Recommended Posts

http://www.journaldequebec.com/2017/12/18/le-trace-du-tramway-sera-revu-confirme-labeaume

Le scénario du boulevard Charest n’est plus coulé dans le béton. Le tracé du futur tramway sera revu, a confirmé le maire de Québec.

Quelques jours à peine après avoir ressuscité le projet de tramway en le qualifiant d’« hypothèse très sérieuse », Régis Labeaume a déjà laissé entendre que le tracé qui a toujours été sur la table, celui qui circule sur le boulevard Charest, est présentement remis en question.

« On va probablement retravailler un peu le circuit parce que l’hypothèse Charest n’a pas fait l’affaire pour tout le monde. On est en train de travailler sur les hypothèses de parcours. Mais généralement, là où il y a de la densité, ce serait le tramway. »

En parallèle, l’administration Labeaume cherche un moyen de desservir la périphérie avec un « haut niveau de service ».

Après la campagne

L’idée du tramway n’était pas sur la table lors de la dernière campagne électorale, a juré le maire. « Jusqu’à il y a à peu près deux semaines, personne ne nous avait signalé au gouvernement qu’ils étaient prêts à envisager un tramway et de payer. Ça n’a pas fait partie de nos hypothèses pendant la campagne. »

C’est Régis Labeaume lui-même qui a approché le gouvernement de Philippe Couillard il y a deux semaines avec l’idée de remettre sur les rails le tramway comme projet de transport structurant pour Québec. « Le premier ministre a dit qu’il voulait quelque chose de technologiquement moderne. J’ai mis de l’avant le tramway et ça a cliqué », a indiqué M. Labeaume.

Le ministre responsable de la Capitale-Nationale, Sébastien Proulx, a d’ailleurs confirmé que son gouvernement était très ouvert à cette éventualité. « Je vous dis publiquement ce que je lui ai dit : “Voilà un sujet intéressant, voilà un projet qui peut être bien emballant, dans la mesure où il est présenté, puis qu’il satisfait les gens, et nous on sera derrière », a insisté M. Proulx, qui souhaite « ce qu’il y a de mieux » sur le plan technologique pour l’éventuel réseau de transport en commun structurant.

Une chose est claire pour Québec, le tramway ne traversera pas le fleuve. « On ne traversera pas le tramway à Lévis, ça, c’est certain, a tranché Régis Labeaume. Parce que c’est extrêmement compliqué avec le pont. [...] C’est à eux de venir se connecter sur nous autres. »

Lévis exige une connexion

De son côté, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a maintenu qu’il serait « irresponsable » et « complètement ridicule » qu’il n’y ait pas d’interconnexion entre les deux rives si jamais un projet de tramway devait voir le jour. « Dans la mesure où il y a une interconnexion qui se fait correctement entre les deux rives, il n’y aurait pas de problème [...]. Il y a deux scénarios : ou on traverse à Québec avec nos autobus ou le tramway vient faire une antenne à Lévis. »

M. Lehouillier a par ailleurs exprimé sa confiance envers le nouveau ministre des Transports, André Fortin. « Actuellement, on a au moins un ministre qui a fait un pas de plus. Avant, c’était le vide. On n’entendait rien », s’est-il exprimé.

— Avec la collaboration de Taïeb Moalla et Marc-André Gagnon

DES RÉACTIONS

« Que le maire nous présente son projet, qu’on ait un référendum et qu’on décide tout le monde ensemble si on y va ou pas. On [ne] peut pas continuer à parler d’un projet de transport en commun pendant 25 ans ; soit qu’on le fait ou qu’on [ne] le fait pas. »

– Jean-François Gosselin, chef de l’opposition

« Si on dort ici en attendant le troisième lien d’ici 10, 15 ans, il n’y aura plus un rond. Allo ! On se réveille ! Si l’argent [ne] vient pas ici, on va passer en dessous de la table comme des beaux cabochons. »

– Régis Labeaume

« Je serais extrêmement heureux de pouvoir collaborer avec votre équipe. »

– Jean Rousseau, conseiller de Démocratie Québec, s’adressant à Régis Labeaume

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
 

Depuis plusieurs mois, l’engorgement de la circulation dans la région de la Capitale-Nationale occupe toute l’attention de la population et des médias. Il faut reconnaître que nous sommes rendus à la croisée des chemins et qu’une solution doive être privilégiée.

