Search the Community

Showing results for tags 'chambres'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 77 results

  1. De plus en plus de chambres d'hôtels à remplir 3 juillet 2008 - 06h00 La Presse Laurier Cloutier Agrandir L'hôtellerie se développe par vagues irrégulières, plutôt que graduelles, explique Gilles Larivière. Photo: Archives La Presse Grossir caractère Imprimer Envoyer Partager facebook digg del.icio.us Google La saison touristique démarre plutôt bien à Montréal, mais le taux d'occupation de l'hôtellerie pique du nez après l'ouverture de plusieurs nouveaux établissements. Cliquez pour en savoir plus : Tourisme et loisirs | Hôtels et hébergement | Gilles Larivière | William Brown | Pierre Bellerose | Association des hôtels du Grand Montréal | Tourisme Montréal | Horwath Horizon Consultants En outre, les projets d'hôtels se multiplient encore. «Je ne sais pas quand tout ça va s'arrêter, c'est inquiétant», déplore William Brown, vice-président principal de l'Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM). «Chaque semaine semble amener son projet hôtelier», renchérit Pierre Bellerose, vice-président à la recherche de Tourisme Montréal. «Le taux d'occupation risque de baisser encore à Montréal», reconnaît Gilles Larivière, président de Horwath Horizon Consultants, qui demeure relativement confiant. La saison a commencé avec le Grand Prix F1, avec 319 000 amateurs présents, comparativement à 272 000 il y a huit ans, souligne Pierre Bellerose. Et le Festival de jazz attire les foules encore cette année. Mais William Brown ne prévoit pas de rebond du taux d'occupation cette année, après sa chute en mai 2008, de 75% à 70%. «Toute une baisse», dit-il. Les données préliminaires de juin 2008 doivent plutôt confirmer, aujourd'hui, une autre baisse du taux d'occupation. Depuis le début de l'année, ce taux n'atteint pas 60%, selon lui. «C'est plus énervant pour 2009 et 2010 en raison des ouvertures d'hôtels prévues d'ici 18 mois», ajoute Gilles Larivière. Par contre, «Montréal a su, depuis quatre ou cinq ans, mieux que les autres villes du pays, remplacer les pertes de touristes américains par des gains de visiteurs du Canada et du Québec», souligne le président de Horwath Horizon. Pierre Bellerose a dressé une liste de sept ouvertures majeures d'ici 2011, dont celle du Waldorf-Astoria, à l'angle de Sherbrooke et de Guy, une première au Canada pour le légendaire hôtel de Manhattan. L'hôtel de luxe de 32 étages comprendra 250 chambres et 76 résidences, après des investissements de 200 millionsUS du groupe Hilton, du jamais vu au pays, souligne Pierre Bellerose. «Aucune ouverture d'hôtel à Montréal n'a d'ailleurs fait autant de bruit dans les médias nord-américains, dont le Herald Tribune de New York», note-t-il. «Montréal se démarque au Canada par une vague d'investissements dans l'hôtellerie», dit Gilles Larivière. Pourtant, «nos statistisques montrent que la ville ne manque pas de chambres», réplique Bill Brown, après notamment l'ouverture du Embassy Suites de 210 chambres, près du Palais des congrès. Ni l'aéroport Dorval-Trudeau d'ailleurs, dit-il, après les ouvertures du Alof et du Marriott Fairfield Inn, le mois dernier, avec respectivement 136 et 162 chambres. Marriott remettra ça avec le Groupe Axor d'ici février 2009 en misant 120 millions pour ajouter 275 chambres à l'aéroport. Dès ce mois-ci, Hilton va répliquer avec un Garden Inn de 29 étages et de 216 chambres, à l'angle de Sherbrooke et du Parc. «Il faudrait une grosse augmentation des réservations de chambres, grâce à de nombreux congrès multi-hôtels, mais Montréal n'y arrive pas en raison de la forte concurrence internationale», explique Bill Brown, de l'AHGM. M. Brown «a toutes les raisons au monde pour être inquiet, avec le ralentissement économique, les élections présidentielles américaines, la baisse énorme des visites transfrontalières de courte durée et le bond en flèche du prix du carburant. Avec toutes ces nouvelles négatives, il faudrait faire attention aux constructions. Jusqu'ici en 2008, ce n'est pas fort comme