Gilbert

ville-marie
Hôtel Mount Stephen - 12 étages

570 messages dans ce sujet

Pinned posts

Nom: Hôtel Mount Stephen

Hauteur en étages: 11

Hauteur en mètres:

Coût du projet: 25 000 000,00$

Promoteur: Groupe Tidan

Architecte: Lemay

Entrepreneur général:

Emplacement: 

Début de construction: 

Fin de construction: printemps 2017

Site internet: 

Lien webcam: 

Autres informations: Hôtel de 80 chambres sera construit à l'arrière de l'immeuble

Rumeurs: 

Aperçu artistique du projet: 

pers-avant-nuit-3_JFTSO-620x452.jpg

 

Maquette: 

Autres images: 

Vidéo promotionnelle:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si l'extérieur était aussi beau que l'intérieur..... Le nouvel ajout est disgracieux. Provencher-Roy dropped the ball hard on this one.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'apprécie pas non plus la présence de cet édifice sans grand intérêt visuel et qui jure avec l'élégance de l'ancienne maison. Il faut cependant admettre que les intérieurs sont très réussis. Dommage qu'on ait pas essayé d'en faire autant sur le plan esthétique pour le mariage des deux structures. Ne nous reste qu'à espérer que la partie récente soit éventuellement cachée par une nouvelle construction voisine. On ne pourra cependant rien faire pour éviter l'effet de masse écrasant quand on marche devant le complexe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bravo ... vraiment jolie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L’hôtel Mount Stephen ouvre ses portes

Par Andréanne ChevalierTC Média

mount-stephen261.jpg?w=618&h=408&crop=1

 

Josie Desmarais/Métro Après quatre ans de travaux et de profondes difficultés liées à la rénovation de l’édifice patrimonial au cœur de ce nouvel hôtel, Le Mount Stephen est maintenant ouvert.

«Si [George] Stephen était encore vivant aujourd’hui, il serrerait la main à M. Yuval et M. Sofer [les propriétaires derrière le Groupe hôtelier et immobilier Tidan] pour les féliciter parce qu’ils ont bien conservé la maison de ses rêves», a affirmé lundi Antoine Naoum, le directeur général de Le Mount Stephen, lors d’une visite de presse.

Les 90 chambres et suites du luxueux hôtel, sis sur la rue Drummond, sont situées dans un nouveau bâtiment construit à l’arrière de l’immeuble patrimonial, qui a été érigé dans les années 1880 et qui était jusqu’en 2012, un club privé. «Nous insistons sur le mariage entre la partie historique et la nouveauté», a affirmé M. Naoum.

Ce sont les firmes d’architectes Lemay et Provencher-Roy qui ont imaginé la transformation de la maison George-Stephen, classée immeuble patrimonial et lieu historique national du Canada, en hôtel de luxe. «On veut garder un musée ouvert avec une formule hors du commun», décrit M. Naoum.

Les travaux de rénovation et d’aménagement avaient causé des fissures à la façade de l’édifice du Mille carré doré. Trois cheminées avaient été détruites. Des procédures judiciaires avaient par ailleurs été entamées par le ministère de la Culture et des Communications (MCC) contre les propriétaires du bâtiment.

«[Les inquiétudes étaient] une réaction naturelle. [Pendant les travaux], des passants ont vu des panneaux soutenant les murs. C’était effrayant à voir, mais la réalité ne l’était pas», a insisté M. Naoum. À plusieurs reprises au cours de la visite effectuée par TC Media, M. Naoum a évité d’aborder de front les défis engendrés par les travaux et les problèmes qu’a connus le bâtiment, préférant souligner que les propriétaires «regardaient vers l’avenir».

La porte-parole auprès des médias du MCC, Annie LeGruiec, a rappelé que «des représentants du ministère se sont rendus sur place régulièrement pour vérifier que les travaux étaient conformes aux autorisations émises». Le MCC n’a toutefois pas souhaité émettre d’autres commentaires, compte tenu du fait que le dossier de l’édifice Mount Stephen est entre les mains du ministère de la Justice.

Dinu Bumbaru, le directeur des politiques à Héritage Montréal, croit pour sa part que «la catastrophe a été évitée». «On imagine que les travaux ont été bien faits, mais nous n’avons pas eu l’occasion de voir les lieux», a-t-il indiqué à TC Média.

«Si des spécialistes du patrimoine s’inquiètent, ils peuvent venir constater l’état du bâtiment, a mentionné de son côté le directeur général de l’hôtel. Tout le monde est bienvenu».

