Search the Community

Showing results for tags 'rive-sud'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 78 results

  1. Discussion portant sur le nouveau pont Samuel-De Champlain Webcam: http://www.nouveauchamplain.ca/chantier/chantier-en-direct/ Caméras de circulation : https://www.youtube.com/channel/UCt9lhgKwKl4GHGpgQdGy1AA
  2. Suite au dépot du PMAD, voici la proposition d'aménagement des environs de la gare de l'AMT de Candiac en secteur TOD pour les années à venir. Le plan d'ensemble Les hauteurs proposées Aménagements publics (Parcs, pistes cyclables...) La présentation complète http://www.ville.candiac.qc.ca/fckDocs/file/fr/nouvelles/2014/presentation_TOD.pdf
  3. je regardais un film hier soir, et il y avait une image des ponts de New-york. J'airemarqué qu'ils étaient prèsque tous illuminé la nuit. Pendant ce temps à Montréal, nous avons un superbe Pont qui date du début du dernier siècle, et on ne le mets pas en évidence! C'Est quoi la joke? Dans un ville ou nous recherchons des symboles, pourquoi ne pas dépenser quelque dollars de plus pour bien illuminer la structure complète du Pont Jacques-Cartier. J'ai de la misère à croire qu'il n'y a personne à l'hôtel de Ville qui a pensé à ceci?!?! Si c'est le cas, ils devraient tous être remercié! Twitter #illuminationMTL Search Twitter - #illuminationMTL
  4. Publié le 18 novembre 2016 à 20h52 | Mis à jour le 18 novembre 2016 à 20h52 Tunnel La Fontaine: pas de PPP, martèle le Parti québécois Le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine est un axe majeur de la région métropolitaine. Il s'agit du seul lien entre l'île de Montréal et la Rive-Sud dans l'est de l'île. Plus de 130 000 automobilistes et camionneurs empruntent le tunnel chaque jour. Photo archives La Presse Louis-Samuel Perron La Presse Le ministère des Transports devrait écarter complètement la possibilité de réparer le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine en partenariat public-privé (PPP), puis d'imposer un péage, selon le Parti québécois. «C'est incompréhensible ! Qu'ils réfléchissent à ça, c'est un non-sens ! Ils ne devraient même pas penser à ça. Non, il n'y en aura pas! C'est ça qu'il faut dire!», fulmine le député péquiste Alain Therrien. La Presse a dévoilé vendredi que le MTQ envisageait d'effectuer en mode PPP la réfection majeure du tunnel, un projet de plusieurs centaines de millions de dollars. Dans un appel d'intérêt publié lundi et destiné aux entrepreneurs et firmes de génie-conseil, le MTQ met sur un pied d'égalité trois modes de réalisation du projet, soit le mode traditionnel, le mode conception-construction et le mode conception-construction-entretien-financement. Le second mode s'apparente à celui choisi dans le projet Turcot, alors que le troisième est un PPP. Les entreprises sont appelées à répondre à ce sondage de marché pour vérifier leur intérêt pour ces trois modes de réalisation. Ils devront remettre des montages financiers pour chaque mode au MTQ. Ainsi, toutes les options sont sur la table, même celle d'effectuer la réfection majeure du tunnel en PPP. La question du péage n'est pas abordée dans cet appel d'offres. Au cabinet du ministre des Transports Laurent Lessard, on maintient qu'une décision n'est pas encore prise, sans exclure toutefois la possibilité de faire le projet en PPP. «On ne se positionne pas. C'est une étude d'opportunité dans le fond. On veut analyser l'ensemble des situations. Est-ce qu'il y a des choses qu'on ne veut pas ? On veut laisser les chiffres parler. On veut regarder l'ensemble des scénarios. Une fois que ces scénarios seront documentés de façon rationnelle et cartésienne, le conseil des ministres prendra une décision», a indiqué Mathieu Gaudreault, attaché de presse du ministre Lessard. Le porte-parole de l'opposition officielle en matière d'économie Alain Therrien dénonce vivement cette décision du ministre Lessard. «On s'est battu pour qu'il n'y ait pas de péage sur le pont Champlain, et là on sort d'un chapeau la possibilité d'un péage sur un pont de la Rive-Sud? L'expérience des PPP a été très très mauvaise dans l'ensemble de l'oeuvre, autant au CHUM que les autres fois. Ça n'a pas donné le résultat