Search the Community

Showing results for tags 'équipes'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 15 results

  1. Ipsos Agrandit Et Consolide Le Bureau De Montréal Tout Le Personnel Au Québec Réuni Au Même Endroit Attention: Rédacteur financier MONTREAL, QUEBEC, MEDIA ADVISORY--(CCNMatthews - 25 avril 2007) - Ipsos a regroupé ses opérations au Québec sous un seul et même toit. Le transfert réunira les équipes, en pleine croissance, de l'entreprise dans un bureau central, récemment restauré, situé dans le centre de Montréal, permettant ainsi une meilleure efficacité, une collaboration accrue des projets et des équipes, ainsi qu'une amélioration globale du service clientèle. Les 55 employés de Montréal, comprenant des chercheurs en publicité, en santé, en marketing et affaires publiques, ainsi que le personnel de l'exploitation, occupent à présent deux étages sur 2300 mètres carrés au 1440 Rue Ste. Catherine O. Ce nouveau bureau abrite également 200 stations d'entretien assisté par ordinateur (CATI) et des installations pour groupes de discussion à la pointe de la technologie. François Descarie, vice Président principal confie : "Nous sommes très enthousiasmés d'avoir tous les spécialistes Ipsos réunis sous un seul et même toit. Ipsos travaille à présent avec un grand nombre de clients basés au Québec et le regroupement de toutes nos équipes service client et de toutes nos équipes opérationnelles permettra à Ipsos d'étendre nos services et d'augmenter notre base de clients. Nous sommes particulièrement impatients de proposer la gamme complète de produits et de services Ipsos aux clients basés aux Québec, permettant ainsi de servir les intérêts des marchés aux quatre coins de la planète. De plus, Ipsos est à présent l'une des entreprises de recherche les plus grandes au Québec." Lys Hugessen, un vice président d'Ipsos ASI à Montréal ajoute : "C'est l'avenir : partager les méthodologies, les solutions de recherche et les expériences afin de servir au mieux notre clientèle. En outre, ce nouvel endroit est superbe et très spacieux. Les bureaux arborent des combinaisons de couleurs vives conçues pour stimuler une atmosphère de créativité, de jeunesse et de vitalité." News Releases are available at: http://www.ipsos-na.com/news/
  2. Bombardier Produits Récréatifs (BRP) entamera sous peu la construction d’un tout nouveau centre de design et d’innovation de 15 M$ à Valcourt. D’une superficie de 54 000 pieds carrés, le nouvel édifice regroupera toutes les ressources de BRP en design sous un même toit. Ces employés travaillent actuellement à Valcourt et à Sherbrooke. BRP commencera les travaux dès ce printemps en démolissant un bâtiment pour faire place à la nouvelle construction. Cette dernière devrait être prête à acceuillir plus de 50 employés en 2008. «BRP est aux premiers rangs d'une industrie en constante évolution et où la compétition est de plus en plus forte en raison de la mondialisation, explique dans un communiqué le pdg de BRP, José Boisjoli. Dans ce contexte, il devenait primordial de regrouper nos équipes de design afin d'augmenter la synergie entre elles et ainsi accroître notre capacité de créer des produits plus innovateurs et compétitifs.» Le fabricant des Ski-Doo, Can-Am, et autres Spyder veut faire de ce nouveau centre sa vitrine technologique. La société espère d’ailleurs attirer des designers de partout au monde grâce à la convivialité accrue du nouvel édifice. En plus des équipes de design, le bâtiment abritera aussi le service des achats. En outre, l’équipe de compétition déménagera dans un autre immeuble des environs.
