Search the Community

Showing results for tags 'administratives'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 5 results

  1. Deux hauts dirigeants, Jean-Guy Langelier et Trung Huu Nguyen, ont dû quitter leur poste après une vérification interne qui a révélée «des pratiques d’achats et administratives inappropriées». Pour en lire plus...
  2. Pourquoi l’État coûte cher 17/11/09 11:59, Pierre Duhamel Si le Québec croule sous les dettes, c’est en partie parce qu’il croule sous les structures. Nous sommes les champions du monde de la structure bureaucratique. Voici une radiographie du monstre que nous ne finissons pas d’alimenter. Le Québec est divisé en 17 régions administratives, 18 agences de santé et des services sociaux, 22 régions touristiques (dont Laval !) et 61 commissions scolaires. Chacune de ses entités a délimité son propre territoire et on peut se retrouver dans la région touristique des Cantons de l’Est, mais dans la région administrative de la Montérégie. Vous voulez vacciner la population de Montréal, Longueuil, Laval et Repentigny, toutes des villes limitrophes de la métropole, et vous avez quatre agences de santé à pied d’œuvre, définissant leurs propres priorités et émettant leurs directives potentiellement contradictoires dans le même marché de consommateurs. Montréal est prisonnière d’une structure abracadabrante. Déjà ce n’est pas simple avec les 19 arrondissements et les 103 élus, sans doute un record mondial pour une ville de cette taille. Il faut évidemment ajouter l’agglomération de Montréal qui regroupe Montréal et les 15 villes de banlieue de l’île. C’est sans compter sur la Communauté métropolitaine de Montréal qui compte, tenez-vous bien, 82 municipalités, 14 municipalités régionales de comté, deux agglomérations et cinq régions administratives. Et comme si cela ne suffisait pas, il y a un organisme au gouvernement qui s’appelle la Table métropolitaine de Montréal. J’ai recensé 189 commissions, sociétés, régies et autres organismes relevant du gouvernement du Québec. On trouve un Bureau de la Capitale nationale et une Commission de la capitale nationale. On pourrait philosopher longtemps sur la pertinence d’une Société des bingos du Québec. D’autres organismes ont des noms évocateurs. Que pensez-vous de la Commission des appellations réservées et des termes valorisants ? Pourquoi un Office Québec-Wallonie-Bruxelles pour la jeunesse, un Office Québec-Amérique pour la jeunesse, un Office franco-québécois pour la jeunesse, quand il existe une Office Québec-Monde pour la jeunesse et un Secrétariat à la jeunesse ? Le ministère de la Santé et des services sociaux est en soi un bel exemple de complexité administrative avec ses 10 organismes, ses 18 agences régionales et ses 88 directions administratives. Ce sont ces gens-là qui devraient simplifier le fonctionnement des hôpitaux ? Mais mon organisme préféré est l’extraordinaire Secrétariat du comité ministériel de la prospérité économique et du développement durable en matière d’allégement réglementaire et administratif. 18 mots… pour alléger !
  3. http://www.lactualite.com/lactualite-affaires/les-leaders-croissance/montreal-et-les-sieges-sociaux/ "Montréal et les sièges sociaux Que faire pour créer (et garder) des sièges sociaux dans la plus grande métropole du Québec ? Il faut bien gérer l’espace linguistique, cesser de taxer les entreprises et les entrepreneurs plus lourdement que tous nos voisins et arrêter de multiplier les embûches administratives et réglementaires, explique Pierre Duhamel." :thumbsup:
  4. le mardi 17 avril 2007 Plus de 560 organismes artistiques se partageront une aide unique de 33 millions de dollars au cours des deux prochaines années. Ils ont été sélectionnés au terme « du plus grand concours de subventions jamais organisé par le Conseil des Arts du Canada (CAC) », précise l'organisme fédéral. Vingt des 33 millions de dollars sont réservés à des organismes « qui produisent un impact au-delà de la collectivité ou province dans laquelle ils sont situés », précise le CAC. En voici quelques-uns: Canadian Opera Company (Toronto): 2,2 millions $ Orchestre symphonique de Montréal: 1,7 million $ Royal Winnipeg Ballet: 434 500 $ Musée des beaux-arts de Montréal: 275 000 $ Ex-Machina (Québec): 235 000 $ Ces fonds supplémentaires leur serviront à financer leurs activités artistiques et administratives, ou encore à conquérir de nouveaux publics. De 2006 à 2008 Ces 33 millions de dollars font partie d'une enveloppe exceptionnelle globale de 50 millions que le CAC a reçue lors du budget fédéral de mai 2006. Les 17 millions restants sont consentis à des artistes, sous forme de bourses, ainsi qu'à des projets d'accroissement de l'accès du public aux arts.
  5. Le Grand Montréal Élargi (GME) constitue un territoire correspondant aux régions administratives de Montréal, de Laval, de Lanaudière, des Laurentides et de la Montérégie. Ses limites géographiques exactes ne sont cependant pas encore déterminées. Le but de cette discussion sera de les définir pour connaître la superficie et la population du GME. Soulignons que la population totale des cinq régions administratives est de 5 millions d'habitants, qui représentent 60% de la population québécoise ainsi que 65% du PIB. Pour bien clarifier les différentes zones urbaines et suburbaines à l'intérieur du GME, voici la gradation de ces zones avec leurs populations (2014): 1) Région métropolitaine de recensement de Montréal (RMR) regroupant 91 municipalités: 4,1 millions 2) Grand Montréal=> RMR+Valleyfield+St-Jean-sur-Richelieu+St-Hyacinthe+Sorel-Tracy+ Joliette+Lachute (villes satellites): 4,6 millions 3) Grand Montréal Élargi=> RMR+villes satellites+territoire à être défini: 5 millions Définissons donc le Grand Montréal Élargi. Bonne discussions à tous !