Recommended Posts

The lineup is not official yet, but there have been some bands confirmed/rumoured. They are Rob Zombie, Emperor, Hollywood Undead and Helix. There's also a rumour that they're adding a hip-hop group ala Rockfest. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
28 minutes ago, Djentmaster001 said:

Slipknot was by far one of the most intense bands I've ever seen live. 

I've seen them at MSG in New York in 2009 for the All hope is gone Tour . I was in the pit about 6 ft from the stage . It was insane .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par ScarletCoral
      Anne Carrier architecture / Labonté Marcil en consortium (ingénierie : Les services EXP)
      https://www.newswire.ca/fr/news-releases/devoilement-du-laureat-du-concours-darchitecture-pluridisciplinaire-pour-lagrandissement-et-la-renovation-de-la-bibliotheque-loctogone-675685993.html
      Dévoilement du lauréat du concours d'architecture pluridisciplinaire pour l'agrandissement et la rénovation de la bibliothèque L'Octogone
      Source
      Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif Mars 02, 2018, 15:44 ET
      MONTRÉAL, le 2 mars 2018 /CNW Telbec/ - Au terme du concours d'architecture pluridisciplinaire visant l'agrandissement et la rénovation de la bibliothèque L'Octogone, le jury a retenu le projet de l'équipe Anne Carrier architecture + Labonté Marcil en consortium parmi les quatre équipes finalistes.
        Une future bibliothèque ludique
      Sélectionnés en novembre parmi 7 dossiers jugés admissibles, quatre finalistes ont dévoilé leur projet  lors d'une présentation publique tenue le 21 février. Le jury a choisi le projet de l'équipe Anne Carrier architecture + Labonté Marcil en consortium (ingénierie : Les Services EXP).
      La proposition de l'équipe lauréate s'est distinguée notamment pour sa compréhension de l'histoire de l'arrondissement et de ses citoyens, pour l'intégration des préoccupations et des orientations données par la population locale pour sa future bibliothèque et pour son caractère ludique et attrayant. La bande dessinée occupera ainsi une place de choix, au cœur de la bibliothèque.
      « Félicitations aux lauréats pour leur proposition qui épouse les attentes des citoyennes et citoyens de l'arrondissement de LaSalle. Leur vision s'intègre et bonifie le secteur de l'arrondissement où se situe la bibliothèque L'Octogone », déclare Mme Magda Popeanu, responsable de l'habitation, de la gestion et planification immobilière et de la diversité montréalaise au comité exécutif de la Ville de Montréal. 
      « Les Montréalaises et Montréalais disposeront d'un lieu culturel et de connaissances, à la fois rassembleur et inspirant, avec une variété de services adaptés à l'image d'une bibliothèque du XXIe siècle et dont la magnifique architecture, qui fut dévoilée aux citoyens de LaSalle lors de la présentation publique, a permis de les sensibiliser à l'effet indéniable d'un bel édifice bien conçu sur leur qualité de vie. À titre de Montréal, Ville UNESCO de design, nous pouvons affirmer mission accomplie ! », ajoute Mme Christine Gosselin, responsable de la culture, du design et du patrimoine au comité exécutif de la Ville de Montréal.
      « À l'issue des présentations des finalistes du concours d'architecture, nous avions la certitude que la future bibliothèque L'Octogone serait un espace culturel et d'échange qui se distinguerait tant par la qualité de son architecture que par son efficacité. L'équipe lauréate propose un concept novateur, accueillant et ludique qui plaira assurément aux LaSallois. C'est donc avec beaucoup de fébrilité que nous assisterons à la naissance de la toute nouvelle bibliothèque L'Octogone, un bâtiment à l'architecture affirmée pour une clientèle unique et diversifiée », dit Mme Manon Barbe, mairesse de l'arrondissement de LaSalle.  
      Le projet de rénovation et d'agrandissement de la bibliothèque L'Octogone fait partie du programme de rénovation, d'agrandissement et de construction des bibliothèques (programme RAC). Le concours ainsi que le projet s'inscrivent dans le cadre de l'Entente sur le développement culturel de Montréal et sont financés conjointement par le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal. Selon le programme RAC et conformément aux objectifs de la politique de développement culturel 2017-2022 de la Ville de Montréal, le projet a fait l'objet d'un concours d'architecture contribuant ainsi à consolider le statut de Montréal Ville UNESCO de design. Le processus a été élaboré conformément aux exigences de la Ville de Montréal et du Ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire.
      Le projet
      Les lauréats disposeront d'un budget maximal de 12 649 491 $ (avant taxes) pour rénover les 2 900 m2 de la superficie actuelle et y ajouter 1 600 m2 de nouveaux espaces à la bibliothèque, située à l'intersection de la rue Dollard et du boulevard De La Vérendrye, dans l'arrondissement de LaSalle. Conformément à la politique montréalaise de développement durable pour les édifices municipaux, le projet vise une certification LEED Or. Le coût global du projet est estimé à plus de 24,5 M$. La fin des travaux de rénovation et d'agrandissement est prévue à la fin de 2020.
      En plus de conserver l'œuvre d'art actuelle, une nouvelle œuvre sera intégrée à l'architecture. Un espace d'animation extérieur et un lien visuel sur le parc Félix-Leclerc adjacent à la bibliothèque sont aussi prévus.
      SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif

      Renseignements : Sources : Geneviève Jutras, Attachée de presse de la mairesse, Cabinet de la mairesse et du comité exécutif, 514 243-1268; Renseignements : Linda Boutin, Relationniste, Division des relations médias, 514 872-6013
       
      -----
      https://designmontreal.com/concours/agrandissement-et-renovation-de-la-bibliotheque-loctogone
      « La localisation et l’implantation de la bibliothèque existante, au carrefour de trois axes majeurs nous ont dicté la stratégie urbaine autour de laquelle s’est développé le projet. (…)
      Le nouvel Octogone se distingue notamment par les trois lanternes articulées autour du cœur du bâtiment qui rappelle le mouvement du Moulin à vent Fleming.
      La lanterne urbaine est déposée sur les zones administratives et de soutien de la bibliothèque existante et constitue au nord-est un repère identitaire à la croisée de l’avenue Dollard et de la rue Salley. (…) Au sud-ouest, la lanterne pastorale s’étire vers le Parc Félix-Leclerc et le Canal de l’Aqueduc empruntant au grand octogone sous-jacent sa trame structurale. (…) La lanterne communautaire au sud-est abrite les espaces publiques qui bénéficient d’un lien direct avec le carrefour de l’entrée et les activités extérieures aménagées tout autour du volume du petit octogone reconfiguré et agrandi. (…)
      Le parti architectural mise sur la transparence et la distribution contrôlée de la lumière pour assurer la flexibilité, la qualité et la diversité des espaces et des ambiances.»
      - Extraits du texte de la prestation lauréate.
      Le jury reconnaît à l’unanimité que ce projet s’est distingué dans l’ensemble des critères évalués et qu’il rejoint le mieux les objectifs énoncés pour la mise sur pied de la nouvelle bibliothèque L’Octogone.
      Le jury a – notamment – apprécié les aspects suivants de la proposition : L’étude du site, le contexte, l’histoire de la ville et de ses citoyens ont été bien compris et transposés dans le projet. La présence accrue et marquée sur l’avenue Dollard contribue au rehaussement visé par la Ville pour cette importante artère. La proposition dans son ensemble est ludique et attrayante pour le citoyen. Les aménagements permettent une expérience client bonifiée. L’emprise au sol minimale et les propositions de développement durable témoignent de la présentation d’un projet responsable qui atteindra les objectifs de la commande.
      - Commentaires du jury
       








    • Par Djentmaster001
      Once again Six Flags has blessed La Ronde with mediocre rides! 
      http://www.newswire.ca/news-releases/la-ronde-celebrates-families-with-new-carnaval-en-folie-642350333.html
      Look, it's good that they're adding stuff yearly, and this year for families, but for a park in a large city we should be getting higher quality rides. Anyways, next rumour is Le Monstre will get converted to a hybrid coaster for 2019.
    • Par Djentmaster001
      2017 Muralfest lineup/program revealed! 
      https://www.facebook.com/MuralMtl/
      This is one of my favourite festivals in Montreal, which is considered to be a street-art capital of the world. This event is the biggest of its kind in North America. Interesting news is that it's expanding to Old Montreal this summer, along with more free shows for the public. 
    • Par ProposMontréal
      Je ne savais pas trop où mettre ce sujet, il y a un fil sur les rénovation, mais je crois qu'il devrait avoir une catégorie complète la dessus. Alors je lance cette proposition au admin.
       
      faire revivre le Cinema V sur la rue Sherbrooke en centre culutrel.
       