  3. Les équipes de la NFL valent en moyenne 1 milliard $ (Corus Sports)- Selon le classement annuel de la revue Forbes, les formations de la NFl valent en moyenne 1 milliard $, une première dans l'histoire des sports professionnels. Les Cowboys de Dallas dominent toujours et encore ce prestigieux classement, avec une valeur évaluée à 1,612 milliard $. Suivent ensuite les Redskins de Washington (1,538 milliard $), Patriots de la Nouvelle-Angleterre (1,324 milliard $) et les Giants de New York (1,178 milliard $). D'ailleurs, les deux formations de New York, les Giants et les Jets, ont toutes deux gonflé leur valeur de 21%. Les deux équipes new-yorkaises évolueront dans un nouveau stade en 2010. Les Colts d'Indianapolis ont fait le plus gros bond au classement, passant du 21e au 8e échelon, notamment en raison de leur nouveau stade cette saison. Ils valent actuellement 1,076 milliard $. Le reste du top 10 inclut les Texans de Houston (1,125 milliard $), les Eagles de Philadelphie (1,116 milliard $), les Bears de Chicago (1,064 milliard $) et les Ravens de Baltimore (1,062 milliard $). En tout, ce sont 19 équipes qui ont une valeur supérieure à 1 milliard $. Les Vikings du Minnesota, les Raiders d'Oakland et les 49ers de San Francisco traînent au bas du classement. Il y a 10 ans seulement, les formations de la NFL valaient en moyenne 288 millions $. Frédéric Bhérer / Corus Sports
  4. Le PDG du géant américain du refinancement hypothécaire a choisi d'ignorer les mises en garde formulées par ses équipes sur la politique d'achats de prêts par l'établissement. Pour en lire plus...
  5. Heenan Blaikie pourrait fermer Le grand cabinet d'avocats montréalais Heenan Blaikie ne survivrait pas à la nuit. Les associés du bureau ont été convoqués à 18h au centre-ville de Montréal. Ils devraient alors signer l'arrêt de mort du bureau en votant pour sa dissolution, selon le site spécialisé Droit-Inc. Les nombreuses défections des derniers jours auraient annulé tout espoir de voir Heenan Blaikie se restructurer en réduisant son réseau de bureaux régionaux, rapporte le même site. Le plus gros des équipes de droit du travail et de droit immobilier d'Heenan Blaikie à Montréal aurait quitté leur emploi. Le cabinet était l'un des plus prestigieux au pays, avec plus de 500 avocats dans huit bureaux partout au Canada. ---- Pas mal sur que Heenan Blaikie occupe 150,000 pi2 au 1250 RL.
  6. Gbx

    6000 St-denis

    Je n'arrive pas à trouver le fil, besoin d'aide! Avenir du 6000, rue Saint-Denis - Aucun des projets n'envisage la démolition du viaduc Rosemont-Van Horne Le Devoir Jeanne Corriveau Édition du mercredi 26 novembre 2008 Aucune des quatre équipes multidisciplinaires chargées de repenser l'aménagement du secteur Bellechasse ne préconise la démolition du viaduc Rosemont-Van Horne. Au mois de septembre dernier, l'administration Tremblay avait pourtant évoqué l'idée de faire disparaître cette structure routière qui surplombe la voie ferrée et le boulevard Saint-Laurent en la qualifiant d'«horreur» et de «pollution visuelle.» «On avait lancé l'hypothèse de la démolition du viaduc, sous réserve des coûts, reconnaît André Lavallée, maire de l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie. Mais les différentes équipes ont plutôt décidé de l'utiliser comme une opportunité. C'est intéressant.» L'atelier de design urbain, créé par l'arrondissement, a donné lieu à quatre propositions d'aménagement qui seront présentées au public ce soir au Théâtre Plaza. Les équipes qui ont accepté de relever le défi devaient élaborer des projets de revitalisation du vaste quadrilatère bordé par la rue Bellechasse, la rue Saint-Denis, le boulevard Saint-Laurent et la voie ferrée, au sud. Environ 1500 logements ainsi que des commerces et des bureaux seront construits sur ce site qui se trouve à proximité du métro Rosemont. Rappelons qu'il s'agit du 6000, rue Saint-Denis, où le gouvernement du Québec avait songé à implanter le CHUM. La voie ferrée, le viaduc Rosemont-Van Horne et le garage de la Société de transport de Montréal (STM) représentaient de sérieuses contraintes pour les participants à l'atelier de design urbain. Les quatre équipes retenues ont mis l'accent sur le verdissement du site et ont insisté sur la nécessité de briser les frontières physiques entre les arrondissements de Rosemont-La Petite-Patrie et du Plateau Mont-Royal. L'une des équipes a proposé l'aménagement d'un parc linéaire le long de la voie ferrée, une autre a émis l'idée de verdir le boulevard Rosemont. Une équipe a même suggéré qu'un parc soit aménagé à environ dix mètres au-dessus du sol, soit au même niveau que le viaduc, afin que le nouvel espace vert s'étende de part et d'autre du boulevard transformé en rue dotée de feux de circulation. Liens avec les quartiers voisins Différentes stratégies ont été envisagées pour recréer des liens avec les quartiers voisins, qu'il s'agisse de passages piétonniers ou de liens verts sous la voie ferrée. Les participants à l'atelier de design ont aussi dû réfléchir au réaménagement du garage de la STM qui demeurera sur le site, mais pourrait être relégué en sous-sol, partiellement ou en totalité. L'arrondissement s'inspirera des propositions qui lui ont été faites pour concevoir un plan d'aménagement qui fera l'objet d'une consultation de la part de l'Office de consultation publique de Montréal au printemps prochain. «Des discussions importantes devront avoir lieu avec les arrondissements voisins, car plusieurs idées les interpellent. Ça va d'équipements collectifs à l'aménagement de passages piétonniers sous la voie ferrée», a précisé M. Lavallée. Les élus devront également élaborer un plan particulier d'urbanisme (PPU) pour ce secteur au cours des prochains mois. La Société de transport de Montréal (STM) est propriétaire de 40 % du terrain. Une autre portion de 40 % de la superficie appartient à des propriétaires privés alors que la Ville détient 20 % du site.
