Recommended Posts

Pinned posts

Je viens de m'apercevoir qu'il n'y a aucun sujet sur le Forum dédié à cette grande révolution dans notre société : Je parle bien sur de la fin de la prohibition sur le cannabis le 17 octobre. *je me suis dit que c'est du divertissement mais je ne voit pas de problème à ce que l'on classe ça dans un autre sous forum.* 

Alors on peux discuter ici de l'ouverture des nouveau magasin de la SQDC dans le grand Montréal et de leur impact sur les communautés. On peux aussi discuté si le site est bien choisi

Voici une première liste préliminaire des magasins qui vont ouvrir le 17 octobre près de Montréal

970 rue Sainte-Catherine Ouest (MTL)

 9250 boulevard l'Acadie (MTL)

6872 St-Hubert (MTL)

13421 Boulevard Curé-Labelle (Mirabel)

172 Montée Masson (Mascouche)

logo(6).jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui aucune dans l'est ni dans le West Island pour l'instant, ni sur la rive sud (à pars Saint Jean sur Richelieu). Mais ils prévoient en ouvrir beaucoup d'autre d'ici 2020

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est sûr que celles qui ouvriront subséquemment couvriront beaucoup plus de territoire, que ce soit plus tard en 2018 ou d'ici 2020. Celle à Berri-UQÀM ouvrira rapidement, et il était question d'une SQDC à Radisson, je crois. Brossard en aura une, et il n'y a encore rien d'annoncé pour Laval ou Terrebonne, mais je suis certain que ça viendra assez tôt. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, LeTravailleur a dit :

C'est sûr que celles qui ouvriront subséquemment couvriront beaucoup plus de territoire, que ce soit plus tard en 2018 ou d'ici 2020. Celle à Berri-UQÀM ouvrira rapidement, et il était question d'une SQDC à Radisson, je crois. Brossard en aura une, et il n'y a encore rien d'annoncé pour Laval ou Terrebonne, mais je suis certain que ça viendra assez tôt. 

Pas vraiment...

https://www.985fm.ca/nouvelles/politique/155688/exclusif-la-construction-de-8-nouvelles-succursales-de-la-sqdc-est-stoppee

L'élection d'un gouvernement de la CAQ chamboule les plans de la Société québécoise du cannabis (SQDC).

Cogeco Nouvelles a appris que la construction de huit nouvelles succursales a été mise sur la glace depuis quelques jours en raison de la forte possibilité que François Legault modifie les règles entourant l'emplacement des bâtiments où sera vendu le cannabis. 

Ces succursales devaient voir le jour d'ici la fin du mois de novembre. 

Comme l'a expliqué le journaliste de Cogeco Nouvelles, Philippe Bonneville, en entrevue avec Bernard Drainville, la règle actuelle prévoit une distance minimale de 250 mètres entre les écoles primaires et secondaires et les lieux de vente de cannabis. 

 

«Depuis la semaine passée, on a mis un frein à démarrer ou à finaliser la construction des magasins qui sont en marche pour arriver à plus de 12 parce qu'on attend de voir la nouvelle législation (de la CAQ). On est plutôt prudent parce qu'on ne sait pas jusqu'à quel point ils vont modifier la distance entre les écoles, les établissements scolaires... Ils veulent peut-être aussi ajouter les cégeps et universités. On est un peu dans le brouillard pour l'instant. On va être sage pour l'instant, on va prendre un petit temps d'arrêt avant de passer sur des sites qu'on a présentement ciblés» 

Alain Brunet, PDG de la Société québécoise du cannabis

«Pourquoi investir dans des succursales sans savoir si on pourra les maintenir en place? On aime mieux attendre de voir ce que le nouveau gouvernement va proposer»

Alain Brunet

Par contre, les 12 succursales déjà annoncées ouvriront tel que prévu le 17 octobre prochain. 

La CAQ s'explique

Appelé à commenter la nouvelle, Simon Jolin-Barrette, député de Borduas et porte-parole de la transition gouvernementale, a tenu à rappeler la position de la CAQ en matière de consommation et d'achat de cannabis.

 

«Le plan de la CAQ a toujours été très clair. C’est le même plan qu’on défend depuis un an. On souhaite interdire la consommation (de cannabis) dans les lieux publics. On souhaite augmenter l’âge à 21 ans pour l’achat et la consommation, qu’il n’y ait pas de succursales de la SQDC dans les corridors scolaires et qu’on ait une distance minimale appropriée. Car on a vu cet été que la SQDC veut ouvrir une succursale de vente de cannabis à proximité du cégep de Sainte-Foy et de l’Université Laval. Il faut s’assurer que les succursales de la SQDC ne soient pas à proximité des établissements d’enseignement et ça inclut le primaire, le secondaire, le cégep et les universités».   

