Lake

Member
  • Content Count

    275
  • Joined

  • Last visited

  • URB$

    5,458 [ Donate ]

Community Reputation

432 Excellent

About Lake

  • Rank
    Member

Personal Information

  • Biography
    Étudiant à Sherbrooke, je m'intéresse au développement de ma ville, de ma province et du monde...
  • Location
    Sherbrooke
  • Interests
    Architecture, urbanisme, photographie, sciences...
  • Occupation
    Étudiant

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Voici un des bâtiments qui seront construits sur Belvédère Sud, sur les terrains en friche entre les rues Sara et Thibault. Deux bâtiments résidentiels de 24 unités chacun sont aussi prévus. Il y aura une séance d'information le 13 novembre. https://www.immostar.ca/property/projet-belvederesherbrooke/ https://www.facebook.com/KarineGodboutAscot ————— On a eu une mauvaise nouvelle dans La Tribune cette semaine. La construction de la salle intermédiaire repoussée
  2. Rendu là, ce n'est même plus "ne pas penser à" ou "délaisser" l'avenir économique de Montréal et du Québec. C'est carrément du sabotage.
  3. Les documents de la séance extraordinaire du 21 octobre (lors de laquelle le projet Well Sud a été approuvé) comportent une présentation détaillée du projet, dont un échéancier assez exhaustif des travaux (p. 71) https://www.ville.sherbrooke.qc.ca/fileadmin/fichiers/Juridiques/Agenda/ag_191021_cm_extraordinaire.pdf
  4. Cool! Les plans dans le PDF de la Ville sont pas mal plus détaillés que ce qu'on avait pu voir jusqu'à présent. Je dis ça de même, au cas où ça donnerait des idées à quelqu'un... (le PDF est aussi en pièce jointe) P100-03-3-D020_TourMontrealParis_op.pdf
  5. Voici la toute dernière version du Quartier Well Sud, qui a été approuvé aujourd'hui même en séance extraordinaire. Les modifications (détaillées dans l'article ci-dessous) sont plutôt pour le mieux, à mon humble avis. La démolition sur Well Sud commencera en novembre JONATHAN CUSTEAU La Tribune Le Quartier Well Sud commencera à prendre forme en novembre. Les élus ont voté à 14 contre 1 sur une version modifiée du concept Espace Centro et pour la signature d’une entente avec le promoteur. La déconstruction de l’Hôtel Wellington, de l’ancien Studio Sex et du stationnement de la rue du Dépôt commencera donc en novembre. Seule Évelyne Beaudin a inscrit son opposition. Les investissements municipaux pour l’ensemble du projet sont évalués à 40 M$, dont 24,8 M$ dans l’entente avec le promoteur. Celui-ci injectera 55 M$, mais récupérera 5 M$ en revenus. Le gouvernement provincial investit 10,7 M$ au moyen d’une subvention. Concrètement, le concept d’Espace Centro, proposé par le Groupe Custeau et les Services EXP, comptera deux bâtiments de dix et six étages. Le stationnement étagé, qui a fait controverse dans les derniers jours, comptera 720 cases et sera surmonté d’une place publique de 42 000 pieds. Il comportera des bornes de recharge pour véhicules électriques et des espaces pour les vélos. Parmi les changements apportés au concept déposé en avril, notons l’abandon de la passerelle qui reliait les deux bâtiments, l’ajout d’un potager public sur le toit du bâtiment de six étages et l’abaissement de la place publique pour assurer une meilleure accessibilité universelle. L’habillage du stationnement, comme le toit des édifices, a été blanchi pour diminuer les îlots de chaleur. Les balcons en façade ont aussi été encastrés pour éviter qu’ils surplombent la rue Wellington Sud. Des éléments ludiques, notamment des balançoires dans la place publique et une glissade dans l’escalier qui reliera cette place publique à la rue du Dépôt, ont aussi été ajoutés. « On a retiré la passerelle qui semblait être un irritant pour bonifier la vue de la place publique. Nous avons aussi beaucoup de modifications techniques sur le stationnement », explique le promoteur Charles Custeau. Cinq phases