muskmelon

Member
  • Content Count

    26
  • Joined

  • Last visited

  • URB$

    21,890 [ Donate ]

Community Reputation

63 Neutral

About muskmelon

  • Rank
    Newbie

Personal Information

  • Biography
    Savoureux melon des terres Décarie
  • Location
    Montréal
  • Interests
    Arômes, texture, etc.
  • Occupation
    Ingrédient recherché

Recent Profile Visitors

734 profile views
  1. Selon l’article c’est entre autres la compétitivité des salaires qui pèse dans la balance... Ce qui est ironique puisque les faibles coûts d’opération et le fait que Montréal soit abordable sont considérés comme des atouts. Si les salaires augmentaient (ce qu’on peut souhaiter), alors naturellement la ville finirait par devenir plus chère et perdrait un de ses avantages concurrentiels. Difficile d’avoir le beurre et l’argent du beurre.
  2. Il sera assez visible depuis le milieu de la Place des Festivals:
  3. Pourtant ça ressemble pas mal à ça, non? (page 142 du PDF) À moins que « convertir en grande place d’accueil » ne veuille pas nécessairement dire en faire une allée piétonne...
  4. Je suis passé par la Plaza plusieurs fois depuis le début de l’été et j’avoue être agréablement surpris. La nouvelle marquise agit comme un pare-soleil en temps de canicule, sans être étouffante. Et les arbres ajoutent encore plus de fraîcheur. Les appuis de la marquise sont assez espacés pour que les commerces y installent une terrasse, ce que certains ont déjà fait. La vie reprend assez vite dans les sections terminées.
  5. Je verrais plutôt une grande murale, quelque chose qui a du punch et qui marquerait distinctement l’identité du lieu. Ça aurait l’avantage d’embellir la façade le jour et rien n’empêcherait d’y juxtaposer des animations la nuit, tant qu’elle s’accordent avec la murale. Ou alors l’éclairer dynamiquement si on veut rester plus simple.
  6. Parce qu’en 2020 on ne construit rien? 😉 Sérieusement, je ne vois rien de mal à vouloir respecter et mettre en valeur le patrimoine qu’il nous reste. Des Sun Life, on n’en a pas à tous les coins de rue. Mais c’est vrai que pour le reste, faudrait peut-être avoir moins peur d’oser 🙂
  7. Ça semble bien différent de ce qui est décrit dans le document du CCU. Où sont la «ruelle d’ambiance», la «coupole», «l’entrée principale monumentale » et la « richesse de matérialité» ? Soit: #1 le CCU en a fumé du bon, #2 j’était beaucoup trop optimiste, #3 il s’agit d’une autre/ancienne proposition pour ce site, ou #4 de merveilleux détails se cachent derrière la pixelisation de ces rendus basse qualité.
  8. Le basilaire promet! Espérons que les lames verticales en terracotta ne se transformeront pas en lames de métal comme celles du pavillon pour la Paix du MBAM. J’ai entendu dire que dans le cas de ce dernier les lames devaient être en pierre grise, mais que des tests structuraux non-concluants sur la pierre (fissures?) ont forcé à changer pour de l’aluminium. Edit: une relecture du thread du pavillon confirme ma mémoire! Donc j’espère vraiment que ça ne se reproduira pas ici!
  9. Là ça me parle plus 🙂 Je comprends qu’on a pas affaire à un chef d’œuvre, mais je trouve qu’on a tendance à dénigrer les bâtiments de cette époque alors qu’ils ont certainement quelque chose à apporter à la ville. Peut-être que ça nous prendra encore quelques décennies pour les apprécier à leur juste valeur.
  10. Et faire un cladding en verre pour faire « mauderne »? Honnêtement, je préfère de loin garder cette façade de calcaire, du verre il y en a déjà assez sur René-Lévesque. À force de refaire les bâtiments au verre partout dans la ville, on va finir par avoir une belle monotonie architecturale. Moi je suis pour laisser les bâtiments tel qu’on les envisageait à l’époque et plutôt miser sur les nouvelles constructions pour donner à la ville une architecture plus contemporaine. Car rien de pire que de voir un bâtiment d’une autre époque gâché par une remise à neuf qui vieillit mal. Y’a qu’à voir les « patchage » au béton des années 70 ou ceux au granit quétaine des années 90 pour s’en convaincre.
  11. Point de vue rafraîchissant. C’est rare d’entendre des commerçants en faveur de la piétonnisation dans les médias. https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2020-06-27/pietonnisation-de-l-avenue-du-mont-royal-donnons-nous-la-chance-de-reussir.php
  12. Selon le répertoire historique des toponymes montréalais, sur le site de la Ville: «Le nom de la rue William honorait le troisième fils de George III, devenu par la suite le roi William IV. »