escompté. Ça fait juste monter la facture. Il faut verser des profits à ces entreprises. Que ce soit les usagers ou les contribuables, il faut que le profit soit versé. Ça fait en sorte que le projet est plus cher», dénonce le député de Sanguinet. Le président du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) Christian Daigle dénonce également l'option du PPP. «Ça nous inquiète au plus haut point. Pour nous, il n'y a aucune logique à aller en PPP, ou donner ça à une compagnie privée pour l'ensemble de la gestion. On l'a vu avec le pont de la 25, avec la 30, c'est des scandales, des hausses rapides de coûts avec la 25. Qu'est-ce qui va se passer avec le tunnel ?», s'inquiète le dirigeant syndical. Le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine est un axe majeur de la région métropolitaine. Il s'agit du seul lien entre l'île de Montréal et la Rive-Sud dans l'est de l'île. Plus de 130 000 automobilistes et camionneurs empruntent le tunnel chaque jour. Selon le MTQ, il faut refaire rapidement le tunnel de «fond en comble». Résultat : les travaux pourraient durer jusqu'à quatre ans, rendant le tunnel «relativement inaccessible» pendant une période de temps indéterminée. Les travaux débuteront au plus tôt en 2019, puisque le MTQ s'est engagé à ne pas commencer les travaux tant que le nouveau pont Champlain ne sera pas inauguré, en décembre 2018. Tunnel La Fontaine: pas de PPP, martele le Parti quebecois | Louis-Samuel Perron | Montreal
  5. L'industrie maritime prépare la population à la croissance de son trafic MONTREAL (PC) - L'industrie québécoise du transport maritime lance une campagne de sensibilisation pour préparer la population à la croissance de ses activités sur le fleuve Saint-Laurent. Dotée d'un budget de 3 millions $ sur trois ans, versé à parts égales par l'industrie maritime et Transports Québec, la Société de développement économique du Saint-Laurent (SODES) veut souligner la contribution de ce secteur d'activité au développement économique de la province. Une campagne publicitaire a débuté dimanche à la télévision et se déploiera aussi sur Internet et dans les médias imprimés. Elle sera suivie de tournées régionales, a indiqué jeudi dernier le directeur général de la SODES, Marc Gagnon, après la présentation de cette initiative. "Pour permettre d'accommoder la croissance du trafic maritime, il faut que la population sache ce qu'on fait et ce que le transport maritime lui apporte, a-t-il dit lors d'une entrevue téléphonique. La publicité télé est simplement la démonstration que les produits qu'on utilise tous les jours dans notre maison viennent par bateau." var gnEbMinZIndex = 10000;var gfEbInIframe = false;var gEbBAd = new Object();gEbBAd.nFlightID = 208297;gEbBAd.nWidth = 300;gEbBAd.nHeight = 250;var gstrEbRandnum = new String(Math.random());gstrEbRandnum = gstrEbRandnum.substring(gstrEbRandnum.indexOf(".")+1 , gstrEbRandnum.length);gEbBAd.strNonSupported = "http://bs.serving-sys.com/BurstingPipe/NonSupportedBanner.asp?FlightID=208297&Page=&PluID=0&Width=300&Height=250&Pos=" + gstrEbRandnum; Selon la SODES, qui regroupe notamment des transporteurs et des administrations portuaires, le trafic maritime pourrait augmenter de 40 pour cent d'ici 2015, au Québec, principalement grâce à l'intensification du commerce avec l'Asie. L'an dernier, sur la voie maritime du Saint-Laurent - entre Montréal et les Grands Lacs -, le tonnage de marchandise manutentionnée a augmenté de 9 pour cent. Le fleuve dispose actuellement des infrastructures nécessaires, mais il faut cependant commencer à penser dès maintenant aux effets de cette croissance, a expliqué M. Gagnon. Selon lui, l'intensification du trafic pourrait éventuellement requérir des projets d'amélioration des réseaux ferroviaires ou routiers. "Tout projet qui va impliquer le transport maritime devra impliquer la population, a affirmé M. Gagnon. Quand les gens ne connaissent pas ce que ça implique, il y a une levée de boucliers." La SODES, dont le siège est à Québec, met notamment de l'avant le fait que les navires de marchandises produisent moins de gaz à effets de serre que les trains et les camions. Le regroupement élabore aussi une politique pour réduire