  7. Triste événement, mais c'est pour fermer la gueule à ceux qui aiment nous rappeler qu'il y a juste au Québec que ces incidents arrivent. Source: La Presse Les autorités ont confirmé dimanche qu'au moins deux personnes sont coincées sous les débris d'un centre commercial d'Elliot Lake, en Ontario, après l'effondrement partiel du toit, la veille. Selon un porte-parole de la Police provinciale de l'Ontario, des images de la scène permettent de voir une main et un pied parmi les débris, mais les équipes de secours ne peuvent accéder à l'endroit en question parce que les lieux ne sont pas suffisamment sécuritaires. Des responsables du Service de protection des incendies ont par ailleurs dit avoir entendu de petits coups provenant de derrière des blocs de béton et de métal qui se sont écroulés et qui jonchaient le sol. En fin d'après-midi dimanche, des membres d'une équipe spéciale d'urgence s'affairaient à stabiliser la scène de la tragédie au Centre commercial Algo, une besogne qui, selon les autorités, pourrait prendre une douzaine d'heures. L'opération est encore considérée comme une mission de secours et les responsables espéraient toujours, dimanche, retrouver des gens sains et saufs. Les autorités policières détenaient une liste de neuf personnes manquant à l'appel, mais elles ont précisé que ce chiffre varie selon que des résidants confirment avoir retracé des proches ou que d'autres signalent ne pas avoir de nouvelles de membres de leur famille. Les équipes de secours ont continué à fouiller dans les débris afin de retrouver des personnes manquant à l'appel, dimanche, après le drame, qui a fait au moins 22 blessés. Une section du toit, qui sert aussi de stationnement aux clients et employés du Centre commercial Algo, s'est affaissée vers 14 h 30, samedi, pour atterrir deux étages plus bas. L'effondrement a laissé un trou de 12 m par 24 m et provoqué des pannes de courant ainsi qu'une fuite de gaz. Deux stands vendant des billets de loterie, des cigarettes et des magazines étaient situés dans la zone où le plafond s'est effondré et étaient ouverts juste avant l'incident, ont raconté des témoins. Une équipe de recherche et de sauvetage en milieu urbain de Toronto a été envoyée à Elliot Lake, une ville de 11 000 habitants qui se trouve à quelque 160 km à l'ouest de Sudbury dans le nord de l'Ontario. Une porte-parole du centre commercial, qui est géré par Eastwood Mall Incorporated, a déclaré que l'entreprise référait toutes les questions sur l'incident ou l'état du bâtiment à son avocat, qui n'était pas disponible dimanche pour commenter.
  8. Des équipes au sol et en cabine de Lufthansa à Francfort, Hambourg, Munich et plusieurs autres villes participent à débrayage. Pour en lire plus...
