564 messages dans ce sujet

Labeaume sonne le glas du SRB

PUBLIÉ LE JEUDI 20 AVRIL 2017 À 16 H 22 | Mis à jour le 20 avril 2017 à 18 h 24

Régis Labeaume met le projet de service rapide par bus (SRB) au rancart et annonce une vaste consultation populaire afin de trouver un système de transport collectif qui fera consensus.

Un texte de Louis Gagné

Le maire de Québec a expliqué jeudi que la décision de la Ville de Lévis d’abandonner le SRB avait signé l’arrêt de mort du projet.

« Il n'y a plus de SRB Québec-Lévis. Le projet tel qu'on le connaît n'existe plus, a-t-il déclaré. C'est pour ça que je dis qu'à partir de maintenant, avec les gens de Québec, on va se tricoter un projet de transport collectif à nous autres. »

Le SRB « demeure une bonne solution »

Régis Labeaume croit toujours que l’implantation d’un SRB est « une bonne solution » pour diminuer les problèmes de congestion dans la région de Québec. Il constate toutefois que l’appui au projet a fondu au cours des derniers mois.

« En septembre dernier, 70 % de la population de Québec était d’accord avec notre projet. On appelle ça un consensus. C’est rendu à 50 % et on va aller voir la population, ils vont nous dire pourquoi ça a diminué. C’est ça qu’on veut savoir. »

Régis Labeaume souhaite entendre « tout le monde », y compris les détracteurs du SRB. « Nous ouvrons la porte toute grande pour ceux qui s'y opposent, les spécialistes, ceux qui pensent qu'on doit faire autrement, les apprentis sorciers, les grands talents […] mais on veut des idées », a-t-il prévenu.

[...]

http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1029243/maire-quebec-regis-labeaume-projet-service-rapide-bus-srb-levis-transport-commun

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et aujourd'hui il dit le contraire :dizzy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les radio poubelles ont encore une fois sabotés leur ville par soucis de quote d'écoute. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas une question de «tout ou rien», mais il faut admettre que le «retrait» de la Ville de Lévis, entraînant le retrait du tronçon franchissant le fleuve Saint-Laurent, porte un coup très dur au concept original.  Dans la suite de mon commentaire, je me concentrerai sur les considérations qui concernent exclusivement la Rive-Nord, principalement la Ville de Québec.

Commençons par une observation qui est aussi une question: dans la RMR d'Ottawa-Gatineau (1,351,000 h, dont environ 350,000 dans la partie québécoise), la part d'usagers du TEC est presque égale à celle de la RMR de Montréal, et nettement supérieure à celle de la RMR de Québec (807,000 h), incluant Lévis.  Pourquoi?  --Je pense qu'une partie déterminante de la réponse réside dans l'existence (ou pas) d'alternatives, au premier chef le stationnement aux abords des destinations (principalement le travail), ainsi que des disparités dans la capacité routière des deux agglomérations.  A Ottawa-Gatineau, pour des destinations au centre-ville, l'option TEC est beaucoup moins chère (à cause du coût élevé du stationnement et de sa rareté), et souvent presqu'aussi rapide (grâce aux voies réservées).  A Québec, les destinations principales sont moins géographiquement concentrées, plusieurs sont dotées de stationnement à prix abordable ou gratuit, et les voies routières pour y accéder sont plus nombreuses.  Il y a évidemment des exceptions, ce qui fait que le TEC y joue aussi son rôle.  

S'il doit y avoir un SRB (ou tout autre moyen à forte capacité) à Québec, il faut que cela fasse une différence palpable pour les usagers potentiels.  Comme le réseau sera forcément limité, cela implique que pour la plupart des usagers, il leur faudra emprunter un autre moyen de transport (automobile ou autobus local) pour parvenir à la station la plus proche; de surcroît, il faudra que leur destination soit à proximité d'une autre station, à défaut de quoi le trajet entier relèvera du pélerinage.  Or, au vu de la grande diversité non seulement des points d'origine mais aussi celle des destinations, la probabilité est forte que le système ne convienne qu'à une minorité des déplacements.  

A moyen et à long terme, et à condition de disposer alors de secteurs résidentiels à forte densité de population, un réseau de SRB pourrait s'avérer la solution optimale. A court terme, seules quelques courtes lignes pourraient être envisageables (par exemples de Limoilou à la Haute-Ville, ainsi que dans l'axe Laurier/René-lévesque).  Pour les autres trajets, couvrant de bien plus grandes parties de la ville, de nouvelles voies réservées sur une des trois voies des nombreuses autoroutes existantes (ou à élargir au besoin) pourraient être plus efficaces pour augmenter sensiblement le taux d'utilisation des TEC parce que beaucoup plus d'usagers y trouveraient leur avantage.

Pour déterminer si une ville est «mûre» pour un système de TEC «lourd», il ne suffit pas de considérer sa population totale, ni même l'apparition de congestion routière. Sa configuration géographique (y compris la dispersion/concentration de l'habitat et des destinations principales) est aussi déterminante.  Québec n'est pas Strasbourg (800,000 dans l'agglo) ou Bordeaux (900,000 dans l'agglo).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par matt_mtl99@hotmail.com
      Voici un nouveau projet à Lachine sur la rue Victoria, au coin de la 18e et 19e avenue. Ancienne usine qui sera convertie en condo et ajout de nouvelles parties dont 3 étages supplémentaires aux 3 étages existante. La phase 1 comptera 70 unités selon le site.
       
      http://www.ledalymorin.com/
    • Par GDS
      Vivre à la fine pointe, voila ce que vous propose L'Envol. Une élégante tour de 18 étages d'une architecture moderne et rafinée.
      Des condos lumineux à aires ouvertes, dotés de luxueuses espaces communes, le tout mettant en évidence une foule de charactéristiques 'haut de gamme' afin d'optimiser votre bien-être et qualité de vie.
      Pour voisins, les boisés et sentiers naturels du Parc Henri-Dunant et une vue imprenable sur la rivière.
       
      http://condominiumslenvol.ca/index.html
    • Par Guy
      Tour 1 vendue à 90% (mars 2013), livraison été 2013
      symphonia-ids.com





    • Par swansongtoo
      Autre nouveau projet dans Griffintown juste a l'est du William donc sur St. Martin juste au sud de Notre Dame.
       
      It's an industrial building right now and haven't seen details about if this is going away or will be renovated.
       
      http://www.se7t.ca/?lang=fr
       
      http://www.se7t.ca/?lang=en