Search the Community

Showing results for tags 'éviter'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 39 results

  1. Le géant canadien des médias obtient un autre sursis de ses créanciers, cette fois jusqu'au 7 avril, au moment où il se débat pour éviter la faillite. Pour en lire plus...
  2. Le Canada ne parviendra peut-être pas à éviter une décroissance économique, mais il ne s'apprête pas à revivre les affres des récessions de 1982 et de 1990. Pour en lire plus...
  3. Un groupe de réflexion associant les principales banques de Wall Street a lancé mercredi plusieurs pistes de réformes pour éviter une redite de la crise financière actuelle. Pour en lire plus...
  4. Les Canadiens qui se partageront des milliards de dollars en héritage devraient éviter d'investir cet argent sur le marché instable des actions et se concentrer sur leurs dettes. Pour en lire plus...
  5. La rencontre organisée entre la direction de l'usine, les représentants syndicaux et le sous-ministre du Travail n'a pas permis d'en arriver à une entente pour éviter la fermeture de l'usine. Pour en lire plus...
  6. L'Islande est passée à la vitesse supérieure mardi en nationalisant la deuxième plus grande banque du pays nordique et en activant un train de mesures fortes pour éviter que son économie ne sombre. Pour en lire plus...
  7. Nortel demandera-t-elle la protection de la loi pour éviter une faillite ? C'est la question que soulève un reportage du Wall Street Journal mercredi matin. Pour en lire plus...
  8. J'ai passé en bagnole en ville aujourd'hui. Un ami de la rive sud voulait aller chercher un meuble dans le gettho Mcgill. Un vrai cauchemard. Tout les rues pour monter vers le nord étaient bloqués. Jamais vue ça. J'avais beau essayer un autre chemin je tournais en rond. Combien de plaque américaine et d'ontario que j'ai vue aujourd'hui une quantité phénomenale. Ca va leur donner une mauvaise opinion du manque flagrant d'information sur ce qui se passe. Le manque d'organisation de la circulation. Petite suggestion pourquoi on n'indique pas aux entrée vers le centre-ville sur l'autoroute ville marie et Bonaventure que René Levesques va être fermé et aussi toute les rues qui croisent le boulevard. Pourquoi on ne met pas de pancarte par exemple au coin de Robert Bourassa , Guy, Peel et St-Antoine etc... ou sont les policiers pour indiquer que la seule rue qui permet de croiser rené-Levesques est Atwater. Juste ça pour éviter de faire perdre du temps au gens.
  9. http://journalmetro.com/actualites/montreal/1377/accros-au-pmad-regardez-cette-vido-de-1967/ Si vous vous intéressez au PMAD (Plan métropolitain d’aménagement et de développement), qui doit être adopté aujourd’hui, vous devez absolument regarder cette vidéo de 1967. Elle a été mise en ligne récemment par les Archives de la Ville de Montréal. Vous verrez qu’on n’a rien inventé en 2011. Ça s’appelle Horizon 2000. On y parle de l’ancêtre du PMAD. À l’époque on appelait ça le Plan d’aménagement régional. Vous verrez que ceux (élus et urbanistes) qui se pètent actuellement les bretelles en prétendant avoir réinventé la roue avec le PMAD, ne font que remettre au goût du jour des vieilles recettes des années 1960, qui n’ont pour beaucoup jamais été complètement mises en application. En 1967, on disait déjà qu’il fallait développer le transport en commun (on prévoyait 160 km de métro) et éviter de construire trop d’autoroutes. On disait déjà qu’il fallait regrouper habitations, commerces, institutions et industries autour d’axes de transport (12’27 de la première vidéo). Alors, on se rend compte que ceux qui aujourd’hui se la jouent visionnaires avec leurs TOD (Transit Oriented Development – Développement axé sur le transport) n’ont rien inventé. En 1967, on prévoyait déjà que le développement anarchique des banlieues et la spéculation causeraient des problèmes. Et aussi qu’il fallait développer économiquement les banlieues pour éviter que tout le monde ne s’agglutine sur les routes et les métros pour aller travailler au centre-ville de Montréal. Est-ce qu’on y est arrivé? Là où les fonctionnaires de 1967 du service d’urbanisme de la Ville de Montréal se sont par contre royalement trompés, c’est qu’ils prévoyaient 7 millions d’habitants dans la métropole en l’an 2000. Ils se sont juste trompés de 3,5 millions… Oups! On n’ose même pas imaginer ce que ça donnerait sur les routes et dans les hôpitaux si on était effectivement sept millions aujourd’hui! Bon PMAD, on se reparle des résultats en 2055?!
  10. La principauté d'Andorre, le Liechtenstein et la Belgique acceptent de supprimer ou d'assouplir leurs pratiques pour éviter de se retrouver sur la liste noire des paradis fiscaux. Pour en lire plus...
