Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 08/09/19 in all areas

  1. 14 points
  2. 14 points
    vous me faite rire quand vous dites qu'il n'y a personne sur les fermetures de Turcot. ce n'est pas parce que une bretelle dans turcot est fermé que les travaux ce passe sur cette bretelle dans turcot, sa peut être sur un chantier sur la route 2km plus loin. j'ai déjà eu à aller faire des call de nuit sur des fermetures de route et parfois la route est fermé loin derrière les travaux. la raison souvent c'est que les fermetures ce font au grand axe pour éviter que tout le trafic passe dans les rues local. exemple quand il y aura des fermetures du tunnel ville-marie il y a de bonne chance que ce soit fermé à Turcot pour que les gens passe par bonnanventure puisque qu'elle permet un plus grand débit que la rue st-jacques. J'ai fait des levages à Turcot ou ils ont fermer plusieurs bretelles car advenant un bris d'équipement plusieurs était dans la zone de chute alors oui il n'y aura pas 100 gars autour de ma grue pour faire les travaux mais sécurité oblige il ferme par précaution. C'est facile de jeter le blâme sur les gars de construction alors qu'il n'ont aucun contrôle sur les fermetures, organisation de chantier, coût de projet. Il y a des gens de bureau pour s'occuper de ça. Oui 10ans c'est long pour des travaux mais il ne s'agit pas de construction mais plutôt de rénovation en tunnel en plus. Ils pourraient fermer le tunnel et tout faire les travaux en 1 an et demi mais la il y aurai des gens qui chialerais que sa n"a pas de sens de faire sa. Prenez votre mal en patience des cônes orange il va toujours en avoir, gardez le sourire au volant, écoutez votre musique préféré dans l'auto et ralentissez dans les zones de chantier !!!
  3. 6 points
    Confirmation de ce que je déplore depuis longtemps: Focalisation sur la hauteur. Rien sur la qualité de l'architecture. Encore une fois, dans l'imaginaire public général, ce qui "menace" la vie urbaine, le patrimoine, la "qualité" de la ville ou du quartier, c'est la hauteur des nouveaux immeubles. Que l'immeuble soit plate et beige, aucune réelle préoccupation. Effet pervers : on se fait garrocher des ordinairetés moches qui, à long terme (à mon avis) vont enlaidir la ville. Bravo, on l'a la recette gagnante.☹️ ATTN : je ne dis pas que CE projet sera laid. Je ne sais pas. Mais, en général, c'est l'effet collatéral que ça donne.
  4. 6 points
  5. 5 points
    Having just been in town and walking on Drummond, I have to say from a pedestrian perspective, this development is really bringing the street to life. From the mens department in Ogilvys, it's not so bad either. When the surrounding lots are (re) developed, they will blur and blend fine.
  6. 5 points
  7. 4 points
    Ce que l'on pourrait qualifier d'inflation verbale n'est en fait qu'une surenchère tout à fait normale dans un marché montréalais devenu de plus en plus compétitif. En effet comment attirer l'attention d'acheteurs éventuels si on n'est pas déjà convaincu d'offrir le meilleur produit? C'est ainsi que la nouvelle génération d'immeubles d'habitations en hauteur prend le relai de la précédente, en étalant avec ostentation un luxe et un confort inégalé. Ce phénomène est cependant encore nouveau dans nos esprits et continue de nous surprendre à chaque nouvelle annonce, tellement on était habitué à des projets plus modestes et surtout moins nombreux. Quelle différence en effet pour nous les membres plus anciens de Mtlurb, qui vivions une sorte de famine depuis tant d'années, face à ce festin qui semble maintenant vouloir s'installer à demeure. C'est sûr que si notre boule de cristal nous avait prédit à l'époque cette avalanche de projets, on l'aurait sûrement balancée dans un éco-centre ou recyclée en boule de quilles tellement cela aurait paru exagéré. Et pourtant nous sommes bien témoins de cette prospérité retrouvée qui en réalité n'a