Search the Community

Showing results for tags 'trop'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 95 results

  1. Ne sachant pas trop où mettre ça, on pourrait se faire un fil avec des choses vues dans les rues de Montréal. Je commence avec: il y a une mega grue géante sur la rue René levesque ce soir. Si quelqu'un pouvait aller prendre une photo ça serai cool Sent from my iPhone using Tapatalk
  2. Wal-Mart s'agrandit au Canada, mais pas au Québec Mise à jour : 08/05/2008 19h55 Imprimer Envoyer à un ami La nouvelle en vidéo Video 1 Regardez le reportage d'Annie Dufour. Wal-Mart investira des centaines de millions de dollars dans un vaste programme d’expansion au Canada, mais le Québec ne profitera pas de la manne. Aucun des 25 magasins qui seront construits ou agrandis ne se trouve dans la Belle Province. C’est que l’entreprise estime que le marché québécois est saturé. La compétition y serait trop vive et la croissance démographique, trop faible. Wal-Mart aurait aussi été échaudée par les tentatives de syndicalisation dans certains de ses magasins québécois, notamment ceux de Jonquière et de Saint-Hyacinthe. Wal-Mart avait d’ailleurs fermé son magasin de Jonquière à la suite de sa syndicalisation. Wal-Mart nie toutefois éviter le Québec pour cette raison. Supermarchés et épiciers sont soulagés que Wal-Mart renonce à installer un de ses «supercentres» au Québec. L’entreprise croit que le concept aura plus de succès auprès des Canadiens anglais. Les supercentres sont des magasins Wal-Mart doublés d’un supermarché où l’on peut se procurer de la viande, des fruits et des légumes frais. http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/national/archives/2008/05/20080508-195534.html
  3. Les autorités irakiennes ont décidé lundi d'ignorer les offres des géants mondiaux du pétrole pour des contrats d'assistance technique, les jugeant trop gourmands. Pour en lire plus...
  4. Le conseil d'administration du brasseur américain a rejeté jeudi «à l'unanimité» l'offre de reprise présentée par son rival belgo-brésilien Inbev, jugée trop basse. Pour en lire plus...
  5. Gilbert Rozon : « Il y a trop de roitelets à Montréal » www.cyberpresse.ca vendredi 8 mai 2009 Pour Gilbert Rozon, la structure de gouvernance à Montréal est trop lourde. Pour la changer, « il faudrait que des gens influents fassent front commun pour revendiquer des changements à Québec ». Photo : David Boily, La Presse Sara Champagne - Gilbert Rozon, grand manitou du Festival Juste pour rire, qui ne s’est pas gêné dans le passé pour critiquer le manque de leadership à Montréal, estime qu’il faudrait « couper dans le nombre d’arrondissements et recentraliser les pouvoirs à Montréal, comme le déneigement ou la collecte des ordures ». « Il y a trop de petits royaumes et trop de roitelets à Montréal, a déploré M. Rozon, lors d’un entretien avec La Presse. La structure de gouvernance est trop lourde. Mais pour y parvenir, il faudrait que des gens influents fassent front commun pour revendiquer des changements à Québec. Sincèrement, je ne voudrais pas être dans les souliers du maire Gérald Tremblay. Je le crois sincère dans ses démarches. » L’homme d’affaires, tout comme Normand Legault, promoteur du Grand Prix du Canada, ont parlé en ce sens, hier, dans le cadre du congrès de l’Association des économistes du Québec (ASDEQ), qui se termine aujourd’hui, au Hilton du centre-ville. Ni l’un ni l’autre n’ont l’intention de briguer la mairie de la métropole aux prochaines élections. Mais à travers leur loupe d’hommes d’affaires, ils s’entendent pour dire qu’il faut agir pour rendre la ville plus fonctionnelle. « Je ne suis pas un expert en la matière, mais il me semble que je couperais dans le nombre d’élus. Il y en a trop », a dit Normand Legault, faisant référence aux 105 élus de la Ville de Montréal. Quant à un éventuel retour du Grand Prix à Montréal, il ne dit pas non à l’idée d’en être de nouveau le promoteur, mais il ne dit pas oui non plus. Cela dépendra des conditions, a-t-il précisé. « J’ai parlé à quelques reprises à Bernie Ecclestone, au cours des dernières semaines, il connaît mon point de vue. Je pense que Montréal a