taux d'occupation, avec 59% pour les cinq premiers mois. Et 26 hôtels viennent de commencer la renégociation de leur convention collective». «La prochaine marche s'annonce un peu haute à monter, reconnaît Gilles Larivière. Par contre, les constructions prévues portent sur des hôtels plutôt luxueux. Il faudra donc garder le cap sur des tarifs de chambres assez élevés. Si une guerre de prix se déclarait, tout le monde serait perdant.» L'hôtellerie se développe par vagues irrégulières, plutôt que graduelles, explique Gilles Larivière. Par contre, «entre les annonces et les ouvertures, il y a parfois des retards. Des projets annoncés comprennent des condos, qu'il faut d'abord vendre pour payer une partie de la construction de l'hôtel». Même si la demande faiblit, Gilles Larivière souligne que, par les constructions, Montréal modernise son industrie hôtelière et hausse sa qualité. RALENTISSEMENT DANS L'HÔTELLERIE À MONTRÉALTAUX D'OCCUPATION (MAI 2008) : 70,5 % (75,5% en mai 2007) CHAMBRES DISPONIBLES: 525 636 CHAMBRES EN CONSTRUCTION: 1706 dans sept nouveaux hôtels SOURCES: ASSOCIATION DES HÔTELS DU GRAND MONTRÉAL ET TOURISME MONTRÉAL http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080703/LAINFORMER/807030724/-1/LAINFORMER01
  2. La Caisse et Desjardins achètent des hôtels américains 21 septembre 2007 - 11h25 LaPresseAffaires.com Un groupe dont font partie la Caisse de dépôt et placement et le Régime de rentes du Mouvement Desjardins met la main sur la chaîne hôtelière américaine Red Roof, qui compte 341 hôtels, révèle le journal Les Affaires. var nsteinWords;nsteinWords = unescape('');Ces établissements sont concentrés dans l'est et le Midwest des États-Unis. Ils abritent près de 37 000 chambres au total. Le consortium paie 1,35 G$ canadiens au vendeur, le géant français Accor, qui est en train de changer de stratégie d'affaires. Le groupe d'acheteurs comprend notamment Global Special Situations Group, Westbridge Hospitality Fund et la caisse de retraite Cadim, filiale de la Caisse de dépôt et du régime des rentes de Desjardins.
  3. Un hôtel Quartier à Montréal 4 septembre 2007 - 06h29 Le Soleil Yves Therrien Après le succès du concept «tendance» de son hôtel Quartier de Québec, l'homme d'affaires Louis Drolet aurait l'intention de construire deux autres édifices du même genre à Montréal et à Ottawa. Selon des informations obtenues par Le Soleil et dont les détails devraient être dévoilés aujourd'hui (mardi), l'investissement pour la construction des deux nouveaux hôtels dépasserait les 40 M$. L'hôtel Quartier de Montréal devrait voir le jour en 2009, à l'automne, alors que les travaux devraient être entrepris au cours de l'été 2008. L'immeuble de 152 chambres serait érigé rue Sherbrooke, près de la rue Berri, dans un endroit occupé par de vieux immeubles résidentiels et commerciaux à être démolis. Pour ce qui est de l'hôtel Quartier d'Ottawa, il s'élèverait rue Slater. Les travaux de démolition pour faire place au nouvel hôtel de 150 chambres devraient commencer en 2009 lorsque celui de Montréal aura été inauguré. L'homme d'affaires Louis Drolet aurait d'autres projets d'expansion de son entreprise hôtelière vers les États-Unis notamment pour New York et Miami. Entre-temps, il a entrepris des travaux de rénovation de 5 M$ dans l'hôtel Quartier de l'arrondissement Sainte-Foy pour rajeunir le concept «hôtel-tendance». Dans les deux nouveaux hôtels, M. Drolet appliquerait la touche «tendance» puisque les chambres seront équipées d'écrans de télé plasma, de planchers chauffants et de lavabos design dans les salles d'eau. Il y aurait une piscine intérieure dans chaque hôtel ainsi qu'un restaurant de type «steak house». Les gens d'affaires auront accès à une dizaine de salles de réunion dont l'une au dernier étage et à deux salles de réunion multimédia à la fine pointe de la technologie. M. Drolet est actif dans le milieu des affaires depuis 1990. En 1997-1998, il a acquis deux hôtels Wandlynn à Montréal et le Château Sainte-Adèle, dans les Laurentides. En 1999, il a acheté l'hôtel Quartier de Québec.