 

6500$

Le prix d’une nuit dans la suite royale d’une superficie de 5000 pieds carrés est de 6500$. Dans cette suite, ainsi qu’à certains endroits répartis sur les 11 étages, on trouve des meubles d‘époque qui agissent comme rappel de l’histoire du lieu dans la nouvelle construction. Le prix d’une nuit dans une chambre régulière débute à 450$.

hotel2.png?w=618&h=408&crop=1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'intérieur est très joli.

J'ai une question toutefois en voyant ces photos (et après avoir vu l'immeuble L'Avenue). C'est vraiment un détail insignifiant, mais y a-t-il quelqu'un qui sait pourquoi on pose encore ces enseignes de sortie de secours de couleur rouge ? Il me semble que le pictogramme vert est désormais la règle au Québec (http://www.lapresse.ca/le-soleil/maison/habitation/201510/29/01-4915266-code-de-construction-du-quebec-cinq-changements-pour-les-nouveaux-batiments.php) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'intérieur de l'hôtel est de toute beauté, malheureusement l'extérieur lui est atroce. On va espérer qu'un jour une belle tour imposante viendra cacher cette horreur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Compte tenu de l'historique, ce projet semble s'être bien rattrapé. On a évité la catastrophe et on a une belle réalisation. Ouf.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.journaldemontreal.com/2017/05/02/un-nouveau-restaurant-ouvre-ses-portes-dans-un-ancien-club-prive-datant-de-1880

Un nouveau restaurant ouvre ses portes dans un manoir datant de 1880
    3,6K
    
      
 Un nouveau restaurant ouvre ses portes dans un manoir datant de 1880
PHOTO COURTOISIE / CINDY LA
VANESSA DE MONTIGNY
Mardi, 2 mai 2017 09:53
MISE à JOUR Mardi, 2 mai 2017 10:06
La construction de la maison Mount Stephen, en plein centre-ville de Montréal, rue Drummond, a débuté en 1880 et s’est terminée en 1883. La résidence, qui était à l’époque celle de George Stephen, 1er baron Mount Stephen, et de son épouse Annie Charlotte Kane, s’inscrivait à 600 000 $. Une somme considérable pour l’époque.
De 1927 à 2011, la maison bourgeoise a accueilli le Club Mount Stephen, un gentlemen’s club réservé à l’élite locale et internationale.
Depuis 2012, l’idée d’en faire un hôtel fait son chemin. Le projet nécessite la construction d'une annexe plus moderne à l’arrière de l’établissement qui compte 90 chambres. La partie historique du manoir a quant à elle été recyclée en un restaurant, le Bar George.

Le journaldemontreal.com a eu la chance de s’entretenir avec celui qui tient les rênes des cuisines, le réputé chef Anthony Walsh, et son acolyte Kevin Ramasawmy, avant que l’endroit n’ouvre ses portes officiellement.
 Un nouveau restaurant ouvre ses portes dans un manoir datant de 1880
PHOTO PAR CINDY LA
L’idée derrière le Bar George...
«Nous avions envie de rendre l’endroit accessible, que les gens soient à l’aise. Vous n’avez pas besoin d’être membre, contrairement aux années précédentes, où le club était réservé à l’élite», explique Kevin Ramasawmy.
«Nous allons utiliser toute la richesse que le terroir québécois peut offrir en rendant hommage à l’histoire de l’endroit et aux origines britanniques de George Stephen. C’est un héritage qui devrait être célébré», ajoute Anthony Walsh.
La cuisine d’avant-garde inspirée des îles britanniques présentera des classiques revisités, comme les œufs au four à l’écossaise (9 $), le poisson fumé et crumpet (16 $) et le pâté à la joue de veau et aux rognons (35 $).
Derrière le bar, on retrouve les mixologues Maxime Boivin et Drahos Chytry, qui ont créé des cocktails inspirés du décor montréalais et du vécu de l’endroit, comme le Golden Square Mile Sour (13 $) et le Boulevardier du Baron (14 $). La carte des vins, quant à elle, n’est pas épeurante. Elle inclut beaucoup de vins abordables et de mousseux, ainsi que quelques bouteilles de champagne.
Il y aura également une gamme de (très) bons whiskies, de gins, de xérès et de portos.
Comme c’est le restaurant de l’hôtel Mount Stephen, les déjeuners, les dîners, les soupers, les hors-d’œuvre de fin de soirée et les brunchs du week-end seront servis.
 Un nouveau restaurant ouvre ses portes dans un manoir datant de 1880
PHOTO PAR CINDY LA
De grosses pointures en cuisine
Comme la cuisine est en service sept jours sur sept, la brigade compte une vingtaine de membres.
«Oliver & Bonacini ne serait pas ce que c’est si nous ne prenions pas soin de nos employés. Nous voulons leur donner l’opportunité de grandir avec nous», mentionne Anthony Walsh.
Originaire de Montréal, Anthony a passé les 20 dernières années à la barre des restaurants de la chaîne O&B comme Canoe, l’Auberge du Pommier ou le Leña. Il se passionne pour la cuisine depuis l'enfance, lorsque sa mère lui a appris à cuisiner. Il a reçu des critiques plus qu’élogieuses tout au long de sa carrière, a été nommé chef cuisinier de l’année par le magazine Foodservice & Hospitality et personnalité influente par le magazine Toronto Life.
Kevin Ramasawmy est quant à lui originaire de l’île Maurice et est le fils d'un directeur d’hôtel. Il a donc grandi dans le domaine de l’hôtellerie et de la cuisine. Il a autrefois été chef aux restaurants réputés Maison Boulud et Daniel.
 Un nouveau restaurant ouvre ses portes dans un manoir datant de 1880
PHOTO PAR CINDY LA
Un air britannique en plein cœur de Montréal
Metaphore Design est à l’origine de la réinvention de l’espace pour que le charme nostalgique de la demeure se marie parfaitement à un décor un peu plus moderne.
Nous n’avons aucune difficulté à nous imaginer le mode de vie et l’opulence de l’élite d’autrefois en observant les hauts plafonds, les boiseries détaillées et le foyer imposant, tous des éléments du bâtiment original.
Le Bar George propose également quatre salles à manger nichées à l’étage, dans les anciens appartements du manoir. Si vous désirez y organiser un événement d’envergure, l’hôtel dispose également de plusieurs salles de bal, de salles de conférence et d’espaces extérieurs pouvant accueillir jusqu’à 500 personnes.
Pour en savoir plus sur le restaurant Bar George, consultez sa page Facebook et son site web.
 