Les travaux seront réalisés en cinq phases et prendront fin en 2022. La décontamination et la déconstruction des bâtiments commenceront en novembre. Le stationnement de la rue du Dépôt pourrait tomber deux semaines plus tard. Selon la Ville, il était impossible de retarder la démolition, comme le demandaient les commerçants, en raison des coûts additionnels engendrés pour la Ville. L’utilisation d’une grande quantité d’eau étant nécessaire pour ces travaux, on préfère aussi les réaliser avant le gel. Des ententes avec des propriétaires privés devraient toutefois permettre de récupérer le même nombre de cases pour la clientèle du centre-ville. Suivra la préparation du site pour soutenir les infrastructures adjacentes, les excavations de masse et la construction d’assises pour les nouveaux ouvrages. La préparation du site prendra environ trois mois. On en profitera pour déplacer les conduites d’aqueduc à l’avant du projet. La rue Wellington Sud ne devrait être fermée que pour quelques semaines. En avril 2020, on devrait donc commencer à construire le stationnement, dont la façade serait plus reculée que le stationnement actuel. Il comptera trois accès, dont deux par la rue du Dépôt. Une fois le stationnement terminé, la dalle de la place publique sera coulée. Les ascenseurs du stationnement et les toilettes publiques seront construits. Enfin, la construction des deux immeubles viendra dans la cinquième phase. Le Quartier Général, qui sera loué par la Ville pendant 20 ans, avec possibilité de deux prolongations de dix ans, comptera six étages et comprendra des commerces au rez-de-chaussée. La valeur du bail n’est pas connue pour le moment. La Ville pourra sous-louer des espaces au besoin. La tour de 10 étages aura elle aussi des commerces à la hauteur de la rue, des bureaux sur quatre étages, ceux des Services EXP, et des logements sur cinq étages. Charles Custeau précise détenir plusieurs lettres d’intérêt pour les commerces de cet édifice. [...] https://www.latribune.ca/actualites/sherbrooke/la-demolition-sur-well-sud-commencera-en-novembre-video-731407d1995d9162683df039c7f161db?fbclid=IwAR1LnXW6yvb2ElrStmvFKSJqzoX61eXrFOq-jN4QvQL1g4wFVjK5XMYohNg
  6. Excellent! La démolition commencera fin novembre sur Galt Ouest JONATHAN CUSTEAU La Tribune L’appel d’offres est lancé pour la déconstruction des neuf bâtiments achetés par la Ville le long de la rue Galt Ouest, entre les rues Belvédère et Alexandre. Les travaux devraient commencer vers la fin novembre, un mois après la date prévue. La Ville accuse actuellement un mois de retard sur son échéancier. « Nous sommes encore dans les délais pour finir la déconstruction avec les Fêtes », assure néanmoins Michael Howard, conseiller aux projets spéciaux à la Ville de Sherbrooke. Rappelons que la Ville compte élargir la rue Galt Ouest entre les rues Alexandre et Belvédère, en plus d’y ajouter une piste multifonctionnelle. Elle en profitera pour agrandir le parc Alfred-Élie-Dufresne et un immeuble comptant 116 logements accessibles et abordables (voir autre texte) devrait être érigé. La Ville avait pris possession des bâtiments le 1er juillet en laissant la possibilité aux locataires de partir au plus tard à la fin du mois de septembre. Tous ont trouvé un nouveau toit. La démolition à l’automne compte ses avantages, notamment parce que le temps pluvieux permet de rabattre la poussière. Les fenêtres des voisins sont aussi généralement fermées, ce qui limite les désagréments liés à la poussière. Le temps de démolition dépendra de la méthode utilisée, puisque de l’amiante a été trouvé dans les structures. « Les appartements ont été construits dans les années 1920, à une époque où l’amiante n’était pas utilisé. Lors des analyses plus poussées, en faisant des trous dans les murs, nous avons trouvé qu’il y en avait partout. Ça augmente le prix de démolition de façon substantielle. » [...] 