Search the Community

Showing results for tags 'action'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 88 results

  1. SNC-Lavalin: deux milliards en contrats dans l'Ouest 5 mai 2007 - 15h04 La Presse Martin Vallières Vancouver Pour la première fois, SNC-Lavalin tenait son assemblée d'actionnaires dans la métropole de la côte ouest canadienne. Et pour cause. La Colombie-Britannique et l'Alberta, en plein boom économique, pèsent au moins deux milliards dans le carnet de commandes de 10,4 milliards de SNC-Lavalin, a confirmé son président, Jacques Lamarre, à La Presse Affaires. Il y a bien sûr, en Alberta, plusieurs contrats reliés aux projets pétroliers et gaziers. Mais la province voisine est aussi en plein boom d'investissement. À preuve, les nombreux chantiers dans les environs immédiats de l'hôtel du centre-ville de Vancouver, où avait lieu l'assemblée de SNC-Lavalin. Et la firme montréalaise dirige même le plus gros et le plus compliqué de ces chantiers vancouverois. Il s'agit de la ligne de métro au centre-ville et de train aéroportuaire qui doit ouvrir quelques mois avant les Jeux olympiques d'hiver, en février 2010. SNC-Lavalin est le maître d'oeuvre de ce projet de 1,9 milliard, ainsi qu'un investisseur dans la société d'exploitation de la «Canada Line», pour un mandat de 30 ans. La Caisse de dépôt et placement du Québec est aussi impliquée. Ailleurs en Colombie-Britannique, SNC-Lavalin a un autre projet particulier d'ingénierie et de gestion. Il s'agit du remplacement du «pont autoroutier flottant» sur le lac Okanagan, à Kelowna. Ce projet d'un peu plus de 200 millions est dans une région de villégiature et d'agriculture en forte croissance, située au milieu des chaînes montagneuses entre Vancouver et Calgary.
  2. Share your photos or videos of action at YUL here, or anything related to YUL.
  3. Publié le 22 juin 2009 à 12h48 | Mis à jour à 17h17 Souhaitant mieux coordonner leurs efforts dans la lutte contre les changements climatiques, les groupes environnementaux de la planète ont décidé de se regrouper et de faire de Montréal l'épicentre de cette nouvelle alliance internationale. Le gouvernement Charest, Équiterre et Montréal international ont annoncé lundi la création du tout nouveau secrétariat de la Campagne internationale action climat (CIAC), dont le quartier général s'établira dans la métropole. Ce bureau, où n'oeuvreront que quatre employés, aura pour mandat de coordonner certaines des plus importantes activités militantes à venir aux quatre coins de la planète dans la prochaine année : Bangkok et Barcelone (rencontres préliminaire sur le climat), Pittsburgh (G-20), New York (assemblée des Nations Unies), etc. L'objectif est d'accroître la pression sur une douzaine de pays connus pour leur timide engagement en faveur d'une réduction des émissions de gaz à effet de serre, afin qu'ils s'engagent à ratifier un accord international ambitieux, lors de la Conférence de Copenhague qui se tiendra du 7 au 18 décembre prochain. Nommément, le Brésil, l'Inde, l'Arabie saoudite, la Pologne, le Japon et le Canada se retrouvent dans cette liste. «L'objectif est que ces pays s'entendent sur un accord international, à Copenhague, a précisé la ministre québécoise de l'Environnement, Line Beauchamp. Pour cela, nous devons rejoindre certains États clés, certains États stratégiques, afin de les convaincre de l'importance d'une telle entente.» Idée d'Équiterre L'idée de créer la Campagne internationale action climat a été lancée par Équiterre en 2006. Le Québec a ensuite accepté de verser 300 000 $, l'année suivante, afin qu'elle se concrétise. Après quoi la principauté de Monaco, le gouvernement britannique et certaines grandes fondations internationales ont accepté de se joindre à l'effort, qui se chiffre aujourd'hui à environ 10 millions de dollars. Le gouvernement fédéral, pour sa part, n'a rien versé, ce