Tapedlitel

Member
  • Content Count

    132
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • URB$

    6,792 [ Donate ]

Tapedlitel last won the day on September 9 2017

Tapedlitel had the most liked content!

Community Reputation

462 Excellent

About Tapedlitel

  • Rank
    Junior Member

Personal Information

  • Biography
    Ado je voulais devenir pilote d'avion, aujourd'hui je suis plutôt rédacteur-réviseur-correcteur-traducteur, mais je me demande si je n'aurais pas dû être ingénieur ou grutier, car je suis fasciné par les chantiers!
  • Location
    Montréal
  • Interests
    Lecture, cinéma, séries, tournée des chantiers à vélo
  • Occupation
    Rédacteur-correcteur

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. J'ai lu ici tout ce qui s'est écrit depuis l'ouverture et c'est plutôt déprimant. Alors voici un autre point de vue : J'adore cet endroit. J'y passe souvent et c'est extrêmement populaire. L'ambiance est électrique. J'y ai dîné quatre fois déjà, après 13h parce que sinon c'est trop bondé, j'y ai pris un verre entre amis en fin de soirée, j'y suis passé les jeudis en fin de journée et j'ai laissé tomber parce qu'il y avait trop de monde. Pour l'instant ça semble être le nouveau rendez-vous branché pour des centaines de personnes. Et je ne vois pas pourquoi ça changerait puisque la situation idéale avec le réseau souterrain et la tour juste au-dessus amène des milliers de personnes à passer par là chaque jour. Tout le reste, c'est une question de goût, et bien souvent de point de vue selon qu'on a tendance à voir le verre à moitié plein ou à moitié vide. Il y en a même pour juger que le toit de verre est trop petit. N'importe quoi. C'est une réalisation unique et impressionnante qui épate les passants. Ah non, que dis-je là, ce ne sont sûrement pas des passants puisque l'endroit est trop compliqué pour qu'on s'y retrouve, et en plus c'est tellement perdu au milieu d'une grotte au plafond trop bas, et y'a un horrible muret de béton qui gâche tout à partir de René-Lévesque, mon dieu, on ne voit pas tout à partir de René-Lévesque! J'en peux plus. Vous auriez voulu que la lumière de la verrière se rende plus loin à l'intérieur? Moi je rétorque : quand on est dans un souterrain, on ne s'attend pas à de la lumière naturelle, car on est dans un... souterrain. Alors la lumière du superbe puits de lumière qu'on trouve ici, c'est un plus, et un plus assez réussi merci. Tout ça est bas de plafond, pas assez ouvert, compliqué? Moi je dis : atmosphère chaleureuse, grande variété dans les ambiances selon l'endroit ou l'on trouve une place pour s'asseoir. Pour conclure, j'veux pas écoeurer personne, mais j'ai la chance de travailler à 3-4 minutes à pied du Cathcart comme du Time Out Market. JE CA-PO-TE. Et le Central pas si loin, qui est tellement... montréalais! Décidément, vivre et travailler à Montréal ces temps-ci, c'est un bonheur.
  2. Toujours là en ce 23 novembre... 🙂
  3. Ces derniers mois, on voit de plus en plus d'articles mentionnant qu'il reste très peu d'espaces de bureaux en ville. Est-ce que les étages vides dans la tour Deloitte ont finalement trouvé preneur? Je n'ai rien vu en ce sens dans le fil de cette dernière, et je ne veux pas le réanimer inutilement...
  4. Merci ScarletCoral, jusqu'à maintenant je m'étais peu intéressé à cette oeuvre, mais maintenant que je connais l'origine des formes, je la trouve fascinante!
  5. Bon... Quelqu'un devait le faire, alors je l'ai fait. Come on, people, les dernières photos ici dataient du 28 novembre 2018! 😂 Les 4 premières photos ci-dessous ont été prises en juin, et les 4 dernières, le 11 octobre. Vous constaterez comme moi que les travaux avancent à un rythme que l'on pourrait prudemment qualifier de non-nul.
  6. Mon dieu mais c'était la chose la plus affreuse de tout Montréal! Merci @Philippe , je ne savais pas qu'on avait accès à de vieilles images sur Googlestreet! 1- Autre point de vue; 2- Derrière le Spectrum, sur Bleury (argh!!); 3- La Maison du Jazz était bien triste à voir; 4- Place des festivals!
  7. Je crois que cette photo montre le Amati. D'après les derniers posts ici, la construction du 1725 rue des Bassins n'a pas encore commencé.
