lio45

Member
  • Content Count

    187
  • Joined

  • Last visited

  • URB$

    1,608 [ Donate ]

Community Reputation

29 Neutral

About lio45

  • Rank
    Senior Member

Personal Information

  • Biography
    asdf
  • Location
    Sherbrooke Quebec
  • Interests
    Real estate
  • Occupation
    Physicist

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Ouaip, le 160 Ball a été a vendre assez longtemps. J'ai failli l'acheter, mais j'ai finalement choisi d'autre chose (ailleurs qu'à Sherby... :P) (Le bâtiment est sauvable, et solide, mais y'a pas mal de travail à faire...) Le giga trou sur Well Sud dans ta photo... généralement parlant, chaque fois qu'on a vu un trou d'une telle ampleur dans un centre-ville ou un cadre bâti existant, est-ce que c'est déjà arrivé que le résultat soit urbanistiquement et esthétiquement potable? (Sûrement, mais je n'ai pas d'exemples en tête. Le contraire, par contre......) La Well Nord piétonne?!? C'est temporaire, ou bien permanent?!? Je ne sais pas exactement quel est mon avis là-dessus, faudrait que j'y pense... Pas sûr que ça soit une si bonne idée, en fait. Les autos ont-elles déjà été un obstacle à qui que ce soit? Je me suis promené en masse sur la Well N à pied pour diverses raisons au fil des ans, et je n'ai jamais trouvé les trottoirs trop petits pour le volume de piétons.
  2. Bâtiment qui, lorsque finalisé, abritera moins de talent que prévu à l'origine https://www.cifar.ca/fr/nouvelles/2020/06/17/hommage-quantique-david-poulin
  3. Oh, je suis totalement d'accord avec toi sur le fait que la "brique" (qui, comme on le sait tous les deux, au 70 King O, n'en est pas - c'est du toc, un décor d'imitation un peu comme les scènes de film avec des buildings en carton-pâte) est au moins de la VRAIE brique sur l'immeuble de CGI. (Tu n'avais pas besoin de me citer ) Mon analyse était basée sur d'autres facteurs, comme le fait que le parement du 70 King O a au moins un peu de relief (ça se voit bien au moment où le soleil se couche, le relief crée des zones d'ombre sur la façade) et les ouvertures ont une certaine diversité (rectangulaires et non carrées, et placées en groupes de trois. Normalement, j'admettrais que c'est très ordinaire, mais par rapport aux carrés parfaits de la matrice 3x3 de l'immeuble de la rue des Abénaquis, c'est presque un chef-d'oeuvre d'architecture.) Et vous avez tous bien raison qu'il est plus visible que je l'avais réalisé. Particulièrement dans l'axe de la Wellington Nord... Au moins, c'est possible qu'un jour, il soit caché. Ce qui n'est absolument pas le cas de la magnifique tôle ondulée (revêtement sherbrookois par excellence du 21ème siècle...?) de l'immeuble coin Galt/Bowen. Éventuellement, les autos se conduiront toutes seules et on pourra suivre la recommendation de Goug en passant sur Galt Est, c'est-à-dire se fermer les yeux sans danger.
  4. Wow, la brique de l'agrandissement de CGI... impossible de faire plus laid avec de la brique! J'irais même jusqu'à dire que ça bat le 70 King O, quoique je les mettrais à égalité en bout de ligne, compte tenu de la plus grande visibilité de ce dernier. La partie en tôle a au moins l'excuse d'être en tôle. La brique est juste impardonnable... Une chance que cet immeuble est virtuellement invisible. Imaginez ça sur la rue Dufferin! (Un des tronçons les plus intéressants en matière d'architecture de la ville... ce qui me fait penser, y a-t-il eu des indications d'un remplacement pour l'Hôtel Magog un jour, ou ça va rester un trou pour un bout de temps...?) (Je suis assez loin de Sherbrooke pour l'instant, je ne suis pas les nouvelles, encore moins les rumeurs!) Merci d'avance
  5. Tu es vraiment un pro du poisson d'avril! J'ai fait un tour dans les archives et celui-là (qui pour une fois, n'était pas de toi) est encore d'actualité! Sherbrooke aura sa première tour de 16 étages La Tribune EXCLUSIF Sherbrooke - Robert Côté a convoqué la presse ce matin pour annoncer qu’il allait construire une tour de 16 étages… à Ascot Corner. Ayant essuyé un échec dans son projet de construction d’une tour de 16 étages en marge de la rivière Magog en 2009, M. Côté a décidé de tourner le dos à la Ville de Sherbrooke et a proposé son projet aux élus de cette municipalité limitrophe. « Les opposants à ma tour de 16 étages m’ont obligé à construire un bâtiment banal et sans âme à la place. Mais je ne me laisse pas abattre. Les élus d’Ascot Corner m’ont accueilli à bras ouverts. Je vais construire ma tour dans la zone inondable ou il y a actuellement le terrain de soccer, en plein coeur du village » dit-il. Il promet que les impacts environnementaux découlant de la construction d'un remblai pour accueillir l'immeuble seront « négligeables ». Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il a choisi Ascot Corner, M. Côté a affirmé qu’il avait l’intime conviction que l’avenir immobilier de l’agglomération sherbrookoise allait se jouer dans cette municipalité. « Ascot Corner, c’est le Rock Forest 2.0 » dit-il. http://www.lapresse.ca/la-tribune/tour-16-etag...robert-cot-vire-sul-top https://skyscraperpage.com/forum/showpost.php?p=7391642&postcount=7205