qui lui a d'ailleurs attiré certaines critiques, lors du point de presse des différents partenaires. La création du secrétariat du CIAC s'inscrit dans une vaste campagne appelée tcktcktck (à prononcer tic, tic, tic, comme une horloge), qui doit prendre de l'ampleur au fur et à mesure que la conférence de l'ONU sur les changements climatiques approchera. Une vingtaine de groupes font partie de cette coalition, dont Oxfam, Greenpeace, le Conseil mondial des églises, Global Humanitarian Forum, Union of Concerned Scientists et le Pew Environment Group. Il existait déjà des regroupements, comme Kyoto plus, Power Up et le Réseau action climat, mais les groupes environnementaux estimaient nécessaire de mettre sur pied une coalition dont l'unique mandat est d'encadrer le travail sur le terrain : manifestations, mobilisation, etc. «Le constat est qu'il manquait quelque chose, à l'international, pour s'assurer qu'il y ait un accord en décembre, qu'il soit ratifié et mise en oeuvre rapidement», a précisé Steven Guilbeault, d'Équiterre. Les bureaux du secrétariat seront situés au centre-ville et déménageront éventuellement dans la future Maison du développement durable, qui sera construite rue Sainte-Catherine, à côté du Théâtre du Nouveau Monde. Par ailleurs, Greenpeace a frappé un grand coup, lundi en Europe, en publiant à la fois une fausse édition du International Herald Tribune (50 000 copies, principalement à Bruxelles) ainsi qu'un faux site web, en tout point pareil à celui du journal (on y retrouve même de fausses publicités, à s'y méprendre). En manchette de cette édition datée du 19 décembre 2009, on aperçoit les chefs d'État de France, Nicolas Sarkozy, et d'Allemagne, Angela Merkel, tout sourire à la suite d'un accord ambitieux survenu à Copenhague...
  4. En consultant les résultats officiels ici http://www.electionlongueuil.org/resultats.htm J'ai compilé des statistiques et j'ai crée des cartes. PML = Parti Municipal de Longueuil (Goyette) AL = Action Longueuil (St-Hilaire) Statistiques des districts / conseillers et conseillères Arr. Vieux-Longueuil PML : 10 victoires AL : 5 victoires Arr. Greenfield Park PML : 2 victoires AL : 1 victoire Arr. Saint-Hubert PML : 5 victoires AL : 4 victoires Analyse : Le parti de M. Goyette a gagné dans chaque arrondissement avec une marge de 2:1 dans Vieux-Longueuil et Greenfield Park. L'équipe de Mme St-Hilaire a mieux performé dans Saint-Hubert, quoique le PML a remporté 1 district de plus que Action Longueuil. Le PML (Goyette) a mieux performé... ...dans les secteurs plus urbains et denses ...dans les endroits généralement plus vieux ...à Longueuil, ou les gens connaissent le PML depuis des décennies Action Longueuil (St-Hilaire) a mieux performé... ...dans les dévelopements récents, les secteurs moins denses de type banlieu ...dans le vieux-vieux-Longueuil ...à Saint-Hubert, ancienne ville, ou les gens ne connaissent pas le PML que depuis quelques années depuis les fusions On peut voir que malgré la victoire de Mme. St-Hilaire, l'opposition va être féroce à l'hôtel de ville. Districts remportés par le PML (Jacques Goyette): 16 Districts remportés par Action Longueuil (St-Hilaire): 10
  5. Les profits de la maison-mère de la chaîne Loblaw se sont élevés à 179 M$ ou 1,28 $ par action au troisième trimestre. Pour en lire plus...
  6. Le géant américain de la distribution déclare un profit net de 77 cents par action au troisième trimestre mais voit des nuages à l'horizon. Pour en lire plus...
  7. Le bénéfice par action s'établit à 0,29$, contre 0,27$ attendu par les analystes. Pour en lire plus...
  8. La banque torontoise annonce que les profits de son troisième trimestre ont reculé à 521 M$ ou 98 cents par action. Pour en lire plus...
  9. Le constructeur aéronautique américain a toutefois indiqué qu'il maintenait sa prévision pour les profits par action. Pour en lire plus...