  4. Petite Patrie sur le Parc est un projet de 30 condos sur 4 étages divisés en 1 chambre, 2 chambres et 3 chambres allant de 678 pc à 1413 pi2 avec ascenseur et stationnement intérieur situé dans le quartier de la Petite-Patrie à Montréal. Caractéristiques: Climatisation centrale pour chaque unité Planchers de céramique dans la cuisine et la salle de bain Plancher de bois franc Choix de couleurs d’armoires en mélamine fini bois, Stationnement à vélo et rangement Spacieuse terrasse arrière pour les 3 premiers étages Mezzanine et terrasse privée sur le toit pour les unités du 4e étage Faisant face au Parc Père Marquette dans Rosemont (Petite-Patrie),vivez dans un quartier de choix près de toutes les commodités dont le métro Rosemont. Livraison printemps 2015 Plus d'information à la page: http://www.immeublesbcg.com
  5. Bâtiment mixte , usages commerciales au rez-de-chausse et residentiel aux étages Demande de démolition
  6. Un bel été pour les hôtels montréalais Publié le 19 septembre 2013 à 15h14 La saison estivale a visiblement été fructueuse pour les hôtels de la métropole. Selon l'Association des hôtels du grand Montréal (AHGM), ceux-ci ont enregistré un taux d'occupation de 79,3% pour les mois de juin, juillet août, un niveau comparable à celui de 2011, qui s'élevait à 79,8%. Le prix moyen des chambres a également connu une hausse, passant de 146, 77$ pour l'été 2011, à 151,05$ pour la saison estivale 2013. «Notons que la comparaison avec les données 2012 est difficile en raison du contexte particulier en lien avec la crise étudiante», peut-on lire dans le communiqué de l'AHGM publié jeudi. Rappelons que, avant le début des vacances, Tourisme Montréal avait tenu à rappeler que la bonne santé de l'industrie touristique de la métropole dépendait notamment de l'augmentation du prix moyen des chambres. «Quand on parle aux grands investisseurs hôteliers, ils nous disent que le Canada est l'endroit où leur taux de rentabilité est le plus faible», avait affirmé lors d'un point de presse, l'ancien président-directeur général de Tourisme Montréal, Charles Lapointe. Il estimait également que la ville avait une petite «faiblesse» du côté de l'hébergement de luxe. Seuls le Ritz et le Saint-James occupent ce créneau, affirmait-il. http://www.lapresse.ca/voyage/nouvelles/201309/19/01-4691123-un-bel-ete-pour-les-hotels-montrealais.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B2_voyage_264_accueil_POS1
  7. (Montréal) Un nouvel hôtel Marriott a été inauguré hier à l'aéroport Trudeau. Deux jours plus tôt, le Sheraton Montréal faisait visiter ses toutes nouvelles chambres rafraîchies au coût de 24 millions de dollars. En juin, c'est un Westin qui a poussé rue Saint-Antoine. Un regain de vie dans le milieu hôtelier montréalais? Non. Malgré ces quelques annonces, l'ambiance demeure morose dans le secteur, alors que plusieurs projets sont encore sur la glace à cause de la crise. «Le Marriott et le Westin, ce sont de vieux projets. Ça prend deux ou trois ans pour bâtir ce genre de dossiers, donc ça n'a pas rapport avec la situation actuelle de l'industrie. C'est la même chose avec la rénovation du Sheraton», dit Gilles Larivière, président de Horwath Horizon Consultants, firme qui conseille les entreprises hôtelières. Un seul nouveau projet William Brown, vice-président à la direction de l'Association des hôtels du Grand Montréal, ne recense qu'un projet majeur en voie de se réaliser prochainement: la construction du Saint-Martin Hôtel et Suites à l'emplacement de l'ancien restaurant Ben's, à l'intersection du boulevard De Maisonneuve et de la rue Metcalfe. «À part de ça, je ne suis pas au courant d'autres grands projets hôteliers à Montréal. Il y a eu quelques annonces au cours des dernières années ou des derniers mois, mais jusqu'à maintenant, aucun travail n'a commencé», dit M. Brown. La liste des projets retardés inclut le Waldorf Astoria, à l'angle des rues Sherbrooke et Guy, et le Marriott de la rue Cathcart, près de la Place Ville-Marie. Le 10 septembre, La Presse a aussi révélé que la transformation de la gare Viger en hôtel de luxe était sur la glace à cause de la crise économique. C'est sans compter la rénovation du Ritz-Carlton, fermé depuis la fin de 2007 pour faire place à 130 nouvelles chambres et 40 résidences de luxe. Une trentaine