116 logements plutôt que 70 Michael Howard, conseiller aux projets spéciaux à la Ville de Sherbrooke, confirme que l’OMH aura accès au terrain tout au long du chantier de la rue Galt Ouest. « Nous comprenons que nous devrons nous ajuster pour leur donner cet accès. » Brigitte Bouliane, chargée de projet à l’OMH, rapporte qu’il faudra prévoir 18 mois pour la construction d’un bâtiment en forme de L, si bien que les locataires pourront emménager dans les Habitations aux 4 vents à la fin de 2021. Le projet d’environ 20 M$ est subventionné à 80 %. « Nous aurons 93 logements sur les 116 qui bénéficieront d’une subvention d’aide au logement. Nous aurons 107 trois et demi, six quatre et demi sur deux étages et trois cinq et demi », explique Mme Bouliane. Le nouveau bâtiment comptera six étages visibles de la rue et deux étages de stationnement sous-terrain. Il y aura 121 cases de stationnement. [...] Brigitte Bouliane rappelle que la Ville en profitera pour agrandir le parc Alfred-Élie-Dufresne et mentionne que la façade de la nouvelle construction sera plus éloignée de la rue qu’actuellement. Le stationnement extérieur, situé à l’arrière, ne sera pas visible de la rue non plus. « Ce sera un très beau bâtiment. Les balcons de la façade seront vitrés et enclavés pour éviter qu’ils surplombent la rue ou le trottoir. » https://www.latribune.ca/actualites/sherbrooke/la-demolition-commencera-fin-novembre-sur-galt-ouest-9965817898d8eb355f8649dbcbef6481 ————— Coup d'envoi de Well Sud lundi JONATHAN CUSTEAU La Tribune La Ville de Sherbrooke devrait présenter et approuver les ajustements apportés au projet Well Sud lundi lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal, qui pourrait commencer à 16 h. Selon ce que La Tribune a appris, l’important projet de revitalisation du centre-ville serait donc à l’ordre du jour avant la séance régulière du conseil. À l’origine, la signature de l’entente avec le promoteur, qui permettrait de lancer les travaux de décontamination et de démolition sur la rue Wellington Sud, était prévue pour décembre. En juin, on évoquait la possibilité de lancer le projet en septembre, ce qui avait soulevé l’inquiétude de certains élus. Entre-temps, les commerçants se sont aussi montrés inquiets de la déconstruction possible du stationnement de la rue du Dépôt avant les Fêtes. La Ville rétorquait que l’échéancier dépendrait du promoteur, le consortium composé du Groupe Custeau et des Services EXP. Il était question d’ajouter entre 250 et 500 cases de stationnement temporaires entre la SAAQ et le Maxi de la rue des Grandes-Fourches. Le choix du consortium gagnant avait été dévoilé en avril. Les citoyens ont pour leur part pu suggérer des modifications au projet en juin lors d’une soirée d’information. Le coût du projet, qui compterait deux bâtiments de dix et six étages, un stationnement de 715 cases et une place publique, est évalué à 75 M$. La contribution de la Ville serait de 25 M$. L’échéancier initial prévoyait une inauguration en 2022. https://www.latribune.ca/actualites/sherbrooke/coup-denvoi-de-well-sud-lundi-de54cd81c701fb5c670797ddbff21ce8 ————— Une autre bonne nouvelle. Il en a justement été question à la séance du 7 octobre, avec quelques images. L'étang du domaine Howard sera illuminé JONATHAN CUSTEAU La Tribune L’étang du domaine Howard sera illuminé à partir du printemps 2020. Le projet, porté par Destination Sherbrooke, vise à éclairer la patinoire en hiver et les mosaïcultures en été. Le coût de ces installations est évalué à 145 000 $. En raison du caractère patrimonial du domaine Howard, les élus ont dû approuver le concept, qui comprend des projecteurs, des lampadaires, des projecteurs à Gobo, des boules décoratives de même qu’une structure lumineuse distinctive composée de 16 tiges illuminées. Celles-ci seront surmontées de huit nénuphars verts en été et de huit sphères bleues en hiver. Les projecteurs