fguillotte

Membre
  • Compteur de contenus

    71
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

18 Good

À propos de fguillotte

  • Rang
    Member

Informations sur le membre

  • Biographie
    -
  • Location
    -
  • Intérêts
    -
  • Occupation
    -

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Plusieurs points intéressants dans tes considérations. Ce terrain compte plusieurs contraintes au niveau de la pente du terrain, les arbres matures qui s'y trouvent déjà, l'église à l'arrière, le mur historique et le bâtit à proximité qui est d'une autre inspiration que les tours de verre qui se construisent actuellement (SNC, Complexe Desjardins et Hydro Québec, notamment) Espérons que les architecte chercheront à accommoder ces contraintes pour nous offrir quelque chose d'original qui s'harmonise avec tout ça. C'est souvent lorsque confronté à plusieurs contraintes qu'on créé les chefs d'oeuvres!
  2. fguillotte

    Échangeur Dorval

    Espérons que le volet SUD ne tombera pas aux oubliettes... Par contre, son retard par rapport au volet NORD permettra peut-être d'inclure l'éventuelle gare du REM à Dorval?
  3. En fait, on dit que le maire "souhaiterait faire un lien entre la station du Réseau express métropolitain (REM) et les Jardins Dorval". Il me semblerait logique que la gare du REM se situe à la gare Dorval où passent les trains VIA, EXO + plusieurs lignes d'autobus. Le centre d'achat est de l'autre côté de l'autoroute 20. On peut donc imaginer un tunnel entre le site redéveloppé (centre d'achat + logements) et cette éventuelle gare du REM. Il y aurait à peine 100m de tunnel à aménager.
  4. La rénovation du centre d'achat Galleries Dorval sera pensée en fonction d'une éventuelle gare de REM à Dorval. http://journalmetro.com/local/lachine-dorval/actualites/2092675/le-centre-commercial-les-jardins-dorval-a-ete-vendu/
  5. On pourrait aussi imaginer quelques hôtels qui pousseraient autour de cette nouvelle gare REM.
  6. Ce petit prolongement me semble bien efficace. Il permettrait de relier : La gare VIA avec correspondances vers Ottawa, Quebec, Cornwall, Kingston, notamment. La gare AMT qui permet notamment de relier le reste de la ligne Vaudreuil / Hudson, dans des quartiers pas bien desservis par le REM, idem pour Lachine et Montreal Ouest Un terminus d’autobus où passent 14 lignes de la STM (191, 195, 202, 203, 204, 209, 211, 405, 411, 425, 460, 485, 495, 496). Ces lignes desservent l’Ouest de l’Ile mais aussi les secteurs environnants comme Lachine, Dorval et Côte-de-Liesse Le taxi collectif Parc Industriel Lachine / Dorval Lien piétonnier sur le boulevard Dorval avec son centre d’achat J’ai l’impression que cette correspondance serait assez populaire, surtout des gens sur la ligne AMT Vaudreuil et de la population autour de l'aéroport. Je me demande si ça ne créerait pas un problème par contre : les gens pourront se stationner dans le grand stationnement des Galeries Dorval et marcher jusqu’à la gare de REM pour atteindre l’aéroport en quelques minutes. L’achalandage des stationnements de l’aéroport en souffrirait et le parking du centre d’achat serait bondé jour et nuit.
  7. Lachine-Est : Montréal veut mieux planifier le redéveloppement du berceau de l’industrie canadienne https://quebec.huffingtonpost.ca/2018/10/03/lachine-est-montreal-veut-mieux-planifier-le-redeveloppement-du-berceau-de-l-industrie-canadienne_a_23550131/
  8. D'autres images de l'intérieur du couvent dans cet article. La chapelle et la piscine semblent très belles. http://journalmetro.com/local/lachine-dorval/actualites/1583775/un-lieu-charge-dhistoire-soeurs-sainte-anne-lachine-consultation-publique-ocpm-religieuse-couvent/
  9. Dommage qu'on essaie pas de mettre ce petit espace vert en valeur. J'ai toujours espéré que la partie de l'édifice qui fait le coin de Beaver Hall et de la Gauchetière soit démoli. Ca ouvrirait le parc sur une belle vue de l'édifice Bell en face, l'espace serait agréable. Et la devanture de l'église St-Patrick en asphalte qui donne sur de la broussaille serait à repenser aussi (on dirait que le projet du HEC intègrerait un grand escalier devant l'église, ce qui est plutôt intéressant)
  10. Un petit projet aux abords de l'aéroport Dorval, le Centre de Santé Inuulitsivik, sur l'ancien site de la Brasserie Orly Un article sur le sujet: http://journalmetro.com/local/lachine-dorval/actualites/815071/dorval-un-nouveau-centre-dhebergement-pour-inuits/
  11. Il y a aussi un projet pour un grand terrain adjacent à celui de Dominion Bridge, le terrain de Jenkins. C'est un nouveau quartier en devenir... http://journalmetro.com/local/lachine-dorval/actualites/787846/un-projet-residentiel-pour-revaloriser-le-terrain-de-jenkins/ Un projet résidentiel pour revaloriser le terrain de Jenkins Par Robert Leduc TC Media Hugo Lorini /TC Media Lachine veut revitaliser le terrain de l'ancienne compagnie Jenkins. L’arrondissement de Lachine soumettra jeudi à la Ville de Montréal un projet de développement résidentiel sur le terrain de l’ex-compagnie Jenkins, situé dans le secteur Lachine-Est, une ancienne zone à forte densité industrielle, abandonnée depuis plus de cinq ans. Selon les informations obtenues par TC Media, le projet en question, qui serait réalisé sur un terrain de plus 300 000 pieds carrés impliquera des travaux de construction d’égouts, d’aqueduc, de rues, de parcs et de nombreuses résidences. TC Media a appris l’existence de ce projet par le bais du registre des lobbyistes, alors