pas d'équivalent dans l'histoire moderne de la métropole. Même pour ceux qui ont vécu l'Expo 67. Aucun doute, cette flambée de projets transforme la ville durablement comme jamais auparavant, tout en concentrant une richesse immobilière en son centre qui croit de manière presqu'exponentielle. Elle entraine à sa suite toutes les autres composantes économiques de la région qui se matérialisent à leur tour par une panoplie de chantiers dans tous les autres domaines de la construction. Alors quand je vois cette multitude de chantiers de toutes sortes se déployer à travers la ville et ces entraves à la circulation qui font râler tout le monde. Je me dis que c'est le prix à payer pour cette croissance inespérée et si longtemps attendue. C'est vrai que les déplacements sont pénibles, que le bruit et la poussière sont omniprésents et les détours et les ralentissements tellement frustrants. Mais Montréal dans 5 ans ne sera presque plus reconnaissable tellement il y a d'investissements qui se concrétisent simultanément pour la rendre plus belle que jamais. Ce qui m'amène à conclure que nous étions habitués depuis si longtemps à nous plaindre de la misère des pauvres. Maintenant que nous sommes soumis à la misère des riches, acceptons notre sort avec philosophie. Car entre le festin et la famine, je préfèrerai toujours le premier. Pas vous?
  8. 4 points
    +1. Et je trouve que les deux tours avec leurs petites extravagances visuelles colorées vont bien avec le quartier des festivals. Pas certain d'avoir aimé ça si ça avait été ailleurs au centre-ville.
  9. 4 points
    Je ne veux pas repartir de débat sur les limites de hauteur, mais sur ce site relativement fiable pour les condos à Montréal, il est mentionné que la tour fera 232 mètres de hauteur, et rien n'indique que cela est au dessus du niveau de la mer.... https://www.montrealguidecondo.ca/1-square-phillips/23433/
  10. 3 points
  11. 3 points
    Et le communiqué confirmant le début de la construction aujourd'hui : J'aime bien ce passage édifiant dans leur texte; ''La promenade est-ouest du projet, qui rappelle la High Line de New York '' Wow ! encore de la belle diarrhée verbale digne des pires snake oïl salesmen de la planète. Donc plus besoin d'aller dans la grosse pomme, on aura ici-même à Montréal un semblant du fameux High Line. Combien de kilomètres aura notre fameux High Line montréalais ?
  12. 3 points
  13. 3 points
    Beaucoup de testostérone. Probablement que les femmes sont en train de préparer le café.
  14. 3 points
    À l'exception de quelques lignes spécifiques, en zone dense et très rapprochée de l'hypercentre (ex: rue Mont-Royal/Saint-Joseph, ave Parc, Griffintown, Côte-des-Neiges) pour lesquelles la plus faible vitesse commerciale n'a pas un impact majeur sur le temps de parcours en raison des courtes distances, il m'apparaît que l'on devrait favoriser la technologie du métro léger automatisé, en site propre, dans la quasi totalité de nos projets majeurs de TEC. Non seulement cela permet une vitesse et fréquence plus qu'intéressante, tout en limitant les coûts d'opération, souvent négligés lors de la conception de projets en apparence moins onéreux au niveau du coût en capital mais qui s'avèrent plus coûteux à long terme. De plus, que la Caisse y participe financièrement ou pas il y a définitivement un potentiel de réaliser certaines économies d'échelle en utilisant un matériel roulant similaire au REM (stock de pièces, ateliers, centre de contrôle, etc).
  15. 3 points
    On fait déjà ça avec la moitié des rues de la ville actuellement et on n'est pas en faillite. En fait, c'est temps-ci tu as raison on dirait presque que l'argent tombe du ciel avec l'économie qui roule à fond de train. Pour le tramway on verra le plan de la caq!! Ce n'est qu'une question de temps avant une métamorphose complète de René Lévesque c'est écrit dans le ciel ... n'en déplaise aux partisans du statu quo.