  10. Pour l’année 2008, l’analyste Fadi Chamoun prévoit une perte de 72 cents par action. UBS conserve tout de même la cote du transporteur à «neutre». Pour en lire plus...
  11. Le premier ministre Stephen Harper s'est déclaré «optimiste» sur l'état de l'économie du Canada lundi, soulignant que son secteur bancaire n'était pas en crise, et a appelé à une action internationale coordonnée pour faire face à la crise mondiale. Pour en lire plus...
  12. La montréalaise sera rachetée par une filiale de l'américaine Medtronic en contrepartie de 8,75 $ CAN en espèces par action, pour une valeur nette réelle d'environ 400 M$ CAN. Pour en lire plus...
  13. Fragilisée depuis le début de la crise financière, RIM voit son action chuter lourdement mardi et son titre a chuté de 70% depuis juin. Pour en lire plus...
  14. La banque torontoise annonce que ses profits ont augmenté de 24% au quatrième trimestre pour se solder à 560 M$ ou 1,06 $ dilué par action. Pour en lire plus...
  15. CGI hausse ses profits de 66% 5 février 2008 - 08h51 LaPresseAffaires.com Michel Munger Agrandir CGI a surpassé les attentes au premier trimestre. Grossir caractèreImprimerEnvoyer La croissance des ventes et de la marge de profits ont aidé le groupe de consultants CGI (GIB.A) à faire grimper ses profits de 66% à son premier trimestre. Ainsi, la compagnie montréalaise empoche un profit de 72,6 M$ ou 22 cents par action. Elle dépasse les attentes car les analystes prévoyaient 19 cents par action. Les résultats tiennent compte de l'impact négatif des taux de change mais aussi d'un ajustement fiscal lié aux nouveaux taux d'imposition du gouvernement fédéral. Les revenus ont crû de 1,2% à 914,7 M$ lors du premier trimestre. La marge de profit a bondi à 7,9%, se situant à 4,8% un an plus tôt. Le carnet de commandes de CGI s'établissait à 12 G$ au 31 décembre. «Nous demeurons persuadés que pour atteindre nos cibles de croissance rentable et réaliser notre stratégie d'exploitation, nous devons continuer à nous concentrer sur l'excellence de l'exécution», commente Michael Roach, PDG de CGI. «À cet égard, la mise en oeuvre de notre stratégie de développement commercial, qui se poursuit, continue à mettre au jour d'importantes possibilités de croissance et de vente, comme en témoigne la croissance soutenue des nouvelles affaires signées au cours du dernier trimestre et des trimestres précédents.» L'action de CGI a clôturé à 10,30 $ lundi à la Bourse de Toronto.
  16. Le site de commerce électronique enregistre des ventes importantes dans plusieurs secteurs et hausse ses profits à 158 M$ US, ou 37 cents US par action au deuxième trimestre. Pour en lire plus...
  17. La banque américaine enregistre des dépréciations d'actifs et perd 54 cents par action, mais on s'attendait à une perte de 61 cents l'action. Pour en lire plus...
  18. Le géant américain empoche des profits de 3,3 G$ US au deuxième trimestre et hausse encore les prévisions de profits par action pour l'année. Pour en lire plus...
