Recommended Posts

Pinned posts

https://theatrecartier.ca/the-cartier-theatre-1

https://www.facebook.com/theatrecartier/

Montréal a une riche histoire remplie de bâtiments patrimoniaux. Nous sommes très fiers de contribuer à la restauration de ces bâtiments uniques.
 
Notre amour pour l'architecture et les bâtiments historiques continue de croître avec l'ajout du Théâtre Cartier à notre groupe d’espaces événementiels uniques à Montréal.
 
Situé au 2330 rue Sainte-Catherine Est et nommé le Théâtre Cartier en raison de sa proximité du pont Jacques-Cartier, Luisa Sassano et Ezio Carosielli ont l'intention de restaurer l'ancienne église et de la transformer en un espace événementiel.
 
Semblable aux Théâtres Rialto et St-James, le Théâtre Cartier sera dédié à l'organisation d'événements privés et corporatifs, spectacles, expositions et plus encore.
 
Les travaux de restauration ont déjà commencé et le Théâtre Cartier sera pleinement opérationnel à compter de septembre 2019.
A-1.jpg

UN MOT DES PROPRIÉTAIRES

"Nous avons été extrêmement chanceux de participer à la restauration des Théâtres Rialto et St-James. C'est un privilège unique et un immense plaisir de préserver et d'entretenir ces bâtiments historiques. Nous sommes très fiers de les partager avec la communauté et de permettre un accès sans entraves à travers des visites guidées, des concerts et une variété d'événements.

Nous croyons en la préservation des propriétés patrimoniales et la transformation de ces lieux en espaces événementiels uniques. Ce modèle d'affaires s'est avéré efficace et est grandement apprécié et encouragé par notre communauté. Nous sommes très reconnaissants! À la lumière de cette réponse, nous sommes ravis d'ajouter de nouveaux lieux.

Construit en 1928 par le célèbre architecte Ludger Lemieux sur des fondations datant de 1875, l'église Saint-Vincent-de-Paul domine les rues Sainte-Catherine E. et Fullum dans le quartier Centre-Sud de Montréal. Bien que le bâtiment ait été négligé ces dernières années et malgré le défi de le restaurer et de le réhabiliter, nous entreprenons cette nouvelle aventure avec beaucoup d'enthousiasme. En l'honneur de sa proximité avec le pont Jacques-Cartier, nous l'avons nommé le Théâtre Cartier.

Nous allons restaurer et préserver ce magnifique bâtiment. Nous allons introduire de l'éclairage architectural pour mettre en valeur sa beauté et sa splendeur. Nous l'ouvrirons à la communauté pour qu'elle devienne un point focal pour les activités culturelles et sociales. Ce sera un processus long et fastidieux, mais avec le soutien continu de la communauté montréalaise, nous sommes prêts à relever le défi."

-Luisa Sassano & Ezio Carosielli

AF-11.jpg
 
AF-56.jpg
 
AF-92.jpg
 
 
 
 
AF-135.jpg
 
AF-156.jpg
 
AF-161.jpg
 
Théâtre Cartier
2330 rue Ste Catherine E. | Montréal, QC | H2K 2J4
Pour toute information, contactez
M. Ezio Carosielli| Président ecarosielli@gmail.com | 514-268-7069

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En réponse aux nombreuses questions concernant le Théâtre Cartier, il nous fait plaisir d’offrir certaines précisions.

L’orgue Casavant d’une valeur patrimoniale inestimable avait été négligé et mis en vente par le propriétaire précédent. Nous allons le garder, l’entretenir et le réparer au besoin pour qu’il devienne un élément signature du Théâtre Cartier.

Nous avons fait des recherches dans les archives et avons identifié les couleurs d’origine. Nous avons l'intention de remettre le tout dans son état original.

Plusieurs vitraux ont été enlevés et nous entamons une recherche pour déterminer s’ils peuvent être récupérés. Nous demandons l’aide du public pour nous communiquer toute information à ce sujet. Si les vitraux ne peuvent être récupérés, ils seront reproduits par la compagnie La Pierre de Lune, une référence dans le domaine.

Le Théâtre Cartier vise à être un lieu ouvert et inclusif. Il y aura certes des évènements privés et corporatifs, mais il y aura également des événements communautaires et culturels, des spectacles, des expositions liés au quartier et plus.