  16. 3 points
    Ce n'est pas un projet de condo, et il n'y a aucune exploitation, ce sont encore des logements sociaux/coop dans le nouveau bâtiment. Faut arrêter de dire n'importe quoi.
  17. 2 points
    Je pense que tout le monde est un peu stressé de voir ce que nous proposera le Village pour l'an prochain!
  18. 2 points
    La hauteur par rapport au niveau de la mer c'est ce qui différencie l'altitude VS la hauteur d'un édifice. Comme à la Place Ville-Marie et Altitude-737, bien que la tour ne mesure que 617 pieds.
  19. 2 points
  20. 1 point
    Il y a dix ans ça aurait fait la une des journaux télévisés, de nos jours ça ne vaut même pas le plus quelconque des faits divers. Donc la situation actuelle est une excellente nouvelle en elle-même. 😎
  21. 1 point
    La station est un bâtiment séparé. La STM ne voulait pas que le futur bâtiment vienne par-dessus la toiture de la station. Il y a eu au début des discussions pour faire un seul bâtiment mais les échéanciers des parties impliquées - et surtout les enveloppes disponibles, et quand elles étaient disponibles - ne concordaient pas du tout. La STM devait faire ses travaux rapidement pour que ça rentre dans ses exercices budgétaires et la SHDM devait attendre pour le volet habitation.
  22. 1 point
    Je ne sais pas si c'est CE tweet, mais en voici un avec plusieurs photos intéressantes !
  23. 1 point
    Il n'y avait rien qui disait que je ne pouvais pas y être en vélo! Je vais la réemprunter demain matin (plus sécuritaire que le viaduc Rockland, on s'entend) et essayer de voir s'il y a une indication ou non.
  24. 1 point
    Can't go wrong with red brick...always a good choice for a building. 👍
  25. 1 point
    J'ai annulé l'effet négatif de ce downvote. L'Art de Vivre sera une belle addition du côté Ouest de Bleury entre Sherbrooke et Sainte-Catherine qui en a bien besoin.
  26. 1 point
    Cool !! Quelqu'un m'a donné une réaction négative pour un commentaire qui se voulait une blague -le fameux "running gag" de Denis qui n'en finit plus de terminer le TOM. Provenant probablement d'un p'tit nouveau !! C'est quasiment drôle !!
  27. 1 point
    indeed, celle-là est weird et inhabituelle. Il me semble que des dos d'anes pourraient être utilisés pour rencontrer le même objectif
  28. 1 point
    Ça dépend... A Sherbrooke, la ville fait une partie de ces travaux de voirie et ça leur permet d'économiser. Les temps de réalisation sont assez raisonnable. Il ne faut pas trop généraliser. Le privé s'arrangerait pour limiter au maximum la duration de fermeture du tunnel et ferait un blitz de travaux de manière à pouvoir recommencer à collecter des profits le plus vite possible. Si tu cherche sur Youtube, il y a de nombreux time-lapse où ils font en quelques heures à peine ce qui nous prend des années à faire au Québec. Il faut le dire, ces opérations là demande un niveau d'organisation, de main d'oeuvre et de machinerie qui va bien de ce qu'on voit dans nos chantiers. On a de la misère à prévoir nos chantier de manière à ce que les contacteurs se succèdent les uns derrière les autres et eux, il prévoient ça à la minute près.
  29. 1 point
    Je suis sûr que si le tunnel était privé que ça prendrais pas 10 ans à rénover. 🤦🏻‍♂️
  30. 1 point
    Oui et quand les vents changent on doit changer aussi les approches, parfois plus d'une fois dans un court laps de temps. Durant mes 3 décennies de carrière il est arrivé plus d'une fois de préparer une approche vers une piste précise et être obligé de refaire le grand tour pour se déposer finalement sur autre piste.
