mtlurb

Aéroport international Montréal-Trudeau - discussion générale et actualités

Recommended Posts

Pinned posts

Maintenant qu'il y a une nouvelle section dédié à l'aviation pour YUL, ce fil deviens caduc.

 

Donc svp ouvrir des nouveaux fils pour chaque nouvelle actualité de YUL.

 

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Forex TV GLOBAL NEWS

FOREX NEWS & ANALYSIS

 

Boeing gets $9.1M Navy deal

04/24/07 12:45 am (GMT)WASHINGTON (AP) - The Navy on Monday awarded a $9.1 million contract to a unit of Boeing Co. to repair 27 F-18 series aircraft outer wing panels.

 

The St. Louis, Mo.-based McDonnell Douglas Corp. will perform the work in Montreal, Quebec, Canada and Mesa, Ariz. through April 2008.

 

Shares of Boeing rose 5 cents to $93.69 in aftermarket trading, after rising 35 cents to close at $93.64 on the New York Stock Exchange.

 

Copyright 2007 Associated Press. All rights reserved. This material may not be published, broadcast, rewritten, or redistributed.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ADM invoque la concurrence pour réduire ses taxes

3 mai 2007 | Presse Canadienne,

 

 

Aéroports de Montréal entend se servir de l'ouverture prochaine du nouvel aéroport international de Plattsburg, qui lui fera directement concurrence, pour convaincre les autorités publiques de réduire son fardeau fiscal.

 

 

Le président-directeur général d'ADM, James Cherry, a soutenu jeudi que les nouvelles installations américaines, situées à environ une heure de route de Montréal, séduiront une partie des clients de l'aéroport Montréal-Trudeau.

 

"Est-ce que ce sont des règles du jeu équitables? Clairement pas. Est-ce que ça représente une menace? Oui, pour une certaine portion du marché (d'ADM), notamment les gens qui vont dans le Sud. Est-ce qu'il y aura un avantage coûts? Oui, il y en aura un", a déclaré M. Cherry lors d'une conférence de presse tenue en marge de l'assemblée annuelle de l'organisme.

 

L'aérogare de Plattsburg, qui se présente déjà comme l'"aéroport américain de Montréal" sur son site web bilingue, doit ouvrir ses portes en juillet.

En plus d'avoir eu droit à des subventions fédérales, l'aéroport de Plattsburg ne payera ni impôt foncier, ni loyer, a relevé James Cherry. Le dirigeant n'a pas manqué de répéter qu'ADM demeurait "l'administration aéroportuaire canadienne la plus taxée, payant jusqu'à six fois plus par passager que certains autres grands aéroports du pays".

 

La Ville de Montréal, à qui ADM a versé 31,2 M$ en impôt foncier en 2006, est dans la mire. James Cherry a toutefois reconnu qu'il fallait se tourner vers Québec afin d'obtenir un nouveau partage des fonds publics, la Ville n'ayant pas les moyens de tirer moins de revenus de la part d'ADM sans être compensée ailleurs.

 

Rêveport

 

Le pdg a d'autre part annoncé que le gouvernement fédéral avait donné son feu vert au projet récréotouristique "Rêveport", qui doit être érigé sur les terrains de l'ancienne aérogare de Mirabel.

 

"Ma prédécesseure (Nycol Pageau-Goyette) a eu quelques problèmes quand elle a donné un morceau de terrain à quelqu'un avant (d'avoir reçu) l'approbation du gouvernement du Canada, a lancé James Cherry. Je suis plus sage."

 

Le promoteur du projet, I-Parks-Oger, a récemment signé des baux avec ADM et obtenu un financement de 280 M$ pour lancer les travaux. Des ingénieurs devraient s'installer à Mirabel d'ici quelques semaines. L'ouverture de la première phase du complexe devrait avoir lieu au début 2009, soit un an plus tard que prévu.

 

Côté modernisation de Montréal-Trudeau, ADM compte investir 700 M$ de plus au cours des six ou sept prochaines années. Un hôtel Marriott relié à l'aérogare ouvrira à l'automne 2008.