les impacts environnementaux du trafic maritime. Parallèlement à cette campagne, des représentants de l'industrie ont amorcé des discussions avec le gouvernement fédéral à propos d'un projet de corridor de commerce Saint-Laurent-Grands Lacs. "On ne fait pas la campagne de valorisation à cause du corridor mais c'est vrai que tout est lié", a reconnu M. Gagnon. Le projet de corridor est piloté par des représentants du Forum de concertation sur le transport maritime, l'interface du gouvernement provincial et de l'industrie - qui est aussi à l'origine de la campagne de valorisation. Ce plan d'axe commercial s'inspire du programme de la porte d'entrée du Pacifique, à Vancouver, où le gouvernement fédéral a prévu, dans son dernier budget, des investissements de 400 millions $ au cours des sept prochaines années. Ces sommes serviront à la réfection de routes, de ponts, de voies ferrées de même qu'à l'amélioration des services frontaliers. Ces améliorations doivent permettre au Canada de profiter du boom économique asiatique. Le plus récent plan budgétaire fédéral promettait d'investir au total 1 milliard $ dans la porte du Pacifique, sans toutefois préciser d'échéancier. Pour l'instant, le secteur maritime québécois n'a pas encore chiffré les montants des investissements qui pourraient devenir nécessaires à cause de la croissance prévue de ses activités. "Ce sur quoi on travaille actuellement, c'est un plan qui vise à déterminer ce qu'il faut comme infrastructures et services pour accommoder la croissance du commerce", a affirmé M. Gagnon. L'industrie québécoise n'est toutefois pas la seule à faire entendre sa voix auprès du gouvernement fédéral. L'automne dernier, le premier ministre de la Nouvelle-Ecosse, Rodney MacDonald a rencontré M. Harper pour lui demander d'appuyer son projet de porte d'entrée de l'Atlantique, qu'il évalue à 400 millions $. En mars, un groupe de recherche a publié un rapport concluant que le port d'Halifax était le plus avantagé, de tous les ports de l'Est canadien, pour profiter du trafic de conteneurs en provenance de l'Asie. Le document du Conseil économique des provinces de l'Atlantique notait entre autres que la profondeur de la voie maritime du Saint-Laurent limitait la possibilité que le port de Montréal puisse recevoir les plus gros navires de classe post-Panamax. Marcel Poitras, président de la Corporation des pilotes du Saint-Laurent central, affirme que la concurrence entre Halifax et Montréal ne date pas d'hier. Il estime toutefois que le port de la capitale néo-écossaise est désavantagé par sa desserte ferroviaire et routière. "Leur handicap, c'est le transport par train et par camion et c'est ce qui fait que Montréal reste la plaque tournante pour le marché du Midwest américain", a-t-il dit. M. Gagnon croit lui aussi que la distance qui sépare notamment Halifax de Toronto constitue un obstacle favorisant Montréal, où transitent annuellement plus d'un million de conteneurs, deux fois plus que dans le port de la Nouvelle-Ecosse. Mais il reconnaît que la région Saint-Laurent-Grands Lacs a pris du retard comparativement aux initiatives de M. MacDonald. "Est-ce qu'on a pris du retard, oui, je suis prêt à l'admettre, a dit M. Gagnon. Mais est-ce que le plan de M. MacDonald est crédible? Ca, je n'en ai aucune idée."
  6. LOCALISATION DU PROJET Ce projet se situe sur le boulevard Georges-Gagné Sud, sur une partie du site de la Plaza Delson. TYPE DE PROJET Développement résidentiel – résidence pour personnes retraitées TRAVAUX MENÉS PAR Habitations Trigone Le promoteur a entrepris la construction de 191 unités de logement de condo qui seront offertes en location à une clientèle active et âgée de 50 ans et plus. Le concept vise à offrir aux résidents plus qu’un simple logement en leur proposant un milieu de vie convivial, dynamique et sécuritaire. Les installations sur place sont multiples : salle commune, espaces verts aménagés, terrains de pétanque, terrasses sur le toit et plus. Les logements seront répartis sur les 7 étages du bâtiment et une partie du rez-de-chaussée sera occupé par des espaces commerciaux. Le bâtiment exprimera une architecture contemporaine et distinctive aux lignes épurées avec une imposante fenestration. Le projet mise sur la proximité du stationnement incitatif et des commerces et services à moins de 5 minutes de marche. Il s’agit d’un développement compact laissant de la place aux espaces publics et les aménagements distinctifs favorisant les déplacements actifs. http://www.ville.delson.qc.ca/developpement-economique/developpement-domiciliaire/viva-cite-delson http://habitationstrigone.com/appartements-a-louer/delson/viva-cite-delson
