chuck28

Member
  • Content Count

    15
  • Joined

  • Last visited

  • URB$

    694 [ Donate ]

Community Reputation

10 Neutral

About chuck28

  • Rank
    Junior Member

Personal Information

  • Biography
    Diplomé en interprétation à l'École nationale de théâtre
    Passionné de l'urbanisme
  • Location
    Montréal
  • Interests
    Culture, Urbanisme
  • Occupation
    Comédien

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. La station sacrifiée? "Mais selon M. Goulet, que ce soit Devimco ou le groupe mené par Stephen Bronfman qui obtienne le droit de développement, il y a un plus gros problème. Au mois de février dernier, le tracé du REM a été modifié et l’arrêt prévu au Bassin Peel à Griffintown a été sacrifié." https://www.985fm.ca/nouvelles/sports/159409/retour-des-expos-sans-un-arret-du-rem-au-bassin-peel-un-stade-devient-impossible
  2. Si l'ouverture est toujours prévu pour 2015, il faut bien qu'il commence les travaux bientôt vu l'ampleur du projet. On va être fixé rapidement là-dessus.
  3. Bien que ça ne veut rien officialiser du tout. Il y a quand même un message qui défile sur le site du Rocabella qui dit: Surveillez le début des travaux bientôt... S'il faut commencer les paris sur la première tour à monter, j'aurais tendance à mettre mon argent sur le Rocabella tout compte fait.
  4. Dans le journal Les affaires, Canderel explique qu'il ne vendra finalement pas le terrain. Au cas où... http://www.lesaffaires.com/archives/les-affaires/les-plans-de-canderel-sur-l-ile-des-soeurs-et-dans-le-quartier-des-spectacles/550716 Un peu plus à l'ouest, Canderel est aussi propriétaire d'un terrain face au square Phillips. Le promoteur a développé un projet de tour mixte pour ce lot, mais il a bien failli jeter l'éponge et le revendre. En mars, Canderel a même confié à CB Richard Ellis un mandat pour revendre le terrain, mais il s'est ravisé. «Après une courte période de marketing, on s'est dit qu'on allait attendre, explique Daniel Peritz. Maintenant, nous avons des plans à long terme pour un développement mixte.» Canderel a plusieurs fois changé d'idée pour cet emplacement. Le promoteur voulait d'abord y construire une tour occupée à 100 % par des bureaux, avant de rejeter cette possibilité. «On était dans une position où notre projet allait peut-être concurrencer celui du Quartier des spectacles», dit-il. Canderel a alors songé à un développement de copropriétés ou mixte. «Mais maintenant, on embarque dans le projet de condos de Cadillac Fairview» (Tour des Canadiens). Tout compte fait, le développement de ce terrain n'est plus prioritaire, mais Canderel souhaite garder la carte dans son jeu.
  5. Sur le site de Les affaires...88% vendu!!! http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/immobilier/tour-des-canadiens-plus-que-64-unites-a-vendre/550763/1 Plus que 64 unités. C’est tout ce qui reste à vendre sur les quelque 520 condos de la Tour des Canadiens, selon l’enquête de la firme d’évaluation Altus. Tous les autres sont «vendus ou réservés». Un mois après le début de la mise en marché, 88 % des unités sont donc écoulées dans ce projet conjoint de Cadillac Fairview, Canderel, du Fonds immobilier de solidarité FTQ et des Canadiens de Montréal. Les copropriétés restantes sont réservées pour être vendues samedi lors d'un événement au bureau de ventes, avec Guy Lafleur qui signera des bâtons de hockey. Lire aussi: Tour des Canadiens: Guy Lafleur appelé en renfort «On est extrêmement surpris», reconnaît Mathieu Collette, directeur de la division des études de marché de condos chez Altus. À titre de comparaison, le premier des quatre projets de copropriété devant le Centre Bell à avoir ouvert son bureau de vente, le projet Icône, de Stationnement