  31. 1 point
    René-Lévesque est le dernier boulevard digne de ce nom à Montréal. Seul boulevard qui permet d’évacuer la circulation est-ouest. C’est notre « backup » quand la ville-marie est fermée pour 16381 raisons niaiseuses. Un tramway pour faire cute ? Non merci, il servirait à qui? Est ce que le service de bus aujourd’hui sur R-L est bondé ? Surpeuplé? J’en doute. Verdir René-Lévesque et rendre des trottoirs plus larges, oui tant qu’on garde au moins 2 voies libres+une voie réservée en tout temps. Et oui il y a des endroit où c’est possible.
  32. 1 point
    Pour affirmer des choses il faut des preuves, pas des ragots glanés n'importe où sur l'internet. Sur Mtlurb il faut plus que des discours gratuits pour gagner de la crédibilité. Aussi les informations publiées doivent pouvoir être vérifiées et appuyées par les liens correspondants. Comme il y a déjà assez de désinformation sur les médias sociaux on n'a pas besoin de les véhiculer à notre tour sur le forum. Donc mieux vaut s'abstenir que de dire n'importe quoi.
  33. 1 point
    J'aurais aimé que les panneaux verticaux translucides soient plus blancs que le vert/gris pâle actuel, comme sur le rendu.
  34. 1 point
    C'est ce qui s'appelle s'intégrer à son environnement.
  35. 1 point
    On ne parle pas du tout de la même chose. Les boules étaient un projet éphémère qui aura tout de même duré 9 ans. Ici l'artiste avait conservé son droit de regard sur l'oeuvre. Tandis que les arbres roses du Palais des Congrès font partie du 1% alloué à l'art dans les budgets de construction des projets publics. https://www.mcc.gouv.qc.ca/?id=59 On parle donc d'une oeuvre permanente conçue spécialement pour le rdc de l'édifice. A ce chapitre c'est une pièce de collection d'art contemporain au même titre que d'autres sculptures ailleurs en ville. Bien sûr on peut ne pas aimé et c'est tout à fait légitime. Même l'artiste pourrait avoir dévelopé un regard différent avec le temps sur une de ses compositions. Mais dès l'instant où elle ne lui appartient plus (il a été rémunéré en conséquence) il se doit de la respecter et reconnaitre qu'elle fait partie de son cheminement artistique à l'instar de tous les autres créateurs. J'ajouterais en terminant que l'art dans son essence est au-delà des modes. Sa valeur ne dépend pas de sa popularité mais de la reconnaissance du milieu, dans une mesure plus large des institutions dédiées aux arts et finalement bien sûr de l'appréciation du public. Il faut admettre que tout cela a par nature un caractère tout à fait subjectif, c'est d'ailleurs un des éléments qui différencie l'art des autres activités humaines. Ce qui n'empêche pas l'art de soutenir un marché considérable à l'échelle de la planète (pas seulement dans les musées), qui répond à d'autres règles plus subtiles que la simple valeur marchande des matériaux ou même d'esthétisme élémentaire.
  36. 1 point
    Samcon et Mondev ne devraient pas avoir le droit de construire au CV, des batiments machines à saucisse, je les connais pour avoir travailler avec, tjs le moins cher possible
  37. 1 point
    Avoir Uniqlo et Muji ajoutent des nouveaux detaillants dans la ville / province. Avoir Décathlon diversifie l'offre dans le secteur. C'est ce à quoi je m'attends d'un centre d’achat, surtout en zone dense.