sa place dans le calendrier du championnat. » Mettre à profit le bilinguisme Sur le thème « le bon » et le « moins bon » de Montréal, les deux hommes ont animé un débat au cours du congrès, en après-midi, qui devait accueillir en soirée le maire Gérald Tremblay, pour prononcer un discours. Les autres spécialistes invités, dont Richard Florida, économiste américain de renom, qui estime que le moteur d’une ville passe par sa « force créative », ont beaucoup parlé de l’importance de mettre à profit le bilinguisme à Montréal. « Montréal se positionne très bien en termes de main-d’oeuvre créative selon diverses études, a dit M. Florida, après son discours sur la créativité. Elle doit maintenant capitaliser sur son bilinguisme. Et il faut voir Montréal non pas comme une ville, mais comme un ensemble, un tout avec les villes de Québec, d’Ottawa et de Toronto. Pour y parvenir, il est donc temps de mettre de l’avant un service de train à grande vitesse. » Bilinguisme, créativité, importance de la présence de l’élite universitaire à Montréal, le chercheur Richard Shearmur, de l’INRS Urbanisation, Culture et Société, a pour sa part ramené les participants au congrès « sur le plancher des vaches », pour reprendre son expression, en soulignant qu’il n’y a pas qu’à Montréal que « les ponts tombent ». « Vous remarquerez que ceux qui disent que les universités sont importantes sont des universitaires, a-t-il ironisé. Je pense que la croissance économique d’une ville ne passe pas que par un bon produit intérieur brut (PIB). Si on veut une bonne croissance, il faut investir dans un bon système de garderie et d’études primaires et secondaires. Il faut aussi un bon système de transports en commun pour ceux qui gagnent leur vie en préparant nos sandwichs. » M. Shearmur, de même que Daniel Gill, professeur d’urbanisme émérite de l’Université de Montréal, sont d’accord pour dire qu’une bonne façon de désengorger les autoroutes passerait aussi par une réorganisation des horaires de travail à Montréal. « Pourquoi nos cours universitaires commencent à 9h le matin ? a demandé M. Gill. Je ne sais pas pour vous, mais je peux très bien commencer ma journée à 10h et j’aurai accompli le même travail à la fin de la journée. » COURRIEL Pour joindre notre journaliste : [email protected]
  6. je sais pas pour vous, mais j'ai souvent des pages non existantes dans la liste de pages des thread; souvent une de trop, mais desfois deux... aussi, l'heure des posts ne correspond pas. je sais pas ou est le serveur, mais tk c'est bizarre...
  7. BiloMtl

    Compteur IEDM

    Malek ôte nous le calice de compteur de la dette publique québécoise, tu vas rendre les gens comme moi qui sont sur ce site trop souvent dépressif
  8. <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width="100%"><tbody><tr><td align="right"> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width="100%"><tbody><tr><td class="texteTitreNoir">L'antisémitisme reste fort en Europe</td> </tr> </tbody></table></td> </tr> <tr> <td class="texteSousTitreNoir" align="left">(AP) Paul Haven</td> </tr> <tr> <td class="texteSousTitreNoir" align="left"> </td> </tr> <tr> <td valign="top"> <table border="0" cellpadding="0" cellspacing="0" width="100%"> <tbody><tr> <td class="texteNormalNoir" align="justify" valign="top"><table valign="top" align="right" border="0" cellpadding="0" cellspacing="5" width="1"><tbody><tr></tr><tr align="left"><td width="100%"> </td></tr><tr><td class="texteSousTitreNoir" width="100%">Des manifestants brûlent un drapeau israélien, à Bruxelles, en Belgique. © AP/Herman Ricour</td></tr></tbody></table> <table valign="top" align="right" border="0" cellpadding="0" cellspacing="5" width="1"> <tbody><tr> <td width="100%"> </td> </tr> <tr> <td class="texteSousTitreNoir" width="100%"> </td> </tr> </tbody></table> <!