d'employés s'activent actuellement sur le chantier, affirme Nicole Delorme, porte-parole du Ritz-Carlton, qui refuse toutefois d'avancer une date pour la fin des travaux. «Soyons honnêtes, la crise économique a eu un effet partout sur la planète, et elle a eu un effet sur plusieurs promoteurs immobiliers à Montréal, a-t-elle indiqué. On a dû ralentir la cadence, mais les travaux n'ont jamais cessé.» Mme Delorme explique que le «rythme auquel on pourra investir dans les travaux» dépendra de la «démonstration l'intérêt de la part des acheteurs». Elle refuse de dévoiler combien de condos ont été vendus. Projets en attente M. Brown, de l'Association des hôtels du Grand Montréal, recense d'autres annonces de condos-hôtels à Montréal, mais attend de voir les bulldozers creuser le sol avant de croire à une reprise. «Quelques projets ont été annoncés dans des grandes conférences de presse, mais il n'y a aucune évidence d'un début de construction. Avant que les travaux commencent, je crois qu'on parle de projets et non de réalités», dit-il. Si le marché immobilier s'est maintenu à Montréal pendant qu'il décrochait un peu partout en Amérique du Nord, la métropole québécoise a évidemment souffert du fait que les touristes et les hommes d'affaires, en particulier américains, ont moins voyagé. Ajoutez à cela un dollar canadien fort et une météo morose et vous avez la recette pour des chiffres décevants. Pour les huit premiers mois de l'année, le taux d'occupation des hôtels montréalais a atteint 60,4%, comparativement à 65,4% l'an dernier. Le mois de juin, plombé par l'absence du Grand Prix, a particulièrement écopé: le taux d'occupation s'est élevé à seulement 66,5%, comparativement à 72% l'an dernier. Au Centre Sheraton de Montréal, on se félicite d'avoir profité de cette période creuse pour retaper les chambres. L'hôtel a obtenu 24 millions du groupe Starwood auquel il est associé pour effectuer ses rénovations. «Le timing est parfait. On voit poindre une reprise, et on est prêts», dit Michel G. Giguère, directeur général du Centre Sheraton Montréal. Quant au complexe hôtelier dévoilé hier à l'aéroport Trudeau, il s'agit d'un hôtel de 279 chambres et de bureaux qui abriteront le siège social d'Aéroports de Montréal. La firme Axor a construit les bâtiments et en demeurera propriétaire, tandis que Marriott fera la gestion de l'hôtel. «Je ne crois pas qu'on soit trop affecté par la récession», dit Yvan Dupont, président d'Axor, qui explique qu'en plus des voyageurs, l'hôtel bénéficiera des entreprises de l'Ouest-de-l'Île qui utiliseront ses installations pour leurs congrès et leurs conférences. «L'hôtel est ouvert depuis le 18 août et ça va très bien», continue M.Dupont, qui mise sur une reprise de l'hôtellerie au début de 2010.
  8. Le 9281 Photo: Robert Skinner, La Presse 9. Le 9281 9281, rue Airlie (à l'intersection de la 90e Avenue) Entre 30 et 40 appartements en copropriété Promoteur et constructeur: Nuovo Construction Le promoteur a acheté le terrain vague il y a cinq ans et est en pourparlers avec l'arrondissement pour construire un immeuble de trois étages au niveau de la rue. Il y aurait un quatrième étage, en retrait, composé de mezzanines. Les unités auraient une ou deux chambres et seraient relativement abordables, pour plaire à des acheteurs qui accèdent à la propriété. Le promoteur se réjouit que le secteur soit revitalisé et il mise sur la proximité de parcs et du fleuve Saint-Laurent, longé par une piste cyclable. http://montoit.cyberpresse.ca/habitation/immobilier/201011/17/01-4343631-onze-projets-a-lasalle.php
  9. (Vieux-Montréal) BanK Ce projet remplace l'ancien projet Royal Hôtel http://www.mtlurb.com/forums/showthread.php/989 BanK 221, rue Saint-Jacques Ouest BANK. Demeures urbaines sur Saint-Jacques Projet de 43 condos au cœur du Vieux-Montréal. Adjacent au Quartier international et au Centre de commerce mondial. À proximité des stations de métro Place-d’Armes et Square-Victoria. Design contemporain personnalisé pour chaque unité, inspiré des vestiges prestigieux du premier siège social de la Banque Royale. Éléments distinctifs de l’architecture originale magistralement intégrés à l’œuvre des architectes et des designers. Une utilisation inventive de l’éclairage et de parois en verre met en relief les composantes plus que centenaires