  7. http://fr.wikipedia.org/wiki/Pont_Champlain_(Montr%C3%A9al) Pont Champlain (Montréal) Pour les articles homonymes, voir Pont Champlain et Champlain. [TABLE=class: infobox_v2, width: 300] <tbody>[TR] [TD=class: entete map, bgcolor: #D4D0BA, colspan: 2, align: center]Pont Champlain[/TD] [/TR] [TR] [TD=colspan: 2, align: center] Vue du Pont Champlain[/TD] [/TR] [TR] [TH=bgcolor: #E1E1E1, colspan: 2, align: center]Géographie[/TH] [/TR] [TR] [TH]Pays[/TH] [TD] Canada[/TD] [/TR] [TR] [TH]Province[/TH] [TD] Québec[/TD] [/TR] [TR] [TH]Localité[/TH] [TD]Montréal, (Le Sud-Ouest,Verdun), Brossard[/TD] [/TR] [TR] [TH]Coordonnées géographiques[/TH] [TD]45° 28′ 2.3″ N73° 30′ 14.3″ O[/TD] [/TR] [TR] [TH=bgcolor: #E1E1E1, colspan: 2, align: center]Fonction[/TH] [/TR] [TR] [TH]Franchit[/TH] [TD]Fleuve Saint-Laurent[/TD] [/TR] [TR] [TH]Fonction[/TH] [TD]Pont routier A-10, A-15 et A-20[/TD] [/TR] [TR] [TH=bgcolor: #E1E1E1, colspan: 2, align: center]Caractéristiques techniques[/TH] [/TR] [TR] [TH]Type[/TH] [TD]Cantilever[/TD] [/TR] [TR] [TH]Longueur[/TH] [TD]3 440 m[/TD] [/TR] [TR] [TH]Portée principale[/TH] [TD]215 m[/TD] [/TR] [TR] [TH]Hauteur libre[/TH] [TD]36,6 m[/TD] [/TR] [TR] [TH]Matériau(x)[/TH] [TD]Acier, béton armé[/TD] [/TR] [TR] [TH=bgcolor: #E1E1E1, colspan: 2, align: center]Construction[/TH] [/TR] [TR] [TH]Construction[/TH] [TD]1955-1962[/TD] [/TR] [TR] [TH]Mise en service[/TH] [TD]28 juin 1962[/TD] [/TR] [TR] [TH]Architecte(s)[/TH] [TD]Dr P.L. Pratley H.H.L. Pratley Philippe Ewart Lalonde et Valois[/TD] [/TR] [TR] [TD=colspan: 2][/TD] [/TR] [TR] [TD][/TD] [/TR] [TR] [TD=colspan: 3, align: center]<small style="margin: 0px auto !important; padding: 0px !important;">Géolocalisation sur la carte : Québec</small> [TABLE=class: DebutCarte] <tbody>[TR] [TD][/TD] [/TR] </tbody>[/TABLE] (Voir situation sur carte : Canada) [/TD] [/TR] [TR] [TD=class: navigation-only, bgcolor: inherit, colspan: 2, align: right]modifier [/TD] [/TR] </tbody>[/TABLE] Le pont Champlain est un pont situé à Montréal, au Québec. Il enjambe lefleuve Saint-Laurent, reliant les arrondissements Verdun et Sud-Ouest àBrossard, sur la rive-sud. Il fut ouvert à la circulation le 28 juin 1962 tandis que l'autoroute Bonaventure, qui est l'une des approches du pont, fut inaugurée le 21 avril 1967. Il s'agit du pont le plus achalandé au Canada1. À l'origine, le pont ne devait compter que quatre voies mais, suite à des études, il fut décidé d'en ajouter deux en prévision du développement de la rive-sud. Il compte donc six voies de circulation, séparées par une bande médiane en son centre. Il fut nommé ainsi en l'honneur de Samuel de Champlain, fondateur de laville de Québec. Ce pont en treillis est en acier, de type cantilever et accueille, annuellement, plus de 57 millions d'automobiles. Ce fut un pont à péage jusqu'au 4 mai 1990, date à laquelle le péage y a été aboli. Avant 1958, on lui donnait le surnom de « pont de l'île des Sœurs » puisqu'il traverse celle-ci. Bien que ce pont mesure officiellement 7 412 m, cette dernière mesure est en réalité la longueur de la partie fédérale de l'autoroute 15/20, à partir du début du pont à Brossard jusqu'à la sortie de l'avenue Atwater à Montréal. La longueur réelle du pont de culée à culée est de 3 440 m2. Sommaire [masquer] 1 Histoire 2 Description 3 Transport en commun 4 Références externes 5 Voir aussi 5.1 Articles connexes 5.2 Liens externes Histoire[modifier | modifier le code] Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aideest la bienvenue ! De 2006 à 2008, les routes et les bretelles d'accès au pont font l'objet de réfection grâce à des fonds publics versés par le gouvernement fédéral duCanada. Les réfections des ponts Honoré-Mercier et Champlain devraient s'élever à 146 millions CAD3. Description[modifier | modifier le code] Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aideest la bienvenue ! Ce pont relie plusieurs autoroutes : Autoroute 10 (ou autoroute des Cantons-de-l'Est) Autoroute 15 (ou autoroute Décarie) Autoroute 20 Aussi accès a l'autoroute Ville-Marie (QC-720) Transport en commun[modifier | modifier le code] Depuis 1978, il y a une voie réservée pour autobus à contresens de la circulation sur le pont Champlain. Cette voie réservée se situe dans la voie de gauche de la travée contraire à la pointe, c'est-à-dire que le matin elle utilise la voie de gauche de la travée vers la Rive-Sud et que le soir elle utilise la voie de gauche de la travée vers Montréal. Les premières années, la voie réservée n'était pas séparée des autres voies de circulation. Suite à un accident mortel survenue dans les années 1980, il a été décidé de la délimiter par des cônes. Ceci nécessite la pose et le retrait des cônes à chaque heure de pointe du lundi au vendredi. De plus, en pointe PM, un feu de circulation est opérationnel sur l'autoroute 15 Nord à la hauteur de la sortie 60 (rue Wellington) pour permettre aux autobus de s'insérer sur la voie réservée à contresens. Sociétés de transport en commun utilisant la voie réservée: Réseau de Transport de Longueuil (RTL) EXPRESS Chevrier 90 de l'Agence Métropolitaine de Transport (AMT) opérée par le RTL CIT Roussillon CIT Le Richelain CIT Chambly-Richelieu-Carignan OMIT de Saint-Jean-sur-Richelieu CIT Vallée du Richelieu OMIT de Sainte-Julie Transdev Limocar (Liaison Montréal/Sherbrooke) Références externes[modifier | modifier le code] [*=left]↑ Bruno Bisson, « <cite style="font-style: normal;">Pont Champlain: week-ends difficiles jusqu'en juin</cite> », La Presse, Montréal, 11 mai 2011 <small style="font-size: 1em !important;">(lire en ligne<small class="cachelinks" style="font-size: 1em !important; color: rgb(51, 102, 187);"> [archive]</small>)</small> [*=left]↑ (<abbr class="abbr" title="Langue : anglais" style="color: inherit; border-bottom-width: 0px; cursor: help;">en</abbr>) <cite class="ouvrage" style="font-style: normal;">The Champlain Bridge and the Bonaventure Expressway<small class="cachelinks" style="font-size: 1em !important; color: rgb(51, 102, 187);"> [archive]</small> sur Pjcci.ca<small class="cachelinks" style="font-size: 1em !important; color: rgb(51, 102, 187);"> [archive]</small> - Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée. Consulté le 31 octobre 2010</cite> [*=left]↑ La Presse canadienne, « <cite style="font-style: normal;">Ottawa ajoute 61 millions pour les ponts Mercier et Champlain</cite> », Le Devoir, 10 janvier 2009 <small style="font-size: 1em !important;">(lire en ligne<small class="cachelinks" style="font-size: 1em !important; color: rgb(51, 102, 187);"> [archive]</small>)</small> Voir aussi[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : [*=left]Pont Champlain (Montréal), surWikimedia Commons Articles connexes[modifier | modifier le code] Estacade du pont Champlain Liste de ponts du Canada Liens externes[modifier | modifier le code] Les Ponts Jacques Cartier et Champlain incorporée (vidéo) <cite class="ouvrage" style="font-style: normal;">Gilles Provost, Pierre Tonietto, « Sécuritaire, le pont Champlain? », reportage de Radio-Canada / Découverte,novembre 2008</cite> Le pont Champlain en français, allemand et anglais sur le site web Structurae. Google Banque d'images 3D
  8. Je ne réussi pas à trouver ni de fil et ni de site web mais une rue à l'est de L'Orchidée il y a ce projet qui n'est pas complété et avec une pancarte qui indique WL2.com (ou ML2.com).
  9. http://viclambert.ca/ Un immeuble de 8 étages comprenant 50 condos haut de gamme avec une qualité de construction supérieure et une performance acoustique Riverside (Aut 132) angle Lorne
  10. Je n'ai pas trouvé de fil pour ce projet, alors voici un complexe locatif à Saint-Lambert à distance de marche de la gare AMT Saint-Lambert. C'est un projet de 4 immeubles de 6 étages. La première phase est presque terminée. Le projet est construit sur le site de l'ancienne usine à l'angle des rues Saint-Charles et Saint-Georges.