  11. Une vente de feu pour éviter un déficit? * Presse Canadienne, * 07:27 Le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, a affirmé hier que le gouvernement conservateur cherchait à vendre certains actifs de la Couronne afin d'éviter un déficit. Jim Flaherty a émergé d'une rencontre du caucus conservateur à Winnipeg avec une évaluation économique inquiétante. Et il a laissé flotter l'idée qu'une vente à rabais pourrait compter parmi les mesures austères adoptées par le gouvernement. "Nous allons évaluer les actifs des sociétés et les actifs financiers afin de voir s'ils performent toujours", a affirmé M. Flaherty. "Si l'étude démontre qu'il y a des actifs qui pourraient être vendus, nous allons aller de l'avant", a déclaré M. Flaherty qui a décrit la mesure comme "une façon de réduire le déficit ou même d'avoir un faible surplus". "Nous devons être réaliste, a-t-il dit. La situation économique s'aggrave et nous n'avons pas atteint le fond du baril." Il n'a pas voulu révéler de quelles propriétés _ ou de sociétés de la Couronne _ il s'agissait mais a laissé entendre que la Tour du CN à Toronto pouvait faire partie du lot. Le ministre des Travaux publics, Christian Paradis, a quant à lui précisé que l'étude des biens de la Couronne n'était qu'aux stades préliminaires et qu'il était prématuré de parler de ce qui pourrait être vendu. Un représentant du gouvernement a toutefois assuré que le ministre Flaherty ne faisait pas référence aux sociétés de la Couronne lors de son intervention de jeudi. M. Flaherty a d'ailleurs exclu la possibilité de vendre le réseau anglais de Radio-Canada (CBC), qui accapare 1 milliard $ du budget fédéral chaque année. Certains économistes du secteur privé prédisent que le gouvernement pourrait faire face à un déficit de 10 milliards $ au cours de l'année fiscale qui débutera en avril ainsi qu'au cours des années à venir.
  12. Grâce au programme de réfection des infrastructures et à une réserve plus grande que prévu, le gouvernement libéral affirme pouvoir éviter aux Québécois à la fois une récession et un déficit budgétaire, et cette année et l'an prochain. Pour en lire plus...
  13. Les économistes du Mouvement Desjardins estiment que le Québec résistera mieux que les autres provinces à la crise qui s'abat actuellement sur l'économie mondiale et qu'il devrait éviter de tomber en récession. Pour en lire plus...
  14. Le président de l'Association des produits forestiers du Canada, Avrim Lazar, soutient que les entreprises ont fait leur part et qu'il revient maintenant à l'Etat d'intervenir -rapidement- s'il veut éviter une hécatombe. Pour en lire plus...
  15. J'ai besoin de quelques conseils/suggestions des gens de la rive-sud. Je commence un cour en septembre à l'École Nationale d'Aérotechnique sur le chemin de la savane à l'aéroport de St-Hubert. J'aimerais trouver un appartement près de mon école, à distance raisonnable de marche ou à défaut en vélo. Je sais que les options sont assez limitées.. quelqu'un a des suggestions de coin intéressant ou à éviter ? Je n'ai pas d'auto, et je n'ai pas l'intention d'en acheter une, je dois donc être près d'un axe de transport en commun. Merci !
  16. Les deux plus grandes erreurs que l'on peut commettre comme parent sont de ne jamais aborder les questions d'argent avec les enfants, ou de toujours dire oui lorsqu'ils nous demandent d'acheter quelque chose. Pour en lire plus...
  17. Aux prises avec la plus importante débâcle financière de son histoire, l'Islande demande l'aide de la Russie pour éviter l'effondrement de son système financier. Pour en lire plus...
  18. Mise à jour: 17/01/2009 07:22 Cagoules interdites (Journal de Montréal) Charles Poulin La Ville de Montréal veut faire adopter un règlement interdisant aux manifestants de porter une cagoule, un masque ou un foulard pour éviter des débordements identiques à ceux survenus lors des émeutes des séries de la coupe Stanley et de Montréal-Nord, l'an dernier. La modification au Règlement P-6 sur la prévention des troubles de la paix, de la sécurité et de l'ordre public a été adoptée par le comité exécutif de la Ville. Elle ne pourra toutefois pas être mise en application avant qu'elle ne soit approuvée par le conseil municipal. «Nous avons l'intention de la présenter sous peu», indique la porte-parole de la Ville, Isabelle Poulin. Pour éviter le grabuge Les élus expliquent vouloir éviter que certaines manifestations dégénèrent en violence et disent vouloir encourager la tenue de rassemblements pacifiques. Rappelons qu'à l'occasion des manifestations entourant le Canadien de Montréal, pendant les séries l'an dernier, et la mort de Fredy Villanueva, abattu par un policier, plusieurs manifestants masqués en ont profité pour faire du grabuge. Réglementation «L'analyse de plusieurs incidents survenus au cours des dernières années nous a démontré qu'il était important de réglementer le port des cagoules, foulards et masques», affirme le responsable de la sécurité publique de la Ville, Claude Dauphin. Seule une raison valable permettrait de porter quelque chose pour se cacher le visage pendant une manifestation. Mais il a été impossible de savoir, hier, ce qui constituait une «raison valable». Copyright © 1995-2008 Canoë inc. Tous droits réservés
  19. Le danger est grand, pour les entreprises qui affrontent la crise, de disparaître de l'esprit de la clientèle, faute d'avoir pris les moyens d'y rester. Pour en lire plus...