  8. Tu m'as fait chercher... Si je peux me permettre, je vais donner un petit indice tout en respectant ton souhait de ne pas le nommer!
  9. Un point de vue à considérer? https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201910/23/01-5246692-construction-de-logements-abordables-un-professeur-descend-en-flammes-le-reglement-sur-la-mixite.php Construction de logements abordables: un professeur descend en flammes le règlement sur la mixité Le Règlement pour une métropole mixte actuellement à l’étude par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) risque de rendre le marché du logement moins abordable sans améliorer l’accès au logement pour les plus démunis. Publié le 24 octobre 2019 à 8h00 ANDRÉ DUBUC LA PRESSE Ce jugement lapidaire est porté par Mario Polèse, professeur émérite de l’Institut national de la recherche scientifique. L’universitaire spécialiste en économie urbaine a rendu public le contenu de son mémoire hier devant les commissaires de l’OCPM. La Presse en a obtenu une copie. « La seule façon d’assurer que le logement reste abordable à Montréal est d’encourager la construction résidentielle », y lit-on. D’après M. Polèse, Montréal est une ville abordable en comparaison d’autres métropoles comme Toronto parce qu’elle a refusé d’imposer des frais élevés d’aménagement aux constructeurs, du moins jusqu’à tout dernièrement, mais le règlement à l’étude vient mettre ce précieux atout en péril. Le règlement en question propose d’obliger les promoteurs à prévoir 20 % de logements sociaux, 20 % de logements abordables et 20 % de logements familiaux de trois chambres et plus. Le volet social s’applique à tout projet de cinq logements et plus, tandis que les volets abordable et familial s’appliquent aux projets de 50 logements et plus. Désertion de l’État Dans son mémoire, M. Polèse avance que le logement social est une responsabilité de l’État, pas des promoteurs privés. Si Montréal manque de logements sociaux, c’est parce que les ordres de gouvernement supérieurs ont sous-investi, ces dernières années. « Les 20 % par le Règlement pour le logement social – en l’occurrence des espaces cédés par les promoteurs – ne combleront pas le vide laissé par le secteur public. La clé du logement social est le financement par l’État », assure le professeur. Pour ce qui est du logement abordable, le règlement fait face à une difficulté d’application : soit la Ville fixe le niveau de prix trop bas, et alors les promoteurs refuseront de construire, soit elle fixe le niveau de prix le plus près possible de la valeur marchande, « ce qui va à l’encontre même de l’intention du règlement », plaide-t-il. Le professeur fait ressortir un autre travers. Si la Ville décidait de fixer des seuils de loyer bien en dessous du marché, « rien ne garantit que les heureux gagnants soient des ménages à faible revenu, puisqu’il n’y aura pas de contrôle sur les futurs locataires ». Le même raisonnement s’applique pour le volet familial : s’ils sont trop chers, les logements ne se vendront pas ; s’ils ne le sont pas assez, les constructeurs ne les bâtiront pas. « La Ville a choisi de fixer des proportions qui reproduisent en gros ce que le marché fait déjà. » Mario Polèse arrive donc à la conclusion que le règlement a surtout pour effet d’ajouter une couche de bureaucratie qui va en effrayer plusieurs. « L’effet de dissuasion risque surtout de jouer pour des petits projets et entrepreneurs qui n’auront pas les ressources pour y faire face. Résultat : un marché oligopolistique où ne survivront que les joueurs capables de naviguer dans les méandres de la nouvelle réglementation. »
  10. Une fois qu'ils sont bien partis, ça avance plutôt vite. La largeur des trottoirs sera hallucinante! YESSS! Désolé, la même photo apparaît deux fois et je n'arrive pas à modifier ça. Si quelqu'un connaît le truc, je suis tout ouïe!
  11. Endroit idéal pour terminer la manifestation... Y en a-t-il encore qui s'ennuient de l'autoroute?
  12. Mardi 30 novembre 2049... Celui ou celle qui a fait ça ne peut être que fan de Blade Runner 2049!