L'abord à Plouffe

Member
  • Content Count

    19
  • Joined

  • Last visited

  • URB$

    21,700 [ Donate ]

Community Reputation

38 Neutral

About L'abord à Plouffe

  • Rank
    Newbie

Personal Information

  • Location
    Laval
  • Interests
    Rénovations, Urbanisme

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je fais juste parler à travers mon chapeau, mais c'est peut-être lié au fait qu'il y a peu d'espace pour élargir la rue (si nécessaire pour accomoder les arrêrts) après la rue Dutrisac. De toute façon, je pense que l'idée du SRB (au delà d'améliorer le service dans Ahuntsic et Montréal-Nord) est de désengorger la branche est de la ligne orange en permettant au monde de se rendre au centre-ville rapidement sans débarquer à Henri-Bourassa, objectif qui est rempli avec l'arrêt à Du Ruisseau. C'est pas pour dire que les autobus vont nécessairement finir leur trajet à Du Ruisseau : ils pourraient très bien continuer jusqu'à Bois-Franc (ou même Côte-Vertu, comme le fait la 171 actuellement), mais peut-être qu'une voie réservée en rive sera plus qu'adéquate selon l'achalandage actuel et projeté.
  2. Non, on peut pas débattre. Y'a absolument des absolus dans la vie. La question de quelle est la meilleure solution pour boucher temporairement une fosse d'arbre a une réponse objective et sans appel (qui varie selon les critères fournies, certes, mais c'est pas comme si tu connaissait ces critères pour ensuite les remttre en question: tu lances des hypothèse sans fondament en l'air). En fait, j'ai pas la réponse non plus, parce que je suis pas entrepreneur général, mais ayant déjà travaillé dans la construction, ayant déjà vu ce qui se passe quand tu laisses un morceau de contreplaqué exposé aux intempéries et ayant déjà travaillé avec et retravaillé du bitume, j'ai quand-même un minimum de connaissances dans le domaine. Du moins, je fais pas juste parler à travers mon chapeau... Pour ce qui est du reste, ça n'a aucun rapport, sauf pour essayer de prouver que t'as raison de te croire plus intelligent que la ville/les entrepreneurs.
  3. Je t'ai donné une explication, mais tu l'as refusé parce que... En fait je sais toujours pas pourquoi tu l'as refusée. Mais tu continues tout de même d'insister. Et je suis plus capable du chialage gratuit contre la ville, bien trop présente sur ce forum dont les membres devraient vraiment mieux savoir se garder une petite gêne...
  4. Si c'est l'entrepreneur qui le fait, en quoi est-ce que tu t'inquiètes? Tu te soucies pour son compte de banque? +1 pour le commentaire de vincethewhipet. Et aussi, justement, de l'asphalte, ça va être plus facile à réutiliser que du contreplaqué (vu que les fosses d'arbres des différentes rues n'ont pas tous la même taille, le contreplaqué dégradera avec l'eau, et l'asphalte est tous simplement refondu et utilisé ailleurs). La grille n'a pas nécessésairement encore été fabriquée/livrée. Y'a des limites à toujours se croire plus intelligent que les autres.
  5. Primo, c'est l'entrepreneur qui a mis l'asphalte, et non la ville. Secundo, y'a plein de raisons pour préférer de l'asphalte à un morceau de contreplaqué. Premièrement, étant donné que les fosses d'arbres sont au même niveau que le reste de la rue ici, du contreplaqué poserait un gros risque de dérapage en hiver. Deuxièmement, une feuille de contreplaqué dont les côtés sont exposés à l'eau risque de ne pas durer ben ben longtemps. Troisièmement, l'asphalte est assez peu dispendieu comme produit, est très facile à enlever et est recyclable à l'infini.
  6. Dans le rendu dans l'entête, le trottoit n'est-il pas élargi du côté gauche? Il semble avoir amplement d'espace pour des terraces.
  7. C'est un méchant séparatisss. C'est tout. Non mais franchement, y'a juste la Gazette pour traiter de figure qui sème la division un homme qui a cherché pendant toute sa vie à rassembler le monde et de rendre le mouvement souverainiste le plus inclusif possible. Il donnait constamment des discours n'importe où où il était invité, y compris plusieurs en espagnole ou devant la communauté juive hassidique.
  8. Pour un supposé parti de zélés idéologiques, PM se montre très bien capable de mettre de l'eau dans leur vin et de chercher des compromis.
  9. On peut-tu arrêter avec les théories de complot? C'est un projet qui figurait dans la plateforme electorale de PM, dont Plante a beaucoup parlé pendant la campagne et qui a été formellement mis en oeuvre l'année passée (avec les premiers travaux prévus dès le départ pour cet été). Si l'opposition ne s'est pas organiser, c'est peut-être parce qu'elle est moins importante que tu ne le crois.