  6. Tu trouves ça attrayant? Encore un horrible HLM... J'ai d'ailleurs pris la décision à long terme d'entretenir un peu moins les immeubles que j'ai dans les environs immédiats de Galt O dans ce coin-là à la suite de la décision de la Ville d'y faire ce genre de projet contre-productif. (Chantal L'Espérance souhaitait l'inverse... tant pis :P)
  7. Décision ridicule - pourquoi se priver d'un projet densifiant étant donné que le secteur est déjà irrémédiablement défiguré par les atroces (et totalement disproportionnés) gros buildings sur McManamy, et ce avant même que Robert Côté ne plante encore un clou supplémentaire dans le cercueil de l'attrait visuel du quartier avec Le Pacifique il n'y a pas si longtemps. Rendu là, autant le laisser achever la job! Ça ne change plus rien (il est déjà bien trop tard pour essayer d'éviter que la vue à partir du pont J-C soit affectée par d'horribles buildings massifs et détonnant totalement visuellement, le mal est fait) mais au moins, ça aurait l'avantage de continuer à densifier un coin quand même relativement central. https://www.google.com/maps/@45.394331,-71.9161021,95a,35y,145.48h,78.97t/data=!3m1!1e3 ^ Honnêtement, est-ce qu'un immeuble disproportionné de plus changerait vraiment quelque chose, au point où on en est?
  8. Parlant de remonter le moral, j'ai remarqué la semaine passée qu'il y avait eu une autre démolition sur Well Sud - un triplex commercial blanc (il était vacant et à vendre dernièrement, je l'ai même considéré) côté ouest de la rue, pas trop loin de l'intersection avec la rue du Dépôt. Le matin où je suis passé, la pelle mécanique finissait de le mettre par terre. Le panneau de l'agence immobilière est encore là... Ça passe presque inaperçu ces temps-ci! Un de plus ou de moins...
  9. Vraiment beaucoup mieux que la version qui a été choisie à mon avis. La médiocrité est encore la norme à Sherbrooke, ça n'a pas changé beaucoup de ce côté-là.
  10. Moi, je lui donnerais le feu vert à 100%. Ce n'est pas comme si le quartier était patrimonial anyway. Mieux vaut un immeuble de 17 étages raisonnablement cossu qu'un affreux immeuble cheap de seulement 6 étages, non? (S'il n'y a pas moyen d'amortir les frais sur plus d'étages, la qualité va baisser, c'est sûr.) C'est vraiment ridicule de la part de la Ville de préférer quelque chose de 1) plus laid et 2) moins urbain, non? J'ai pensé au poisson d'avril de Lake en lisant la Tribune d'aujourd'hui, où l'auteur d'un article - heureusement au commandes d'un clavier et non pas de machinerie de démolition - a confondu "Wellington Nord" et "Wellington Sud".
  11. Je suppose qu'au moins l'un des deux est un poisson d'avril.......?
  12. Ha! Intéressant, ça!!! Puis-je avoir des détails...? (au pire, en privé?)
  13. Dans un semi-autre ordre d'idées, j'avais l'intention d'essayer de rencontrer la conseillère Chantal L'Espérance pour discuter de... trois choses, en fait (dont deux sont d'intérêt sherbrookois public), et tant qu'à faire, je me demande s'il y aurait des gens ici assez motivés pour être intéressés à donner leur avis et m'y accompagner. Je pense entre autres à Lake qui a clairement fait ses preuves au fil des années en matière d'enthousiasme pour le développement de Sherbrooke. Ça risque d'être déjà moins inutile que la fois où The Rock - qui nous lit encore...? - et moi, nous nous étions pointés à la séance du comité de démolition pour leur dire notre façon de penser, il y a de ça longtemps déjà.
  14. J'ai vu ça, et j'allais faire la même remarque. Le cahier insiste aussi sur le fait que Dusco s'auto-proclame fan de patrimoine bâti et considère que ce qu'on a en ce moment sur la Well est important, doit être préservé, et respecté (i.e. grand souci d'intégration avec leur projet). (Je n'ai pas mémorisé les mots exacts, mais c'était l'essence de cette section de leur blabla) Évidemment, "talk is cheap", comme disent les Anglos - et à Sherby, on est habitué à ce que la marchandise ne soit pas livrée. Mais c'est quand même un bon signe... ------------------- edit : Ha, je n'avais pas remarqué que tu avais partagé un lien vers le document en question! J'étais généreux envers eux avec mon interprétation (de mémoire)... faut croire que j'ai lu entre les lignes! Le texte exact est "Quand au caractère historique, il importe d'en tenir compte. En effet, si l'on ne peut recréer le passé, on doit toutefois reconnaître et mettre en valeur son héritage. Les assises du projet que nous avons élaboré sont simples : une vision d'avenir basée sur le respect du passé, des usages et des citoyens." Bon, encore une fois, ce ne sont évidemment que des paroles, mais ayant pris la peine de s'avancer et de dire ça en public, j'ose espérer qu'ils n'auront pas l'extraordinaire culot de faire suivre ça par la présentation d'une atrocité similaire au projet qui avait été rendu public vers la fin de l'ère Sévigny. Donc, je maintiens mon opinion - ça augure quand même bien comme commentaire.
  15. En fait, ça me semble totalement trompeur de parler de "fluidité accrue avec un carrefour giratoire"... notez qu'ils font bien attention de mentionner "fluidité accrue par rapport à une intersection conventionnelle avec feux de circulation", en effet, mais dans le cas de l'intersection dont on parle, c'est plutôt "fluidité diminuée" qui serait la vérité, puisqu'il y a en ce moment un échangeur multidirectionnel (le design le plus fluide possible - presque pas de ralentissement).