de l’immeuble. Des matériaux de finition et des aménagements de qualité, ainsi que de nombreuses options de luxe donnent un caractère unique à cet ensemble de marque. http://www.mcgillimmobilier.com/lang/fr/bank-condo-project-for-sale-old-montreal-projet-condo-bank-a-vendre-vieux-montreal/ Occupation printemps 2013. Studios : à partir de 240 000$ jusqu’à 295 000$ pour une superficie de 481 à 591 pi2 Condos de 1 chambre (en majorité sur 2 étages) : À partir de 300 000$ jusqu’à 395 000$ pour une superficie de 749 à 880 pi2 Condos de 2 chambres : À partir de 360 000$ jusqu’à 600 000$ pour une superficie de 907 à 1154 pi2 Condos de 2 + 1 chambres : À partir de 460 000$ jusqu’à 700 000$ pour une superficie de 1147 à 1652 pi2 Condos de 3 chambres : À partir de 700 000$ jusqu’à 730 000$ pour une superficie de 1535 à 1576 pi2 Stationnement intérieur 75 000$ http://www.mcgillimmobilier.com/lang/fr/bank-condo-project-for-sale-old-montreal-projet-condo-bank-a-vendre-vieux-montreal/
  10. Description Axiom 19 propose un chez-soi où confort, aisance et épanouissement sont au rendez-vous. Situé à l’angle de la rue Villeray et de la 19e Avenue, le projet comblera en tous points les attentes et les désirs de leurs futurs propriétaires. Un projet enveloppé de verdure au cœur de Montréal. Projet de 24 unités enveloppé de verdure Unités de 2 chambres Spacieux balcon Aménagement paysager Finition recherchée Places de stationnement Rangement Ce tout nouveau projet signé Vivenda Développement Urbain et Prével Alliance. http://www.axiom19.com/
  11. Le tout dernier projet de Construction Continuum Arrondissement Ville-Marie À 5 minutes à pied du métro Préfontaine Près de tous les services 2648 rue Wurtele Maisons de ville Sur 3 étages 3 chambres 2 salles de bains Finition et isolation de qualité supérieure 120 à 130 m2 Printemps 2011 À partir de 315 000 $ plus taxes http://bati.ca/
  12. Un hôtel Jaro dans le Vieux-Montréal 14 septembre 2007 - 08h27 LaPresseAffaires.com Grossir caractèreImprimerEnvoyer La chaîne hôtelière Jaro prend pied dans le Vieux-Montréal, arrêtant son choix sur un ancien stationnement situé à l'angle des rues Notre-Dame et St-François Xavier. C'est du moins ce que rapporte The Gazette dans son édition de vendredi. La compagnie de Sainte-Foy, fondée par Jacques Robitaille, a confirmé au quotidien son intention de bâtir un hôtel de 300 chambres sur 10 étages. Toutefois, une demande de permis de développement n'aurait pas encore été faite auprès de la ville de Montréal alors que le terrain devait devenir le site d'un édifice à condos. À l'heure actuelle, Jaro compte six hôtels pour plus de 1000 chambres dans la région de Québec et elle planifierait d'ouvrir un autre établissement dans le Vieux-Québec. Récemment, un autre acteur a annoncé son intention de s'installer dans le Vieux-Montréal en transformant une ancienne succursale de la Banque Royale, sur la rue St-Jacques, en un hôtel de 130 chambres.
  13. Yvon Laprade Le Journal de Montréal Plus d’un millier de chambres vont s’ajouter au «parc hôtelier» montréalais d’ici à 2009, prévoit le président de l’Association des hôtels du Grand Montréal, Bill Brown. «Il y a plusieurs chantiers en cours et d’autres qui vont se mettre en branle», a-t-il confié hier au Journal de Montréal. Il y a une semaine, l’Embassy Suites a ouvert ses portes dans le Vieux-Montréal. Un hôtel de la chaîne Westin sera inauguré en 2008-2009 dans l’ancien édifice du quotidien The Gazette. Le Crystal de la Montagne (hôtel-condos), sur 11 étages, doit accueillir ses nouveaux clients le printemps prochain. Le Hilton Garden Inn, près de l’avenue du Parc, prendra les premières réservations à la fin de 2008. Un hôtel de la chaîne Marriott s’élèvera du sol, également à la fin de 2008, à proximité de l’aéroport Montréal-Trudeau, à Dorval. Au rond-point Dorval, l’hôtel Fairfield Suites affichera sa bannière en janvier prochain près du Best Western. «Il y a aussi le projet de conversion en hôtel et condos de l’ex-hôtel Viger qui fera l’objet d’audiences publiques», souligne Bill Brown. Actuellement, l’Association regroupe 71 membres qui sont propriétaires des plus grands hôtels (de plus de 90 chambres) et qui totalisent 16 612 chambres. Les hôtels génèrent des revenus annuels de 320 M$. Le taux d’occupation moyen annuel est de 67,7 %.