  9. Profession : chef d'escale à Montreal vendredi 7 octobre 2011 Montréal est la deuxième escale la plus importantes du réseau international Air France KLM après New-York. Marc Lachapelle y est chef d'escale pour le groupe. Ce métier revêt de multiples facettes : accueil des passagers, traitement des bagages, gestion du fret... Le chef d'escale est garant du respect des règles de sécurité et de sûreté des vols en liaison avec les équipage. Il supervise également l'administration ainsi que la gestion de ses équipes. http://corporate.airfrance.com/fr/presse/actualites/article/item/profession-chef-descale-a-montreal/ http://corporate.airfrance.com/fr/presse/mediatheque/videos/les-metiers/profession-chef-descale-a-montreal/
  10. Les équipes anglaises commanditées par des institutions financières en difficulté risquent de perdre un support important. Pour en lire plus...
  11. Le 4 septembre 2014 à 11h43 | Agence QMI / Alexandre Parent Les activités soccer de l’Impact de Montréal se diversifient: le club a annoncé, jeudi, la création du FC Montréal, qui joindra les rangs de l’United Soccer League Pro à compter de 2015. Il s’agit en quelque sorte d’un retour dans l’USL pour l’organisation montréalaise, l’Impact y ayant joué par le passé, avant d’accéder à la Major League Soccer. «Cette équipe sera composée majoritairement de nos jeunes joueurs québécois provenant des équipes U23 et U18. Elle sera la dernière étape de transition avant la MLS, a indiqué le président de l’équipe Joey Saputo. «Étant donné que la Ligue de réserve de la MLS n’existera plus l’an prochain, la création du FC Montréal nous donnera plus de flexibilité en termes de développement et du mouvement des joueurs. «Nous croyons que le fait que nos jeunes joueurs évoluent [dans une ligue] au meilleur niveau possible est le meilleur moyen pour qu’ils soient prêts pour le prochain niveau.» L’identité de l’entraîneur-chef de cette nouvelle équipe n’a toujours pas été déterminée. Les matchs du FC Montréal, qui seront initialement disputés sur le terrain adjacent au Stade Saputo avant un transfert possible vers le Complexe sportif Claude-Robillard ultérieurement, seront ouverts au public. Nouveaux visages, nouvelles responsabilités De plus, l’Impact a ajouté à son équipe de direction trois nouveaux vice-présidents, qui se rapporteront directement à Joey Saputo. Marc Bourassa, Hugues Léger et André Côté occuperont, respectivement, les postes de vice-présidents ventes et partenariats, marketing et développement stratégique. «Je vois énormément de potentiel, non seulement pour les abonnements, mais pour les partenariats également, a souligné Bourassa, qui a également déjà travaillé chez Sun Media et au "Journal de Montréal". […] Mon mandat s’amorcera la semaine prochaine, mais on a un plan qui est clair.» Enfin, Nick De Santis, qui occupait jusqu’à tout récemment le poste de directeur sportif avec l’Impact, s’est vu confier celui de directeur du développement des affaires internationales, alors que Richard Legendre deviendra le nouveau vice-président exécutif, opérations soccer et Stade Saputo. Baisse d’assistance Ces renforts arrivent à point nommé pour l’Impact, qui connaît une saison décevante. L’équipe dans les bas-fonds de l’Association de l’Est et du classement général de la ligue, avec seulement cinq victoires en 25 parties. Toutefois, le club est toujours dans la course pour l’obtention du titre dans la Ligue des champions de la CONCACAF. En raison des performances sur le terrain, l’engouement des partisans, qui affluent de moins en moins au Stade Saputo, est à la baisse. Sans être alarmiste, Saputo s’est dit inquiet de la situation. «Ça m’inquiète, puisque je ne vois pas comment nous ne pouvons pas afficher salle comble chaque match. Je pense que le marché est là, a souligné Saputo. En ce moment, nous sommes 1,8 million $ hors de notre budget pour les assistances.» Nouveau centre d’entraînement L’Impact a également annoncé la création d’un nouveau centre d’entraînement pour l’ensemble de ses équipes et qui verra le jour sur la rue Notre-Dame, près du boulevard Pie-IX, dans l’ancien édifice de la caserne Létourneux, à proximité du Stade Saputo. Les nouvelles installations - un investissement d’environ 10 millions $ - seront composées de quatre terrains de soccer. Deux d’entre eux seront dotés d’une surface de gazon naturel alors que les deux autres seront faits d’une surface synthétique.