Bar George / Hôtel Le Mount Stephen
1440, rue Drummond, Montréal
Ouverture officielle: le 2 mai 2017

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur la terrasse du penthouse au dernier étage du nouvel hôtel Mount Stephen, rue Drummond à Montréal.

Suivi de quelques vues de l'intérieur du penthouse.

 

20170515_192953.jpg

20170515_193241.jpg

20170515_193727.jpg

20170515_193733.jpg

3 personnes aiment ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

I went for a visit last week  ... really beautiful looks like London in there (and not Ontario)

IMG_1653.JPG

IMG_1652.JPG

IMG_1655.JPG

IMG_1658.JPG

1 personne aime ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par MtlMan
      [ATTACH]30458[/ATTACH][ATTACH]30459[/ATTACH]
    • Par IluvMTL
      Radio-Canada vend sa tour au Groupe Mach | Le Devoir
       
      L’avenir de la tour
      Pour sa part, la tour de Radio-Canada a été cédée au Groupe Mach, qui mettra aussi la main sur la section ouest du vaste terrain.
      La société immobilière détenue l’homme d’affaires Vincent Chiara occuperait le quatrième rang des propriétaires d’immeubles commerciaux dans la grande région de Montréal. Avec son associé Jolina Capital inc., l’entreprise est notamment propriétaire de la tour de la Bourse et de la tour CIBC.
      Radio-Canada avait reçu une douzaine d’offres pour l’achat de sa tour, et le diffuseur s’était associé à la firme de courtage immobilier Avison Young et Brookfield Financial pour procéder à l’analyse des offres d’achat. Quatre propositions avaient par la suite été retenues.
      Le Groupe Mach a refusé mercredi de commenter la transaction ou de révéler ses intentions concernant l’avenir de la tour dont il a fait l’acquisition.
       
      ICI Radio-Canada - Communiques - La nouvelle Maison de Radio-Canada
       
      ...
       
      En lien direct avec la Stratégie pour le centre-ville présentée par l’administration Coderre et en vertu de l’accord de développement conclu avec la Ville de Montréal et le règlement d’urbanisme de l’arrondissement, la revitalisation du quadrilatère occupé actuellement par Radio-Canada devrait inclure une mixité d’usages comprenant notamment des logements sociaux et communautaires, des logements abordables et des espaces verts.
       
