Recommended Posts

Until 2007, I was optimistic.

-Montreal posted some amazing job creation numbers from the period 1998-2007

-real estate market was booming

-We had Griffintown/another office building or 2 on the horizon/an unemployment rate headed below 7%

-Another 5 years of polticial stability

 

So where are we heading?

 

-Major projects have either been cancelled, deferred or scaled down (all of them except for the Quebec govt concert hall)

griffintown/2.22/chum/muhc/701 university/1215 square philips

 

-Creeping unemployment rate and higher CAD vs USD.

 

-Immigration and language laws ensure that we get 2nd or 3rd most qualified applicants (Toronto gets most talented)

 

-Quebec and Montreal governments are broke and can't stimulate the local economy without increasing their massive levels of debt

 

-Foreign airlines continue to leave Montreal since 2000 (Iberia/Austrian Airlines/EL AL/Egyptair/CSA Czech) - meanwhile during this time Toronto attracted Austrian Airlines/Emirates/Jet Airways/Air India/Turkish Airlines/Lan Chile/EVA Airways (and more to come)

 

-Lowest % of university graduates despite lowest cost for prospective students

 

-Highest income tax rates in all of North America

 

-Poor involvment of Quebec business in community (where are Power Corp / Bombardier like Rogers are to Toronto)?

 

-Declining rank on top financial center charts

 

-Political instability

 

-Exodus of head offices continues

 

-26 on 26 metro areas for GDP/Capital adjusted for PPP in North America.

 

Where are we going people?

 

How do we turn this ship around?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

I hate to be a downer but...

 

This stagnation we live in is the new reality of Montreal. We are becoming less and less of an international city and more and more of a provincial one. One might say that the city has plateaued (and this has been the case for many years now). The real decline will not kick in for a few more years. But don't count on the city ever "booming" again. Those days are long gone.

 

Of course the odd "big" project will come up (nothing more than 35 floors!), but nothing too exciting. That said, we stand to plug in a lot of holes with small projects here and there. Incremental little improvements. The key here is small. Montreal's competitors are no longer Toronto, Boston or Chicago (New York or Paris were never competitors to begin with), but Quebec City, Calgary and Ottawa.

 

The problem? Well people are born into this mentality of Montreal being the most important city in a province with a very small population (on a global scale) and not the second most important city (at one time the most important) in a moderately influential country (I'm not talking about sovereignty). People don't think outside the box too much here. They like to pat themselves on the back as being "progressive" and "very liberal", but that means hardly anything in terms of economics (which is something few people in this city understand). We brag about trivial things like being a "good party town" but care little about more important things like the flight of our head offices, and the takeover of our companies. It seems that as long as the Habs are doing well, nothing else matters. It's almost like Montreal is the city equivalent of a man-child (a child in the body of a man, or in our case, a small-to-medium sized city in the frame of a large one). This wasn't always the case, and I'm not sure where this mentality came from, but it crept in slowly beginning in the mid-to-late 20th century, and still prevails.

 

That said, if you like projects under 8 floors, you'll be salivating over the next 5-10 years at what will be headed our way! (I do think we are in for some improvement of architectural styles used).

 

And no, it is not Gerald Tremblay's fault. He can't affect how Montrealers think (and that's the key).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
I hate to be a downer but...

 

This stagnation we live in is the new reality of Montreal. We are becoming less and less of an international city and more and more of a provincial one. One might say that the city has plateaued (and this has been the case for many years now). The real decline will not kick in for a few more years. But don't count on the city ever "booming" again. Those days are long gone.

 

Of course the odd "big" project will come up (nothing more than 35 floors!), but nothing too exciting. That said, we stand to plug in a lot of holes with small projects here and there. Incremental little improvements. The key here is small. Montreal's competitors are no longer Toronto, Boston or Chicago (New York or Paris were never competitors to begin with), but Quebec City, Calgary and Ottawa.

 

The problem? Well people are born into this mentality of Montreal being the most important city in a province with a very small population (on a global scale) and not the second most important city (at one time the most important) in a moderately influential country (I'm not talking about sovereignty). People don't think outside the box too much here. They like to pat themselves on the back as being "progressive" and "very liberal", but that means hardly anything in terms of economics (which is something few people in this city understand). We brag about trivial things like being a "good party town" but care little about more important things like the flight of our head offices, and the takeover of our companies. It seems that as long as the Habs are doing well, nothing else matters. It's almost like Montreal is the city equivalent of a man-child (a child in the body of a man, or in our case, a small-to-medium sized city in the frame of a large one). This wasn't always the case, and I'm not sure where this mentality came from, but it crept in slowly beginning in the mid-to-late 20th century, and still prevails.