Simon Jolin-Barrette, député caquiste

«Le message qu'on veut envoyer, c'est qu'on ne doit pas, en tant que société, banaliser la consommation de cannabis et lorsque j'étais en commission parlementaire, j'avais informé la ministre titulaire libérale, madame (Lucie) Charlebois qu'il y avait des incohérences dsans son projet de loi et ils ne nous ont pas écoutés. Il y a donc des correctifs et des trous à combler dans la loi et c'est ce qu'on va faire»

Simon Jolin-Barrette, député caquiste

Le député de Borduas a indiqué qu'il appréciait la décision de la SQDC de mettre sur la glace la construction de nouvelles succursales afin de permettre au premier ministre désigné, François Legault, de nommer son Conseil des ministres et de modifier la loi. 

 

«C’est judicieux la décision de M. Brunet de limiter les coûts au maximum le temps qu’on termine la phase de transition et qu’il y ait un ministre qui soit saisi du dossier pour mettre de l’avant les orientations de la CAQ dans le cadre d’un projet de loi. La population nous a élus avec un mandat fort, notamment d’avoir une approche restrictive en matière de vente de cannabis et on entend bien respecter notre promesse. On a juste besoin de temps, au cours des prochaines semaines, pour modifier la loi et il y a un processus législatif à respecter. On ne veut pas aller plus vite que l’Assemblée nationale. Mais c'est un dossier prioritaire à régler très rapidement»

Simon Jolin-Barrette, député caquiste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
15 hours ago, amos404 said:

Je viens de m'apercevoir qu'il n'y a aucun sujet sur le Forum dédié à cette grande révolution dans notre société : Je parle bien sur de la fin de la prohibition sur le cannabis le 17 octobre. *je me suis dit que c'est du divertissement mais je ne voit pas de problème à ce que l'on classe ça dans un autre sous forum.* 

Alors on peux discuter ici de l'ouverture des nouveau magasin de la SQDC dans le grand Montréal et de leur impact sur les communautés. On peux aussi discuté si le site est bien choisi

Voici une première liste préliminaire des magasins qui vont ouvrir le 17 octobre près de Montréal

970 rue Sainte-Catherine Ouest (MTL)

 9250 boulevard l'Acadie (MTL)

6872 St-Hubert (MTL)

13421 Boulevard Curé-Labelle (Mirabel)

172 Montée Masson (Mascouche)

logo(6).jpg

Il y en aura une aussi qui ouvrira le 17 octobre à Brossard sur Taschereau. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici la liste officielle provenant de la SAQ:

 

Quote

The SQDC will gradually open some 12 points of sale as soon as the federal act comes into force and effect on October 17, 2018. The first cities confirmed to have one or more stores are:

• Quebec city – 670 rue Bouvier
• Quebec city – 2491 chemin Sainte-Foy
• Lévis – 95 route du Président-Kennedy
• Trois-Rivières – 3548 boul. des Forges
• Drummondville – 965 boul. St-Joseph
• Montreal (Ville-Marie) – 830, Rue Sainte-Catherine Est (opening during the month of October)
• Montreal (Peel) – 970, Rue Sainte-Catherine Ouest
• Montreal (L’Acadie) – 9250, Boulevard de l’Acadie
• Montreal (Rosemont-Petite-Patrie) – 6872 St-Hubert
• Rimouski – 110-1 rue St-Germain ouest
• Mirabel – 13421 boulevard Curé-Labelle
• Saint-Jean-sur-Richelieu – 174 boulevard Saint-Luc suite 114
• Mascouche – 172, Montée Masson
• Joliette – 10, Place Bourget Sud (opening during the month of October)
• Brossard – 9575, rue Ignace (opening during the month of October)

 

 

Modifié par p_xavier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par YMQ
      however what's sad is that Toronto has 3x the number of $200,000 + household income
       
       
      http://www.retail-insider.com/2013/08/saks-fifth-avenue-to-open-in-montreal.html
       
       
      SAKS FIFTH AVENUE TO OPEN IN MONTREAL
      Hudson's Bay, downtown Montreal. Photo courtesy of Cynthia Cheng Mintz of DelectablyChic! (http://www.delectablychic.com) [Photo Link]
       
      Saks Fifth Avenue will open in Montreal according to Freda Colbourne, spokesperson with The Hudson's Bay Company. It would be most likely within Montreal's downtown Hudson's Bay store, though there is the remote possibility of a smaller Saks space within an existing Bay store at Le Carrefour Laval.
       