  20. Le président élu américain estime que seul un plan de relance massif pouvait éviter de longues années de récession et un taux de chômage à deux chiffres. Pour en lire plus...
  21. J'ai lu dans plusieurs journaux que 70% des matières dangereuses sont transportées par camion au Québec. J'ai aussi lu que l'A40 est la seule route est-ouest à travers Montréal que peuvent emprunter les camions avec matière dangereuse... Ne serait-il pas temps d'envisager d'autres solutions pour éviter de telles tragédies? Autres moyens de transports, contournement de Montréal, etc. ? Je lance le débat!
  22. Le lundi 23 avril 2007 La géothermie pourrait bientôt gagner du terrain au Québec puisque dès mai 2007, Hydro-Québec accordera des subventions au secteur résidentiel et aux promoteurs immobiliers pour la géothermie. Les détails seront annoncés plus tard, le temps de finaliser les modalités, précise une porte-parole de la société d'État. Au dernier Salon de l'habitation, le président de Forages Géopros a constaté une curiosité accrue du public. Son entreprise a réalisé les installations géothermiques de Benny Farm et du Zoo de Granby. «On a été surpris de voir à quel point les gens connaissaient la signification du mot géothermie, ce qui n'était pas le cas il y a quelques années», dit Jacques Lapointe, qui préside aussi l'Association des puits et pompes du Québec. En Europe, cela fait très longtemps que les avantages de la géothermie sont connus. Au-delà de trois mètres dans le sol, la température varie peu : 9 degrés en moyenne. On peut climatiser et chauffer une maison en récupérant cette énergie renouvelable non polluante. C'est le principe de la géothermie. Les avantages ? En plus d'être écologique, c'est silencieux, très durable et cela requiert peu d'entretien. Et cela ne dépare pas le bâtiment. Par contre, il faut s'éloigner d'au moins 15 ou 20 pieds de l'habitation (pour le forage) et éviter de faire pousser de la verdure par-dessus. En plus du forage, requis pour enfouir des tuyaux d'un pouce et quart de diamètre dans le sol, il faut installer une thermopompe géothermique. Équipée d'un élément électrique, celle-ci procure un chauffage d'appoint par temps très froid. Mais sa fonction première consiste à extraire la chaleur ou la fraîcheur du mélange eau-méthanol circulant dans les tuyaux et à la transmettre au système de ventilation de la maison. Climatisation douce «Cela produit une climatisation douce, confortable. Il n'y a pas de courant d'air glacé», constate René Lajeunesse, architecte de formation. Son système de géothermie est en fonction depuis un an. Le forage, dans sa cour arrière, à Montréal, a requis une journée de travail. Mais l'installation d'un tel système n'est pas donnée. Il faut prévoir de 25 000 $ à 30 000 $ si, comme René Lajeunesse, on doit remplacer ses calorifères par un système de chauffage central. Lui a payé 25 000 $, réalisant quelques économies en gérant lui-même les travaux - ce qu'il déconseille, à moins de connaître de quoi il en retourne. Le coût serait rentabilisé en 10-12 ans selon Jacques Lapointe, ou entre cinq et 12 ans selon l'installation, indique-t-on dans le site de la Société canadienne de l'énergie du sol (earthenergy.ca, en anglais). Facture mensuelle à la baisse La facture mensuelle d'Hydro de René Lajeunesse est passée de 350 $ à 250 $, pour une surface habitable de 3600 pi2 et un spa extérieur. «Pour une surface inférieure à 2500 pi2, cela ne vaut pas la peine d'installer la géothermie», dit-il. Selon la taille de la résidence, l'entrepreneur en forage calcule la profondeur et la longueur des tuyaux. Pour assurer une bonne conductivité, un coulis doit être introduit autour. «Depuis l'année dernière, nous propulsons le coulis à partir du fond pour que le travail soit mieux fait et éviter qu'il n'y ait des poches d'air. Mais surtout, nous voulons éviter de faire descendre toute autre chose au fond ! C'est comme une cheminée, cela pourrait contaminer la nappe phréatique», prévient M. Plante. Aucune réglementation n'existerait à cet égard. Conscience environmentale Pourquoi choisir la géothermie? René Lajeunesse cite l'augmentation du prix des sources d'énergie et une prise de conscience environnementale. La pompe circulatrice qui pompe le liquide dans les tuyaux fonctionne à l'énergie électrique. Quand on utilise 1 kW d'électricité pour faire fonctionner un tel système, plus de 3 kW d'énergie est retirée du sol, selon Équiterre.
  23. Sur le point d'être largué par General Motors, le constructeur automobile suédois a déposé vendredi, devant un tribunal suédois, une demande de mise en redressement judiciaire pour éviter la faillite. Pour en lire plus...
  24. Après avoir été bousculées par la faillite de Lehman Brothers, les bourses asiatiques ont accueilli favorablement l'opération de sauvetage de 85 G$ à l'assureur AIG pour lui éviter la faillite. Pour en lire plus...
  25. L'organisation a décidé d'éliminer son «énorme» excès de production pour éviter «une baisse brutale des prix». Pour en lire plus...