  11. Trigone projette d’ériger un mastodonte à Saint-Lambert 18 septembre 2012 - Maxime Dorais (Point Sud) http://mediasud.ca/nouvelle5403-trigone-projette-d%E2%80%99eriger-un-mastodonte-a-saint-lambert.html 400 logements. Trois immeubles de huit étages. Près de 28 mètres de haut. Le projet des Habitations Trigone sur le terrain connu comme le « Grand Trunk » à Saint-Lambert, au coin des rues Victoria et Cartier, a soulevé les hauts cris des résidents au conseil municipal hier, au cours duquel le plan d’intégration et d’implantation architectural de l’immeuble a été approuvé. Peu de résidents s’étaient déplacés pour l’occasion, mais ceux-ci n’ont pas manqué de reprocher à l’administration d’entériner un projet que plusieurs ont jugé démesuré. Leurs principales craintes : l’ampleur des bâtiments et les impacts sur la circulation. « Je suis sidérée de la grandeur, je trouve ça sidérant, s’est exclamée une citoyenne. Pouvez-vous réduire le nombre d’étages pour un format plus humain? (…) Ça ne représente pas le style de vie de Saint-Lambert. » « Vous voulez implanter un monstre », s’est indigné un autre. « Les maisons alentour vont effectivement avoir un éléphant dans la cour, ajoute le citoyen Jean-Claude Champagne. C’est un changement important, au point où on ne reconnaîtra plus le centre-ville. » Plusieurs se sont par ailleurs inquiétés du peu d’accès au centre-ville à partir du « Grand Trunk ». Craignant que le seul passage par le viaduc de la rue Victoria devienne rapidement embourbé par les quelque 600 voitures qui pourront stationner dans le garage souterrain prévu au projet. Ceux-ci demandent d’ailleurs à la Ville d’exiger que le promoteur réalise de nouveaux accès à ses frais, plutôt que d’attendre que le goulot d’étranglement ne soit saturé et que la Ville soit forcée de résoudre le problème à ses frais. « Vous avez le volant dans les mains, il me semble que vous devriez exiger du promoteur de développer des accès au centre-ville. Ça va être un capharnaüm », a soutenu M. Champagne. L’administration soutient que le projet est conforme au plan d’urbanisme qui permet huit étages dans cette zone, plan qui a été soumis à un référendum, et conditionne son acceptation à la réalisation d’études de circulation qui sont reportées en raison des multiples travaux d’envergure à travers la ville. Le maire Philippe Brunet affirme par ailleurs que ce projet, face au stationnement du train de banlieue, est un parfait exemple de quartier « TOD » ou Transit oriented development, prôné par le Plan métropolitain d’aménagement du territoire qui force les municipalités à développer plus densément autour des axes de transport en commun. La Ville soutient également à la défense du projet qu’il sera construit selon les normes LEED de construction environnementale, sans toutefois promettre qu’il obtiendra la certification. Sa construction en escaliers pour les étages supérieurs minimisera « l’effet de mur » qu’appréhendent les citoyens, estime par ailleurs l’administration. Georges Pichet, directeur Gestion du territoire à la Ville, rappelle que le secteur Grand Trunk est « une zone démembrée » qui est depuis longtemps dans la mire de l’administration pour une revitalisation. Le maire a par ailleurs opposé un « non » catégorique aux citoyens qui le pressaient mener une consultation sur le projet. M. Brunet a soutenu que la séance d’hier faisait justement office de consultation. Le projet, qui sera réalisé en quatre phases, pourrait rapporter 1 million de dollars en taxes récurrentes selon Philippe Brunet. Pour ce faire, la Ville devra vendre au promoteur la section de rue Grand Trunk / Notre-Dame et exproprier un certain nombre de propriétés. Deux maisons historiques ont par ailleurs été épargnées, au grand dam de leurs propriétaires qui se retrouveront littéralement au cœur du projet. Celles-ci seront justement préservées en raison de leur caractère patrimonial, explique le maire Brunet, soutenant du coup avoir, pour ce faire, forcé le promoteur à des contorsions. Le lieu en ce moment : <iframe width="425" height="350" frameborder="0" scrolling="no" marginheight="0" marginwidth="0" src="https://maps.google.ca/maps?hl=en&ie=UTF8&ll=45.49899,-73.50582&spn=93.912252,220.253906&t=w&z=3&layer=c&panoid=6QM_VAu8efA2bquWmmYV8w&cbll=45.49899,-73.50582&cbp=13,81.52548396358772,,0,-0.057295779513026446&source=embed&output=svembed"></iframe><br /><small><a href="https://maps.google.ca/maps?hl=en&ie=UTF8&ll=45.49899,-73.50582&spn=93.912252,220.253906&t=w&z=3&layer=c&panoid=6QM_VAu8efA2bquWmmYV8w&cbll=45.49899,-73.50582&cbp=13,81.52548396358772,,0,-0.057295779513026446&source=embed" style="color:#0000FF;text-align:left">View Larger Map</a></small>