 

That said, if you like projects under 8 floors, you'll be salivating over the next 5-10 years at what will be headed our way! (I do think we are in for some improvement of architectural styles used).

 

And no, it is not Gerald Tremblay's fault. He can't affect how Montrealers think (and that's the key).

 

Might I add that Montrealers and Quebeckers are more regionalistic, more pre-occupied about the details of the culture rather than to think globally, and invite plurality on a large scale. We've become more pre-occupied with the amount of french songs played at the bell center rather than the exodus of head offices.

 

It's really sad, just a few years ago I felt like things were different...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Might I add that Montrealers and Quebeckers are more regionalistic, more pre-occupied about the details of the culture rather than to think globally, and invite plurality on a large scale. We've become more pre-occupied with the amount of french songs played at the bell center rather than the exodus of head offices.

 

It's really sad, just a few years ago I felt like things were different...

 

In fairness, it's hard not to be concerned about your culture when your linguistic group represents a very tiny minority on a large continent. I'm for cultural preservation myself (as long as its not too nitpicky). That said,I think that Quebec has the ability to export its culture much more than it is doing currently. Most people here don't even dream of doing business outside of Quebec, or performing outside of Quebec, etc. Switzerland is a much more recognized brand internationally than we are, yet they have the same amount of people. Why? Switzerland is not afraid of going global.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si vous voulez qu'on commence a comparer montreal a des villes d'influences regionales, pourquoi ne pas penser a philadelphie ?

 

malgre de graves problemes sociaux dans certains secteurs de la ville, la ville dans l'ensemble n'est pas pire que montreal: il y a un esprit de communaute beaucoup plus fort que dans n'importe quel quartier d'ici, la vie artistique y est florissante, on y trouve des parcs, des places publiques, des musees de qualite et bien animes; le reseau de transport y est aussi comparable, avec meme du service 24h sur certaines lignes regionales de metro, pour une ville d'agglomeration a peu pres aussi grande que la notre.

 

on trouve aussi a philadelphie, une equipe de la NBA, de la MLB, de la NHL, de la NFL, de la MLS (attends, mais je pensais que c'etait montreal a capitale nord americaine du soccer ??), et de nombreux evenements sportifs internationaux.

 

les artistes en tournee se font un devoir d'arreter a philadelphie, malgre qu'elle soit aussi pres de manhattan que montreal l'est de trois-rivieres ..

 

depuis la derniere fois que j'y etait aller, 4 grattes ciels y furent erigees qui serait aisement dans le top 10 montrealais: le murano, 140m, le cira center, 130m, le ritz, 160m, et le comcast center, 300m ! ...

 

 

a quelle autre ville d'influence regionale voulez vous comparer montreal ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don't worry he's taking care of everything:

 

gerald-tremblay.jpg

 

No one really qualified wants the Mayor's job. If you're so good, why don't you try to get elected in 2013?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon dieu que vous êtes une gang de dépressif pathétique. SVP prenez votre prozac et arrêter de chialer, on vient de subir de plein fouet une RECESSION, la pire depuis ces 50 dernières années, et cela va plutôt très bien à Montréal comparé à bcp de ville en europe et aux US. Faut aussi arreter de lier construction de gratte ciel avec santé économique. On a construit plein de gratte ciel en 1992 à Montréal, et pourtant l'économie de la ville était beaucoup moins saine qu'elle ne l'est aujourd'hui, surtout comparativement à l'ontario, depuis 30 ans! C'est peut être décevant pour des amateurs de gratte ciels, mais à Montréal, c'est pas le type de développement qu'on privilégie. Point c'est tout. Et pourquoi cette maudite manie sur ce forum de croire que la mairie est responsable de tout dans cette ville??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et pourquoi cette maudite manie sur ce forum de croire que la mairie est responsable de tout dans cette ville??

 

 

Car la personnalité d'un maire influe directement le dynamisme et la confiance des habitants?

 

Car il est responsable directement ou indirectement de 2 des 3 plus grosses fraudes ayant eu lieu au Canada depuis 10 ans et il est toujours au pouvoir? ( compteur d'eau et Contrecoeur)

 

Car il est incapable de se mesurer aux maires de banlieue sur des questions aussi symboliques que le transport en commun?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Gilbert
      Bonjour à tous et bienvenue dans cette nouvelle section du forum!
       
