Search the Community

Showing results for tags 'accueillir'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 13 results

  1. DESCRIPTION DU PROJET Le journal Le Courrier Ahuntsic a fait largement écho depuis quatre ans des démarches du Collège Ahuntsic pour construire une résidence étudiante. Voici quelques éléments décrivant le projet. • Concept architectural et bâtiments bien intégrés à son environnement; tient compte des préoccupations des citoyennes et citoyens du quartier et des autorités de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. • Située rue Saint-Hubert, à proximité du Collège et entre le stationnement donnant accès aux terrains de tennis et la rue Marcel-Cadieux. À deux pas de la station de métro Crémazie. • Un projet en deux phases : la première prévoyant accueillir quelque 400 étudiantes et étudiants dès 2007 et, la seconde, environ 100 étudiantes et étudiants en 2010. • De confortables studios et des appartements comptant deux chambres. • Appartements modernes, meublés, incluant téléphone et Internet. • Aménagement paysager en lien avec les espaces verts actuels. • Salle communautaire. • Stationnement des usagers sur le terrain actuel de stationnement du Collège. http://www.collegeahuntsic.qc.ca/pdf/depliant_residence.pdf
  2. -La rue Laurier dans le secteur du Vieux-Hull, tout près du Musée canadien de l'histoire, pourrait changer de visage au cours des prochaines années. Selon des informations obtenues par Le Droit, l'homme d'affaires Gilles Desjardins, qui est président de Brigil, souhaite construire un mégacomplexe de 55 étages. L'immeuble abriterait des chambres d'hôtel, de l'espace commercial, des boutiques, des restaurants et un centre d'observation qui pourrait accueillir des millions de touristes. Mais, tout n'est pas joué. Les plans du site et de l'hôtel doivent être dévoilés dans deux semaines lors d'une consultation publique
  3. Avoir ou ne pas avoir le Musée du portrait Frédérique Doyon Édition du mardi 12 février 2008 Mots clés : Patrimoine, Musée du portrait du Canada, Art, Culture, Québec (province) La proposition montréalaise tarde à prendre forme Y aura-t-il une proposition montréalaise pour le futur Musée du portrait du Canada (MPC)? La question se pose encore à deux mois de la nouvelle échéance du concours lancé conjointement par les ministères du Patrimoine canadien et des Travaux publics en novembre dernier. La Ville de Montréal dit que «les discussions se poursuivent entre les différents partenaires», selon l'attachée du maire Tremblay, Renée Sauriol. Partenaires plus hypothétiques que réels si l'on se fie au petit tour d'horizon mené par Le Devoir. L'échéance, d'abord fixée à demain pour le dépôt des propositions, vient d'être reportée à la mi-avril. Destiné à accueillir l'imposante collection de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) -- des milliers de caricatures, 10 000 estampes, plus de 2000 dessins et quatre millions de photographies --, le MPC devait s'installer dans l'ancienne ambassade américaine en face du Parlement à Ottawa. Les libéraux avaient injecté 11 millions dans les rénovations. Prévoyant les dépassements de coûts, le gouvernement conservateur a plutôt invité neuf villes d'accueil -- Vancouver, Calgary, Edmonton, Toronto, Ottawa, Winnipeg, Montréal, Québec, Halifax -- à soumettre une candidature, dans un souci de représentativité coast to coast. Partenaire institutionnel le plus avisé pour un tel projet à Montréal, le Musée McCord «n'a pas de proposition formelle ni informelle» sur la table, indique sa directrice Victoria Dickenson, mais reste prêt à partager son expertise. «Ça nous intéresse à cause de nos collections», poursuit-elle, faisant valoir les 250 000 portraits photographiques des archives Notman et quelque 4000 tableaux «dont une bonne partie sont des portraits». «Mais la proposition, c'est de bâtir un édifice en PPP pour accueillir tous les services d'un musée. Ce que le gouvernement cherche, c'est un promoteur», résume la directrice qui voit mal l'intérêt du McCord à s'engager. Le Musée des beaux-arts de Montréal n'a pas répondu non plus à l'appel d'Ottawa. Le Musée d'histoire et d'archéologie Pointe-à-Callière qui voyait une synergie possible avec BAC dans le contexte d'un quartier de l'histoire en devenir, s'est finalement ravisé. «On garde un oeil ouvert advenant qu'un promoteur trouve un intérêt et un local dans le secteur», explique la directrice générale Francine Lelièvre, qui lorgnait l'édifice des Douanes, place d'Youville, dont le sous-sol est riche pour l'archéologie. Promoteurs recherchés Deux promoteurs montréalais ont notamment montré un intérêt, Pomerleau et Phil O'Brien de Viger DMC International. Ce dernier a seulement «participé à des discussions très générales et préliminaires à ce sujet», selon sa porte-parole