  12. J'ai besoin de votre aide. Je suis en train d'écrire un billet pour mon blogue où j'essais de nommer toutes les équipes sportives professionnelles et Semi-Professionnelles que Montréal a eu dans son passé. Voici la liste que j'ai jusqu'à maintenant, pouvez me dire si j'en ai oublié Hockey Maroons de Montréal (Ligue Nationale de Hockey) Wanderers de Montréal (Ligue Nationale de Hockey) Shamrocks de Montréal (National Hockey Association) Victorias de Montréal (Plusieurs Ligues Semi-Professionnelles) Montreal AAA Winged Wheeler (Plusieurs Ligues Semi-Professionnelles) Crystals de Montréal (Amateur Hockey Association of Canada) Voyageurs de Montréal (American Hockey League) Canadiens Junior de Montréal (et verdun) (Ligue de hockey Junior Majeure du Québec Bleu Blanc Rouge de Montréal (LHJMQ) Juniors de Montréal (et verdun et de retour à Montréal) (LHJMQ) Le Rocket de Montréal (LHJMQ) Hockey Féminin Wingstar de Montréal (National Women Hockey League, a été renommé Axion) Axion de Montréal (National Women Hockey League) Le Jofa-Titant de Montréal (National Women Hockey League) Baseball Expos de Montréal (MLB) Royaux de Montréal (International League) Royales de Montréal (Canadian Baseball League, jouaient a Sherbrooke) Football Alouettes de Montréal (CFL) Concorde de Montréal (CFL) Machine de Montréal (World Football League) Il y a aussi eu 8 équipes dans la Quebec Rugby Football Union, ancêtre de la CFL soit; Les AAA Winged Wheeler, Bulldogs, Cubs, Hornets, Indians, Nationals, Royals et les Westmounts Football Intérieur Machettes de Montréal (North American Indoor Football league, en 2005 et la ligue n'a jamais joué un match) Soccer Olympique de Montréal (NASL) Manic de Montréal (NASL et NASL Interior) Supra de Montréal (Devenu l'Impact) Basketball Dragons de Montréal (National Basketball League) Royales de Montréal (American Basketball Association, renommés Matrix) Matrix de Montréal (American Basketball Association) Sasquatch de Montréal (Professionnal Basketball league) Arena Lacrosse Montreal AAA Lacrosse Club Les Québecois de Montreal (National Lacrosse League) L'express de Montreal (National Lacrosse League) Roller Hockey Roadrunner de Montréal (RHI) Je vais surement en éliminer quelques-uns comme les équipes amateurs du temps des AAA ou de la Quebec Rugby Football Union, mais je vais leur donner un petit clin d'oeil quand même. Alors en ai-je manqué ? Je sais que j'étais pas obligé d'écrire "de Montréal" à côté de chaque nom, mais c'était plus fort que moi et je n'ai pas mentionné la future équipe de la Canadian Lingerie Football League. J'ai trouvé la plupart des équipes obscures ici http://www.angelfire.com/ns/agalley/napsl/napsl4.html
  13. Voilà une confirmation de l'information que Malek nous avais partager! Le Complexe sportif Guimond verra le jour Deux nouvelles glaces pour le hockey Courrier Laval par Sylvain Lamarre Article mis en ligne le 16 juin 2009 à 14:23 Un nouveau joueur vient de s’ajouter dans le dossier du manque d’heures de glace à Laval. Le Groupe Guimond construit un complexe de deux glaces au coût de 5,5 millions. Les travaux de construction ont débuté le 18 mai dernier. Le nouvel amphithéâtre sera situé du côté Nord de l'autoroute 440, entre l'autoroute 13 et le boulevard Labelle. Le Complexe sportif Guimond, qui comptera deux glaces de petite dimension (60 pieds X 130 pieds), devrait voir officiellement le jour à la mi-septembre. Outre les deux glaces, le projet abritera une salle de préparation physique, une salle de musculation, huit vestiaires dédiés aux équipes sportives, une salle de projection, un restaurant santé, une boutique, une glace synthétique, etc. «Nous avons voulu créer un centre de développement pour le hockey», précise Éric Guimond du Groupe Guimond, lors d’un entretien téléphonique accordé au Courrier Laval Entraîneur à Vimont, Éric Guimond a eu la brillante idée de construire un aréna. «J’étais tanné de me lever tôt et d’aller faire des pratiques ailleurs qu’à Laval. J’ai lancé l’idée de construire un deux glaces. Nous allons régler le problème», précise-t-il. «J’ai encore dix ans de bénévolat à donner au hockey et je