  38. 1 point
    WOW Air renaîtra de ses cendres en octobre PHOTO JOEL SAGET, ARCHIVES AFP Une société américaine spécialisée dans les opérations aériennes a annoncé vendredi avoir racheté la compagnie aérienne islandaise à bas coûts WOW Air. WOW Air nouvelle génération doit inaugurer son premier vol en octobre entre l’aéroport de Dulles à Washington et l’aéroport international de Keflavik, près de la capitale islandaise Reykjavik. (Reykjavik) Une société américaine spécialisée dans les opérations aériennes a annoncé vendredi avoir racheté la compagnie aérienne islandaise à bas coûts WOW Air, qui, en grande difficulté financière, avait annoncé en mars cesser ses activités, sans dévoiler le montant de la transaction. Publié le 06 septembre 2019 à 13h23 AGENCE FRANCE-PRESSE « La reprise des opérations de WOW revêt une grande importance pour le public islandais ainsi que pour les États-Unis et renforcera les relations culturelles et commerciales entre Reykjavik et Washington », a déclaré Michele Ballarin, présidente de la société USAerospace Associates, à l’occasion d’une conférence de presse à Reykjavik. WOW Air nouvelle génération doit inaugurer son premier vol en octobre entre l’aéroport de Dulles à Washington et l’aéroport international de Keflavik, près de la capitale islandaise Reykjavik. Si le montant de la transaction n’a pas été mentionné à l’occasion de cette présentation, USAerospace Associates indique avoir « alloué 85 millions de dollars » pour la trésorerie. La future compagnie aérienne, qui conservera le nom de « WOW Air », sera détenue à 51 % par des partenaires islandais afin de pouvoir opérer sur le sol européen, le reste sera entre les mains d’USAerospace Associates. Son quartier général se trouvera à l’aéroport de Dulles aux États-Unis, mais la compagnie disposera de bureaux des deux côtés de l’Atlantique. Dans un premier temps, annonce USAerospace, WOW Air exploitera deux avions : « Nous voulons commencer prudemment », a expliqué Michele Ballarin. La société entend dès l’été prochain étoffer sa flotte pour atteindre « 10-12 appareils » une fois véritablement lancée. WOW Air, qui transportait jusqu’à sa faillite fin mars plus d’un tiers des voyageurs en Islande, n’avait plus aucun investisseur pour espérer un redressement depuis que sa compatriote Icelandair s’était retiré des négociations en vue d’une reprise. Les conséquences de la faillite du transporteur pourraient être dures pour l’économie de l’île qui devrait subir une contraction de son économie en 2019, pour la première fois en près de dix ans, selon l’institut statistique national, un recul imputé à WOW Air et une baisse du tourisme. Si le nombre de vols à l’aéroport de Reykjavik a diminué de 29 % entre avril et juin selon le gestionnaire des aéroports islandais Isavia, le nombre de touristes en visite en Islande a lui aussi suivi la même trajectoire, subissant une baisse de 20 % au deuxième trimestre par rapport à la même période l’année dernière. https://www.lapresse.ca/voyage/201909/06/01-5240110-wow-air-renaitra-de-ses-cendres-en-octobre.php
  39. 1 point
    Un autre immense terrain vacant sur le point de disparaitre, faisant place à une bonne densité de logements
  40. 1 point
  41. 1 point
    Moi j'ai toujours un bémol quand on veut faire de nouvelles stations de métro pour aider au développement futur quand en ce moment il y a des quartiers centraux et très denses de montréal qui n'en n'ont même pas! Et on ne veut pas une ligne orange #2 avec la rose, on ne veut pas que les trains se remplissent à Laval et qu'à Montréal on ne soit plus capable de rentrer dedans!