Isabelle Thelen. Chez Pomerleau, on réfléchit toujours... «Nous n'avons pas pris de décision pour savoir si on répondra à l'appel de propositions», indique Marie-Claude Dubeau. L'appel de propositions, issu du ministère des Travaux publics et Services gouvernementaux Canada pour le compte de BAC, s'adresse de fait aux promoteurs, invités à construire un nouvel édifice ou rénover un bâtiment existant «sur un terrain appartenant au promoteur ou contrôlé par celui-ci», qui doit par ailleurs «mobiliser des ressources du secteur privé et l'appui de la communauté» et «fournir un soutien financier continu au MPC», selon le document du ministère. Le projet sera divisé en cinq sections principales, les services aux visiteurs, les expositions, l'éducation et les programmes publics, la gestion des collections ainsi que l'administration et l'exploitation. Le gouvernement achètera ces installations ou les louera à long terme. La démarche a défrayé la chronique dans la capitale nationale détrônée. On l'a qualifiée de «processus tordu» reflétant «une idéologie politique allant à l'encontre du bon sens». Par son histoire et les collections stratégiques du Musée McCord, Montréal est toute désignée pour accueillir une telle institution. Or plusieurs donnent l'avance à Calgary, économiquement riche mais muséalement plus pauvre. http://www.ledevoir.com/2008/02/12/175781.html
  4. CANNES (AFP) - Les projets de villes nouvelles les plus audacieux, insolites mais aussi écologiques en préparation dans le monde ont été présentés cette semaine à Cannes au salon immobilier du Mipim, qui ferme ses portes vendredi. Architectes, urbanistes et promoteurs immobiliers sont venus en nombre à ce rendez-vous annuel international, où le ticket d'entrée est de 1.500 euros, présenter les maquettes des cités qu'ils projettent d'installer sur des terres vierges ou à reconquérir. Ces projets sont aussi l'occasion de mettre en oeuvre des innovations en matière d'économies d'énergie et de recyclage des déchets et de l'eau. En plein milieu du désert à 20 minutes de la mer, près de Dubai, se construit "Palisades", une cité qui doit accueillir, en 2010, plus de 55.000 habitants. La ville sera "victorienne", agrémentée d'"arcades comme la Place des Vosges à Paris", explique un porte-parole de son promoteur émirati, Pearl Properties. Quelque 30% des 140 hectares seront paysagés avec des cascades d'eau, venue d'usines de dessalement d'eau de mer. Et, argumente le vendeur: Palisades est "situé à côté de The Lost City, un parc d'attraction avec des répliques des sept merveilles du monde, mais aussi la Tour Eiffel". Mais ce luxe a un prix, 230.000 dollars pour un appartement en duplex avec une seule chambre. Après les îles artificielles en forme de palmiers de Dubai, l'émirat de Bahreïn se lance, sur sa côte sud, dans la création d'îles en forme de poissons. Sur ce qui n'est que du sable, une ville entière va naître autour de ces îles reliées par 16 ponts et sur lesquelles chaque maison, en front de mer, aura sa propre piscine. Un golf viendra s'y ajouter entre mer et désert, une marina pourra accueillir 400 yachts. Plus de 60.000 personnes y sont attendues. A plus d'un million d'euros, toutes les grandes maisons sont déjà vendues. En Russie, où la pollution est sujet d'inquiétude, à 10 kilomètres de la ville industrielle d'Ekaterinburg se bâtit une ville nouvelle "écologique", Akademia City, qui devra accueillir à l'horizon 2024 quelque 350.000 habitants sur 1.300 hectares, selon le promoteur russe Renova. Le cabinet d'architectes français Valode et Pistre qui en a conçu les plans explique qu'il a sélectionné toutes les solutions écologiques pour "un nouvel art de vivre" dans cette région où les températures varient de -40°C en hiver à +35°C en été. L'eau, la végétation et les bâtiments s'y marient harmonieusement. Partout, la forêt entre dans la cité, les plus hautes constructions de 25 étages sont à la périphérie, tous les parkings seront en sous-sol. Quelque 30 kilomètres de voies seront réservées aux piétons et aux cyclistes. De tels projets sont à l'étude pour quatre autres sites en Russie. Sur les bords de la Mer Noire, Novomikhailovsky Posad est censé offrir, selon la présentation de sa maquette, "un monde empli d'amour" où "l'intelligence, la santé et les émotions" doivent permettre "une nouvelle manière de vivre" pour les 100.000 habitants qui y sont attendus. Des hôtels pourront recevoir 6.000 touristes par an. Un parc d'attractions sous-marin est prévu au beau milieu de la ville. Enfin, sur la côte orientale de la Mer Noire, la région de Sochi, candidate pour les Jeux Olympiques d'Hiver en 2014, prévoit un programme de 12 milliards de dollars d'infrastructures comportant, outre les installations sportives, un plan d'envergure pour créer une Riviera située entre mer et montagne.