à Gobo projetteraient des motifs floraux et végétaux. « C’est un projet qui visait à faire de la patinoire du domaine Howard la patinoire la plus féerique au Québec. On a un lieu exceptionnel. Un projet pilote a été mené l’année dernière pour voir l’effet que ça pourrait créer. C’est dans cette même veine qu’on voulait pouvoir illuminer. C’est un projet de lumières quatre saisons qui est proposé pour améliorer l’expérience de ce lieu unique », lance la conseillère Annie Godbout, présidente de Destination Sherbrooke. Les lumières s’allumeraient à la tombée du jour jusqu’à la fermeture du parc, à 23 h. En hiver, la lumière serait dirigée vers la glace alors qu’en été, elle serait tournée vers l’eau pour éclairer les nénuphars et mettre en valeur les mosaïcultures. L’impact de la luminosité sur les plantes aurait été évalué et serait jugé négligeable. À noter que les arbres situés autour de l’étang ne seront pas touchés par les aménagements. La base de béton de la structure lumineuse comptant 16 tiges devra quant à elle être recouverte de plantes. En tout, 24 projecteurs ronds seraient installés. [...] https://www.latribune.ca/actualites/sherbrooke/letang-du-domaine-howard-sera-illumine-03e1e065016ce9b8f5f630407da78de4
  7. Excellente nouvelle! La Divinity House de l'Université Bishop's, qui était fermée depuis 2015 en raison d'un risque d'effondrement et donc menacée de démolition, sera finalement restaurée et convertie en espace de rencontre pour les étudiants autochtones. L'édifice a été construit en 1892 pour accueillir — vous l'aurez deviné — la défunte Faculty of Divinity. Anecdote: jusqu'à l'ajout de la véranda en 1904, l'édifice était surnommé "The Shed" en raison de son apparence austère. Il faut croire les architectes embauchés par Bishop's ont refait le même constat, en tout cas ils n'y sont pas allés de main morte avec les "much needed additions." 5,9 M$ pour rénover le pavillon Divinity de l'Université Bishop's https://www.latribune.ca/actualites/59-m-pour-renover-le-pavillon-divinity-de-luniversite-bishops-03a91381c57d3c4bad5411c57208e826 https://www.fm1077.ca/nouvelles/politique/254792/un-centre-de-ressources-pour-les-etudiants-autochtones-sera-amenage-a-bishops https://montreal.ctvnews.ca/quebec-will-spend-almost-6-million-on-a-new-indigenous-gathering-place-at-bishop-s-university-1.4624368 ————— À Magog, la restauration de la maison Merry (construite en 1821) est plutôt réussie. Le retour des lucarnes ne lui fait vraiment pas de mal (voir avant les travaux de restauration et avant ceux de dégradation). Par Espace Vital Architecture
  8. Des rendus d'Humano qu'on avait pas vus ici. http://humanosherbrooke.ca/projet Le projet avance bien, il ne manque déjà plus qu'un étage à la partie est. Les courbes des balcons sont déjà bien visibles. La première phase : Urbano. En rappel : le Pacifique. Espérons que la version finale du Bonaparte ne lui ressemblera pas trop.
  9. Je pense bien que ce projet (le [sic] "Pattern Shop") est en train de se faire. À peu près tout ce qui n'était pas de la brique ou du béton a été enlevé. Non loin de là, la deuxième phase de la transformation de l'ancienne Jack-Spratt de la rue Galt Ouest est assez avancée. Ça semble être la continuité des logements sociaux de la première phase (la "Facterie"), avec deux étages (ajoutés sur la base) plutôt que les trois initialement prévus pour un édifice à bureau. Ce sera visiblement un peu moins élégant.