  42. 1 point
    Ah! La fameuse autoroute Est-Ouest, une gestation difficile depuis le début, jamais inachevée, et maintenant en rapiéçage continuel depuis des années. Devant originellement passer sous le Vieux-Montréal en démolissant le tiers du quartier, une étude en catastrophe dans les années '60 recommande de la relocaliser plus au nord le long de la rue Vitré/Gauchetière. Bourassa en '70 acquiesse finalement à sa construction, avec son objectif de 100,000 emplois, et la démolition des ilôts au coeur de la ville sous le Square-Victoria et le long de la Gauchetière débuta. Malgré tout, les fonds viennent à manquer et le PQ prenant le pouvoir, la construction de la tranchée s'arrêta autour de Berri à la fin des années '70. Ce n'est qu'au milieu des années '80, autour de '85-'86, qu'on finalisa la portion actuelle en tranchée jusqu'à Papineau. Cette portion en tranchée se terminant abruptement à Papineau, d'où elle rejoint simplement Notre-Dame, devait autrefois, selon les plans du secteur Est des années '60, continuer en tranchée sous une partie de Notre-Dame pour ensuite dévier tout le long de De Rouen (toujours en tranchée) divisant Hochelaga pour toujours, et rejoignant finalement l'échangeur Hochelaga à la sortie du tunnel Lafontaine. L'échangeur démentiel Hochelaga a bien été construit à la sortie du tunnel tout comme le début d'autoroute Est (Souligny) mais s'arrête net à Dickson. Si on trace un trait en ligne droite on arrive directement à De Rouen, où était prévu la connection en tranchée de l'autoroute et la destruction totale du secteur. Finalement, suite à la pression populaire, au tournant des années '70 on décida plutôt pour cette portion Est d'y aller en tranchée tout le long de Notre-Dame et on rasa les ilôt longeant cette artère. Finalement, les changements de gouvernements et l'explosion des coûts on stoppé aussi cette 2e version, et on a simplement verdi les ilôts démolis le long de Notre-Dame et on a construit une piste cyclable. Ça branle dans le manche depuis maintenant plus de 40 ans.
  43. 1 point
    Ça ressemble au projet le Métropol (coin RL et St-Denis), mais version 2020.
  44. 1 point
  45. 1 point
    Hey everyone, I made a quick mockup of montreal's future skyline, circa 2021, including Vslp, BNC, Maestria, YUL3, 1000 DLM and Solstice. Thought this might be interesting to those of you as impatient as I am!
  46. 1 point
    Je suis passé par la hier vers 19:30 et ça forait et creusait encore à cette heure. Pas l'impression que ça va niaiser beaucoup ce projet là... Pis ça creusait sur une grande surface. J'habite pratiquement à côté, je prendrai des photos quand ce sera plus photogénique.
  47. 1 point
    À chaque fois que je vois ce genre de photos, je n'en reviens pas que nous allons avoir notre SkyTrain. C'est vraiment en construction. Après toutes les mauvaises annonces en transport collectif, j'ai encore peine à y croire.
  48. 1 point
    Justement avec un Royalmount amélioré, enrichi d'une composante résidentielle importante et un centre commercial standard, on favorisera davantage la dispersion des nouveaux commerces dans les autres centres déjà existants, évitant du coup de créer davantage de congestion à l'échangeur Décarie-Métropolitain. Ainsi chaque centre commercial rayonnera dans son secteur, tout en maintenant une saine concurrence. Je ne doute pas qu'éventuellement tous les grands stationnements seront transformés (souterrains et mieux desservis en TEC) pour devenir des zones résidentielles. Ce n'est qu'une question de temps. En attendant les développeurs se positionnent pour le commerce et c'est cet attrait qui déclenchera à terme l'urbanisation de leur périmètre.
  49. 1 point
    Je n'ai que d'éloges pour cette massive masse de massifs volumes! Une fonction résidentielle ancrée et assumée, une ville entière dans un bloc pour y naître, vivre et mourir! Le coin de l'édifice, plus modeste, nous rappelle qu'il faut commencer son parcours avec humilité. Mais en avançant dans l'édifice, les hauteurs et la lourdeur s'imposent, la densité explose, l'efficacité prend tout son sens. Cet édifice invente non seulement les couleurs blanche et noire, mais a le génie de les mettre en opposition. Le Ying et le Yang. Du jamais vu. Le jeu des volumes, sans réflexion assumée, rappelle l'aspect frivole et imprévisible de l'existence. Une forêt de balcon est en fait une forêt d'humains, encrés dans leur loisirs extérieurs, à créer une mosaïque folle de la ville moderne. Du pur génie, encore une fois!
  50. 1 point
    Je sais pas si cela a déja été mis ici, mais une carte du plan de TEC tel qu'imaginé en 1981 Courtoisie de ce site http://www.montrain.ca/
This leaderboard is set to New York/GMT-04:00