      Saks is expected to open between five and seven Canadian store locations, likely within existing Hudson's Bay real estate.
       
      Montreal is affluent enough to support a Saks store. The city has a substantial number of high-earning households as well as high net-worth households. The Globe & Mail provides data showing Montreal as having the second-highest number of households earning over $200,000 in Canada (we won't mention Quebec's high income taxes). At the same time, Montreal lacks many of the free-standing luxury stores found in Toronto and Vancouver. Some of these luxury boutiques (e.g. Cartier, Gucci, Burberry, Versace, Salvator Ferragamo) could be located within a new Montreal Saks store.
       
       
      Montreal has the second-highest number of Canadian households (after Toronto) earning over $200,000 annually. Image: The Globe & Mail
       
      Saks Fifth Avenue: Downtown Montreal
       
      Locating Saks within the downtown Montreal Hudson's Bay store makes sense. HBC owns the building outright, meaning there would be no rent for Saks. The downtown Montreal Hudson's Bay store is the third-largest in the chain. It's about 655,000 square feet, smaller than the Toronto Queen Street and Winnipeg flagships, and slightly larger than the downtown Vancouver store. Montreal's flagship Bay could integrate Saks into existing square footage either by utilizing one or more retail floors, or it could occupy parts of several floors or even include smaller "Saks departments" throughout the Bay building.
       
      The downtown Montreal Hudson's Bay store is geographically removed from luxury department stores Holt Renfrew and Ogilvy. Hudson's Bay is 800 metres (or about half a mile) from Ogilvy, and a further 350 metres away from Holt Renfrew. This separation could be beneficial for a Saks store within Hudson's Bay if it is considered far enough from Ogilvy and Holt's to secure such concessions as Louis Vuitton (located within Ogilvy) or the likes of Gucci and Prada (located within Holt Renfrew), among others.
       
       
      Hudson's Bay, Le Carrefour Laval. Photo: Google Streetview screenshot
       
      Saks Fifth Avenue: Le Carrefour Laval
       
      There is the slight chance that some sort of smaller Saks shop-in-store could open within Hudson's Bay's Carrefour Laval location. Hudson's Bay's Carrefour Laval store has a favourable long-term ground lease. It is 185,588 square feet according to landlord Cadillac Fairview. Given that Saks would likely occupy 75,000-130,000 square feet for a free-standing store, it would be more likely that a smaller Saks could be integrated into the Laval Hudson's Bay store. This is total speculation on our part and in our opinion, we think integrating small Saks spaces within Hudson's Bay stores would be a bad idea.
       
      Downtown Montreal's Hudson's Bay store is scheduled to open the luxury womenswear department 'The Room' in 2014. The roughly 20,000 square foot salon's future is in question, though, if Saks locates within in the Montreal flagship.
    • Par lazou
      Restauration d'un superbe immeuble édifié par la London & Lancashire Insurance Company en 1900.
      18 unités résidentielles et 1 de commerce.
       
      Le projet est annoncé par Les projets Europa (les mêmes qui font Art de Vivre à Atwater, le Penny Lane annoncé par Monctezuma au 404 St-Jacques: http://www.mtlurb.com/forums/showthread.php/21088-404-rue-Saint-Jacques-Ouest)
      http://www.projeteuropa.com
    • Par Yvon L'Aîné
      Théâtre Saint-James. Avant The Canadian Bank of Commerce vas être rénoné en Théâtre. Je n'ai pas plus d'info.
      .
      Yvon L'Aîné


    • Par ScarletCoral
      Initialement pévu à Laval, la Cité du commerce international chinois sera finalement construite à Longueuil, sur deux terrains du boulevard Moïse-Vincent qui appartenaient à la ville (La Presse)
       
       
      ***
       
      ANCIEN ARTICLE
       
      via L'Écho de Laval :
       
      Un centre de commerce international chinois sur l’île Jésus?
      Le ciné-parc sera transformé en Chinatown
       
      Par Claude-André Mayrand
      Mercredi 27 novembre 2013 00:28:59 HNE
       

      Photo: Alarie Photos
      Une vue aérienne du ciné-parc, dont le terrain appartient au Groupe Montoni. C'est à cet endroit que prendrait forme le Chinatown lavallois
       
      EXCLUSIF-LAVAL - Une importante compagnie asiatique, Min Ying Holdings, projette de s’implanter sous peu à Laval dans un centre de commerce international qui sera entouré de centaines de résidences de luxe qui abriteront environ 1 000 familles chinoises fortunées.
       