 

 

Pour ce qui est de la reconfiguration du vétuste échangeur Dorval menant à Montréal-Trudeau, les travaux ne commenceront pas cette année, Québec cherchant une façon d'étaler dans le temps la facture de 150 M$. Quant au projet de lien ferroviaire, des études d'avant-projet seront menées cette année afin d'en mesurer la viabilité.

 

Résultats

 

L'administration aéroportuaire a par ailleurs dévoilé jeudi ses résultats pour le premier trimestre de 2007.

 

Au cours de la période terminée le 31 mars, ADM a réduit sa perte à 100 000 $, alors qu'un déficit de 7,2 M$ avait été enregistré en 2006. Cette nette amélioration s'explique par la hausse des revenus dans plusieurs secteurs.

 

Les revenus ont atteint 77 M$, en hausse de 10,5 pour cent par rapport aux 69,7 M$ enregistrés au premier trimestre 2006.

 

Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement s'est élevé à 33 M$, soit 20,4% de plus que les 27,4 M$ inscrits en 2006.

 

Quant au nombre de passagers, il a fait un bond de 8,5% pour s'établir à un peu plus de 3 millions pendant le trimestre.

 

L'assemblée annuelle de jeudi a été marquée par les questions insistantes de citoyens qui dénoncent le déplacement de hangars sur un terrain de golf de Dorval. La question perpétuelle du bruit causé par les avions a aussi suscité plusieurs diatribes.

 

Pour diminuer les inconvénients subis par les résidants de Dorval, ADM a modifié le parcours des avions qui décollent tôt le matin, un changement qui incommode désormais les citoyens de Saraguay, dans le nord de l'île, et même de Laval.

 

Aéroports de Montréal a promis de mettre en place des améliorations d'ici l'automne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Montreal can handle 3 airports, group says

 

'Regional vision' needed. But each facility needs right vocation, Board of Trade president says

 

 

ALLISON LAMPERT, The gazette

 

Published: Tuesday, May 08, 2007

The Montreal region can sustain three airports, provided each has the right vocation, the president of the Board of Trade of Metropolitan Montreal says.

 

In an interview, Isabelle Hudon echoed a 2002 call by the board of trade's former president to develop a "regional vision and strategy" for Montreal's three airports: Pierre Elliott Trudeau, Mirabel and St. Hubert.

 

Her comments followed last week's plea by administrators of the Aeroport de Saint-Hubert for federal funding to kick off its $300-million airport development plan. Airport authorities say they need a federal commitment by the end of May to spend $70 million on renovating and enlarging St. Hubert's longest runway - or risk losing a planned expansion by client Pratt & Whitney Canada.

 

St. Hubert's plan - which would use public and private funding to renovate all three runways and build a passenger terminal, a hangar and a plane de-icing facility - is raising a series of tough questions over airport management in the Montreal region.

 

James Cherry, CEO of Aeroports de Montreal, which manages Trudeau and Mirabel airports with no public funding, asked why St. Hubert should be entitled to a federal subsidy. And after struggling for years to resolve the duality of Mirabel and Trudeau, does the region really need a beefed-up third airport?

 

Privately, some Mirabel officials are fuming at the idea of the federal government helping St. Hubert with a plan that would make the South Shore airport a competitor for industrial clients.

 

Both Mirabel and St. Hubert are losing money. At St. Hubert, administrators have managed to reduce the airport's deficit from $1.3 million in 2004 to $500,000 last year.

 

The $300-million plan, which would support Pratt's expansion, would make the airport profitable, managers say.

 

"I am very happy to see that Pratt & Whitney wants to do all that research in the Montreal region," Hudon said. "It's a must to quickly answer Pratt & Whitney's request."

 

She thinks Montreal can have three viable airports.

 

"I think it's great to have a location on the South Shore, it's great to have a location on the North Shore and it's great to have a location on the

island," Hudon said. "It's all about finding the right niche and the right clientele for each airport."