  12. Coin St-Denis et Elm Groupe Alta-Socam s’est associé une fois de plus avec la firme Grilli-Samuel afin de participer au développement d'un nouveau projet de condos à St-Lambert. Situé à la jonction des rues Elm et St-Denis, au coeur de St-Lambert, à quelques pas de la gare de train et du centre-ville, ce projet de 19 condominiums comprendra des unités d'environ 920 à 1285 pieds carrés. Nous sommes actuellement dans l'élaboration des plans des unités et du choix des éléments de finition. http://www.elm357.com/
  13. Bientôt sur la Rive-Sud de Montréal, la résidence Chartwell Le Montcalm est un endroit idéal pour les retraités à la recherche d’un style de vie actif. Ses appartements spacieux et lumineux arborant une architecture moderne s’inspirant de la nature sont situés au cœur du projet résidentiel le Square Candiac du Groupe Steckmar. Notre résidence est avantageusement située dans la communauté de Candiac, qui est soucieuse de l’environnement et dotée d’une forêt urbaine comptant environ 15 000 arbres. La conception intégrée du bâtiment, qui marie environnement extérieur et intérieur, et son décor raffiné font de notre résidence un endroit hors du commun. Avec sa décoration intérieure aux accents rappelant le patrimoine et l’histoire de Candiac, notre résidence au design élégant arbore une allure apaisante allant du choix des couleurs jusqu’à l’ameublement. De plus, notre partenaire EMD-Batimo y construira 44 condos-services reliés à la résidence où les copropriétaires pourront profiter des espaces communs et des services de Chartwell Le Montcalm. Pour en savoir plus sur Le Montcalm condos-services, cliquez ici. 283 appartements pour retraités autonomes 44 condos avec services
  14. Comme il ne semble pas y avoir de discussion particulière pour les prolongements du REM (autre que Rem de l'Est) je poste ça ici: le nouveau Ministre des transports a affirmé à Radio-Canada avoir rencontré les gens de la Caisse hier et les avoir mandaté d'étudier le prolongement du REM à Chambly (?‍♂️) et dans Laval. La Caisse s'est engagée à étudier le tout et revenir avec une proposition de coûts dans 24 mois.
  15. Le réaménagement de la route 132 entre la rue Principale à Delson et l’autoroute 730 à Sainte-Catherine et à Saint-Constant :  Ce tronçon de la route 132 comprend une emprise initialement prévue pour un projet autoroutier. Le caractère actuel de la route a pour effet de déstructurer les territoires des trois villes;  Une étude menée par le MTQ en 2011 relevait un taux d'accident considérablement supérieur au taux critique des routes nationales comparables. La conception actuelle avec une voie de virage à gauche dans les deux sens était désignée comme une source de conflits;  Un comité, mis en place en 2018 par le MTQ, travaille présentement, en collaboration avec ses partenaires, à élaborer une vision commune du redéveloppement de cette route et vise l’adoption d’un plan directeur d’aménagement pour 2020. https://www.tresor.gouv.qc.ca/fileadmin/PDF/budget_depenses/19-20/fr/8-Infrastructures_publiques_Quebec.pdf (p. 55)
  16. STM: Prolongement du métro: Ligne 04 jaune vers le sud Discussion et actualités sur le prolongement de la ligne 04 jaune vers le sud.
  17. Je croyais qu'un tel fil était déjà parti, étant donné que le corridor Taschereau est à l'étude à l'ARTM et qu'il était également nommé sous les Libéraux. Extrait de l'article de RadCan parlant du budget Legault 2019: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1159815/ligne-jaune-boulevard-taschereau-transport-commun "Le projet fait partie du programme québécois d'infrastructures 2019-2029 publié aujourd'hui, tout comme l'implantation d'un mode de transport collectif structurant d'une part sur le boulevard Taschereau à Longueuil et d'autre part dans l'est de Montréal."
  18. L'autoroute 20 à Vaudreuil est actuellement le seul segment de l'A-20 qui ne respecte pas les standards autoroutiers. Pas pour longtemps! Autoroute 20 - Parachèvement dans Vaudreuil-Soulanges Le projet de parachèvement de l’autoroute 20, qui s’étendra sur une longueur de 7 kilomètres, offrira aux usagers de la route quatre voies de circulation rapides dans les secteurs visés. Le nouveau tronçon de Vaudreuil-Dorion devra être déplacé de l’axe actuel et longera le chemin de fer du CN. Rapport du BAPE du en 2010, peut-être le début des travaux en 2011! Plus d'info: http://www.mtq.gouv.qc.ca/portal/page/portal/6C01B6CB760F004CE04400144F0104BD
  19. Avec tout les chantiers présents et ceux passé des dernières année, j'ai pensé que l'on pourrait reprendre de vieilles photos et d'essayer de s'amuser un peu en identifiant quel bâtiment est en construction. Règlement: Photo de bâtiment en construction dans la région de Montréal seulement ( y compris Laval et la Rive-Sud) Bâtiment de plus de 3 étages ( pas de duplex Samcon sur le plateau par exemple) ou infrastructure d'importance . Le bâtiment peut être en construction présentement ou complété. Le premier qui identifie le projet re-poste une photo. Image 1:
  20. via le Journal de Montréal LONGUEUIL Une nouvelle voie réservée CHRISTOPHER NARDI / AGENCE QMI Publié le: lundi 11 août 2014, 16H16 | Mise à jour: lundi 11 août 2014, 17H23 Les résidents de la Rive-Sud profiteront dès le printemps d’une nouvelle voie réservée de cinq kilomètres qui reliera la gare d'autobus Brossard-Panama au terminus Longueuil. L'Agence métropolitaine de transport (AMT) rallongera donc la voie réservée sur le boulevard Taschereau grâce à deux tronçons de voies bidirectionnelles. La première sera située entre la rue Auguste et l’échangeur de la route 116 et le second tronçon reliera l’échangeur à la voie réservée actuelle aménagée à la sortie du boulevard Lafayette. Selon une porte-parole de l’AMT, cette construction amènera une économie de temps de 5 % à 15 % aux voyageurs. De plus, elle permettra aux autobus qui y circulent de respecter leurs horaires en réduisant la congestion sur leur route. «L’aménagement de voies réservées permet des gains en terme de fiabilité et de régularité des horaires. Elles garantissent en quelque sorte le temps de parcours, un avantage significatif pour les clients», explique Claudia Martin. Au total, ce seront près de 250 autobus provenant de trois sociétés de transport de la Rive-Sud qui emprunteront la nouvelle voie quotidiennement. L’AMT a lancé l’appel d’offres pour les travaux la semaine dernière et s’attend à entamer la construction d’ici les prochaines semaines. La voie réservée devrait donc être inaugurée au début de l’année 2015.
  21. www.journaldemontreal.com/2018/12/11/un-investissement-de-100m-pour-ivanhoe-cambridge-et-claridge
  22. Transports Vision 2025 - Rive Sud http://www.vision2025tc.com/
  23. La construction d'un nouveau centre de distribution pour le géant du commerce de detail IKEA est en cours à Beauharnois, au Québec. Le bâtiment comprendra un centre d'entreposage et de distribution d'un étage qui sera divisé en entrepôt à 3 compartiments (Bâtiments 1, 2 et 3) séparés par des murs coupe-feu, et un espace de bureau d'un étage avec des aires d'agréments pour les employés. Le Bâtiment 1 de 65 pieds de haut abritera du rayonnage d'entreposage conventionnel; le Bâtiment 2 sera une baie d'entreposage automatisé de 118 pi. de haut, et le Bâtiment 3 de 43 pieds de haut abritera du rayonnage d'entreposage conventionnel. L'espace de bureau d'un étage abritera les bureaux d'administration, une cuisine, une cafétéria, une salle d'entraînement et des vestiaires et toilettes pour hommes et femmes. On estime que le nouveau bâtiment aura une superficie au sol de 1,2M pi.ca. La livraison de ce projet d'envergure est prévue pour la fin de l'année 2019. https://www.broccolini.com/fr/project/view/?id=322 --- Vraiment massif comme projet Avancement au 12 septembre 2019:
  24. Un violent incendie a décimé un bâtiment en construction tôt samedi matin, à La Prairie, en Montérégie. L’incendie s’est déclaré vers 4 h samedi matin. À l’arrivée des pompiers sur les lieux, les flammes avaient déjà envahi l’ensemble du bâtiment, situé sur la rue Saint-Henri. Les condos en construction sont une perte totale. Incommodés par la chaleur émanant de l’incendie, les gens habitant à proximité ont dû être évacués. On ne dénombre toutefois aucun blessé. Ils ont pu regagner leur domicile peu après que l’incendie eut été maîtrisé par les pompiers. Selon Sylvain Dufresne, du Service de sécurité incendie de La Prairie, il est impossible de déterminer pour l’instant la cause de l’incendie. Toutefois, l'origine en semble suspecte. (TVA Nouvelles avec Agence QMI) http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/faitsdivers/archives/2010/10/20101009-092912.html Va-t-on accuser un mouvement anti-embourgeoisement de la rive-sud ?