Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'énergétiques'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Urban photography
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • Quebec City and the rest of the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 11 results

  1. Ottawa tentera de démontrer au nouveau président des États-Unis, Barack Obama, que la solution aux préoccupations énergétiques des Américains se trouve au Canada. Pour en lire plus...
  2. Le surplus commercial du Canada fond comme neige au soleil à cause de la plongée en piqué du prix des produits énergétiques et de base qui reflète la récession mondiale. Pour en lire plus...
  3. Les entreprises énergétiques mettent la pédale douce à leurs projets dans les sables bitumineux canadiens, plus importante réserve énergétique mondiale hors de l'Arabie saoudite. Pour en lire plus...
  4. Montréal se prépare à accueillir le Congrès mondial de l'énergie en 2010 ROME, Italie, le 15 nov. /CNW Telbec/ - Lors de la cérémonie de clôture du Congrès mondial de l'énergie à Rome, le flambeau a été remis au pays hôte du 21e Congrès. C'est le Canada qui aura le privilège de tenir cette manifestation d'envergure à Montréal, du 12 au 16 septembre 2010. C'est la deuxième fois que Montréal accueille cet événement, le 14e Congrès mondial de l'énergie s'y étant déroulé en 1989. Le Conseil mondial de l'énergie organise un Congrès mondial de l'énergie tous les trois ans. C'est le principal forum international sur les questions énergétiques avec exposition, et il vise à mieux faire comprendre les enjeux et les solutions énergétiques à l'échelle planétaire. Il s'intéresse à la production et à l'utilisation de l'énergie sous toutes ses formes : pétrole, charbon, gaz naturel, énergie nucléaire, hydroélectricité et énergies renouvelables. Il rassemble des leaders mondiaux du domaine de l'énergie représentant autant des entreprises, des gouvernements et des organismes internationaux que des milieux universitaires et des associations. "Le Canada est un acteur de premier plan sur la scène énergétique mondiale. Le comité organisateur du 21e Congrès mondial de l'énergie est déjà à l'oeuvre et il mobilise tous ses partenaires pour assurer la réussite de l'événement", a déclaré Richard Drouin, président du comité organisateur de MONTREAL 2010. Au-delà de 3500 délégués des quatre coins du monde devraient être au rendez-vous. C'est à Kiev, en 2003, dans le cadre de l'assemblée annuelle du Conseil mondial de l'énergie, que le Canada été désigné pays hôte du 21e Congrès. Les efforts soutenus du Conseil de l'énergie du Canada et d'Hydro-Québec ont certes largement influencé la décision du CME d'attribuer au Canada et plus précisément à Montréal, l'organisation de ce forum triennal pour 2010. "Dans un contexte où l'environnement, le développement durable et les questions stratégiques liées à l'énergie occupent une place prépondérante dans l'ensemble des pays, les organisateurs du 21e Congrès mondial de l'énergie - MONTREAL 2010 ont un défi important à relever. Ils doivent réunir les leaders et les experts du secteur énergétique du monde entier pour qu'ils puissent poursuivre dans les meilleures conditions possibles un dialogue ouvert sur les questions énergétiques. Le compte à rebours est commencé", a indiqué Stéphane Bertrand, directeur exécutif du 21e Congrès mondial de l'énergie - Montréal 2010. Stéphane Bertrand souligne également l'apport important du commanditaire hôte, Hydro-Québec, et des autres commanditaires principaux, dont Petro-Canada, Hatch, Gaz Métro et KPMG pour leur précieux appui. Fondé en 1923, le Conseil mondial de l'énergie est un organisme non gouvernemental agréé par l'Organisation des Nations Unies (ONU). Il est constitué de comités membres représentant près de cent pays, dont la plupart des grands pays producteurs et consommateurs d'énergie. Sa mission consiste à rendre accessible au plus grand nombre de personnes l'énergie sous toutes ses formes dans le cadre d'un développement économique pacifique et durable. Au Congrès de Rome, monsieur Pierre Gadonneix, président-directeur général d'Electricité de France (EDF), a été nommé président du Conseil mondial de l'énergie; il succède à monsieur André Caillé. Renseignements: Stéphane Bertrand, directeur exécutif, Congrès mondial de l'énergie - MONTREAL 2010, (514) 237-4319
  5. Une poussée marquée des titres énergétiques a permis à la Bourse de Toronto de terminer en hausse, lundi. Pour en lire plus...