      Une section qui vous est entièrement destiné. En effet, vous pouvez nous montrer ici VOS propres projets pour la grande ville de Montréal.
      Comment voyez-vous le Montréal du futur? Quels projets voudriez-vous qu’il y ait?
      Simplement quelques petites restrictions (plus «recommandations» que «restrictions», pour que la section soit tout simplement plus amusante à regarder;) ) :
       
      1- Les projets devront être accompagné d'un appui visuelle
       
      Tout simplement que ce soit plus agréable. Un projet avec un rendu est toujours plus attirant à la critique.
      Exemple: Prenez comme exemple une des propositions de tour pour le Silo no5, même si elle aurait 50 étages, personnes n'en parle vraiment, parce que nous ne savons pas de quoi elle aurait l'air.
      Autre exemple : La tour d'Aluminium, dont tout le monde connaissait comme n'étant qu'une vision, mais qui a tout de même réussi à remplir 4 pages de son fil en deux jours! Si j'avais seulement parlé d'une vision de tour de 240 mètres sans rendus, personnes n'aurait répondu à mon fil!
       
       
      2- Les projets doivent venir de vous
       
      Simplement pour ne pas se retrouver avec des projets annulés. Ce fil n’est pas un fil nostalgique de projet abandonné.
      Aussi, simplement pas prendre de projets existant ailleurs et simplement le mettre, juste pour que Montréal reste la ville unique qu’elle est.
       
       
      Instrument conseillé pour l’appui visuel :
       
      Google sketchup
      Le logiciel est juste…INCROYABLE!
      Il est gratuit, complet (pour les débutant) et surtout…facile à utilisé.
      Je l’ai téléchargé pendant le temps des fêtes et j’ai déjà créé quelques petites choses pour ce fil!
      Vous pouvez le télécharger ici : https://www.sketchup.com/fr
       
       
      Logiciels Adobe
      (Photoshop, illustrator, etc.)
      Quand on les connaît bien, c’est quand même assez facile de travailler avec eux.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      Maintenant, à vous de créer vos propres projets! Comment voulez vous que Montréal ressemble?
      P.S. Ce fil est pour les commentaires, les annonces, etc.
    • Par Nameless_1
      Le réseau routier croule plus vite qu'on ne peut le réparer
       
      Pont fermé sur l'autoroute 20, à Saint-Hyacinthe.
      PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE
      BRUNO BISSON
      La Presse   Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMDET) ne parviendra pas à freiner la détérioration des ponts, des structures et des chaussées de son réseau routier dans les prochaines années, même s'il réalise tous les chantiers prévus jusqu'en 2020, qui totalisent près de 5 milliards.
      Dans un avis transmis au sous-ministre des Transports Marc Lacroix, au début de cette année, un comité formé de trois experts indépendants brosse un portrait préoccupant de la capacité financière et opérationnelle du Ministère à atteindre les cibles fixées pour améliorer l'état de ses ponts et de ses chaussées.
      Ces trois experts étaient appelés à fournir un avis sur la programmation 2018-2020 des travaux routiers du MTMDET, annoncée en mars dernier. Cette programmation prévoit des investissements de 4,8 milliards pour financer la construction ou la réfection de 674 ponts sur le réseau routier supérieur, 263 ponts sur les réseaux municipaux (un total de plus de 2000 chantiers).
      Se réjouissant de l'augmentation prévue du niveau d'activité par rapport à l'exercice précédent, le comité conclut toutefois que «même si tous les travaux programmés étaient pleinement réalisés, le résultat ne permettrait pas d'atteindre les cibles du plan stratégique 2017-2020 à l'égard du pourcentage des structures et des chaussées en bon état. En fait, il y aura une détérioration au cours des prochaines années, selon les prévisions du Ministère».
       