      La proposition de Groupe Mach prévoit aussi une éventuelle reconnexion de certaines rues, pour favoriser une meilleure intégration avec le reste du quartier. Cette stratégie de développement s’inscrit dans la tendance mondiale de densification des centres urbains à la faveur d’un développement durable.
      LA TOUR ACTUELLE SERA PRÉSERVÉE
      Dans le cadre de ce vaste projet de revitalisation, Groupe Mach prévoit, dans son plan actuel, que la tour de Radio-Canada soit préservée, mais avec une nouvelle vocation.
      Rappelons enfin que ces deux transactions sont sujettes à l’approbation globale du Conseil du Trésor qui est prévue pour le printemps 2017. Selon l’échéancier présenté par le groupe Broccolini, la construction de la nouvelle Maison de Radio-Canada devrait être complétée pour le début de 2020.
      En lien direct avec la Stratégie pour le centre-ville présentée par l’administration Coderre et en vertu de l’accord de développement conclu avec la Ville de Montréal et le règlement d’urbanisme de l’arrondissement, la revitalisation du quadrilatère occupé actuellement par Radio-Canada devrait inclure une mixité d’usages comprenant notamment des logements sociaux et communautaires, des logements abordables et des espaces verts. La proposition de Groupe Mach prévoit aussi une éventuelle reconnexion de certaines rues, pour favoriser une meilleure intégration avec le reste du quartier. Cette stratégie de développement s’inscrit dans la tendance mondiale de densification des centres urbains à la faveur d’un développement durable.
      À propos de Groupe Mach
      Groupe Mach est l’un des principaux acteurs du secteur de l’immobilier québécois et l’un des plus importants propriétaires d’édifices à bureaux de Montréal et de la ville de Québec. Il développe ou redéveloppe des sites et les amène à maturité, en respectant des objectifs pratiques et réalistes en s’associant à des partenaires expérimentés tels que la firme Provencher Roy et le Groupe Montclair. Ces sites deviennent, grâce à une gestion avisée, des générateurs de nouveaux emplois et de services à la collectivité.
      Groupe Mach se distingue par sa vision stratégique, son expertise et son savoir-faire. Sa volonté de concilier les impératifs techniques, économiques, sociaux et environnementaux fait de lui un développeur et un gestionnaire rigoureux, responsable et intègre.
      Depuis bientôt 17 ans, il travaille à la composition d’un portefeuille immobilier prestigieux et bien équilibré couvrant tous les secteurs d’activité. Il regroupe plusieurs fleurons québécois tels que l’édifice Sun Life, la Tour CIBC et la Tour de la Bourse à Montréal. Il détient, à ce jour, 17 millions de pieds carrés.
      Avec plusieurs propriétés certifiées BOMA Best ou LEED, il remplit sa promesse de participer à l’effort collectif pour un développement durable et compte poursuivre dans cette voie en visant les plus hauts standards de l’industrie.
    • Par UrbMtl
      Habsfan, as-tu plus de détails sur la nature des travaux? Seulement le RDC?
       

       
    • Par IluvMTL
      http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201612/15/01-5051640-un-projet-de-400-millions-sur-le-site-de-lancien-childrens.php
       
       
       
      [ATTACH]29673[/ATTACH]
       
      [ATTACH]29674[/ATTACH]
       
      Les points saillants de l'ensemble du projet sont :
       
       
      1 400 unités de logements locatifs, de copropriétés et de logements sociaux ; sept immeubles, dont six de 20 à 32 étages (superficie totale de 130 000 m2) incluant un immeuble patrimonial de trois étages ; des commerces de proximité au rez-de-chaussée des immeubles ; des espaces à bureaux et un hôtel d'environ 250 chambres ; la construction d'un centre communautaire, le « Centre Peter-McGill », qui abritera notamment une salle de spectacle multifonctionnelle, une bibliothèque, des salles polyvalentes pour l'organisation d'activités culturelles et physiques et une grande salle communautaire ; l'aménagement d'espaces verts et d'un parc public qui compteront pour plus de 30 % de la superficie totale du projet ; l'agrandissement et le réaménagement de la place Henri-Dunant, ce qui implique le réaménagement d'un tronçon de la rue Lambert-Closse à des fins de parcs ; la restauration et l'intégration au projet de la première résidence des infirmières ; l'ouverture d'une nouvelle vitrine sur le square Cabot. Le volet communautaire inclura la construction du centre Peter-McGill et une contribution significative à l'aménagement du parc Henri-Dunant, deux éléments dont bénéficiera la population du quartier. Ces éléments permettront de créer un grand ensemble public assurant la consolidation du square Cabot et du parc Hector Toe-Blake en tant que cœur culturel et social de ce secteur de la Ville de Montréal. Ainsi, le projet contribuera à la relance économique de la rue Sainte-Catherine Ouest.
    • Par swansongtoo
      Hello all,
       
      Saw a sign on Crescent this morning for this project :
       
      Centra Condos - Montreal condos for sale, new condo downtown Montreal.
       
      1190 is the site behind Maharaja buffet I know there's a thread for the old project but couldn't find it.