métropolitain, a vendu 55 % de ses unités, selon Altus. Sa mise en marché a débuté en mai. «Machine marketing» Le responsable de la construction et de la mise en marché de la Tour des Canadiens, Canderel, a «une machine marketing extrêmement forte», dit Mathieu Collette. «Ils ont une recette qu’ils appliquent depuis plusieurs années à Toronto, et ils arrivent avec cette recette-là à Montréal.» Dans la métropole canadienne, le promoteur achève de vendre les unités de la tour Aura, qui sera rien de moins que le plus haut gratte-ciel en ville, avec 78 étages. La mise en marché de la Tour des Canadiens a commencé il y a un mois dans une offre réservée aux «VIP». Ensuite, le promoteur a vendu des unités uniquement aux détenteurs de billets de saison. Puis ce fut la vente exclusive aux courtiers et, finalement, à ceux inscrits sur le site Internet du projet, à partir de la semaine dernière. Selon les informations d'Altus, les acheteurs d'unités dans le projet comptent un grand nombre d'investisseurs qui n'ont pas l'intention d'habiter leur condo. Les unités toujours disponibles comptent une ou deux chambres et sont situées aux 28e, 39e, 40e et 41e étages, selon Altus. Elles se détaillent entre 550 et 575 $ du pied carré. Cadillac Fairview et Canderel n'ont pas rappelé Les Affaires.
  6. Un article ce matin sur le site de Radio-Canada avec deux capsules radios. http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2012/10/29/001-tours-site-ancien-spectrum.shtml
  7. D'après le site web, ils sont à 45% de vendu.
  8. La tour Quebecor fait environ 70m (source:skyscrapers). Alors que le Victoire ferait 95m. Donc, l'évocation des hauteurs pourrait être bonne.
  9. Et voilà... La compétition va être féroce. Centre Bell: un 4e gratte-ciel lancé officiellement (Blogue Maxime Bergeron, La presse, Jeudi 12 juillet) Après des mois de spéculation, le groupe immobilier Cadillac Fairview (CF) et ses partenaires lanceront finalement la Tour “Avenue des Canadiens”, lundi prochain. Cet immeuble de copropriétés d’une quarantaine d’étages sera le quatrième annoncé dans les environs immédiats du Centre Bell en l’espace de quelques mois. Pas plus tard que la semaine dernière, le groupe Broccolini a annoncé “L’avenue”, un gratte-ciel résidentiel de 50 étages qui sera situé à quelques dizaines de mètres du projet de CF. Quoi qu’il en soit, CF entend lancer son projet en grand. En plus des dirigeants du Fonds de solidarité FTQ et de Canderel, tous deux partenaires, le président du Canadien, Geoff Molson, prendra part au lancement officiel. Il y a fort à parier que le projet misera sur la notoriété du CH pour tenter de se démarquer de ses concurrents immédiats. Une notoriété qui en a pris pour son rhume durant la dernière saison, avouons-le… Selon les dernières informations obtenues par La Presse, les plans de la tour ont été amputés d’une vingtaine d’étages puisque l’hôtel qui devait y être intégré n’en fera plus partie. Le projet est ainsi descendu de 61 étages à 40. Notons que l’illustration présentée ci-dessus date de plusieurs mois. Les plans qui seront dévoilés lundi risquent d’être beaucoup plus précis. Enfin, si tous les projets de condos prévus autour du Centre Bell se matérialisent, plus de 1000 nouveaux appartements assez haut de gamme seront ajoutés dans le secteur à moyen terme. Une situation qui inquiète certains économistes… mais pas les promoteurs. Un dossier à suivre…
  10. C'est une bonne idée. Malheureusement, la majeur partie des ces locaux (à part le local de l'ancienne vitrine) est occupée par des bureaux de la compagnie Duceppe. Donc, on risque pas de voir cette facade changer. D'autant plus, qu'il y a encore plusieurs chantiers important dans le QDS à réaliser comme le Wilder et l'esplanade Clark. La ville va avoir ses priorités.