veux le faire à Laval», poursuit-il. Ce bénévole a la profonde conviction que le Complexe sportif Guimond offrira un nouveau souffle aux équipes de hockey. «Nous manquons de glace à Laval pour le hockey, le patinage artistique, le patinage de vitesse et la ringuette. Le besoin était là.» 500 heures pour Hockey Laval Les responsables d'organisations de hockey mineur de Laval auront à leur disposition, dès septembre, deux nouvelles patinoires intérieures d'entraînement. Hockey région Laval a d’ailleurs signé un contrat de location de 500 heures de glace pour ses équipes lavalloises. Le président de l'organisme sportif, Michel Demers, affirme que l'arrivée de ce complexe vient combler un besoin. «Nous avons besoin de glace. Nous ne faisons plus affaire avec Bourassa, car cette région est devenue Montréal. Nous avons besoin de glaces demain matin.» Éric Guimond avoue qu’il n’a pas encore fait de publicités et que déjà le projet fonctionne à plein régime. «Je croyais que nous aurions un peu de difficulté à louer les heures, mais nous sommes remplis à 80%. Une Ligue de 3 contre 3 a vu le jour. La demande est forte.» Le Groupe Guimond n'a reçu aucune subvention pour réaliser ce complexe. Le Groupe Guimond a notamment construit le fameux Complexe sportif de soccer Bois-de-Boulogne en août 2004.
  14. Bonjour à tous, Voila suis nouveau sur mtlurb (mon 1er thread ) et vu que je vais bientot enfin démenager pour Montréal je passe mon temps à admirer les projets qui se construisent. Étant un fan de hockey je voulais faire un post dessus, malheureusement je n'ai jamais assisté à un match de NHL sauf devant la télé. Ici aussi le hockey est le sport national (devant le soccer) et je trouve pas mal de petite différence avec le championnat nord américain. - le championnat est assez relevé (2 ligues professionnels Ligue national A et B avec des promotions et des relégations entre les 2 ligues). - Patinoire plus grande mais nombre de place bien plus faible (7'000 en moyenne) - Ici les kops suivent toujours leurs équipes (la distance la plus loin est de 4h de voiture pour suivre son équipe) avec drapeaux et tambours - Nombre d'étranger est limité (possibilité d'aligner seulement 4 étranger sur la feuille de match, généralement des canadiens ou russes) Je voulais vous montrer quelque photos de ma sortie à Berne (je suis l'équipe du Genève Servette) En 2 mots Berne c'est la plus grosse Arena de Suisse et 2eme d'Europe. 17'000 places dont 14'000 debout (hé oui ici la moitié des places des patinoires sont des places assises et le reste c'est pas méga confort). Le meilleur public de Suisse ambiance de folie avec des chants tous le long et le mauvais coté de l'Europe beaucoup d'insulte et provocation entres les kops. A l'entrée des joueurs toujours aussi beau Présentation des équipes (vous pouvez constater les vitres en contrebas pour séparant les supporters de l'équipe adverse avec les locaux (car sinon risque de jet de papier ou verre, encore un mauvais coté) depuis notre Kop (400 personnes environ) Photo prise sur un site de supporter de Servette (http://www.hellseagles.com) ou on voit bien "le mur" avec une pente de malade, je comprend pas comment les gens se tombent pas dessus Pour finir une vue qui représente bien la patinoire (prise sur wikipedia.org) Bilan de la soirée: Après avoir mené 2-0 les 2 premiers tiers-temps on perd 3-2 . Berne reste premier et nous 2ème (sachant que sur les 12 équipe du championnat on à que le 10ème budget c'est bien), il reste plus que 5match les playoffs nous attendent dans 2 semaines . J'espère pouvoir poster bientôt des photos de Genève et que ce post n'était pas trop nul
