Search the Community

Showing results for tags 'équitable'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 6 results

  1. Bonjour, Je suis une nouvelle entrepreneure et je réfléchis à ouvrir un café équitable à Griffintown. Est-ce quelque chose qui vous intéresse? Viendrais-vous prendre un café le matin/soir et weekend? Avez-vous des suggestions à me donner? Merci,
  2. 20/04/2007 La restauration de l'Église St-James United, au centre-ville de Montréal, semble tourner au cauchemar pour plusieurs petits entrepreneurs embauchés par le maître d'oeuvre, L.M. Sauvé. Les sous-traitants tentent de récupérer 1,7M$ de ce projet subventionné à hauteur de 4M$. Une vingtaine d'entre eux ont enregistré des hypothèques légales sur les immeubles commerciaux sur lesquels ils ont travaillé. Le projet, estimé à 6,1M$, a finalement coûté 8,3M$, soit 2,2M$ de plus. Vendredi, L.M. Sauvé a fait appel à ses partenaires dans ce projet et propose un partage équitable des frais supplémentaires encourus. «Nous voulons nous assurer que chacun de nos créanciers se montre satisfait de notre proposition. Nous comprenons très bien les inquiétudes que ceux-ci peuvent avoir présentement, tout comme nous sommes convaincus qu'ils comprennent les circonstances particulières dans lesquelles se trouvent actuellement L.M. Sauvé», a déclaré le président de l'entreprise, M. Paul Sauvé.
  3. Le commerce équitable n'est plus l'apanage d'une poignée de rêveurs en quête d'un monde meilleur. Depuis quelques années, les ventes mondiales de produits équitables fracassent des records. En 2007, elles ont connu une hausse de 47%. En plus du café, on trouve maintenant des fleurs coupées, des ballons de soccer, des vins et des jeans équitables. Portrait d'un mouvement auquel même des géants comme Wal-Mart ne peuvent échapper. Pour en lire plus...
  4. Les travailleurs manifestent car ils veulent obtenir une part équitable des profits engrangés par le plus important producteur d'engrais de la planète. Pour en lire plus...
  5. Pour certains économistes et tenants du libre marché, le commerce équitable serait une subvention déguisée, une façon d'aider artificiellement des entreprises qui ne seraient pas rentables autrement; bref, le commerce équitable ne saurait avoir que des effets pervers sur l'économie mondiale. Pour en lire plus...
  6. 22 avril 2007Un développement juste et équitable pour l'est du Plateau L’assemblée du 11 avril, portant sur les améliorations à apporter à l’est du Plateau, a fait ressortir la nécessité d’assurer un développement juste et équitable. D’ailleurs, les responsables du développement urbain de l’arrondissement avaient commencé à étudier la portion sud-est du quartier dès 2005. Il leur est alors apparu clairement qu'un consensus devait s'établir autour des futurs aménagements. Déjà, le Plan d'urbanisme de la Ville de Montréal met l'accent sur la revitalisation urbaine du secteur de la rue D’Iberville. Le chapitre dédié au Plateau-Mont-Royal révèle que «les principaux secteurs en transformation de l’arrondissement sont ceux des rues De Gaspé et Maguire ainsi que des rues D’Iberville et Rachel. Le secteur D’Iberville a été identifié comme étant à revitaliser et fera l’objet d’une stratégie de revitalisation urbaine intégrée qui portera autant sur les facteurs sociaux et économiques du milieu que sur le cadre physique et bâti et les équipements et services collectifs». «De plus, ce secteur représente des possibilités de développement d’une certaine envergure au chapitre de la création de milieux de vie intégrant une mixité d’usages, de la construction de bâtiments à l’architecture innovatrice ainsi que d’une certaine densité d’habitation accompagnée de l’aménagement de parcs, d’équipements et de services collectifs. Son développement donne l’occasion d’ajouter une facette contemporaine à l’image plus traditionnelle du Plateau-Mont-Royal», peut-on y lire. Interventions L'initiative menée par le comité habitation d'Action solidarité grand Plateau (ASGP) a connu un bon succès. Pour preuve, deux semaines après, les réflexions et les discutions se poursuivent. Des participants déplorent toutefois que des représentants de la STM et le député Daniel Turp n’aient pas été invités à cette soirée. Lors de la période de questions, une dizaine de personnes se sont présentées au micro. Michel Depatie, directeur général de la Société de développement de l’avenue du Mont-Royal (SDAMR), a salué l’exercice. «Nous appuyons ce qui se fait ici. Sûrement que notre association s’étendra jusqu’à la rue D’Iberville», avoue-t-il. Actuellement, la SDAMR regroupe les gens d’affaires et commerçants de l’avenue du Mont-Royal, entre Saint-Hubert et De Lorimier. M. Depatie invite à ne «pas baisser les bras devant un promoteur privé». Avec un développement de condos sur l’ancien site de Mont-Royal Ford et des logements sociaux sur le site de la Société de transport de Montréal (STM), on risque de créer deux ghettos, un riche, l’autre moins nanti. «On risque de passer à côté d’une belle occasion», avertit-il.