  5. l'Harmony of the Sea sort aujourd'hui pour la première fois des chantiers de Saint Nazaire, France. Apres seulement 40 mois de construction et vendu au croisiériste Américain royal Carribean pour 900 millions d'Euros. La Bête mesure 362 mètres (plus long que la tour Eiffel) et un tonnage de 227000 Il pourra accueillir 8500 passagers, personnel de bord inclus.
  6. Le grand Montréal est à l'aube d'accueillir son 4 millionième résident. Mais pourrais t on arriver a 5 millions sans heurts? On a définitivement les espaces pour accueillir tous ce beau monde, mais qu'en est il des infrastructures (routes, TEC, écoles, hôpitaux, etc.)? Est-ce souhaitable? Est-ce que vous y croyez? Qu'en pensez-vous?
  7. Etes-vous aller au Mondial de la bière cette année? C'était excellent, mais malheureusement le concept est victime de son succès: l'espace n'était pas assez grand pour accueillir tout le monde. Je ne sais pas si les organisateurs peuvent avoir plus grand pour l'année prochaine.
  8. Ce n'est pas le projet du siècle malgré que l'emplacement soit enviable surtout avec la construction du CRCHUM mais réjouissons nous qu'un autre petit trou sera bouché. Je suis passé devant ce midi et deux pelles préparaient le terrain qui va accueillir un petit immeuble à condo de 4 étages donnant sur St-Antoine. Le site mentionne 5 étages mais moi j'en compte 4. De plus, il n'y en aura que 3 sur la rue qui se trouve derrière. Il y a des photos sur le site. Voici le site promoteur: http://investsaba.com/Saba_Web_Site/Le_Cannet.html
  9. Il s'agit d'un nouvel appareil à haute vitesse destiné principalement à sa clientèle d'affaires. L'entreprise possède le seul réseau au Canada pouvant accueillir ce téléphone «intelligent». Pour en lire plus...
  10. La bataille pour attirer l'investissement étranger dans le Grand Montréal est loin d'être facile. Entre la Chine, dont la capacité de production est immense et dont les coûts défient toute compétition, l'Inde, qui est en passe de devenir le "back office" de la planète, les Etats-Unis et l'Europe, qui demeurent deux des marchés les plus riches au monde, y a-t-il encore une place de choix pour Montréal? Si oui, laquelle? Comment la conserver? Comment la renforcer? Autrement dit, Montréal est-elle dans la course? Voilà les questions auxquelles répondra notre conférencier invité. Nous espérons avoir le plaisir de vous accueillir lors de ce déjeuner-conférence des plus intéressants. Lundi, le 19 mars 2007 12 h 00 à 14 h 00 Hôtel Hilton Montréal Bonaventure Salon Mont-Royal 900, de la Gauchetière Ouest, Montréal >>Renseignements: et source : Ginette Bergogne, Directrice générale, Le Cercle Canadien de Montréal, (514) 398-0457,
  11. Même avec les faramineux contrats des diffuseurs et des commanditaires, rien n'assure la rentabilité pour les villes choisies pour accueillir les Jeux olympiques. Pour en lire plus...
  12. I am happy for the Quebec City area...but can we expect something really big and huge for Montreal...hmmmmmm??????:stirthepot::goodvibes: Des investissements de 125 M$ pour la revitalisation du campus Desjardins à Lévis 17 juin 2011 Communiqué Le Mouvement Desjardins annonce un investissement de quelque 125 millions $ visant à revitaliser son campus à Lévis et y moderniser ses installations, un vaste chantier qui s’amorcera cet été. Desjardins prévoit notamment rebaptiser son campus qui prendra le nom de « campus Desjardins de la Coopération ». On y aménagera également une « place de la Coopération », où sera placé le monument Alphonse-et-Dorimène-Desjardins, qui se trouve actuellement à l'angle des boulevards de la Rive-Sud et Alphonse-Desjardins. De plus, un nouvel immeuble sera construit pour y accueillir du personnel actuellement logé dans différents bureaux à Lévis. Afin d'accentuer la synergie entre les employés des diverses composantes présentes sur le campus, Desjardins reliera quatre de ses six bâtiments, en plus d'offrir des services communs (salles de réunion et de vidéoconférence, cafétéria, etc.). Rappelons aussi que la Caisse populaire Desjardins de Lévis a récemment annoncé son intention d'établir, en 2013, son siège social sur le campus. Un immeuble construit selon les critères LEED La construction d'un nouvel immeuble doté de 1 500 espaces de travail totalisant près de 380 000 pi2, permettra de rapatrier, à compter de 2013, quelque 800 employés et d'en accueillir d'autres éventuellement. Engagé depuis plusieurs années en faveur du développement durable, Desjardins a choisi de réaliser ce projet selon la norme éconergétique LEED (matériaux et méthodes de construction du nouvel immeuble, efficacité énergétique, géothermie, toiture verte, éclairage à haute efficacité). Source : Mouvement Desjardins