 

 

 

 

© The Gazette (Montreal) 2007

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Issn't Mirable supposed to close down and make way for the Reveport proposal???

 

Who cares about Mirabel, it was a failed experiment. St-Hubert doesn't need to become huge , just as long as it can do it's job of helping Trudeau out. Let's not forget that if PRatt and Whitney don't get to test their new engines on a new and longer runway at St-Hubert, they might decide to leave, and that would be utterly DISASTROUS for Montreal. That's 10,000 DIRECT well paid jobs as well as another 35,000 inderect jobs.

 

I hope our gov'ts won't fvck this up!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Its Harper, he doesn't give a shit about manufacturing jobs in Canada.

 

Doesn't Mirabel serve as an industrial complex for Bombardier? and some shipping?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

My father has worked for Pratt & Whitney Canada in Longueuil for over 25 years. I don't see the whole company moving elsewhere. The only thing at risk for not developing St-Hubert Airport is maybe 150 jobs. The airport in Plattsburgh is still relatively close for testing purposes.

 

The previous federal Liberal government never paid to renovate St-Hubert airport either, but for some reason all the blame seems to be getting thrown at the Tories... :confused:

 

The renovations at St-Hubert seem worthwhile, it is used a lot.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Royal Jordanian to launch new Routes to Montreal and Budapest</STRONG>

 

Amman, May 23 (Petra)—The Royal Jordanian (RJ) will Launch on Friday air route between Amman and Montreal in Canada.

 

The resumption of direct flights comes after ten-year hiatus due to commercial reasons.

 

Director General and Chief Executive Officer (CEO) of the RJ, Samir Majali, who will be aboard the first flight along with officials figures, reporters and travel and tour agents, said the resumption of flights also comes for commercial reasons. He said studies conducted by the RJ on the Canadian market showed it was economically feasible to resume direct flights to Canada to serve Jordanian and Arab communities as well as students.

 

Majali added two weekly direct flights will be operated by the RJ through Airbus-340 aircrafts.

 

The CEO pointed out that 12 Boeing-787 aircrafts will joint the RJ fleet as of 2010 to replace Airbus-340 and 310 that serve passengers traveling to North America and the Far East.

 

The RJ, he said, will launch another direct route to Hungarian capital Budapest to serve tourists and businessmen.

 

 

//Petra//

 

 

23/05/2007 13:13:43

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par WestAust
      J’ai appris de source tres bien informée que Montreal aura une nouvelle liaison aerienne vers une ville majeure, je ne peux dire laquelle mais ce n’est pas en asie. Je vous laisse spéculer 
    • Par Trudeau
      Le développement éventuel d'une deuxième aérogare, qui serait localisée du côté nord de la piste 10-28 et entre les pistes 06D-24G et 06G-24D, a été évoqué publiquement par Philippe Rainville, nouveau PDG d'Aéroports de Montréal. Il serait intéressant d'approfondir la discussion sur ce projet, qui est tout à fait majeur pour YUL. *
    • Par IluvMTL
      http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7377,94551572&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=78&sc=5
       
      Coordonnées
       
      Bistro culturel Espace La Fontaine
      3933, avenue du Parc-La Fontaine, Montréal
      514 280-2525
       
       
      Stationnement:
      Sur les rues avoisinantes.
       
      Horaire:
      Les grands parcs sont ouverts au public de 6 h le matin à minuit et de 7 h jusqu'au coucher du soleil dans les parcs-nature. À l'exception des parcs René-Lévesque et des Rapides qui ferment à 23 h. En dehors de ces heures, il est interdit de se trouver dans un grand parc, y compris dans un stationnement. Toutefois, des permissions spéciales peuvent être accordées lors de la tenue d'événements.
       