  14. 29/05/2007 Le Réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM) demande à la Ville de Montréal et au gouvernement provincial de mettre un frein à la conversion de maisons de chambres privées en condos et en hôtels.Selon le recensement de la Ville de Montréal pour l'année 2006, c'est quelques 180 maisons de chambres privées, abritant environ 3 000 unités, qui existeraient toujours dans la métropole. Le RAPSIM demande la sauvegarde de ces habitations, qu'il aimerait voir transformées en logements sociaux. Plus de 45 % des unités de maisons de chambres privées se retrouvent dans les arrondissements de Ville-Marie et du Plateau Mont-Royal. Des quartiers fort prisés par les promoteurs immobiliers. Le RAPSIM demande ainsi à Montréal de catégoriser les maisons de chambres de manière à ce que leur éventuelle conversion soit plus difficile à autoriser. Une sorte de moratoire qui empêcherait leur vente rapide à des promoteurs immobiliers, à l'instar de celui existant au chapitre des condominiums. Le RAPSIM réclame également plus d'argent de Québec afin de rencontrer les coûts réels rattachés à l'achat et à la rénovation des maisons de chambres privées. C'est environ 15 000 $ par unité que l'organisme réclame, des coûts qui s'ajoutent à ceux déjà consentis en ce sens.
  15. 2 mai 2007 Presse Canadienne Les attentes des hôteliers canadiens pour le deuxième trimestre sont «bien plus élevées» que celles du premier trimestre, même si la pénurie de main-d'oeuvre les inquiète, selon Statistique Canada. Une étude publiée mercredi concerne le nombre de chambres réservées par nuit, le taux d'occupation, le nombre de voyageurs d'affaires, le tarif quotidien moyen des chambres et le nombre d'heures travaillées. Pour le deuxième trimestre de 2007, près de la moitié des répondants (49%) ont indiqué s'attendre à une hausse du tarif quotidien moyen des chambres, alors que 7% seulement s'attendaient à une baisse. Le pourcentage des hôteliers qui ont dit s'attendre, au deuxième trimestre, à une augmentation du tarif quotidien moyen des chambres est le plus élevé des huit derniers trimestres. Il est prévu que le nombre de chambres réservées par nuit et les taux d'occupation vont croître, selon l'étude de l'agence fédérale. Près d'un hôtelier sur trois s'attend à une hausse du nombre de chambres réservées par nuit (31%) et de leur taux d'occupation (32%). Seulement 19% des répondants prévoient que leur nombre de chambres réservées diminue, alors que 17% s'attendent à une baisse de leur taux d'occupation. Un plus grand nombre d'hôteliers (25%) s'attendaient, en outre, au moment où ils ont été interrogés, à une progression du nombre de voyageurs d'affaires que ceux qui s'attendaient à une diminution (18%). De même, 26% des hôteliers s'attendent à une augmentation du nombre d'heures travaillées par leurs employés. Par contraste, 15% prévoient que leurs employés vont travailler moins d'heures. Par ailleurs, le sondage réalisé auprès des hôteliers a permis d'apprendre que la pénurie de main-d'oeuvre dans le secteur de l'hospitalité est une entrave majeure. Une pénurie de main-d'oeuvre non spécialisée a été indiquée par 36% des hôteliers, et 33% ont noté une pénurie de main-d'oeuvre spécialisée. De plus, pour la première fois dans le cadre de cette étude, il a été demandé aux hôteliers si les fluctuations du taux de change avaient un effet sur la bonne marche de leurs affaires. Un peu plus d'un hôtelier sur cinq (22%) ont déclaré que les fluctuations du taux de change avaient un impact négatif sur leurs affaires. L'enquête de Statistique Canada a été menée auprès d'environ 1500 entreprises, surtout des hôtels, au mois d'avril.
  16. La Fédération des chambres de commerce du Québec demande la création d'une agence indépendante pour jeter un regard purement économique lors de l'élaboration de grands projets. La Fédération fait valoir que les questions environnementales sont scrutées à la loupe par le Bureau d'audiences publiques en environnement, comme ce fut le cas pour le projet de centrale thermique du Suroît. Elle ajoute que la Direction de la santé publique a joué un rôle similaire pour évaluer l'impact sociosanitaire du projet de casino au bassin Peel. Cependant, la Fédération croit qu'il faut aussi une agence pour réaliser le même travail indépendant d'analyse économique d'un grand projet, rapporte a Presse Canadienne. L'organisme jongle avec cette idée depuis septembre et l'a présentée mardi, sous le vocable d'Agence d'analyse économique. Cette agence relèverait de l'Assemblée nationale et conseillerait le ministère du Développement économique. La Fédération évalue son budget annuel entre 1,5 et 3M$.