-- fin-photo --> Pas moins de 31% des personnes interrogées dans sept pays européens imputent la crise économique mondiale aux juifs et une proportion plus importante encore pensent que ces derniers sont trop influents dans le monde des affaires, selon un sondage de la Ligue anti-diffamation (ADL) publié mardi. L'ADL, une organisation basée aux États-Unis qui affiche l'objectif de «lutter contre la diffamation des juifs et pour la justice et le traitement équitable de tous», estime que ce sondage confirme la persistance d'un antisémitisme fort en Europe. L'enquête a été menée auprès de 3500 personnes au total, à raison de 500 dans chacun des pays où elle a été conduite: Allemagne, Autriche, Espagne, France, Grande-Bretagne, Hongrie, Pologne. Globalement, 40% des personnes interrogées dans les sept pays estiment que les juifs ont trop de pouvoir dans le monde des affaires, un avis exprimé par plus de la moitié des sondés hongrois, Espagnols et Polonais. Et 44% estiment qu'il est «probablement vrai» que les juifs parlent trop de la Shoah. Si 31% estiment que les juifs sont «en grande partie» ou au moins «un peu» responsables de la crise économique mondiale, ce chiffre varie largement d'un pays à l'autre: C'est en Hongrie que cette opinion est la plus forte avec 46%, devant l'Autriche (43%), la Pologne (38%), l'Allemagne (30%), l'Espagne (25%), la Grande-Bretagne (16%) et la France (15%). Selon le sondage commandité par l'ADL, 74% des personnes interrogées en Espagne estiment «probablement vrai» que les juifs ont trop de pouvoir sur les marchés financiers mondiaux. Il s'agit du chiffre le plus élevé relevé par l'étude. «Ce sondage confirme que l'antisémitisme persiste bel et bien dans l'esprit de nombreux Européens», commente Abraham Foxman, directeur nationale d'ADL aux Etats-Unis. «Clairement, les vieux stéréotypes antisémites ont la vie dure.» Selon M. Foxman, les résultats du sondage sont «particulièrement inquiétants» à la lumière de la colère suscitée par la crise mondiale, et alors que des violences antisémites ont été recensées après le déclenchement de l'offensive israélienne menée dans la bande de Gaza le mois dernier. Le grand rabbin de Pologne, Michael Schudrich, qui a eu connaissance de l'enquête avant sa publication, a déclaré ne pas avoir constaté de montée de l'antisémitisme en Pologne depuis le début de la crise financière mondiale. Selon lui, un certain degré d'antisémitisme persiste en Pologne, mais n'est pas plus important que dans d'autres pays d'Europe. L'étude a été menée par l'institut First International Resources entre 1er décembre 2008 et le 12 janvier 2009, et comporte une marge d'erreur de 4 points pour chaque pays. </td> </tr> </tbody></table></td> </tr> <tr> <td> </td> </tr> <tr> <td> </td> </tr> <tr> <td class="textePetitNoir" align="center">Copyright © 1995-2008 Canoë inc. Tous droits réservés</td></tr></tbody></table>
  9. J'vais à un party d'Halloween demain soir et je pensais y aller en Americain: Voici ce que j'ai déjà, avez-vous des suggestions ou des idées de plus? - Casquette des New England Patriots - T-shirt de Barack Obama 2008 - T-shirt du Texas: "Fuck yall i'm from Texas" - Drapeau Américain de pleine taille - Trois autres drapeaux plus petits - Une affiche que j'ai fabriqué: "GO USA" - Un accent du Texas pas mal bon - Un accent New Yorkais so-so, mais j'ai du temps encore pour pratiquer Je pensais aussi: - Interompre des conversations en sortant mon cell et parler trop fort dessus - M'acheter un shotgun en plastique et le trainer Et si j'avais l'argent: - Arriver en Hummer Any yall got 'n ideas?
  10. Déjà, le tissu de l'industrie québécoise du vêtement s'était quelque peu élimé au contact des importations des pays émergents et d'un huard trop volatil. Il risque maintenant de s'effilocher avec le resserrement du crédit bancaire. Pour en lire plus...
  11. Malgré la nervosité, les consommateurs financiers du Québec évitent encore les réactions trop vives à la crise financière sans précédent aux États-Unis, assure-t-on chez les principales institutions. Pour en lire plus...
  12. Il se peut que l'embellie sur les marchés boursiers américains soit déjà terminée cette année et il ne faut pas se fier aux prévisions trop optimistes des analystes. Pour en lire plus...
  13. Ça fait trois fois depuis 2001 que la Régie de l'énergie ordonne une hausse du prix de l'essence à Saint-Jérôme. La dernière, en juillet dernier, est de trop, selon la Ville et son maire Marc Gascon. Pour en lire plus...