que le lobbyiste Dany Tremblay, qui représente la compagnie Aldo construction, a un mandat sur le dossier depuis le début de 2015. Il nous a été impossible d’obtenir la valeur et l’ampleur exactes du projet qui sera présenté à la Ville de Montréal cette semaine. Un plan général du terrain Le projet général sera présenté au Service de mise en valeur du territoire de la ville-centre lors d’une rencontre à laquelle assistera le directeur de l’arrondissement, Martin Savard, et le directeur de l’aménagement. Miche Séguin. «Il s’agit de faire en sorte que le projet de développement devienne prioritaire parmi les grands projets de la Ville de Montréal», explique le chargé de communication à l’arrondissement de Lachine, Serge Simard. Si le projet est accepté, alors se mettra en branle une planification des travaux d’infrastructures, incluant égouts, aqueduc et rues. «L’arrondissement souhaite un développement intégré et unifié pour le secteur», ajoute M. Simard. Toutefois, pour le moment, précise M. Simard, «aucun permis de construction n’a encore été demandé à l’arrondissement». TC Media a appris que depuis le début de l’année, le lobbyiste Dany Tremblay travaille pour la compagnie Aldo Construction pour présenter le projet. Aldo Construction a d’abord fait des démarches afin d’obtenir une approbation du conseil de l’arrondissement de Lachine en vue d’un projet qui occuperait une partie de ce vaste terrain industriel, localisé entre la 6e Avenue, les rues William-MacDonald, Georges-V et Saint-Louis et le boulevard Saint-Joseph. Dans cette foulée, l’arrondissement a demandé au promoteur l’élaboration d’un plan général pour l’ensemble du terrain avant de créer de nouveaux espaces qui serviront à la construction d’habitations désormais autorisées par la nouvelle réglementation d’urbanisme, adoptée par le conseil de Lachine il y a trois ans. C’est le maire Claude Dauphin qui a intéressé la Ville de Montréal au projet, en lui demandant de s’impliquer dans la réalisation des infrastructures nécessaires. En mars dernier, le conseil d’arrondissement a accepté la proposition des futures rues et parcs, ainsi que sur la densité. La prochaine étape sera l’élaboration d’un protocole d’entente au niveau des infrastructures (aqueducs, égouts, rues) entre la Ville et le promoteur, si le projet est accepté par la ville-centre. Un immense territoire Cet immense territoire situé à l’est de Lachine a été longtemps la chasse gardée de grandes entreprises en industrie lourde, dont Dominion Bridge et Jenkins Valves. Si Dominion Bridge est toujours propriétaire de ses terrains, malgré le nouveau zonage mixte résidentiel-commercial prévu dans le secteur; Jenkins Valves n’existe plus, l’usine ayant été démolie et le terrain décontaminé. C’est précisément là qu’Aldo veut construire. Dans ce dossier, tous les efforts de l’arrondissement vont dans le sens de revitaliser l’ancienne zone industrielle et d’augmenter la population de Lachine. Le maire Dauphin en avait fait une promesse électorale aux élections municipales de 2013. Une telle démarche se poursuit aussi dans le secteur Lachine-Centre, où des usines démolies ou incendiées ont cédé la place à des milliers de maisons et condominiums depuis une quinzaine d’années. Une activité qui ne se dément pas, alors que la construction se poursuit toujours. Plusieurs contraintes Le professeur titulaire à l’École d’urbanisme et d’architecture du paysage de l’Université de Montréal, Gérard Beaudet, estime que le développement de ce vaste secteur, qui rappelle un «vieux quartier ouvrier» fait face à plusieurs contraintes. «C’est un gros morceau, un gros potentiel, un gros défi, explique le professeur Beaudet, mais les promoteurs ne sont pas pressés d’y présenter des projets, notamment en raison du ralentissement du marché immobilier». M. Beaudet ajoute qu’il y a actuellement un «effet de débordement», parce qu’il y a eu beaucoup de développement résidentiel dans le sud-ouest, notamment autour du marché Atwater, et que cela entraîne «un essoufflement à l’ouest», comme à Lachine. Professeur à l’Université de Montréal depuis 25 ans, M. Beaudet rappelle que la «lancée» vers la conversion des anciennes zones industrielles en nouveaux quartiers résidentiels remonte à 1980, dans des villes comme Sherbrooke, Drummondville et Magog. À Montréal, l’un des premiers «recyclage de sites industriels» a été celui des usines Angus.
  12. Je me joins à tout ceux qui sont déçus par cette nouvelle évocation franchement moche par rapport à la précédente...
  13. "Ou avec certaines réformes, on jette le bébé à la place de l'eau du bain..." C'est bien dit!
  14. La tour semble très belle et offrirait une vue splendide du Vieux Montréal et du centre-ville. Et éventuellement du nouveau stade des Expos qui ne serait pas très loin... Ce serait une nouvelle attraction touristique de marque pour Montréal.
  15. Plus ou moins constructif de leur part de parler d'un tel prolongement, il est évident que ça n'arrivera jamais de notre vivant vu les coûts (la distance est importante). Dans le cas de Lachine, il me semble qu'on aurait plutôt intérêt à pousser sur l'amélioration du service du train de banlieue (avec connexion à l'aéroport) + voies réservées pour les autobus. Moins cher, plus rapide à déployer et transport vers le centre-ville plus court pour les usagers (vous imaginez le temps qu'il faudrait pour se rendre de Dorval au centre-ville en métro avec tous les arrêts sur la ligne verte dans Lachine, LaSalle, Verdun...)