  17. Mile X Phase I - 40 Nouveaux Condos dans le Mile-Ex - Venez découvrir! Condos Montréal - Parc Jarry, Metro Castelnau - 1, 2 et 3 Chambres. Une nouvelle occasion de vivre au cœur du quartier Mile Ex de Montréal. Mile X, situé à l'angle de la rue Alexandra et de Castelnau vous propose 40 condos neufs à explorer. Condos de 1, 2 et 3 chambres à coucher disponibles, à partir de 165 900$ et peuvent être admissibles pour la subvention Access à la Propriété. Découvrez nos différents plans en cliquant sur les unités disponibles. Adresse Projet situé coin Alexandra et de Castelnau Ouest, à quelques pas du station métro de Castelnau. Quartier Situé juste au nord du Mile-End et en bordure de la petite Italie Mile X vous offre un nouveau projet, dans un quartier plein de charme. À proximité, vous trouverez de nombreux petits restaurants et cafés italiens pour tenter vos papilles. Marché Jean-Talon avec ses produits frais et Parc Jarry, l'un des plus grands parcs urbains de Montréal sont à seulement quelques de minutes de marche. Vous pouvez accèder facilement aux artères principales, comme les boulevards Jean-Talon et Saint-Laurent, ainsi que le transport en commun, y compris le station de métro de Castelnau. Bureau des ventes Robert Groppini 5405 St-Denis, Montréal Du Lundi au Jeudi de 13h30 à 19h00 Samedi et Dimanche de 12h00 à 17h00 Tél: 514-998-1514 Fax: 514-744-9169 Courriel: [email protected] http://www.mondev.ca/145-condo-condos-a-vendre-mile-end.html
  18. Dans LaPresse+ CHICS CONDOS DANS AHUNTSIC DANIELLE BONNEAU LA PRESSE NOM DU PROJET Terrasse Laverdure OÙ ? Le projet se trouve près de la station de métro Henri-Bourassa. EN TOUT 32 condos et 6 maisons en rangée dans un immeuble en forme de L. Les condos prendront place dans un édifice de cinq étages, qui longera le boulevard Henri-Bourassa. Les maisons en rangée, de deux étages, borderont la rue Laverdure. APERÇU Le complexe est construit à la place d’un immeuble qui a déjà abrité un restaurant bien apprécié des résidants du quartier, « La vieille école », et est devenu un lieu de culte par la suite. Le projet a pu aller de l’avant après la tenue d’une consultation publique. Le Groupe Julmat veut se distinguer en construisant un complexe haut de gamme avec des appartements spacieux et une structure de béton. Pour ce faire, il a fait appel à l’architecte Karl Fischer. Il aura aussi recours à des matériaux de qualité, dont des fenêtres oscillo-battantes en aluminium de la compagnie Alumilex. Tous les stationnements seront souterrains, même ceux des propriétaires des maisons en rangée. C’est pourquoi aucune porte de garage ne sera visible, en façade. AUTRE PARTICULARITÉ Une vaste cour intérieure de 4000 pi2 sera aménagée à l’intention de tous les copropriétaires. Celle-ci sera adossée à la cour de la résidence pour personnes âgées voisine, amplifiant l’impression de se trouver dans une oasis de verdure. Le promoteur prend également soin de préserver le plus d’arbres sur le terrain. Aucune autre aire commune n’est prévue. En l’absence d’une salle d’exercice ou d’une piscine, les charges de copropriétés seront relativement moins élevées. POUR QUI ? Une clientèle qui vend sa maison à Ahuntsic ou ailleurs et aime être près de la rivière des Prairies. Plusieurs, avec de grands enfants qui étudient au cégep ou à l’université, apprécient aussi la proximité d’une station de métro. COMBIEN (TAXES INCLUSES) ? Condos (il en reste 17 à vendre) : À partir de 229 000 $, 1 chambre, 769 pi2 À partir de 360 000, 2 chambres, 960 pi2 À partir de 411 000 $, 3 chambres, 1286 pi2 Charges mensuelles de copropriété : environ 19 cents par pied carré Maisons en rangée (il en reste 3 à vendre) À partir de 625 000 $, 3 chambres, 2 salles de bains, cour privée donnant sur la cour intérieure, 2539 pi2 Charges mensuelles : 225 $ (pour l’assurance, l’entretien, le déneigement ; chacun est responsable de sa maison) DANS LE VOISINAGE Le parc Nicolas-Viel et ses 9 terrains de tennis, traversé par la piste cyclable de la route verte numéro 1, tout près du bord de l’eau. La rue Fleury, avec ses commerces et restaurants, se trouve non loin. La station de métro Henri-Bourassa est à trois coins de rue. CONSTRUCTION Elle a débuté. Les copropriétaires devraient commencer à emménager en décembre 2015. ON AIME ? Le complexe mettra en valeur le terrain, situé dans un beau quartier. L’ancien stationnement fait place à une grande cour paysagée. ON AIME MOINS ? Le boulevard Henri-Bourassa est très passant et manque de charme. Un acousticien veillera à la qualité de l’insonorisation.