  15. Secteur Bellechasse: un vaste terrain à s'approprier Danielle Bonneau La Presse Selon une des équipes qui ont participé à l'atelier de design urbain, le viaduc Rosemont-Van Horne pourrait être entouré d'un parc, au même niveau. Il deviendrait une rue surélevée, avec deux larges traverses piétonnes. Sous le parc et sous la rue surélevée pourraient notamment être aménagés une piscine, des gymnases et un centre communautaire. Illustration fournie par NIP Paysage et ACDF Adieu site industriel gris et rébarbatif. Les environs du viaduc Rosemont-Van Horne devraient être verdis et être accessibles aux piétons et aux cyclistes, suggèrent à l'unanimité les quatre équipes qui ont participé à l'atelier de design urbain consacré au secteur Bellechasse. Elles seront présentes au Théâtre Plaza, le 26 novembre prochain, pour présenter leurs propositions. Pendant quatre jours, les participants se sont creusés les méninges pour revitaliser le vaste quadrilatère bordé au nord par la rue de Bellechasse, au sud par des voies ferrées, à l'ouest par le boulevard Saint-Laurent et à l'est par la rue Saint-Denis. Le but? Créer un milieu diversifié avec au moins 1500 nouveaux logements, des commerces et entreprises générant des emplois dans un environnement vert. Installés au 5800, rue Saint-Denis, dans un immense local situé au 12e étage, ils avaient une vue superbe sur le territoire à métamorphoser. Loin de se laisser rebuter par la présence des voies ferrées et du viaduc Rosemont-Van Horne, tous ont cherché à en tirer profit. L'équipe formée de l'Atelier In Situ, Vlan Paysages, Nik Luka et Kim Letendre, par exemple, se sert des voies ferrées pour réactiver le quartier et enrichir le transport en commun. Elle propose d'intégrer une gare intermodale liant le train de banlieue, le métro et les autobus. Le viaduc? Il n'est plus uniquement réservé aux automobilistes. Cyclistes et piétons peuvent circuler sur deux des quatre voies. Le viaduc étant surélevé, il devient un belvédère. «C'est un atout», souligne Micheline Clouard, architecte paysagiste associée chez Vlan Paysages. Un parc glisse par ailleurs en dessous, de même que sous la voie ferrée. Des «bâtisserelles» Le viaduc est verdi et démoli en partie dans la proposition de l'équipe composée des firmes Catalyse urbaine, Affleck + de la Riva et Blouin Tardif. Couvert d'un tapis de verdure, il s'arrête net en sa partie la plus élevée pour offrir une vue superbe sur le mont Royal et la nouvelle forêt urbaine plantée le long de la voie ferrée. Les autobus de la Société de transport de Montréal (STM), actuellement en biais avec la station de métro Rosemont, déménagent à côté du 5800 Saint-Denis dans un immense bâtiment recouvert de verdure, sur lequel les passants pourront se promener. C'est une des deux «bâtisserelles» aménagées pour faciliter la circulation à travers le site. Les firmes NIP Paysage et ACDF, qui forment la troisième équipe, misent aussi beaucoup sur la verdure pour tisser des liens entre les arrondissements de Rosemont-La Petite-Patrie, du Plateau-Mont-Royal et d'Outremont. Un nouveau parc est implanté tout autour du viaduc, au même niveau. «Il devient une rue surélevée, qui inclue deux larges traverses piétonnes», précise Michel Langevin, architecte paysagiste chez NIP Paysage. Sous le parc et sous la rue surélevée sont notamment aménagés une piscine, des gymnases et un centre communautaire, au bénéfice commun des résidants des arrondissements de Rosemont-La Petite-Patrie et du Plateau-Mont-Royal. Quant à la quatrième équipe, formée des firmes Bosses Design et Orange Tango, elle tire profit de l'espace sous le viaduc pour y aménager un vaste parc. Deux traverses piétonnes, sous la voie ferrée et au même niveau qu'elle, facilitent l'accès aux quartiers voisins. Rue Saint-Denis, les autobus de la STM demeurent au même endroit. Garés dans un vaste garage en pente, en partie souterrain, les véhicules sont visibles et animent l'artère. L'atelier de design urbain s'inscrivait à l'intérieur du processus, amorcé en septembre, pour revitaliser le secteur Bellechasse. «La réflexion effectuée par chacune des équipes nous permettra de sortir des sentiers battus», indique André Lavallée, maire de l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie. Les équipes présenteront leurs propositions le 26 novembre prochain, à 19h30, au Théâtre Plaza, situé au 6505, rue Saint- Hubert. Le programme particulier d'urbanisme (PPU) du site sera élaboré au cours de l'hiver prochain. Il devrait être soumis à une consultation publique au printemps. Différentes propositions http://galeriedephotos.montoit.ca/index.php?t=&a=150&m=mt