  10. Parmi les onze étudiés, le site qui avait été retenu comme nouveau site permanent était le terrain au coin Aberdeen/Wellington Sud (qui servait de dépôt pétrolier jusqu'en 2013 et qui a depuis été décontaminé), avec des couts estimés à 2,9 à 3,3 M$. Celui retenu comme site temporaire était au plateau Saint-Joseph, avec des couts estimés à 1 à 1,5 M$. Je vous ai mis les documents présentés au conseil en pièce jointe, c'est assez intéressant (et exhaustif). J'espère que la salle finira sur Aberdeen, je trouve que ce serait vraiment le site parfait (voir ci-dessous). ————— Une autre photo de la présentation accompagne l'article d'aujourd'hui. On y voit le plan du projet, avec la déviation proposée de la rue du Pacifique. https://www.latribune.ca/actualites/sherbrooke/non-a-deux-batiments-de-plus-sur-pacifique-f0a6951f1aded4296d2f834d2ad18ddb?fbclid=IwAR341YA9yKqH6vVpmFafqis7vlssPtnN3Kxf2Q5U5jewhzmcaO9cPUsZcp0 ————— L'agrandissement de CGI avance rapidement. J'ai bien hâte de voir les revêtements manquants, ça pourrait être bien avec du bois (exemple). Je trouve ça un peu sans âme pour l'instant, heureusement que ce n'est pas directement sur Dufferin ou le futur boulevard urbain des Grandes-Fourches. Place Nikitotek_190903_cm.pdf
  11. Je viens de tomber sur ce rendu de l'Institut quantique (l'agrandissement imminent de la Faculté des sciences), daté du 31 septembre 2018 avec la mention "EN_SOUMISSION Nouveau Pavillon en bois pour l'Institut Quantique de l'Université Sherbrooke". Je ne sais pas si c'est bel et bien le projet qui a été retenu, mais en tout cas ce sera ici. http://lateralconseil.com/projets/ ————— La place Nikitotek sera finalement démantelée et entreposée pour une durée indéterminée... https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1285590/place-nikitotek-entreposee-sherbrooke-quebecissime
  12. Les travaux de décontamination ont commencé dans les derniers jours. ————— J'avais oublié d'en parler (la première photo date de juillet), mais il y a eu de gros travaux sur le campus principal depuis le début de l'été (en plus du Studio de création et de l'agora). Une piste cyclable a été aménagée pour relier le cœur campus au mont Bellevue (et à la future piste multifonctionnelle du Quartier Sainte-Famille). Une vingtaine d'arbres sont supposés être plantés le long de celle-ci, et un gros "USherbrooke" vient tout juste d'être installé à la hauteur de l'agora. C'est vraiment bien pensé, ce sera idéal pour prendre des photos de groupes.
  13. Il y a un bel article (avec pas mal d'images) sur Unpointcinq à propos du verdissement de la cour de l'école Larocque. C'est vraiment le genre de transformation qu'on peut souhaiter à toutes les écoles primaires. Bye-bye asphalte, bonjour verdure ————— La coopérative d'habitations de la rue André-Breton est en construction. Le projet du Groupe Lokia vient de recommencer à monter (après plusieurs semaines d'arrêt). Je commençais à m'inquiéter qu'il ne dépasse finalement pas cinq étages...
  14. À la dernière séance du conseil, il a été question du pont des Grandes-Fourches et du projet du Groupe "Bradley" (aka Custeau) sur la rue Frontenac. Pour le pont, il s'agit d'une demande de dérogation pour permettre les travaux dans la zone inondable. On y voit un plan un peu plus détaillé que celui présenté précédemment. Il est aussi mentionné qu'il y aura du remblai "nécessaire afin de redonner accès aux berges" dans le cadre de l'aménagement du parc riverain (deuxième image ci-dessous). Pour l'autre projet, c'est une demande d'amendement au règlement de zonage pour permettre au rez-de-chaussée d'être à usages mixtes habitation/commercial (vs 100% commercial selon la réglementation actuelle). Il est aussi mentionné qu'ils sont en attente de la décontamination du site. En plus des rendus qu'on a déjà vus, il y a un plan du projet (troisième image). Je vous ai aussi joint les PDF des deux demandes. Résolution_190819.pdf Groupe Bradley_190819.pdf
  15. C'est la deuxième phase du Sélection Rock Forest, aux anciennes Terrasses Rock Forest. Elle est visible à gauche sur le rendu ci-dessous. Sélection Rock Forest s’agrandit ————— Les travaux sont bien entamés sur les rues des Grandes-Fourches et Meadow. L'agrandissement de CGI (au milieu sur la première photo) progresse aussi rapidement, la pose de la brique a commencé.