      Pour s'y rendre
      En voiture
       
      Arriver par la rue Sherbrooke Est, l'avenue Papineau, la rue Rachel ou l'avenue du Parc La Fontaine.
      En transport en commun
       
      Station Mont-Royal - ligne orange Station Sherbrooke - ligne orange
      Autobus 24
      À vélo :
       
      Piste cyclable
      Piste verte au coeur du parc La Fontaine, pistes cyclables sur la rue Rachel et sur la rue Cherrier
       
      Superficie
      34 hectares
       
      Carte de la Parc Lafontaine:
      http://montreal2.qc.ca/rep_parcs/media/documents/application/pdf_doc_carte_ete_lafontaine_id21.pdf
       
      http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=2497,3090586&_dad=portal&_schema=PORTAL
      Le parc Lafontaine
       
       

      Étang et fontaine du Parc Lafontaine, date inconnue. Centre d'histoire de Montréal.
       
      Depuis sa création, le parc Lafontaine est l'un des parcs montréalais les plus populaires. Inauguré en 1874, en pleine époque victorienne, il s'inscrit dans la phase d'aménagement des grands parcs naturels de la ville, comme le parc du Mont-Royal et l'Ile Sainte-Hélène. Ilot de verdure et de loisirs, ce parc est fortement ancré dans l'âme des habitants du plateau Mont-Royal et est devenu un lieu de rassemblement familial et populaire.
       
      Le parc Lafontaine est situé sur les terrains de l'ancienne ferme Logan. Cette terre, cédée en 1845 au Gouvernement du Canada, sert alors de site militaire. Les soldats de la garnison britannique y logent et s'y entraînent en pleine nature.
       
      À partir de 1874, la ville loue une partie de la ferme Logan pour créer un parc. Les premiers grands travaux d'embellissement et d'aménagement sont entrepris au nouveau parc en 1888. Deux ans plus tard on y déménage les serres du Carré Viger. C'est là que sont produites, jusqu'en 1952, toutes les fleurs qui orneront la ville. En 1900, deux bassins sont creusés au centre du parc. On y rajoute aussi une fontaine illuminée (1929) qui fera l'admiration de tous. Bien que dans les faits, le parc Lafontaine ne soit plus utilisé à des fins militaires depuis 1874, le gouvernement fédéral a conservé jusqu'en 1991 un droit d'utilisation militaire dans la partie est du parc.
       

      Étang et chalet du parc Lafontaine, 1925. Collection privée.
       
      Occupant une place de plus en plus importante dans le coeur de la population canadienne-française, le parc Logan est rebaptisé La Fontaine en hommage au premier ministre francophone du Canada-Uni. Le « baptême » se fera lors de la parade de la Saint-Jean-Baptiste de 1901. Cette appropriation du parc par les résidents de l'est montréalais va se refléter dans son utilisation comme lieu de rassemblement lors des fêtes populaires et par l'érection de différents monuments: Dollard-des-Ormeaux, Sir-Louis-Hippolyte-Lafontaine, et plus récemment Félix-Leclerc et Charles-de-Gaulle. L'écrivain Michel Tremblay évoque fréquemment cette appartenance du parc à la culture canadienne-française de Montréal dans ses chroniques du Plateau Mont-Royal : « Le parc était immense...mais pour « jouer », selon les critères de Marcel, il fallait entrer dans l'aire de verdure qui longeait la rue Calixa-Lavallée... là où se trouvaient tous les jeux, cette partie du parc Lafontaine qu'on appelait aussi « le parc ». Extrait de La grosse femme d'à côté est enceinte, Éditions Leméac, 1986.
    • Par Gilbert
      Un «Dix30» à Montréal
       
      Montréal aura son «quartier Dix30» de type lifestyle comme à Brossard, mais en beaucoup plus imposant, sur un site d'une douzaine d'hectares, dans le secteur Griffintown au pied du centre-ville, a appris Le Journal de Montréal.
       
      Le comité exécutif étudie le projet, évalué à plus de un milliard, depuis plusieurs semaines et il doit aborder la question une fois de plus aujourd'hui en vue d'en saisir le conseil municipal et d'accélérer le processus de réalisation.
       