  19. Cite Radio Verdun: http://www.condosverdun.com/index.php Small project on Gordon just south of Wellington, walking distance from De L'Eglise. Phase A seems almost 80% sold in about a month. Phase B goes on sale November 2014. Phase A Phase B Studios: à partir de $169,900 +tx Condos 1 chambre: à partir de $175,900 +tx Condos 2 chambres: à partir de $218,900 +tx Condos 3 chambres: à partir de $308,900 +tx This is what the building used to look like before demolition in 2006 (used to be CKOI FM). The lots have stood empty since then.
  20. http://lesconstructionsdla.com/accueil.asp Construction de six (6) unités de condos avec fenestration sur 3 côtés. La livraison est prévue pour février 2012. La bâtisse est divisée en 2 blocs. Le Bloc A aura son entrée sur St-Michel et le Bloc B sur l’avenue Shelley. Afin de situer le terrain, rendez-vous au 7165 rue St-Michel là où la bâtisse sera détruite. À 2 minutes du Métro St-Michel, il y aura 4 unités de 4 ½ (2 chambres) de 1069 à 1281 p2 brut ainsi que 2 unités de 5 ½ (3 chambres incluant la mezzanine) de 1339 ou 1615 p2 brut incluant une terrasse sur le toit. Situé à proximité de Jean-Talon et du Métro St-Michel. Air climatisée murale incluse et stationnement extérieur disponible. Plancher de bois francs et céramique, choix de couleur pour les armoires en mélamine grains de bois (choix disponible selon l'avancement des travaux), douche et bain séparés. Quoi de mieux!
  21. LES JARDINS DE COUBERTIN / 5 MINUTES STATION MÉTRO VIAU PROJET DE 16 CONDOS 2 CHAMBRES LIVRAISON HIVER 2011. RÉSERVEZ MAINTENANT Adresse 2535-2547 RUE SICARD MONTRÉAL
  22. Finalement, la catastrophe annoncée par les doomsayers ne s'est pas concrétisée. La crise étudiante n'a pas empêché les touristes de venir......Tant mieux! http://www.lapresse.ca/voyage/destinations/quebec/montreal/201210/13/01-4582997-ete-record-pour-le-tourisme-a-montreal.php?fb_action_ids=10152177053535564&fb_action_types=og.recommends&fb_source=other_multiline&action_object_map=%7B%2210152177053535564%22%3A454736937899116%7D&action_type_map=%7B%2210152177053535564%22%3A%22og.recommends%22%7D&action_ref_map=%5B%5D&utm_source=All&utm_campaign=Revue+de+presse+du+Quartier+des+spectacles-+lundi+15+octobre+2012&utm_medium=email
  23. Le Dandurand-9e avenue Actuellement en Pré-vente •Nouveau projet à Rosemont •12 condos de 1, 2 ou 3 chambres •Sur la rue Dandurand entre les 9e et 10e Avenues •Près de la Promenade Masson •Occupation juillet 2011 http://www.idevco.ca/fr/dandurand-9e.html Malheureusement il n'y a pas de photo de disponible.
  24. Projet Les Terrasses Normanville Nouveau Projet de condominium du Groupe Calex situé dans l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Prairie, Montréal à partir de seulement 127 600 $ ! Ce projet vous offre 15 unités de 1 à 2 chambres à coucher incluant 6 studio-lofts avec mezzanine comprenant chacun 2 terrasses dont une privée au toit. Le projet comprend également 6 unités de 1010 Pi2 incluant 2 grandes chambres dont une avec ``walk-in`` ainsi qu’un grand balcon terrasse du côté soleil. Situé à 2 minutes du métro Rosemont et du parc Père Marquette, ce secteur vous offre une multitude de services tels que : piste cyclable, boutiques, restaurants, marché Jean-Talon, transport en commun, école, hôpital et autres. http://micasa.ca/constructions-maisons-neuves/quebec/montreal/est/rosemont-la-petite-patrie-montreal/la-petite-patrie/projets/les-terrasses-normanville
  25. Selon un sondage commandé par la Fédération des chambres de commerce du Québec, 84% des entreprises ont ou prévoient un problème de main-d'oeuvre. Certaines craignent même pour leur survie. Pour en lire plus...