  14. Le président de la Réserve fédérale américaine a assuré mercredi que la Fed s'emploierait à infléchir l'inflation, qui a atteint un niveau trop haut à son goût. Pour en lire plus...
  15. Jean-Marc Eustache s'attend à ce que Transat traverse sans trop de mal la zone de turbulences économiques actuelle. Pour en lire plus...
  16. À voir ici: http://www.boston.com/bigpicture/2011/06/japan_three_months_after_the_q.html Et quelqu'un peut m'expliquer pourquoi tout est trop long ici?
  17. Vous voyez une publicité qui est hors de l'ordinaire et qui mérite d'être vue par tous ? On pourra en discuter ici et annoncer à tous l'endroit à visiter. Je commence, station Place des arts, édicule Bleury, à l'extérieur, il y a un abribus qui donne sur Bleury. Sur celui-ci, une très bonne pub de la Banque Laurentienne. Je ne veux pas trop vous en dire, pour vous garder la surprise. Si vous passez par là, elle vaut la peine d'être prise en photo !
  18. Une usine d’eau potable de trop selon Projet Montréal Alors que la Ville de Montréal a demandé un audit de son plan d’investis*sement en infrastruc*tures de l’eau, Projet Montréal répète qu’au moins une des six usines d’eau potable est de trop. Selon les calculs réalisés par l’élu de Projet Montréal Sylvain Ouellet, la production d’eau a été en moyenne de 1,8 million de m3 par jour entre 2009 et 2013, soit 62% de la capacité maximale de production de la Ville. «Même en prenant la pire journée de canicule sur une période de cinq ans, les usines ont un excédent de capacité de 367 310m3, soit deux fois la capacité totale de production des usines de Lachine et Dorval», évalue M. Ouellet. Ce dernier note en outre que l’usine de Pierrefonds est actuellement en rénovation pour augmenter de 70% sa capacité de production, que des travaux du réservoir Rosemont sont en cours pour augmenter la capacité de stockage de Mont*réal et que le colmatage des fuites dans le réseau d’égouts et d’aqueducs a contribué à réduire les besoins de l’ordre de 19% entre 2001 et 2012. Malgré ce constat, la Ville s’apprête à investir 32,2M$ dans les usines de Dorval et de Lachine, note M. Ouellet, qui a demandé lors du conseil municipal du mois d’avril que la Ville lance une étude sur la question. En 2013, un Montréalais habitant sur l’île consommait 903l d’eau par jour. Cela inclut la consommation d’eau des industries, des commerces et des institutions, ainsi que les fuites. L’élu de Projet Montréal semble avoir été en partie entendu. Durant la réunion du comité exécutif de mardi, l’administration Coderre a indiqué qu’elle octroyait un contrat de 83 700$ à l’Institut national de recherche scientifique (INRS) pour analyser la stratégie de l’eau et le plan d’investissement 2015-2024 qui y est lié. Mais l’audit en question ne se penchera pas sur l’opportunité de fermer une des usines de production d’eau potable. «Ce n’est pas dans nos cartons. La population va continuer d’augmenter. Il n’est pas question à court terme de fermer une usine», répond Chantal Rouleau, l’élue responsable de l’eau à la Ville. L’administration Coderre souhaite plutôt obtenir une analyse neutre des réalisations effectuées. «On a prévu d’investir 4,6G$ sur 10 ans. Faut-il maintenir le rythme ou l’augmenter?» dit Mme Rouleau pour illustrer ses propos. Elle souligne par exemple que l’arrivée de nouvelles techniques telles que le chemisage [un système de gainage qui permet de réparer les conduites sans creuser de tranchées] a permis d’accélérer les travaux et de diminuer les coûts, ce qui change la donne en matière de prévisions. Le rapport final de l’INRS sera déposé à l’automne. http://journalmetro.com/actualites/montreal/802290/une-usine-deau-potable-de-trop-selon-projet-montreal/
  19. Le Louis-Bohème : parfaitement hideux Le Crystal : look de parvenu Place Dupuis : insipide et fade Hydro Québec : perdu entre l'Art Déco et Mies Van Der Rohe Maison Astral : trop tronquée, dommage Y'en a plein d'autres bien entendu.
  20. Malek

    Canadiens 2013

    Bon pas de fil? PK viens d'être signé, les deux jeunes resent à Montréal... l'attaque semble pas trop mal! Départ canon en début de saison! Qu,est ce que vous en pensez??