      Le projet est tellement important et futuriste que le conseil municipal devra modifier le plan d'urbanisme de la Ville pour en permettre la réalisation sur le site qui voisine la zone récréotouristique du bassin Peel et du canal de Lachine.
       
      Le promoteur qui a édifié le quartier commercial suprarégional Dix30, à Brossard, veut construire plusieurs super grandes surfaces commerciales, des commerces intermédiaires et des tours de bureaux et d'habitations à l'ouest de l'autoroute Bonaventure et au nord du bassin Peel.
       
       
      «Compliqué à la Ville»
       
      Le président de Devimco, Serge Goulet, a confirmé au Journal qu'il s'agit «d'une vaste entreprise à vocation mixte» mais il n'a pas voulu parler davantage de son projet, «qui réunit plusieurs partenaires et intervenants», a-t-il dit.
       
      Il estime cependant que «c'est compliqué et lent avec les Villes» et qu'il faut être «très patient». Il concède que son projet est sur la table depuis plus d'un an.
       
      Le conseiller municipal Alan DeSousa, responsable du développement économique à l'hôtel de ville, a expliqué que le projet est à l'état «embryonnaire» et que plusieurs services corporatifs étudient la proposition.
       
      Selon les renseignements obtenus par le Journal, l'administration Tremblay-Zampino attendait que Devimco soit propriétaire d'environ 85% du site avant d'accélérer les procédures.
       
      Le projet vise évidemment la démolition de plusieurs bâtiments sur le territoire compris entre le bassin Peel au sud et le campus de l'École de technologie supérieure (ÉTS) au nord, et entre l'autoroute Bonaventure à l'est et la rue du Séminaire à l'ouest.
       
       
      Valeurs patrimoniales
       
      Pour préparer sa position dans ce dossier, la Ville a mandaté une firme externe pour réaliser une étude des valeurs patrimoniales que l'on retrouve dans Griffintown.
       
      Même si le projet est supervisé par la ville centrale, la mairesse Jacqueline Montpetit a déclaré au Journal que «le promoteur ne fera pas n'importe quoi dans ce projet même si la ville centrale doit décider de sa planification pointue dans le cadre du plan d'urbanisme».
       
      L'arrondissement du Sud-Ouest s'étend sur 13,6 km le long du canal de Lachine. En plus de Griffintown, il comprend la Petite-Bourgogne, Saint-Henri, Pointe-Saint-Charles, Côte-Saint-Paul et Émard. Ce secteur a été le berceau de l'industrialisation au pays.
       
      http://www.canoe.com/infos/quebeccanada/archives/2007/07/20070704-052401.html
       
       
      -----------------------------------------------------------------
       
      Un projet immobilier d'un milliard
       
      Le promoteur à l'origine du complexe Dix30, sur la Rive Sud, voit grand. Il aurait approché la Ville de Montréal pour la construction d'un projet immobilier d'un milliard de dollars dans le secteur du Bassin Peel, selon le Journal de Montréal.
       
      Le projet - qui prévoit des commerces de grandes surfaces, des commerces intermédiaires, des tours à bureau et d'habitation - occuperait une superficie de 12 hectares. Il nécessiterait toutefois des modifications au plan d'urbanisme, ce que le comité exécutif de la Ville étudierait.
       
      Le futur complexe, qui porterait le nom de Griffintown, serait entouré de l'autoroute Bonaventure, du Bassin Peel, du campus de l'École de technologie supérieure (ETS), de la Cité du multimédia et de la pointe ouest du Vieux-Montréal.
       
      Le responsable du développement économique au conseil municipal, Alan De Sousa, soutient que le projet demeure embryonnaire. Néanmoins, le sujet sera abordé mercredi et elle pourrait être soumise au conseil municipal pour accélérer les démarches.
       
      Les commerçants de la rue Sainte-Catherine craignent que la construction de ce mégaprojet leur nuise. Ils ont mis 15 ans à revitaliser l'ouest de l'artère commerciale et ils croient que le projet pourrait leur faire de l'ombre.
       
      http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2007/07/04/003-Griffintown-Bassin-Peel_n.shtml