  11. Pour ton information rusty, des salles vides à Montréal y'en a de moins en moins, en fait moi j'en connais pas. Et je suis dans des salles à peu près tous les soirs. Les théâtres et les salles de concert se portent plutôt bien à Montréal. Maintenant, je suis d'accord avec toi en ce qui concerne l'accueil de spectacles. Montréal n'est pas Toronto sur le plan de la diffusion de spectacles étrangers. Mais Montréal a un bassin extrêmement important d'artistes de tout horizon. Et des salles de bonnes qualités avec 350-400 places fait pour le théâtre, la danse, la musique et la performance il y en a très peu. Les Champs Elysées ont, entre autre, le Théâtre du Rond point. Le commerce et le divertissement peuvent cohabiter très bien.
  12. Décevant. Moi aussi je me souviens du cinéma. C'était un format de salle assez intéressant avec une déco sobre, mais qui représentait bien l'époque des théâtres cinématographiques. Tout proche du QDS, ce batiment aurait pu devenir une salle assez intéressante avec environ 500 places. Le QDS a grandement besoin d'une salle a capacité petite ou moyenne afin d'acueillir des spectacles pour le théâtre, la danse et la performance. Une occasion de moins.
  13. D'une source sûr de la boîte de publicité Sid Lee, il y aura un nouveau site sous peu avec beaucoup plus d'informations, de photos, de plans, etc...
  14. Source: La presse affaires Projet immobilier: les petits pas de Radio-Canada Maxime Bergeron LA PRESSE (Montréal) La métamorphose des stationnements de la Société Radio-Canada en vaste complexe immobilier n'est pas pour demain, mais le projet avance. «Même si notre projet en est encore à ses balbutiements, il n'en chemine pas moins discrètement, en sourdine, depuis quatre ans», a indiqué hier Maryse Bertrand, vice-président des services immobiliers et juridiques à la SRC, pendant une allocution au Palais des congrès. Le diffuseur public a déposé en 2007 un plan directeur à l'arrondissement de Ville-Marie en vue de reconvertir ses terrains en un tout nouveau quartier. Le projet initial prévoit 2,2 millions de pieds carrés de logements, 540 000 pieds carrés de bureaux et 385 000 pieds carrés de locaux commerciaux, en plus de nombreux espaces verts. La SRC, qui a subi de sévères coupes dans son budget, espère monétiser ce vaste «actif inexploité», en plus de réparer la trame urbaine d'un quartier ouvrier - le Faubourg à m'lasse - frappé par plusieurs problèmes sociaux. Il est notamment prévu de prolonger les rues Beaudry et Alexandre-de-Sève entre René-Lévesque et Viger, et d'intégrer 30% d'habitations abordables. Même si le projet demeure flou et n'a pas encore de promoteur, il a obtenu plusieurs approbations municipales depuis quatre ans. Les études de coûts et de marché ont aussi été achevées. Un chargé de projet sera embauché sous peu, et un appel public international, bientôt lancé, a souligné Maryse Bertrand. Ça bouge tranquillement, mais au moins on avance...
  15. Source: Le devoir Quartier des spectacles Ainsi, le maire Tremblay a dit souhaiter que le siège social de l'ONF ait pignon sur rue dans le Quartier des spectacles, dans le bouillonnement culturel. Depuis déjà quelques années, l'organisme fédéral jongle avec l'idée de déménager afin de regrouper toutes ses activités en un seul lieu qui soit un espace créatif et d'échange avec le public. Travaux publics Canada a complété l'analyse des besoins de l'ONF; le rapport est attendu à la fin de l'été. C'est à ce moment-là que les différents scénarios seront soupesés. http://www.ledevoir.com/politique/montreal/320038/forum-strategique-sur-les-grands-projets-de-la-chambre-de-commerce-du-montreal-metropolitain-la-metropole-envahie-par-les-grues On verra bien...