  10. Bien que les aménagements ne sont pas officiellement temporaires (c'est-à-dire que la Ville ne fait pas de projet pilote et n'a pas l'intention de revenir en arrière), on ne refait pas la rue tout de suite. Regarde les photos, on parle de marquage au sol, de bollards et de bacs de fleurs. Si c'est vraiment le désastre total que certains prédisent, on pourra toujours revenir en arrière.
  11. Cet article me met sérieusement en beau crisse. Radio-Canada l'a modifié au moin trois fois (de ce que j'ai vu) pour ajouter de l'information cruciale qui aurait dû y être dès le départ. Quand j'ai lu le titre pour la première fois, je croyais sincèrement que la CAQ prévoyais maintenant annuler le projet de prolongement de la ligne bleue, ce qui n'est vraiment pas du tout le cas. On avait juste donné les citations de Dubé et de Legault sans contexte (on a rajouté la réponse de la STM plua tard), en ne faisant rien pour essayer de s'assurer que cette impression-là ne soit pas donnée. Vraisemblablement, les faits sont ceux-ci: 1) Le prolongement de la ligne bleue éprouve des difficultés avec la phase d'expropriation depuis un méchant boutte. 2) La CAQ aurait voulu faire adopter le PL61 à cette session parlementaire, prétendument parce que ça permettait de dès maintenant accélérer des projets infrastructures. Plus précisément, on espérait utiliser les dispositions sur l'expropriation (qui sont "inspirées" de celles qui ont été intégrées aux lois sur le REM et sur le RTS à Québec) pour éviter les contestations des expropriations qui n'en finissent plus dans le projet de la ligne bleue. 3) Le PL61 n'a pas été adopté (pour principalement d'autres raisons que l'article sur les expropriations). 4) Christian Dubé dit qu'on peut "oublier" que le PL61 serve à accélérer le prolongement de la ligne bleue, prétendument parce qu'il ne sera pas adoptée à temps pour être utile. François Legault en remet, et dit que "rien ne va se passer d'ici deux ans" en ce qui a trait à la construction du prolongement (le seul sens imputable à cette citation, parce que a- les travaix de conception sont déjà bien entamés et b- la construction n'est en ce moment pas prévue avant 2022). 5) La STM affirme qu'il pourrait avoir des délais et coûts supplémentaires si le processus d'expropriation continue de connaître des ratés. En date d'aujourd'hui, par contre, on n'en sait rien. Le reste, ce sont des demi-vérités, des citations prises hors contexte et des insinuations trompeuses. On peut être pour ou contre ce projet de loi (personellement j'y suis on ne peut plus contre dans sa forme actuelle), mais je présume que les modérateurs voudront bien qu'on en discute dans la section politique et non ici: je me suis alors abstenu de donner mes impressions de la veracité des propos ou de la bonne ou mauvaise foi du gouvernement. Par contre, cet article contribue à la désinformation (et c'est certainement pas la première fois qu'un média soit passé solidement à côté de la plaque avec un article sur un projet de transport collectif). N'y portons-en pas plus d'attention qu'il ne mérite.
  12. Au mieux, on peut espérer revoir ce qu'il c'est produit avec le 900 Saint-Jacques après que ce projet-là ait eu ce genre de commentaires: on change de firme d'architectes pis on repart à 0 jusqu'à ce qu'un projet qui a de l'allure est présenté. Au pire, je sais pas. Je présume que le projet ne se fait jamais approuvé?
  13. Et tu la mets où exactment, ce nouvel axe nord-sud à 70km/h? Ottawa n'est pas Montréal. Notre ville est beaucoup plus vielle, les rues sont beaucoup plus étroites. (De toute façon, j'émets de gros doutes sur le fait que les pistes cyclables y sont meiux que les nôtres). Comme j'ai déjà dit, on peut pas s'attendre à ce que chaque commerçant saisisse vraiment les effets qu'un réaménagement de la rue (c'est pas comme s'ils avaient personnellement mené des études scientifiques sur le sujet), et ils ne sont pas plus immunisés contre la tendence à avoir des préjugés que les autres citoyens. Leur résistence s'explique très souvent par la résistence humaine au changement: on est biasé envers le status quo parce qu'on peut plus facilement voir que ça fonctionne, et on a tendance à surestimer les risques et à sousestimer les avantages d'un changement.
  14. Croteau parlait pas de son jugement personel sur les mesures, mais bien du point auquel elles seraient appréciés par la population locale--ce que je trouve entièrement raisonnable.