------------------------------------------------------------------- Passenger traffic Passenger traffic at Montreal-Trudeau increased by 5.0% in 2006, to a new record of 11.4 million passengers enplaned/deplaned. International traffic showed the greatest increase at 6.9%, compared with 4.7% and 3.2% for the domestic and transborder sectors respectively. Passenger traffic ---------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------- Aeroports de Montreal 2006 2005 Variance (%) ---------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------- January 903,352 895,265 0.9 February 870,153 854,276 1.9 March 997,014 930,222 7.2 ---------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------- 1st quarter 2,770,519 2,679,763 3.4 ---------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------- April 916,582 860,345 6.5 May 938,606 866,926 8.3 June 999,814 957,146 4.5 ---------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------- 2nd quarter 2,855,002 2,684,417 6.4 ---------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------- July 1,054,221 1,042,952 1.1 August 1,091,206 1,054,465 3.5 September 976,930 952,257 2.6 ---------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------- 3rd quarter 3,122,357 3,049,674 2.4 ---------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------- October 940,368 905,132 3.9 November 824,452 756,767 8.9 December 921,372 817,025 12.8 ---------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------- 4th quarter 2,686,192 2,478,924 8.4 ---------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------- Entire year 11,434,070 10,892,778 5.0 ---------------------------------------------------------------- ---------------------------------------------------------------- Source: Aeroports de Montreal, preliminary figures Aircraft movements There were a total of 235,393 aircraft movements at Aeroports de Montreal in fiscal 2006, representing a 1.5% increase over 2005. Aircraft movements at Montreal-Trudeau rose by 2.5%, to 213,468, while those at Montreal- Mirabel dropped by 7.3%, to 21,925. Aircraft movements ------------------------------------------------------------------- 2006 2005 Variance (%) ------------------------------------------------------------------- Montreal-Trudeau 213,468 208,342 2.5 ------------------------------------------------------------------- Montreal-Mirabel 21,925 23,640 (7.3) ------------------------------------------------------------------- Aeroports de Montreal 235,393 231,982 1.5 ------------------------------------------------------------------- Source: Aeroports de Montreal, preliminary figures
  8. 23/12/2007 (D’après La Presse Canadienne) - Une étude effectuée pour le quotidien britannique The Independent proclame la ville de Londres comme «capitale du monde». Montréal est classée au 38e rang. La métropole québécoise est devancée par deux autres villes canadiennes, soit Toronto, en 17e place, et Vancouver, en 27e position. L'étude se base sur 14 critères, notamment les métros et les aéroports qui desservent les villes, ainsi que les restaurants et les entreprises qu'on y trouve. Montréal se situe entre Saint-Pétersbourg, en Russie, et Francfort, en Allemagne. New York est au deuxième rang de l'étude, s'octroyant le titre de «capitale de l'Amérique du Nord. SOURCE http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/regional/archives/2007/12/20071223-111152.html
  9. La Commission de la concurrence britannique estime que l'opérateur aéroportuaire, dans lequel la Caisse de dépôt détient une participation, bénéficie d'une position anticoncurrentielle. Pour en lire plus...