      Des progrès compromis
      Ce comité est formé par Jean Bédard, professeur de comptabilité et gouvernance des sociétés à l'Université Laval, Jacques Girard, ingénieur et expert en travaux routiers et en normalisation, et Louis Lévesque, ancien sous-ministre de Transport et Infrastructure Canada. C'est la deuxième fois que ces experts sont appelés à se pencher sur les travaux du MTMDET.
      «Le volume des travaux réalisés dans les deux dernières années est insuffisant pour maintenir les progrès observés au cours de la dernière décennie au chapitre de l'état des structures et du réseau routier.» - Extrait de l'avis sur la programmation 2018-2020 des travaux routiers du MTMDET
      Ces progrès ont été permis par l'injection de dizaines de milliards de dollars dans un vaste plan de redressement du réseau routier lancé il y a 10 ans «en réponse à l'effondrement du viaduc de la Concorde» à Laval en 2006. L'effondrement avait fait cinq morts et six blessés graves et avait mis en lumière la vulnérabilité d'un réseau routier ayant souffert d'un manque d'entretien flagrant durant des années.
      Les améliorations obtenues au terme de ces investissements colossaux sont toutefois fragiles, disent les experts, comme en témoignent les difficultés rencontrées par le Ministère l'an dernier. Les inondations du printemps 2017 et le conflit de travail dans l'industrie de la construction ont ralenti les chantiers du MTMDET. Ces problèmes étaient largement hors de son contrôle, mais le ralentissement qu'ils ont provoqué ne peut pas être rattrapé.
      «Cette réduction des travaux réalisés en 2017 aura un impact négatif permanent sur l'état du réseau, expliquent-ils, puisque les travaux effectués en 2018, qui auraient dû être effectués en 2017, retarderont d'autres travaux à 2019, et ainsi de suite.»
      Manque de compétence et de main-d'oeuvre
      Pour assurer la réalisation d'un volume de travaux suffisant pour améliorer l'état des ponts et chaussées du Québec, les experts plaident pour «une augmentation de la capacité opérationnelle et des ressources financières du Ministère», tout en identifiant une de ses principales faiblesses : «des carences au niveau des ressources humaines, en nombre ou en compétence, ont un impact important sur la capacité à préparer des projets».
      Le Ministère a de la difficulté à recruter et à retenir sa main-d'oeuvre, particulièrement en région, affirment-ils. Et lorsqu'il arrive à convaincre des professionnels compétents d'y travailler, ceux-ci «se voient convoiter par plusieurs employeurs, dont de grandes sociétés privées offrant des conditions très avantageuses».
      Appelé à commenter cet avis du comité d'experts indépendants, le Ministère, qui est actuellement sans ministre à la suite des élections de lundi dernier, n'a pas répondu hier à l'invitation de La Presse.
      https://www.lapresse.ca/actualites/201810/04/01-5199139-le-reseau-routier-croule-plus-vite-quon-ne-peut-le-reparer.php
       
    • Par IluvMTL
      Conseil d'arrondissement, Assemblées du conseil, Autres conseils et comités, Bureau d'arrondissement
       
      Ordres du jour , Procès-verbaux
       
       
      2010 - Calendrier des prochaines séances :
      Les séances ordinaires du Conseil d’arrondissement ont lieu à 19 heures, le deuxième lundi de chaque mois, excepté en juin, octobre et décembre.
      Depuis 2006, afin de se rapprocher des citoyennes et des citoyens de Ville-Marie, les élus ont décidé que les séances ordinaires du Conseil d’arrondissement se tiennent dans différents lieux. Cette décision se perpétue en 2010.
       
      Vous trouverez ci-dessous les dates ainsi que les adresses où les Conseils se dérouleront :
       
      Endroits où se dérouleront les conseils d'arrondissements 2010
      Lundi 8 février, Maison de la culture Frontenac, 2550, rue Ontario Est
      District Sainte-Marie
      Lundi 8 mars, Salle du conseil, 888, boul. De Maisonneuve Est, 5e étage
      District Saint-Jacques
      Lundi 12 avril, Collège de Montréal, salle L’Ermitage, 3510, ch. de la Côte-des-Neiges
      District Peter McGill
      Lundi 10 mai, Maison de la culture Frontenac, 2550, rue Ontario Est
      District Sainte-Marie
      Mercredi 16 juin, Salle du conseil, 888, boul. De Maisonneuve Est, 5e étage
      District Saint-Jacques
      Lundi 12 juillet, Collège de Montréal, salle L’Ermitage, 3510, ch. de la Côte-des-Neiges
      District Peter McGill
      Lundi 13 septembre, Salle du conseil, 888, boul. De Maisonneuve Est, 5e étage
      District Saint-Jacques
      Mardi 12 octobre, Maison de la culture Frontenac, 2550, rue Ontario Est
      District Sainte-Marie
      Lundi 8 novembre, Collège de Montréal, salle L’Ermitage, 3510, ch. de la Côte-des-Neiges
      District Peter McGill
      Mercredi 15 décembre, Salle du conseil, 888, boul. De Maisonneuve Est, 5e étage
      District Saint-Jacques
      2550, rue Ontario Est
       
      Page d'erreur
    • Par alihoufani
      Salut à tous, je me demandais s'il y'avais un équivalent d'Info Travaux de la ville de Montréal pour les travaux actuels et futurs du Ministère des Transports?