      The Gazette Source
       
      There's new hope for old building, Empress Cultural Centre executive says
       
      Will we ever see a sequel to landmark movie house?
       
      Its exterior is adorned with the faces of Egyptian nobility, enshrining a grandiose Hollywood pedigree, yet the former Cinema V movie house on Sherbrooke St. and Old Orchard Ave. in Notre Dame de Grâce seems unloved these days, and even more entombed in snow that the rest of us. The art deco building, first opened in 1927 as the Empress Theatre, was last used as a cinema in 1992. Following last month's $225,000 grant from the Côte des Neiges/Notre Dame de Grâce borough, the Empress Cultural Centre, as it is now called, might become the new home to the Black Theatre Workshop and the McGill Conservatory's Community Program, part of the Schulich School of Music at McGill University. The $6.5-million project includes a 300-seat theatre, rehearsal space and two medium-size halls for music, dance and theatre lessons. If Quebec kicks in the rest of the funding, the grand reopening could be in 2010. But will it actually happen? Businessperson and microbrewer Peter McAuslan is on the board of the Empress Cultural Centre.
       
      Gazette: Why should this plan succeed any more than previous ones?
       
      McAuslan: Because we finally have credible partners like the Black Theatre Workshop and the McGill Conservatory of Music. Until now, we had raised between $200,000 and $300,000 ourselves, but that was pretty much it. Now, the city has matched it (and a technical plan for the project has been agreed upon). The Black Theatre Workshop (as a performance production company) can apply for the grant from Quebec.
       
      Gazette: Some board members really went out on a limb (at one point cashing in their RRSPs to pay some back taxes on the property). Why was it so important to them?
       
      McAuslan: It's an elegant building and it's important to Montreal. The architects (Alcide Chaussé and Emmanuel Briffa) really reflected the public's fascination with art deco and with Egypt after King Tut's tomb was discovered in the 1920s. People came there to see movies and escape the blues of the Depression. It really became part of the fabric of the N.D.G. community, even more so later with the Cinema V. It's a place in time.
       
      Gazette: Why go to so much
       
      trouble relocating cultural groups? Aren't they just fine where they are?
       
      McAuslan: There is a huge synergy when you move several cultural groups, like music and theatre, into a shared space. The crossover between the disciplines is a benefit to everyone. This is the way of the future for the arts, trying to integrate instead of staying separate. In a shared space, other (smaller) arts groups also get access they wouldn't have otherwise. There will be vernissages and spinoffs. The centre will become part of the lifeblood of the local community, and not be shaped by a massive bureaucracy. N.D.G. is a very grassroots-oriented place.
       
      Gazette: Why is it taking so long?
       
      McAuslan: There has always been money available from governments, but there is a Byzantine application process and I don't really understand it. Now, we have people (involved in the project) who do understand how the machine works. You know, the Empress has never been designated as a heritage building. It's just had some good people, including the city (which bought it in 1999 for $571,000, and granted ownership to the corporation that became the Empress Cultural Centre) looking out for it. It's taking a long time, like many other arts projects in the city. But it is grinding its way to reality.
    • Par CFurtado
      MONTRÉAL, le 28 février 2011 - Au nom de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, le député de Marquette, M. François Ouimet, la responsable de la culture, du patrimoine, du design et de la condition féminine au comité exécutif de la Ville de Montréal, Mme Helen Fotopulos, ainsi que le maire de l'arrondissement de Lachine, M. Claude Dauphin, annoncent l'investissement de 10, 9 M$ pour le réaménagement et l'agrandissement de la bibliothèque Saul-Bellow dans l'arrondissement de Lachine. Ce projet est financé dans le cadre de l'Entente sur le développement culturel de Montréal. Le coût global de ce projet, qui s'inscrit dans le programme de rénovation, d'agrandissement et de construction de bibliothèques (RAC), est de 10,9 M$. La Ville et le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCF) investiront chacun 4,3 M$, tandis que l'arrondissement injectera près de 2,3 M$. L'ouverture de la bibliothèque agrandie et rénovée est prévue pour le printemps 2013. Soulignons que durant les travaux, les services offerts aux citoyens seront maintenus, mais temporairement relocalisés au sein de l'arrondissement.
       