  6. Le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, a maintenu que le statut de grand propriétaire d'énergies permettraient au Canada de rester en meilleure santé que les États-Unis. Pour en lire plus...
  7. Combien valent les ressources naturelles du Canada ? * Olivier Schmouker, Lesaffaires.com * 11:14 Les sables bitumineux canadiens sont évalués à 342 milliards de dollars. L’ensemble des ressources naturelles du Canada sont estimées à 1,3 billion de dollars, selon Statistique Canada. Pour donner un ordre d’idée de ce que vaut cette somme astronomique, c’est à peu près équivalent à ce que les ménages américains ont perdu en valeur durant les trois premiers mois de 2008, d’après un rapport de la Réserve fédérale américaine. 18% du patrimoine canadien La valeur des actifs en bois, en ressources énergétiques et en ressources minérales du Canada a augmenté de 5% en 2007. Cela représente plus de 18% du patrimoine total du Canada. L'évolution de la valeur de ces actifs a varié d'une catégorie de ressources à l'autre. La valeur des ressources en bois a reculé de 4%, celle des ressources énergétiques est demeurée constante, tandis que celle des ressources minières a bondi du tiers. > Bois La valeur des réserves de ressources en bois a diminué de 4% en un an, après avoir connu un recul comparable en 2006. Elle se chiffre maintenant à 263 milliards de dollars. La diminution des exportations de bois d'oeuvre vers les États-Unis, la vigueur du dollar canadien pourraient expliquer une bonne part de cette baisse, selon Statsitique Canada. > Énergie La valeur des actifs énergétiques a connu une hausse infime en 2007 pour atteindre 735 milliards de dollars. La hausse de la valeur des sables bitumineux et du pétrole brut a été contrebalancée par le fléchissement de celle du gaz naturel et du charbon. La valeur des sables bitumineux a crû de 7%, à 342 milliards de dollars, ce qui reflète l'importance économique croissante que revêt cet actif, qui, à lui seul, représente la moitié de la valeur totale des actifs énergétiques et le quart de la valeur de tous les actifs en ressources naturelles. Les cours élevés du pétrole et l'accroissement des réserves développées activement ont plus que compensé la hausse sensible des coûts d'exploitation et du coût du capital se rattachant à l'extraction de ces sables. La valeur des réserves de pétrole brut conventionnel a augmenté de 4%, principalement en raison de la hausse des prix, qui a plus que compensé l'augmentation des coûts de production. À titre de comparaison, la valeur des réserves de gaz naturel a diminué de 10% en raison de la baisse des prix et de la hausse des coûts de production. > Mines et métaux La valeur des actifs en ressources minières a bondi de 33% en un an pour atteindre 273 milliards de dollars. Ce bond est attribuable à l'augmentation des prix, notamment ceux de l'uranium et du plomb, qui ont plus que doublé. La valeur de la plupart des autres minéraux a enregistré des hausses d'au moins 10%.
  8. Le contexte de turbulences économiques mondiales devrait faire chuter la demande de ressources énergétiques, disent les institutions bancaires. Pour en lire plus...
  9. La Bourse de New York a fini en baisse lundi: le Dow Jones a perdu 0,37% et le Nasdaq 1,10%. Pour en lire plus...
  10. Comme pour les mois précédents, la baisse est liée directement à la chute des prix des produits énergétiques. Pour en lire plus...
  11. RBC Dexia Investor Services qui a étudié des régimes ayant une valeur totale de plus de 340 G$ a expliqué que les régimes riches en titres énergétiques ont surpassé les problèmes de crédit. Pour en lire plus...
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value