       
       
      Le lobbyiste et ancien député fédéral Roger Pomerleau, qui travaille sur ce dossier depuis plusieurs mois, a confirmé les informations obtenues par L’Écho de Laval.
       
       
      Le terrain qui serait retenu est celui de l’ancien ciné-parc de Laval, situé en bordure de l’autoroute 15 et propriété du Groupe Montoni.
       
       
      Une autre entreprise chinoise, Mirabel International Trading Center (M.I.T.C), basée au Québec et fondée alors que le projet lorgnait l’aéroport de Mirabel, est aussi impliquée dans le projet de centre.
       
       
      L’arrivée du centre de commerce international chinois sera confirmée une fois que les derniers détails seront conclus avec le Groupe Montoni.
       
       
      Il a été possible d’apprendre que le projet était passé par le bureau d’Immigration Canada, qui a approuvé l’arrivée massive des Chinois au Québec.
       
       
      Le centre de commerce international lavallois serait une version réduite du Centre de commerce international de Yiwu, le «paradis des consommateurs», situé au sud de Shanghai.
       
       
      On y retrouve 62 000 kiosques qui présentent plus de 400 000 produits dont les prix de vente influencent les prix du marché partout dans le monde.
       
       
      «Il y aurait 1 000 entreprises chinoises qui viendraient s’établir au Québec pour faire du commerce directement ici en éliminant les intermédiaires, explique Roger Pomerleau.
       
       
      Ce serait comme un bureau des ventes, une vitrine pour présenter des produits. Toute la production serait faite en Chine.»
       
       
      Un quartier chinois lavallois?
       
       
      Autour du centre, un véritable quartier chinois de luxe prendrait forme. Des maisons à 800 000 $ et plus seraient érigées pour accueillir les entrepreneurs chinois et leurs familles.
       
       
      D’autres maisons déjà érigées à Laval pourraient aussi être achetées pour accueillir tout le monde si le terrain du Groupe Montoni n’est pas assez vaste.
       
       
      «Au départ, on se demandait si le réseau hôtelier lavallois avait la capacité d’accueillir le flux touristique qui serait causé par la présence de ce centre unique en Amérique du Nord, affirme une source au fait du dossier qui a requis l’anonymat. Des gens d’affaires de partout au Canada et aux États-Unis voyageraient à Laval pour conclure leurs ententes plutôt que de voyager jusqu’en Chine.»
       
       
      Les entrepreneurs chinois se seraient engagés à apprendre le français dans leur première année de résidence au Québec et à fournir un minimum de 1 000 emplois à la population locale.
       
       
      Le terrain idéal
       
       
      Le terrain de l’ancien ciné-parc est celui qui a le plus plu aux dirigeants de l’entreprise chinoise dans leurs recherches.
       
       
      «C’est pour trouver un terrain qu’on m’a approché en premier lieu, précise Roger Pomerleau. Nous avons visité une quinzaine de terrains de grande envergure.»
       
       
      L’ancienne usine Hyundai de Bromont, l’ancien terrain de l’hippodrome Blue Bonnets et un terrain de Ville Saint-Laurent ont été étudiés parmi ces 15 terrains.
       
       
      Au départ, un terrain de Vaudreuil-Dorion avait été retenu et l’information avait coulé dans les médias en octobre 2012. Les développements n’ont pas fonctionné pour ce terrain en raison des permissions environnementales requises qui étaient trop longues à obtenir.
       
       
      «Le dossier a évolué depuis et le terrain de l’ancien ciné-parc est celui qui leur a plu davantage en bout de ligne», précise M. Pomerleau.
       
       
      L’entreprise chinoise désirait un endroit pouvant accueillir un large stationnement pour le centre de commerce, facile d’accès par les transports en commun et situé près des aéroports.
       
       
      «Groupe Montoni s’est engagé à obtenir rapidement tous les permis requis», conclut M. Pomerleau.
       
       
      Le lobbysite parle d’un dossier très complexe, qui progresse lentement.
       
       
      «Ce sont des négociations très ardues. Il y a eu plusieurs offres et contre-offres.»
       
       
      Plusieurs appels ont été logés au Groupe Montoni afin de parler à Dario Montoni, qui n’a pas retourné nos appels.
       
       
      À lire également:
       
       
      Que fait Min Ying Holdings?
       
       
      Chinatown: Martin Cauchon et Jean Chrétien impliqués
    • Par UrbMtl
      On a déjà parlé de ce projet en 2009, mais je crois que ce projet mérite son propre fil!
       
      Dans un document de 2013 :
       
       
      Est-ce qu'il y a de l'activité sur le terrain?