L’enthousiasme généré par notre projet est très apprécié et nous guidera dans sa réalisation. Nous vous encourageons à continuer à manifester votre intérêt et votre appui et ce, dans le respect.

Merci encore,

-Luisa Sassano et Ezio Carosielli

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, ScarletCoral a dit :

Je pensais c'était un fil sur le théâtre Cartier dans Saint-Henri ;)
https://globalnews.ca/news/4064441/what-should-become-of-st-henris-old-cartier-theatre/)

Effectivement ! Cela va porter de la confusion ! En plus l'original théâtre Cartier était conçu par le même architecte que le théâtre Rialto. Les 2 personnes derrière ce projet ont restauré ce dernier.

http://www.heritagemontreal.org/site/theatre-cartier/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://ecomusee.qc.ca/collections/elements-patrimoniaux-designes/

Église Saint-Vincent-de-Paul : Une des plus anciennes paroisses de Montréal

  • Localisation : 2310, rue Sainte-Catherine Est

La paroisse Saint-Vincent-de-Paul est fondée en 1867, suite au démantèlement de la paroisse Notre-Dame, qui était jusqu’a lors l’unique paroisse des catholiques de la ville. La première église est construite en 1876. Détruite par le feu en 1924, elle sera reconstruite selon les plans de l’architecte Ludger Lemieux. En 2007, l’église et son presbytère sont vendus à un groupe évangéliste qui rebaptise le site Église de la parole de vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/le-15-18/segments/reportage/79418/eglise-theatre-montreal

 

La conservation du patrimoine religieux, toujours un casse-tête

PUBLIÉ LE MARDI 10 JUILLET 2018

 
 
Une grande église en pierre à deux clochers. L'église Saint-Vincent-de-Paul sera transformée en salle pour accueillir divers événements.   Photo : Radio-Canada / Marie-Ève Cousineau

De plus en plus de promoteurs font l'acquisition d'églises pour les transformer, entre autres, en salles de spectacles. Mais les obstacles à la conservation de ces lieux de culte demeurent nombreux.

L’église Saint-Vincent-de-Paul, près du pont Jacques-Cartier, à Montréal, vient notamment d’être achetée par un couple de promoteurs qui souhaite la transformer en un site événementiel et culturel : le théâtre Cartier.

Ezio Carosielli et Luisa Sassano l’ont acquise au coût de 2 millions de dollars, mais ils estiment qu’ils devront débourser jusqu’à 4 millions supplémentaires pour restaurer ce bâtiment de 1928, qui a été négligé au fil des ans.

 Nous avons reçu un avis de la ville pour dire qu'il y a des pierres qui risquent de tomber, explique Ezio Carosielli. Il y a des escaliers qui sont vraiment en mauvais état. Donc, il faut rétablir la façade, les côtés. Il faut aussi sécuriser le toit, parce que ça n'a pas été sécurisé depuis quelques années. Il y a beaucoup d'infiltrations d'eau à plusieurs endroits et aussitôt qu'on va sceller l'enveloppe, on va s'attaquer aux travaux à l'intérieur. 

Ces travaux ne font pas peur aux deux promoteurs, qui ont déjà restauré le Théâtre Rialto et converti une ancienne banque du centre-ville en un espace événementiel, le théâtre St-James.

Une question de cote

Le Conseil du patrimoine religieux du Québec a inventorié les quelque 2750 lieux de culte dans la province (dont le cinquième se trouve à Montréal) et leur a attribué des cotes, selon leur valeur patrimoniale :

  • A pour incontournable
  • B pour exceptionnelle
  • C pour supérieure
  • D pour moyenne
  • E pour faible

À Montréal, 17 lieux de culte sont protégés par la loi sur le patrimoine culturel. C’est le cas, entre autres, de l’église Saint-Jean-Baptiste, sur la rue Rachel, à Montréal. Pour transformer cette église-là, il faut l'aval de l'arrondissement, mais aussi du Conseil du patrimoine de Montréal et du ministère de la Culture, explique Lyne Bernier, chercheuse associée à la Chaire de recherche du Canada en patrimoine urbain de l'UQAM.

Ce n'est toutefois pas le cas de l'église Saint-Vincent-de-Paul, qui a reçu la cote D. Les promoteurs devront donc faire une demande de changement de zonage et obtenir des permis de rénovation auprès de l'arrondissement Ville-Marie, ce qui peut être long.