      « Je suis très fier d'être ici aujourd'hui pour annoncer ce beau projet pour les citoyens de Lachine, qui permettra à la bibliothèque Saul-Bellow d'être un pôle culturel plus attrayant et accessible. Cette réalisation, où battra le cœur de Lachine, a été rendue possible grâce à un engagement commun pris lors du Rendez-vous novembre 2007 - Montréal, métropole culturelle. Le concours d'architecture associé à ce projet offre une occasion privilégiée de se surpasser et de viser l'excellence. L'effervescence de notre communauté passe indéniablement par l'accès à un lieu de savoir et de culture vaste et diversifié », a souligné M. François Ouimet.
       
      « Les bibliothèques représentent en quelque sorte le cœur d'un quartier. Véritables lieux de rencontre, elles donnent accès à la culture et au savoir à ceux qui les fréquentent. Les citoyens de Lachine pourront profiter d'une bibliothèque agrandie, modernisée et axée sur les besoins des familles. Aujourd'hui, notre Administration démontre, encore une fois, qu'elle est résolue à consolider Montréal comme ville de savoir et comme métropole culturelle », a déclaré Mme Fotopulos.
       
      « Je suis heureux d'annoncer ce projet de réaménagement et d'agrandissement de la bibliothèque Saul-Bellow puisqu'il s'agit d'un investissement direct qui permettra d'offrir aux citoyens de Lachine une bibliothèque moderne, attrayante, fonctionnelle et ouverte à sa communauté. Ce projet vise à combler l'important déficit de l'arrondissement en matière d'offre de service, tant sur les plans qualitatifs que normatifs. Il permettra de plus, de consolider un pôle culturel et social au cœur de l'arrondissement de Lachine », a affirmé M. Claude Dauphin.
       
      Ce projet a été retenu par la Ville et le MCCCF sur la base de critères spécifiques, soit : l'écart par rapport aux normes qui avait été rendu public dans le Diagnostic des bibliothèques municipales de l'île de Montréal, la volonté de l'arrondissement de s'engager financièrement, ainsi que la faisabilité et la qualité du projet.
       
      Architecture, développement durable et art publicLa future bibliothèque Saul-Bellow intégrera le bâtiment existant (1427 m2) et un ajout d'environ 1194 m2. Une fois les travaux terminés, la superficie de la bibliothèque aura presque doublée. La conception de la bibliothèque fait l'objet d'un concours d'architecture qui contribuera à consolider le statut de Montréal Ville UNESCO de design. Ce nouvel équipement culturel vise une certification environnementale LEED OR.
       
      L'appel de candidatures pour le concours d'architecture, qui se déroulera en deux étapes, a été lancé le 16 février dernier. Un jury formé de sept membres recommandera à la Ville de Montréal et à l'arrondissement de Lachine sept finalistes parmi les architectes qui auront déposé leur dossier de candidature. Les sept finalistes retenus présenteront ensuite un concept sur la base duquel l'équipe lauréate sera choisie. Les membres du jury sont : monsieur Patrice Poulin, architecte, PA LEED et gestionnaire immobilier à la Direction des stratégies et des transactions immobilières de la Ville de Montréal; monsieur Alex Polevoy, directeur - Culture, sports, loisirs et développement social, au sein de l'arrondissement de Lachine; madame Julie-Anne Cardella, directrice de la bibliothèque de Westmount; monsieur Daniel Pearl, architecte et professeur à l'Université de Montréal; madame Louise Bédard, architecte; monsieur Maxime Frappier, architecte; madame Anne Carrier, architecte, et monsieur Charles Ferland, architecte et membre suppléant.
       
      Selon la Politique d'intégration des arts à l'architecture et à l'environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics du gouvernement du Québec, la Ville procèdera en 2012 à un concours d'art public sur invitation visant à doter la bibliothèque Saul-Bellow d'une œuvre. Rappelons que cette politique consiste à réserver un pourcentage de l'ordre de 1% du budget de construction à la réalisation d'une ou de plusieurs œuvres conçues spécifiquement pour ce lieu. La réalisation du projet d'oeuvre d'art sera gérée par la Division des équipements culturels, de l'art public et du patrimoine artistique par l'entremise de son Bureau d'art public.
       
      http://www.montreal2025.com/communique.php?id=1344&lang=fr