  19. Est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Bonne nouvelle, car c'est une entreprise québécoise en santé. Mais est-ce que ça veut dire que l'on paie notre épicerie trop cher ? --------------- Alimentation Metro fait bondir ses profits de 41% 23 avril 2009 - 07h42 Louis-Pierre Côté Argent La chaîne d’épiceries Metro (MRU.A) a dévoilé des profits en forte hausse au deuxième trimestre. La société montréalaise a dégagé un bénéfice de 76,3M$ ou 0,68$ par action pour une période de 12 semaines terminée le 14 mars dernier, ce qui représente une hausse de 41,3% par rapport aux profits de 54M$ ou 0,48$ par action réalisés l’année précédente. En excluant des charges non récurrentes de 1,3M$ pour supporter la conversion des supermarchés en Ontario à la bannière Metro, le bénéfice net a été de 77,2M$, en hausse de 43% par rapport à celui de 2008. Le chiffre d'affaires a augmenté de 7,5% pour atteindre 2,54G$. En excluant la baisse des ventes causée par le non-renouvellement d'un contrat d'approvisionnement avec une chaîne de dépanneurs, le chiffre d'affaires a augmenté de 8,3%. Metro a aussi enregistré une forte hausse de 7,3% des ventes des magasins comparables, soit les magasins ouverts depuis au moins un an. « La forte croissance de notre bénéfice net et de notre chiffre d'affaires au deuxième trimestre est le résultat des efforts de toutes nos équipes qui ont su mettre en place des programmes de mise en marché bien ciblés et améliorer l'efficacité de nos opérations », a commenté Eric R. La Flèche, président et chef de la direction de Metro. « Malgré la situation économique difficile, nous sommes confiants d'être bien positionnés pour poursuivre la croissance de la société ». Plus de détails à venir
  20. Le transporteur aérien déclare des profits de 122 M$ ou 1,22 $ par action au deuxième trimestre, sur un chiffre d'affaires en hausse de 5,1%. Pour en lire plus...
  21. Le transporteur aérien perd 132 M$ ou 1,32 $ par action alors que ses revenus ont augmenté de 4,1% à 3,08 G$.. Pour en lire plus...
  22. La Banque Laurentienne augmente son dividende 5 septembre 2008 - 09h27 LaPresseAffaires.com Michel Munger La Banque Laurentienne (LB) annonce ce matin qu'elle a accru ses profits de 33% au troisième trimestre et qu'elle augmente son dividende. Le dividende est en hausse de 6% à 34 cents par action. Il sera versé le 1er novembre aux actionnaires inscrits aux registres le 1er octobre. Le troisième trimestre a été une bonne période pour la banque montréalaise. Les profits se sont élevés à 30,9 M$ ou 1,17 $ par action, contre 23,2 M$ un an plus tôt. Cependant, ces chiffres tiennent compte d'un gain net de 31 cents l'action sur la vente de titres de la Bourse de Montréal. Sans ce gain, les profits s'élèvent à 86 cents par action. Les analystes recensés par Bloomberg prévoyaient 84 cents. Le revenu total de la banque a monté de 13% à 171,1 M$, ce que la direction attribue à un bon rendement de ses activités dans le monde du crédit. «Nous sommes heureux des solides résultats obtenus lors de ce trimestre, alors que nous avons pu bénéficier d'une excellente croissance des prêts et des dépôts, ainsi que d'un gain relativement important sur la titrisation de prêts hypothécaires», dit le PDG Réjean Robitaille. «En outre, tous nos secteurs d'activité ont amélioré leur performance, d'un exercice financier à l'autre, et contribué ainsi au développement de la banque», ajoute M. Robitaille. «Cependant, poursuit-il, le récent ralentissement de l'économie canadienne, conjugué à la forte croissance de nos prêts, nous a incités à agir avec prudence et augmenter notre provision générale pour pertes sur prêts.» Cette provision s'est élevée à 18,5 M$ au troisième trimestre, contre 10 M$ au trimestre précédent. Au 31 juillet, la Laurentienne gérait un actif de 19,3 G$, en hausse de 8,4% depuis le 31 octobre 2007. L'action de la banque reculait de 0,7% à 38,82 $ à l'ouverture vendredi à la Bourse de Toronto.
  23. La banque québécoise annonce ce matin qu'elle a accru ses profits de 33% à 30,9 M$ ou 1,17 $ dilué par action à son troisième trimestre. Pour en lire plus...
  24. Les résultats représentent des profits de 5 cents par action, comparativement à des profits de 33,5 M$ US, ou 49 cents par action, un an plus tôt. Pour en lire plus...
  25. Le groupe californien Ebay a effectué un retour vers la profitabilité à son troisième trimestre. Le géant de l’encan sur internet a déclaré un bénéfice de 492 M$ ou 38 cents par action. Pour en lire plus...