Le rôle des gouvernements

Selon le courtier immobilier Olivier Maurice, qui se spécialise dans la vente de lieux de culte, il n’est pas toujours facile de vendre une église, surtout en milieu rural, et l’idéal serait que les municipalités récupèrent leur église pour les transformer en bibliothèques ou en salles communautaires, ce qui n’est pas toujours possible.

Dernièrement, Olivier Maurice a vendu l'église de Saint-Armand, un petit village en Montérégie, près de la frontière américaine. Certains citoyens ont été choqués par le prix de vente de 25 000 $. La cote d'évaluation du bâtiment était E. C’est un immeuble qui avait des problématiques, notamment la présence d'amiante, précise le courtier. L'immeuble avait une superficie de 6000 pieds carrés par étage, avec rez-de-chaussée et sous-sol, ce qui fait que les frais de fonctionnement sont très élevés. Juste pour maintenir le chauffage à 12 °C pendant l'hiver faisait que les coûts d'énergie annuels étaient de 12 000 $.

Olivier Maurice croit que les divers paliers de gouvernement devraient investir davantage pour préserver le patrimoine religieux.

Il existe un programme d'aide provincial pour la restauration du patrimoine culturel à caractère religieux. Les églises construites avant 1945 et dont la cote se situe entre A et C y sont admissibles. Puis, depuis 2016, certaines églises construites entre 1945 et 1975 et qui ont la cote A y ont aussi accès.

Le problème, selon Olivier Maurice, c'est que l'enveloppe budgétaire n’augmente pas assez. Elle tourne autour de 10 millions de dollars par année et a été bonifiée à 12 millions l'an dernier.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      Association des groupes de ressources techniques du Québec - AGRTQ 1 septembre 2017 ·  Un nouveau projet d'habitation communautaire, la Maison Tapajeurs, s'en vient! Le projet permettra d'offrir un toit à des personnes en processus de réinsertion sociale et accuillera également les nouveaux bureaux de l'organisme Spectre de rue inc.
      La réalisation de ce projet est possible notamment grâce à la participation du Fonds d'acquisition québécois et du GRT Atelier Habitation Montréal Inc.
      #Onenabesoin #IciOnOuvreDesPortes
       
      Désolé, je ne peux pas trouver la version française de ce communique
      https://www.newswire.ca/fr/news-releases/15-million-for-social-and-community-housing-fonds-immobilier-de-solidarite-ftq-strengthens-its-partnership-with-agrtq-516619301.html
      Maison TAPAJEURS, a new community housing project for youth reintegration into the workforce
      Thanks to a loan from the new Fonds d'acquisition Québécois, the NPO Spectre de rue are poised to purchase the building at 803-807 Ontario Street East,  at the intersection of Saint-Hubert Street in Montréal. The property will be converted into 22 rooms with services and common areas and will be reserved for young people between the age of 18 and 30 in the process of reintegrating into the workforce. The conversion will require the addition of a third floor, while the ground floor will retain its commercial vocation, housing the offices of Spectre de rue and the coopérative Le Milieu. The project falls under the ACCÈSLOGIS program administered by Société d'habitation du Québec.
      Called Maison TAPAJEURS, the project will rely on the technical know-how of Groupe de ressources techniques Atelier habitation Montréal, an organization that has so far renovated and built 187 properties slated for community housing. The Ville-Marie borough will also provide support, as will architect Ron Rayside, whose expertise is well known in this field. "We are very lucky to be able to count on various sources of funding for such projects. The future tenants of Maison TAPAJEURS will be selected from among the participants in the TAPAJ pre-employment program, whose goal is to help improve the living conditions of vulnerable persons by finding them paid work and providing psychosocial support," said Gilles Beauregard, the general manager of  Spectre de rue, the organization behind the Maison TAPAJEURS project.
       

    • Par Thomas1702
      Coin Ontario/Visitation

      Cette semaine il y avait de l'activité sur le terrain au sud-est du coin Ontario / Visitation.Est-ce que quelqu'un est au courant ?
    • Par IluvMTL
      1414, rue Drummond

      Heard that the medical professionals in the Drummond Medical Building have been asked to leave.
      It is next to the Mount Stephen and across from the YMCA.
      Word is that the building will be converted into residences.
    • Par UrbMtl
      1200 Mcgill College

       
      Pas d'infos sur de possibles travaux, mais un rendu sur le site de Busac. 
      Rafraîchissement du mur rideau. En comparaison :