Lors d’un récent séjour à Angers, dans la Loire, j’ai pu constater la présence d’un nouveau tramway qui dessert le centre-ville de la capitale ligérienne. Il serpente du nord au sud et a fait d’Avrillé et des Portes de Ste Gemmes un drain tel un «canal de fer» entre la Loire et la Mayenne. Accompagné de mon ami Thierry Dechaume, une personnalité du domaine culturel et universitaire d’Angers, ce dernier me partageait ses commentaires sur cette nouvelle infrastructure urbaine. Voici son témoignage, reflet de celui des Ligériens.

«Le tram d’Angers, c’est plus qu’un moyen de transport. C’est une main tendue vers l’autre, un chemin qu’on emprunte avec bonheur pour voyager de la Roseraie à Verneau, quartiers jadis dotés de qualificatifs péjoratifs et dévalorisants.

Certes, des arbres ont fait les frais de la nécessité de son tracé et de profondes tranchées ont permis d’installer non seulement le réseau des rails, mais aussi d’enfouir des kilomètres de fils. Toutefois, quand après quatre années de patience et d’inconvénients, la première rame s’est ébranlée, vite, on a compris qu’il allait se passer quelque chose.

Nous avons vu le public du centre-ville se diversifier, les habitants de quartiers excentrés empruntant le beau véhicule arc-en-ciel, ont pu en quelques minutes sans se soucier des problèmes de stationnement accéder à la place du ralliement comme on arrive dans un aéroport. Étonnés, jeunes et plus âgés, confortablement installés dans de beaux wagons, se sont endimanchés et sont allés à la découverte de leur ville mal connue!

Les abords immédiats du tracé ont connu une véritable métamorphose, les façades ont été ravalées, une architecture audacieuse et nouvelle a émergé, la qualité, la beauté se sont donné rendez-vous, la vie des citoyens a changé... le Bien, le Bon et le Beau sont devenus maîtres mots et tout un chacun a pris ce présent offert par la Ville comme un ‘‘cadeau’’ gratifiant.

Un boulevard principal, auparavant embouteillé sur quatre voies, pollué par les échappements et les bruits des moteurs, a vu le silence s’installer par la prise de possession en son milieu de deux rails parallèles où se croisent les trams toutes les six minutes, la dictature de la voiture a été stoppée et les quelques irréductibles s’offrent une voie de circulation de chaque côté à partager avec les bus et les vélos.

Une certaine sérénité accompagne ce fleuve et le tramway constitue désormais un lieu de rencontres... tant de gens s’y croisent pour quelques minutes, mais les yeux, les sourires, les voix disent que la vie est belle avec un point commun ‘‘être de cette ville’’ et en être fier.

Cette fierté, c’est l’écho du sens de la dignité en optant pour un bel ouvrage que représente le tracé et ses aménagements et en posant sur les voies un véhicule magnifiquement peint des couleurs de l’arc-en-ciel, le sentiment est fort d’être respecté, cela est très important pour le ‘‘bien vivre ensemble’’, bien compris par les initiateurs d’un tel projet.»

Angers est une ville paisible qui se compare à Québec de par sa dimension, sa vitalité économique, sa dimension culturelle, le bonheur d’y vivre et ses citoyens fiers et amoureux de leur cité.

Ce témoignage d’un Ligérien engagé peut inspirer nos autorités politiques pour la mise en place d’un projet de société qui sera plus qu’un moyen de transport, mais aussi source d’une qualité de vie et de fierté.

Gaston Déry, Québec 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 03/01/2018 à 20:20, Né entre les rapides a dit :

L'article conclut avec les bons mots: «It's neither Canadian, American nor European.  It's Quebecois»

Ce qui est tout à fait juste :thumbsup:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant